Arte Magazine n°2017-37 9 sep 2017
Arte Magazine n°2017-37 9 sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-37 de 9 sep 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kim Kong.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
jeudi 14 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 SEPTEMBRE 2017 22 5.00 M MARIA CALLAS CHANTE TOSCA, ACTE II Au Royal Opera House, Covent Garden 1964 Concert 6.00 M METROPOLIS Magazine 6.40 M XENIUS Sécurité incendie  : nos logements sont-ils sûrs ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS Le savon Magazine 7.45 M 360° GEO Les catcheuses de Mexico Reportage 8.40 LM CONTES DES MERS Estonie – La mer Baltique en hiver Série documentaire 9.25 LMM HIROSHIMA, LA VÉRITABLE HISTOIRE Documentaire 11.00 LMEM POURQUOI LES FEMMES SONT-ELLES PLUS PETITES QUE LES HOMMES ? Documentaire 12.20 LEM ENQUÊTE D’AILLEURS Islande  : le peuple caché Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 DEM CAPRICE Film 15.35 L7 ER LA ROUTE AUSTRALE Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 7 XENIUS La forêt Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 17.30 7 E ITALIE, L’HISTOIRE VUE DU CIEL Les villes du XX e siècle Série documentaire 18.05 L7 R DOUCES FRANCE(S) En Languedoc- Roussillon Série documentaire 19.00 L7 R LES DOLOMITES, SOMMETS DE LÉGENDE Documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E TU MOURRAS MOINS BÊTE Peut-on être digéré vivant ? Série d’animation 20.55 7 E KIM KONG (1-3) Série 23.20 L7 KEBAB SAUCE PIQUANTE Fiction 0.50 M TITANIC Film 2.15 LM VIKTOR VIKTORIA Film 3.55 M ARTE REGARDS Reportage Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français 16.30 Invitation au voyage ELEPHANT DOC LABO M EX NIHILO À la découverte de trois lieux qui appartiennent à notre patrimoine artistique, culturel et naturel. Monterey, l’île au trésor californienne de Stevenson L’écrivain voyageur Robert Louis Stevenson a séjourné avec sa femme Fanny dans la petite ville californienne de Monterey. Les fabuleux espaces sauvages de la côte Ouest inspireront profondément l’auteur de L’île au trésor. 17.05 Xenius La forêt Du lundi au vendredi, le magazine de la connaissance explique et explore la science de manière accessible. 20.50 Tu mourras moins bête Peut-on être digéré vivant ? Le prof Moustache revient pour une nouvelle saison «scientifico-trash». Au programme  : étriller la pop culture et relever les mille et une étrangetés de nos corps... Corfou, la plus vénitienne des îles grecques En mer Ionienne, au large des côtes albanaises, l’île grecque de Corfou occupe une position stratégique entre Orient et Occident, qui lui a valu d’être occupée à de multiples reprises. Chaque peuple y a laissé son empreinte. L’incontournable  : à Paris, les Invalides Depuis plus de trois siècles, l'hôtel des Invalides, qui est pour les Parisiens un lieu emblématique associé aux grands noms de l’histoire de France, recèle un secret étonnant. Émission présentée par Linda Lorin (France, 2017, 38mn) - Coproduction  : ARTE France, Éléphant Doc L’homme a toujours vu la forêt comme un lieu calme et apaisant, et il y aurait une explication scientifique à cette sensation. En compagnie de Peter Wohlleben, l’auteur de La vie secrète des arbres, Xenius se met au vert dans des forêts moins silencieuses qu’il n’y paraît. Magazine présenté par Dörthe Eickelberg et Pierre Girard (Allemagne, 2017, 26mn) Aujourd’hui  : les explications tout à fait digestes du prof Moustache nous plongent dans les entrailles des mammifères marins. Série d’animation (France, 2017, 40x3mn), d’après le blog et la bande dessinée de Marion Montaigne (Éditions Delcourt) Réalisation  : Amandine Fredon Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo, Folimage
20.55 Série Kim Kong (1-3) Kidnappé par un despote asiatique pour tourner un remake de King Kong à la gloire du régime, un réalisateur dépressif (Jonathan Lambert) retrouve le goût de créer. Une étonnante comédie de l’absurde. KWAÏ/PÉNÉLOPE POURRIAT Épisode 1 Réalisateur blasé et dépressif de films d’action à gros budget, Mathieu Stannis est kidnappé par un dictateur asiatique pour tourner l’adaptation (très) personnelle de King Kong que le despote, féru de cinéma, a écrite lui-même. Dans un pays entièrement inféodé aux sautes d’humeur d’un «Commandeur» fou et sanguinaire, l’ambassadeur français fait mollement comprendre au prisonnier qu’il n’a d’autre choix que de s’exécuter. Les premiers jours de tournage sont catastrophiques, entre l’éternel sourire de Choi, délégué aux Arts visuels et plastiques chargé de superviser la «motivation» de la troupe, les aboiements d’une chef op aux allures de kapo ignorant tout du cadre et les grimaces patriotiques de la jeune première, Yu-Yu... Épisode 2 Mathieu a compris – dans la douleur – que le Commandeur nourrit de hautes exigences artistiques. Mû par l’instinct de survie, il constate avec étonnement qu’il reprend plaisir à tourner et débusque de réels talents au sein de l’équipe, dont Yu-Yu, qui se révèle une actrice émouvante. Leur complicité naissante suscite la jalousie de Choi, complètement mis sur la touche. Épisode 3 La CIA, qui a eu vent de sa proximité avec le despote, propose d’exfiltrer Mathieu en échange d’informations sensibles, mais celui-ci, passionné désormais par le tournage, fait la sourde oreille. Muté dans l’industrie par le Commandeur, Choi, humilié, dévoile alors à celui-ci le peu de cas fait de son scénario sur le plateau par le réalisateur. Une trahison lourde de conséquences... LES 300 ET LES 400 COUPS «Les films avancent comme des trains dans la nuit»  : Choi, qui a commencé par prendre Les quatre cents coups pour un film d’arts martiaux, finira par se convertir à Truffaut, troquant les slogans du Commandeur contre les aphorismes du cinéaste. Inspirée de l’histoire vraie de Shin Sang-ok, cinéaste sud-coréen enlevé et retenu de 1978 à 1986 en Corée du Nord avec sa femme actrice, et forcé de réaliser une dizaine de films pour le régime, cette savoureuse comédie, teintée d’absurde et d’humour noir, proclame la force du cinéma, et rappelle combien l’univers totalitaire peut s’avérer propice au burlesque. Lire page 6 Minisérie créée et écrite par Simon Jablonka et Alexis Le Sec (France, 2017, 3x52mn) - Réalisation  : Stephen Cafiero Avec  : Jonathan Lambert (Mathieu Stannis), Frédéric Chau (Choi Han Sung), Christophe Tek (Le Commandeur), Audrey Giacomini (Yu-Yu), Stephen Cafiero (Léo Duval) - Coproduction  : ARTE France, Kwaï, Armance PETRO DOMENIGG/FILMSTILLS.AT 23.20 Kebab sauce piquante Après Kebab viennois, Johannet Mustafa, les ennemis jurés tenanciers de restaurants, sont de retour pour un deuxième volet. Une comédie épicée et haute en couleurs. L’avenir de «l’authentique café autrichien» de JohannStanzerl ne semble plus tenir qu’à un fil et les difficultés financières s’amoncellent. Son principal concurrent, Mustafa Oztürk, n’a cependant guère le temps d’apprécier sa victoire  : son beau-père ultraconservateur a annoncé quitter son Anatolie natale pour débarquer à Vienne afin d’y organiser la circoncision de son petit-fils. Mais celui-ci refuse de se plier à cette cérémonie. Malheureusement pour Mustafa, et Johann, car le vieil Anatolien, très à cheval sur les traditions, est aussi le propriétaire de l’immeuble où se trouvent les deux restaurants. Pour faire face à leurs difficultés, Johannet Mustafa ne vont avoir d’autre choix que de coopérer le temps de cette visite... Kebab sauce piquante reprend les lieux et personnages de la comédie multikulti de 2011 Kebab viennois, primée pour son scénario et sa réalisation, avec, toujours aux commandes, Wolfgang Murnberger, qui rappelle devant sa caméra les stars autrichiennes Andreas Vitasek et Tim Seyfi. (Kebab extra scharf) Téléfilm de Wolfgang Murnberger (Autriche, 2016, 1h29mn, VOSTF) - Scénario  : Tac Romey, Don Schubert, Maria Murnberger, Wolfgang Murnberger - Avec  : Andreas Vitasek (JohannStanzerl), Fanny Stavjanik (Sofie Stanzerl), Tim Seyfi (Mustafa Öztürk), Sascha Ö. Soydan (Sabrie Öztürk), Antonia Moretti (Seyneb Öztürk) - Coproduction  : ARTE, Allegro Film, ORF jeudi 14 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 SEPTEMBRE 2017 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :