Arte Magazine n°2017-46 11 nov 2017
Arte Magazine n°2017-46 11 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-46 de 11 nov 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : transferts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 13 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 NOVEMBRE 2017 14 5.00 LM PROKOFIEV  : « ROMÉO ET JULIETTE » Concert 5.50 M XENIUS L’homme et le chien Magazine 6.15 LEM MYSTÈRES D’ARCHIVES 1972. Jane Fonda et Joan Baez à Hanoï ; 1903. Ellis Island Collection documentaire 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M 360° GEO Des chats au pays des tsars Reportage 8.10 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.50 LM CUBA, L’ÎLE BLEUE Récifs sous haute surveillance Documentaire 9.35 L7 R 360° GEO Le hockey en Himalaya, une passion au féminin ; Les rats démineurs de Tanzanie ; Les bûcherons du Canada Reportage 12.20 LM FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE Au temps des princes Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 7 ARTE REGARDS Reportage 13.35 DEM LE GRAND JEU Film 15.10 EM DES VIGNES ET DES HOMMES Géorgie – Voyage aux origines de la vigne Série documentaire 15.40 LM HISTOIRES D’ARBRES Les vainqueurs du temps Série documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les océans se vident Magazine 17.35 7 E DES VIGNES ET DES HOMMES France – Les trésors cachés du champagne Série documentaire 18.05 L7 R LA CORÉE DU SUD, LE PAYS AUX MULTIPLES MIRACLES Séoul, c’est tout un roman Série documentaire 19.00 L7 AUX PORTES DE LA MER Vancouver Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.45 7 E TU MOURRAS MOINS BÊTE S’irradier au ciné Série d’animation 20.50 DER QUAI DES ORFÈVRES Film 22.35 L7 R GOLD Film 0.10 7 MRS. FANG Documentaire 1.40 7 VÉNUS  : CONFESSIONS À NU Documentaire 3.05 7 R LES LAPINS FONT LE MUR Documentaire 4.00 7 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français 17.10 Xenius Les océans se vident Le magazine de la connaissance explique et explore la science de manière accessible. La surpêche met en péril certaines espèces de poissons dont nous nous régalons. L’élevage est-il une solution ? Les présentateurs de Xenius 19.00 Aux portes de la mer Vancouver CHRISTIAN STIEFENHOFER FOLIMAGE - EX NIHILO 1.1111re La série Aux portes de la mer revient avec cinq portraits inédits de grandes villes portuaires. Vancouver attire depuis toujours des personnes venues du monde entier. Sa situation géographique exceptionnelle, au bord du Pacifique et à proximité des chaînes côtières, y est pour quelque chose  : ici, vie urbaine 20.45 Tu mourras moins bête S’irradier au ciné Le prof Moustache revient pour une nouvelle saison « scientifico-trash ». Flanqué de son éternel comparse et souffre-douleur Nathanaël, le professeur Moustache met en scène nos interrogations les plus fantasques et les soumet à la rigueur scientifique la plus sérieuse. Aujourd’hui  : Hollywood abuse des pouvoirs des radiations se rendent à Kiel pour visiter la seule ferme aquacole de pleine mer d’Allemagne, où l’on élève des truites saumonées. Magazine présenté par Dörthe Eickelberg et Pierre Girard (Allemagne, 2017, 26mn) et nature sauvage coexistent harmonieusement. Fidèle à sa devise – « Par la mer, la terre et l’air nous prospérons » –, la métropole canadienne s’est lancé le défi de devenir la ville la plus verte du monde d’ici 2020. Rencontres avec Allen l’apiculteur, Maja la cascadeuse ou Kate la menuisière, qui incarnent l’esprit dynamique et ouvert de Vancouver. Série documentaire (Allemagne, 2017, 5x43mn) - Réalisation  : Christian Stiefenhofer À suivre du lundi 13 au vendredi 17 novembre à 19.00. pour transformer le moindre petit pois en monstre improbable. Série d’animation (France, 2017, 40x3mn), d’après le blog et la bande dessinée de Marion Montaigne (Éditions Delcourt) Réalisation  : Amandine Fredon Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo, Folimage
20.50 Cinéma Cycle Clouzot Quai des orfèvres Pour son troisième film, Henri-Georges Clouzot a choisi le milieu du music-hall et dresse un formidable parallèle entre les lumières de la scène et une sombre histoire d’assassinat. STUDIOCANAL/LUCIENNE CHEVRET Jenny Lamour, chanteuse de music-hall, est mariée à Maurice, qui l’accompagne au piano pendant ses tours de chant. Très amoureux d’elle, ce dernier est également fou de jalousie. Impatiente d’arriver en haut de l’affiche, Jenny est prête à jouer de tous ses charmes, y compris auprès de Brignon, un riche et célèbre producteur. Pour satisfaire ses pulsions inavouées, celui-ci fait photographier des jeunes filles nues par Dora, une des meilleures amies de Jenny. Maurice, excédé par le manège de Jenny, l’empêche de se rendre à son rendez-vous avec Brignon qui souhaite, prétendument, lui proposer un rôle, et décide d’y aller à sa place. Après une vive altercation, il menace de mort le producteur devant témoins. Brignon est assassiné peu après. L’inspecteur Antoine est chargé de l’enquête. TRAVAIL D’ORFÈVRE Après L’assassin habite au 21 (1942), c’est la seconde fois qu’Henri-Georges Clouzot adapte au cinéma un roman de Stanislas-André Steeman, un auteur belge qu’il affectionne particulièrement. Entre les rires de gorge de Suzy Delair, la composition saisissante de Bernard Blier et la maestria de Louis Jouvet, Henri- Georges Clouzot réalise un film aussi passionnant que virulent. Avec un sens minutieux du détail, il fait vivre des personnages d’une grande justesse psychologique et brosse un tableau sans complaisance de la France famélique de l’après-guerre, occupée à survivre d’expédients et de marché noir. Clouzot, qui n’a réalisé que douze longs métrages, dont Le salaire de la peur et Les diaboliques, remporte avec Quai des orfèvres le prix de la mise en scène à Venise. Un chef-d’œuvre à voir ou à revoir absolument. Prix de la mise en scène, Mostra de Venise 1947 Lire page 7 Film d’Henri-Georges Clouzot (France, 1947, 1h43mn) Scénario  : Jean Ferry, Henri-Georges Clouzot, d’après le roman Légitime défense de Stanislas-André Steeman Avec  : Bernard Blier (Maurice Martineau), Suzy Delair (Jenny Lamour), Louis Jouvet (l’inspecteur Antoine), Simone Renant (Dora Monier), Charles Dullin (Georges Brignon) - Production  : Majestic Films (R. du 30/3/2015) BR/PATRICK ORTH/SCHRAMM FILM 22.35 Cinéma Gold À la fin du XIX e siècle, dans le Grand Nord canadien, l’éprouvante chevauchée d’immigrés allemands enfiévrés par la ruée vers l’or. Dans des paysages majestueux, un roadmovie sensible et cruel emmené par Nina Hoss. 1898, en Colombie-Britannique. Depuis que de l’or a été découvert au Yukon, des milliers d’aventuriers et de miséreux affluent à Dawson City. Originaire de Brême, Emily Meyer a quitté Chicago pour y tenter sa chance. À peine descendue d’un train, elle achète la concession qui pourrait changer son destin. Également prêts à tout pour devenir riches, Rossmann, un père de famille nombreuse de New York, Maria et Otto Dietz, un couple âgé, Gustav Müller, le correspondant d’un magazine allemand, et CarlBoehmer, un cow-boy de Virginie, se mettent en route. Sur des pistes de fortune, un périple à cheval de plus de 1 500 kilomètres à travers l’immensité du Grand Nord canadien les attend... WESTERN AU FÉMININ Plonger une poignée d’individus ordinaires au milieu d’une nature sauvage, imprévisible et inhospitalière, et révéler leur mystère et leur part d’ombre... Sur cette trame classique, le cinéaste allemand Thomas Arslan (Dealer, Ferien, chronique d’un été) revisite le rêve américain et bouscule les archétypes du western en confiant le premier rôle à un personnage féminin. Pour camper Emily Meyer, femme sans attaches, corsetée mais déterminée à changer le cours de son existence, son choix s’est porté sur sa compatriote Nina Hoss, actrice fétiche de Christian Petzold, qui l’a dirigée notamment dans Barbara, Yella, pour lequel elle a reçu l’Ours d’argent à Berlin en 2007, et Phœnix – trois coproductions ARTE. Film de Thomas Arslan (Allemagne/Canada, 2013, 1h34mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Thomas Arslan - Avec  : Nina Hoss (Emily Meyer), Marko Mandic (CarlBoehmer), Lars Rudolph (Rossmann), Uwe Bohm (Gustav Müller) Coproduction  : ARTE, Schramm Film Koerner & Weber, Red Cedar Films, Bayerischer Rundfunk, ARD Degeto, WDR - (R. du 10/6/2015) lundi 13 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 NOVEMBRE 2017 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :