Arte Magazine n°2017-40 30 sep 2017
Arte Magazine n°2017-40 30 sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-40 de 30 sep 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : le blues des blouses bleues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 4 octobre ARTE MAG N°40. LE PROGRAMME DU 30 SEPTEMBRE AU 6 OCTOBRE 2017 Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants 1=1 CM Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant MM sept jours après la diffusion 15:=1 Version originale CM Vidéo à la demande sous-titrée en français 20 5.00 M MENDELSSOHN  : «DOUBLE CONCERTO POUR PIANO ET VIOLON» Renaud Capuçon, Jean-Yves Thibaudet, The Knights Concert 5.55 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial lolitas Magazine 6.40 M XENIUS L’élan Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 L7 ER ENTRE TERRE ET CIEL Isaac Newton, l’univers en équation Série documentaire 7.45 LEM 360° GEO Le maté, l’élixir des Argentins Reportage 8.40 M LE GRAND TOUR DE SUISSE Du Tessin à Appenzell Série documentaire 9.25 LEM LE MUSÉE DE L’ERMITAGE Saint-Pétersbourg Documentaire 10.20 LM LE BRÉSIL PAR LA CÔTE L’Amazonie ; Le Nordeste Série documentaire 12.20 EM ENQUÊTE D’AILLEURS Khmers  : les rois bâtisseurs Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.05 7 ARTE REGARDS Reportage 13.35 LDM UN SÉMINAIRE MORTEL Fiction 15.40 7 ER DANS LES COLLINES DU NÉGUEV Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 XENIUS Les oies sauvages Magazine 17.35 L7 R FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE Les traces de la révolution industrielle Série documentaire 18.05 7 OISEAUX DE PARADIS  : LA QUÊTE EXTRÊME Documentaire 19.00 7 L’ÂGE D’OR DES ANIMAUX Pouvoir et domination Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E TU MOURRAS MOINS BÊTE La science gandalphique Série d’animation 20.55 7 DE AMOUR Film 22.55 L7 MR JEAN-LOUIS TRINTIGNANT Pourquoi que je vis Documentaire 0.15 L7 HEIL – UNE FARCE NÉONAZIE Film 1.55 LM CINÉMA PERVERSO Le merveilleux monde perdu des cinémas de gare Documentaire 2.55 M TRACKS Magazine 3.40 EM ENQUÊTE D’AILLEURS Montserrat  : l’énigme de la Vierge noire Série documentaire 4.05 M ARTE REGARDS Reportage Version française Version originale sous-titrée en français LES FILMS DU LOSANGE 20.55 Cinéma Soirée Jean-Louis Trintignant Amour À quoi ressemble l’amour dans les dernières lueurs de la vie ? Haneke filme l’ultime face-à-face d’un couple, sublimé par Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant. Une bouleversante autant qu’implacable Palme d’or. La brigade des sapeurs-pompiers de Paris pénètre dans un appartement cossu. Dans une chambre verrouillée, dont les portes ont été scellées, ils découvrent le corps d’une femme âgée, reposant sur un lit de fleurs, dans sa plus belle robe. Dans le huis clos de leur appartement, l’on revit alors les derniers mois d’un couple, Anne et Georges, professeurs de piano en retraite, alors qu’elle est frappée d’un processus de paralysie évolutive qui la détruit peu à peu. PLUS VRAIS QUE NATURE Avec Amour, Michael Haneke filme sobrement l’heure secrète de l’agonie, d’ordinaire tue par ceux, femmes et hommes, qui en expérimentent l’effroi, et en explore en douceur la douleur intime, jusqu’à l’issue. L’appartement parisien, la radio qui résonne dans le vide, les meubles d’un autre temps...  : Haneke nous inscrit d’emblée dans un décor de huis clos, puisque ce pourrait être nous. Peu à peu, l’espace de vie se dilue, envahi par l’héroïsme de Georges, son infinie tendresse, sa solitude comme ses ruses dans son combat perdu d’accompagnant contre l’inéluctable, sa violence, aussi, qui émerge, quand Anne refuse de s’alimenter. «Tu es un monstre, mais tu es gentil», lâche-t-elle. Une plongée abyssale dans la tragique et belle humanité, entre vertiges et vestiges de l’amour. Quant aux acteurs, ils habitent leurs personnages, plus vrais que nature  : l’immense Trintignant et Emmanuelle Riva, disparue en janvier dernier, dont le regard empli d’une incompréhension inquiète et d’une colère de petite fille butée face à la mort justifie à lui seul son César de meilleure actrice.
Palme d’or, Festival de Cannes 2012 Meilleur film étranger, Oscars 2013 Meilleurs film, réalisateur, acteur (Jean-Louis Trintignant), actrice (Emmanuelle Riva) et scénario, César 2013 – Meilleur film en langue étrangère, Golden Globes 2013 Film de Michael Haneke (France, 2012, 2h) Scénario  : Michael Haneke - Avec  : Emmanuelle Riva (Anne), Jean-Louis Trintignant (Georges), Isabelle Huppert (Eva), Alexandre Tharaud (Alexandre), William Shimell (Geoff) - Production  : France 3 Cinéma, ARD Degeto Film, Bayerischer Rundfunk, Westdeutscher Rundfunk 22.55 Soirée Jean-Louis Trintignant Jean-Louis Trintignant Pourquoi que je vis Le réalisateur Serge Korber a débusqué l’acteur dans ses vignes du Languedoc pour faire de lui un portrait rare et sensible. Fait sans précédent  : Jean- Louis Trintignant a accepté il y a cinq ans d’évoquer sa vie devant une caméra, celle de son ami cinéaste Serge Korber. Souvenirs de cinquante années passées dans le cinéma et sur les planches, autobiographie à plusieurs voix d’un homme de 80 ans qui s’avance ici à visage découvert. Marin Karmitz, Costa-Gavras, Jacques Perrin, Michael Haneke, Claude Lelouch trouvent les mots forts et justes pour raconter l’acteur hors du commun, cet «introverti exubérant». LES CHEMINS DE LA LIBERTÉ Dans les années 1960, Serge Korber débutait dans le cinéma. Trintignant, star montante à l’époque, lui avait alors donné de son énergie, aidant ses premiers films à trouver le succès. Un demi-siècle plus tard, le réalisateur paie à l’acteur un tribut en forme de portrait. Leur amitié est sensible dans ce film (dont le titre est emprunté à un poème de Boris Vian), écrin chaleureux donné à la parole d’un homme qui n’a pas pour habitude de se confier. Il le fait pourtant ici, avec la pudeur et la fausse désinvolture qu’on lui connaît. De ses films les plus populaires aux plus exigeants, des circuits automobiles aux 0.15 Cinéma Heil – Une farce néonazie Un auteur frappé d’amnésie devient la figure de proue d’un mouvement d’extrême droite. Une comédie déjantée et décomplexée sur fond de néonazisme. En tournée dans l’est de l’Allemagne pour promouvoir son dernier livre, l’auteur métis Sebastian Klein est agressé par un groupe de néonazis et prend un coup sur la tête qui lui fait perdre la mémoire. Devenu extrêmement influençable, le jeune homme répète tout ce qu’il entend – pour le plus grand bonheur de Sven, leader local d’un groupuscule d’extrême droite. Celui-ci réalise l’atout qu’est devenu Sebastian pour son mouvement et l’emmène faire le tour des plateaux de télévision où ce porte-parole inattendu défraie la chronique, tenant avec enthousiasme des propos tendancieux sur l’immigration. Cette nouvelle vocation n’est évidemment pas du goût RBB/X VERLEIH de Nina, la très enceinte compagne de Sebastian, qui se lance à sa recherche, assistée dans sa quête par un policier en bout de course. Poussé par sa petite amie Doreen, Sven se met quant à lui à voir les choses en grand et se prend à rêver d’envahir la Pologne... Après l’austère Chemin de croix récompensé en 2014 par l’Ours d’argent du meilleur scénario, Dietrich Brüggemannréalise cette fois-ci une farce drôle et inspirée, s’attaquant dans un URLI/STILLS/EYEDEA PRESSE vignes qu’il cultive, de l’effervescence des débuts à la retraite des dernières années, il évoque une existence éprise de liberté. Textes poétiques et commentaires de proches collaborateurs éclairent ce parcours atypique, dont le séduisant mystère reste pourtant entier. Documentaire de Serge Korber (France, 2012, 1h16mn) - Coproduction  : ARTE, Zeta Productions, Ciné Développement (R. du 21/5/2012) même souffle à l’extrême droite, mais aussi à la scène «antifa», aux autorités allemandes, aux médias et au politiquement correct. (Heil) Film de Dietrich Brüggemann(Allemagne, 2015, 1h36mn, VOSTF) Scénario  : Dietrich Brüggemann- Avec  : Benno Fürmann(Sven Stanislawski), Liv Lisa Fries (Nina Schmidt), Jerry Hoffmann(Sebastian Klein), Anna Brüggemann(Doreen) - Coproduction  : ARTE, Real Film, Letterbox Filmproduktion, Bella Firma, RBB, SWR, ARD Degeto mercredi 4 octobre ARTE MAG N°40. LE PROGRAMME DU 30 SEPTEMBRE AU 6 OCTOBRE 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :