Arte Magazine n°2017-42 14 oct 2017
Arte Magazine n°2017-42 14 oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-42 de 14 oct 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : roundup, l'herbicide à pulvériser.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 17 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 OCTOBRE 2017 Sous-titrage pour sourds 12 M 2.15 LM Lil.AL:ciià CHROMOSOME 3 Film Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants 1=1 EN Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant III 15:=1 18 5.00 L7 M INTRODUCING  : WE WERE EVERGREEN IN CONCERT Concert 6.20 EM VOX POP Magazine 6.50 L7 ER L’ASSIETTE BRÉSILIENNE La cuisine du Minas Gerais Série documentaire 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.20 M XENIUS Le permafrost Magazine 7.50 EM HIMALAYA – LA TERRE DES FEMMES Documentaire 8.45 LEM AU FIL DU MONDE Laos Série documentaire 9.30 LM JACQUES MAYOL L’homme dauphin Documentaire 10.25 M PACIFIQUE Un océan féroce ; Un océan mystérieux Série documentaire 12.20 EM ROYAUME-UNI, L’HISTOIRE VUE DU CIEL La construction d’une nation Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.05 7 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM UN CIEL RADIEUX Téléfilm 15.10 E COUP DE CŒUR 15.35 7 R MARINA CHAPMAN Une enfance avec les singes Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission CM Pour mieux profiter d’ARTE et malentendants sept jours après la diffusion Vidéo à la demande R 17.10 XENIUS Les glaciers alpins Magazine 17.35 7 USA, LA RUÉE VERS L’OUEST À BICYCLETTE Des montagnes du Tennessee à Nashville Série documentaire 18.05 M TANGER- TOMBOUCTOU (1) Sur les traces des anciennes routes caravanières Documentaire 19.00 L7 CUBA, L’ÎLE VERTE Le paradis en sursis Documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 LE ROUNDUP FACE À SES JUGES Documentaire 22.20 ENTRETIEN 22.35 7 E ESPIONS POUR LA PLANÈTE Documentaire 23.55 MERCI POUR LA PLUIE Documentaire 1.25 L7 R POLYNÉSIE, UN AVENIR IRRADIÉ Documentaire 3.45 LM MYSTÈRES D’ARCHIVES 1998. La victoire des Bleus Collection documentaire 4.15 7 M ARTE REGARDS Reportage Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français Soirée présentée par Andrea Fies 20.50 Thema Le Roundup face à ses juges À la lumière du procès symbolique de Monsanto tenu en 2016, Marie-Monique Robin expose l’ampleur du scandale sanitaire lié au Roundup, herbicide le plus vendu au monde. Un réquisitoire accablant, paroles de victimes et d’experts à l’appui. C’est l’histoire d’une colère citoyenne, jusque-là quasi inaudible, et d’une lutte contre un écocide, ou crime contre l’environnement, commis en toute impunité par la firme championne des OGM. En octobre 2016, à La Haye, victimes et experts témoignent – une première – devant le Tribunal international Monsanto, au fil d’un édifiant procès symbolique contre le Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, et sa très toxique molécule active, le glyphosate. Cette année-là, quelque 800 000 tonnes de ce « tue-tout » (son surnom en espagnol) ou de ses génériques ont été déversées sur la planète. Si la multinationale a refusé de comparaître, les victimes ont raconté à la barre les conséquences de son épandage  : malformations des enfants, cancers, maladies respiratoires ou rénales et destructions environnementales. Éclairé par des scientifiques, cet accablant réquisitoire révèle l’ampleur de ce scandale sanitaire, qu’illustrent des reportages bouleversants sur la tragédie en cours, de la France à l’Argentine en passant par les États-Unis et le Sri Lanka – premier pays à interdire le glyphosate. « Ce pulvérisateur nous a apporté la mort, alors qu’on voulait simplement gagner notre vie », lâche, amer, un riziculteur sri-lankais contaminé. LANCEUSE D’ALERTE Presque dix ans après son enquête Le monde selon Monsanto, Marie- Monique Robin démontre, faisceau de preuves à l’appui, l’extrême nocivité du Roundup, à l’heure où l’Union européenne doit décider de prolonger ou non l’autorisation du glyphosate sur le marché. Déclaré en mars 2015 « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), et reconnu comme tel par des
études scientifiques secrètes commanditées par Monsanto, l’herbicide, omniprésent dans l’eau, l’air, la terre et les aliments, est aussi un perturbateur endocrinien, un antibiotique et un chélateur de métaux – il séquestre les minéraux. Face au silence coupable des agences de santé et à l’inertie des gouvernements, le film, à travers ce procès, montre également la mobilisation à l’œuvre de la société civile mondiale pour faire reconnaître l’écocide. L’enjeu ? La poursuite au pénal des multinationales dont les activités menacent la sûreté de la planète et la santé des hommes. Lire page 6 Documentaire de Marie-Monique Robin (France, 2017, 1h30mn) - Coproduction  : ARTE France, M2R Films, Fondation Mit avec le soutien du CNC et de la RTS, RTBF, RSI, Biocoop Suivi d’un entretien avec Marie-Monique Robin à 22.20 22.35 Histoire Espions pour la planète Au lendemain de la guerre froide, les renseignements russes et américains, ennemis d’hier, ont uni leurs forces et leurs données au service de la planète, menacée par le réchauffement climatique. Le récit d’une formidable odyssée. Pendant quatre décennies, Américains et Soviétiques ont rivalisé d’ingéniosité pour espionner la planète à grand renfort de satellites, l’Arctique, hautement stratégique, devenant alors le champ de bataille privilégié de la guerre froide. En 1990, à l’aube de la détente, Al Gore, encore jeune sénateur, pressent avec une extraordinaire acuité que la masse de données accumulées par les militaires pourrait servir d’autres intérêts, et notamment documenter le réchauffement climatique en cours. Le début d’une folle odyssée, et d’une collaboration inouïe entre les ennemis d’hier. Connu sous le nom de Medea, un programme réunit alors militaires, politiques et éminents chercheurs 23.55 Merci pour la pluie Un fermier et père de famille kenyan documente en images les effets du changement climatique sur son quotidien. La tempête qui s’est abattue sur le toit en tôle de la case de Kisilu Musya a fait des ravages. De mémoire de fermier, jamais de tels orages n’avaient frappé cette région du Kenya ni causé de tels dégâts. « Merci pour la pluie », commente-t-il amèrement. En temps normal, les averses sont une bénédiction dans cette zone aride où l’eau est indispensable aux récoltes et à la survie. Mais les pluies sont devenues dévastatrices, inondant les terres et arrachant les plantations. Il y a cinq ans, la jeune réalisatrice norvégienne Julia Dahr SECONDE VAGUE PRODUCTIONS des deux superpuissances. Une aubaine pour les scientifiques qui ont subitement accès à des secrets ultraconfidentiels et à une foule d’informations collectées depuis les années 1920. Avec, au cœur de ces études climatiques, la fonte des glaces de l’Arctique. PAS DE GÉANT À la manière d’une épopée moderne, Paul Jenkins retrace cette entreprise passionnante autant que méconnue. Encore émus et surpris d’avoir œuvré en commun pour le bien de l’humanité, ses acteurs de premier plan – scientifiques, dirigeants de la CIA et du très secret GRU (le service de renseignement de l’armée russe) – témoignent de JULIE LILLESÆTER/BANYAK FILMS/DIFFER MEDIA est venue sur place et a fait la connaissance de Kisilu Musya. Depuis, c’est lui qui filme luimême les conséquences environnementales et sociales du dérèglement climatique dans son village. Le fermier réalisateur est convaincu que planter des arbres aurait un effet bénéfique sur le microclimat régional. Ayant obtenu une invitation leur enthousiasme à y avoir participé, de leur ardeur à « déplacer ensemble des montagnes » comme du choc des cultures des communautés qui s’y sont croisées. Un pas de géant dans l’étude du réchauffement climatique, bientôt interrompu par l’accession au pouvoir de Vladimir Poutine et de George W. Bush. À l’heure où le camp des climatosceptiques, Trump en tête, gagne du terrain, une lumière inédite sur un enjeu planétaire majeur. Documentaire de Paul Jenkins (France, 2016, 1h20mn) Coproduction  : ARTE France, Seconde Vague Productions à la Conférence internationale de Paris sur le climat pour apporter son témoignage, il y découvre une nouvelle facette de la « justice climatique ». Documentaire de Kisilu Musya et Julia Dahr (Royame-Uni, 2016, 1h25mn) mardi 17 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 OCTOBRE 2017 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :