Arte Magazine n°2017-46 11 nov 2017
Arte Magazine n°2017-46 11 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-46 de 11 nov 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : transferts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 15 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 NOVEMBRE 2017 20 5.00 LM SIR SIMON RATTLE DIRIGE « L’OISEAU DE FEU » DE STRAVINSKY Festival de Lucerne 2014 Concert 6.15 M XENIUS Les pneus Magazine 6.40 LEM MYSTÈRES D’ARCHIVES 1964. Les temples d’Abou Simbel sauvés des eaux Collection documentaire 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM 360° GEO Géorgie  : le culte des ancêtres en Svanétie Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 LEM TASMANIE, LE PETIT PEUPLE DES GROTTES Documentaire 9.25 M LES ÉNIGMES DE L’ÂGE DE LA PIERRE (1 & 2) Et l’homme devint agriculteur ; Témoins éternels Documentaire 11.10 LMEM QUAND HOMO SAPIENS FAISAIT SON CINÉMA Documentaire 12.20 LM FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE Les traces de la révolution industrielle Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 7 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM EMPIRE DU SOLEIL Film 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 XENIUS Le vent Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 17.35 7 E DES VIGNES ET DES HOMMES Polynésie – Une vigne au milieu du Pacifique Série documentaire 18.05 L7 R LA CORÉE DU SUD, LE PAYS AUX MULTIPLES MIRACLES Les temples bouddhistes Série documentaire 19.00 7 AUX PORTES DE LA MER Tel-Aviv Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E TU MOURRAS MOINS BÊTE Briller en société avec le plexus cœliaque Série d’animation 20.55 L7 L’ENFER D’HENRI- GEORGES CLOUZOT Documentaire 22.30 7 E LE SCANDALE CLOUZOT Documentaire 23.35 L7 LA PROMESSE Documentaire 1.15 7 LE TRAIN MONGOL Film muet 2.20 M DANS L’OMBRE DE LA RÉVOLUTION D’OCTOBRE Rachmaninov, Prokofiev, Chostakovitch Documentaire 3.10 M TRACKS Magazine 3.55 7 M ARTE REGARDS Reportage Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français LOBSTER 20.55 Cinéma Cycle Clouzot L’enfer d’Henri- Georges Clouzot Une passionnante plongée au cœur de L’enfer de Clouzot, film de légende inachevé auquel son auteur, perfectionniste jusqu’au délire, a failli succomber. En 1964, Henri-Georges Clouzot, cinéaste consacré, entreprend, sur un motif assez simple – la jalousie jusqu’à la folie de Marcel (Serge Reggiani) à l’égard de son épouse Odette (Romy Schneider) –, le tournage dantesque d’un film au titre prémonitoire, L’enfer. Le metteur en scène dispose de moyens quasi hollywoodiens, grâce au soutien de la Columbia. Il prévoit de filmer le quotidien du couple en noir et blanc et les délires de Marcel en couleurs. Mais bientôt, taraudé par le doute, il ne cesse de réécrire les séquences et expérimente compulsivement de nouvelles formes d’images, de son, d’effets et même de maquillage, sans jamais s’en satisfaire... Alors que s’accumule la pellicule, la tension monte au sein de l’équipe, entre les tergiversations du tyran insomniaque, l’épuisement du couple vedette et le découragement des assistants (dont Costa-Gavras) et des techniciens. Un jour de juillet, Reggiani déserte l’inéluctable désastre pour être hospitalisé, avant que Clouzot ne soit victime d’un infarctus... IMAGES HYPNOTIQUES C’est à la faveur d’une panne d’ascenseur que Serge Bromberg, coincé avec Inès Clouzot, la veuve du cinéaste, convainc celle-ci de lui confier les 185 boîtes oubliées du film mythique – dont Chabrol reprendra le scénario trente ans plus tard. Un savoureux préambule à la reconstitution du puzzle de cette création hors normes. Car les quinze heures de rushs exhumées révèlent une extraordinaire liberté visuelle, traduisant les fantasmes du héros en proie à la paranoïa. Au travers de son regard malade – et de celui, habité, du cinéaste démiurge –, Romy Schneider, elle, est filmée et érotisée comme jamais. Sur ces images hypnotiques s’inscrivent en écho des bribes de dialogues lues par Bérénice Bejo et Jacques Gamblin, alors que les rescapés de cette tragique odyssée éclairent « l’enfer » et le mystère Clouzot de l’intérieur. César et Étoile d’or 2010 du meilleur documentaire Lire page 7 Documentaire de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea (France, 2009, 1h36mn) - Avec  : Romy Schneider et Serge Reggiani, Bérénice Bejo et Jacques Gamblin - Production  : Lobster Films, France 2 Cinéma
22.30 Cycle Clouzot Le scandale Clouzot Quarante ans après sa mort, un intense portrait du maître du thriller et du réalisme noir, qui ne cessa d’observer les vices et les pulsions humaines. CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Cinéaste avant-gardiste, entouré d’une légende noire, Henri-Georges Clouzot n’a cessé de décontenancer. Trop populaire pour les élites, anticonformiste aux yeux des bourgeois, et bourgeois à ceux des anarchistes, ce maître du suspense, observateur inlassable des pulsions et des vices, fascine par son mystère. À 5 ans, le futur virtuose du thriller imagine déjà son premier meurtre  : Polichinelle trucidant sa femme avec des punaises dans le pain... Si l’angoisse infuse toute son œuvre, de Quai des orfèvres au magistral Salaire de la peur, elle hante aussi son enfance à Niort, entre la dépression de sa mère et une grave pleurésie qui l’enferme au sanatorium. Trente ans plus tard, en 1942, après son premier long métrage remarqué, L’assassin habite au 21, Clouzot accepte de travailler pour la Continental-Films, créée par Goebbels. Mais au diktat de produire des films légers, cet esprit frondeur, d’une troublante ambivalence, répond par Le corbeau, s’attirant les foudres des cercles catholiques de Vichy, de la Résistance et de la Kommandantur à la fois ! Sur les tournages, Clouzot aime dominer, maltraiter aussi, y compris son épouse Véra, cardiaque, qu’il pousse aux frontières de la mort pour Les diaboliques. Bardot, elle, lui rendra sa gifle sur le plateau de La vérité... TYRAN VULNÉRABLE « Je suis un monstre au faciès de fou. » En retraçant le parcours romanesque de ce tyran vulnérable et visionnaire, ce portrait, intense de bout en bout, met d’abord en lumière la quête artistique du metteur en scène inventif de L’enfer et du Mystère Picasso. Pénétrant dans un même mouvement les démons et l’œuvre de celui qui assumait son obsession des forces obscures – « La perversion, on l’a tous dans notre cœur » –, il dévoile les secrets d’un génie perfectionniste, qui aura su mêler grand spectacle et psychologie pour influencer, des deux côtés de l’Atlantique, des cinéastes majeurs. Lire page 7 Documentaire de Pierre-Henri Gibert (France, 2017, 1h) Coproduction  : ARTE France, Ciné Patrimoine Concept, Talweg Production SWR/FILMPERSPEKTIVE 23.35 La promesse Condamné pour un double meurtre aux États- Unis, Jens Söring est-il innocent ? Trente ans après les faits, ce documentaire met en évidence des éléments troublants, négligés au cours de son procès. Le 30 mars 1985, un ancien homme d’affaires originaire du Canada, Derek W. R. Haysom, et sa femme Nancy sont retrouvés morts dans leur maison de Lynchburg, en Virginie. Leur fille, Elizabeth Haysom, 21 ans, et son petit ami de 18 ans, Jens Söring, fils d’un diplomate allemand et brillant étudiant comme elle, vont être jugés pour ce double meurtre d’une grande sauvagerie. Pensant disposer de l’immunité diplomatique de son père, Jens s’accuse dans un premier temps du crime pour sauver Elizabeth de la peine capitale. Il ne bénéficiera pas de la même mansuétude de la part de celle qu’il aime « à la folie », cette dernière ayant rejeté sur lui la responsabilité du carnage. Reconnus coupables, ils sont condamnés à quatre-vingt-dix ans de prison pour elle et à la perpétuité pour lui. Incarcéré aux États-Unis depuis trente ans, Jens Söring continue de clamer son innocence. COMME UN POLAR Cette minutieuse contre-enquête revient sur la nuit d’horreur de la maison Haysom, la personnalité borderline d’Elizabeth, ses relations incestueuses avec sa mère et son ascendant sur Jens Söring. Interrogé depuis le parloir de sa prison virginienne, ce dernier se remémore les faits et confie la fascination extrême qu’elle suscitait en lui. Illustré par de nombreuses photos et vidéos prises au moment de l’affaire, ce documentaire captivant recueille le témoignage d’anciens proches des victimes, comme de magistrats et d’enquêteurs en charge du dossier à l’époque, et met en évidence la fragilité de certains éléments produits contre Jens Söring, notamment des pistes inexplorées au cours de l’enquête ou écartées pour irrecevabilité lors des audiences. Une tragédie fascinante, où se mêlent, sur fond de fait divers, l’histoire d’un premier grand amour trahi et les failles du système judiciaire américain. Documentaire de Marcus Vetter (Allemagne, 2016, 1h40mn) - Coproduction  : ARTE/SWR, Filmperspektive GmbH mercredi 15 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 NOVEMBRE 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :