Arte Magazine n°2017-32 5 aoû 2017
Arte Magazine n°2017-32 5 aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-32 de 5 aoû 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : révolution Beatles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 7 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 AOÛT 2017 5.00 M THE PROMS 2015 Hommage à Bernstein Concert 6.15 7 R ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS Comment fonctionne un port moderne ? (5) Magazine 7.40 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Cornouailles, Grande-Bretagne Série documentaire 8.10 R INVITATION AU VOYAGE Émission 8.45 LMEM LA VALSE DES CONTINENTS Aux origines de l’Europe Série documentaire 9.30 M ERDOGAN, L’IVRESSE DU POUVOIR Documentaire 10.30 L7 R 360° GEO Arménie, les fruits du paradis ; Nicaragua, la malédiction des pêcheurs de langoustes ; Toscane  : les carrières de marbre Reportage 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 L CHEMINS D’ÉCOLE, CHEMINS DE TOUS LES DANGERS Le Nicaragua Série documentaire 13.35 LEM PARADIS AMERS Téléfilm 15.10 LEM ENQUÊTE D’AILLEURS Parsis  : les enfants de Zarathoustra Série documentaire Diffusion en haute définition 12 Vidéo à la demande Pour mieux profiter d’ARTE M Multidiffusion R Rediffusion Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 15.35 LR LES AMAZONES, GUERRIÈRES DE LÉGENDE Documentaire 16.30 7 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 7 R XENIUS Les insectes  : pourquoi sont-ils indispensables ? Magazine 17.30 L7 ER ENQUÊTE D’AILLEURS Troie  : les tombeaux des héros Série documentaire 18.05 LM LA CÔTE EST DES ÉTATS-UNIS Au cœur de la Nouvelle- Angleterre Série documentaire 19.00 L7 DES INSECTES AU MENU Asticots d’Australie Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.45 M LA MINUTE VIEILLE High-tech Série 20.50 DER REGARDE LES HOMMES TOMBER Film 22.30 7 LES DEMI-SEL Film 0.05 L7 R E AGORA – LEMBRA-ME Documentaire 2.50 L7 MR LA FAILLE Documentaire =I Version française Version originale sous-titrée en français 1=1 Version originale sous-titrée en français WHY NOT PRODUCTIONS 20.50 Cinéma Regarde les hommes tomber Un solitaire traque les deux tueurs qui ont abattu son meilleur ami. Signé Jacques Audiard, un film noir où Mathieu Kassovitz assure avec brio la relève de ses pairs, Jean Yanne et Jean-Louis Trintignant. D’un côté, il y a Simon. Il avait un ami, Mickey. Mais une balle l’a propulsé au service des comas dépassés. Pour retrouver ceux qui lui ont pris son camarade, Simon comprend qu’il faut tout abandonner  : son boulot, sa femme, sa maison… C’est à ce prix-là qu’il aura l’impression de vivre à nouveau. De l’autre côté, il y a Marx et Johnny. Marx est un petit flambeur et un gros perdant. Johnny, lui, joue aux fléchettes, regarde la télévision et fait tout ce que lui demande Marx. Or ce dernier doit beaucoup d’argent à un caïd. Pour le rembourser, les deux hommes commencent à travailler pour lui. Un jour, il leur demande de tuer des gens. FABRIQUÉ EN FRANCE Tournant le dos au maniérisme du néo-polar à l’américaine, Jacques Audiard préfère s’appuyer sur les atouts traditionnels du film noir à la française  : personnages, humour, situations… et acteurs. Humains, attachants, les protagonistes trimballent une sacrée couche d’échecs et de tendresse superposés. Ni tout à fait héros ni tout à fait zéros, ils regardent la France profonde dans les yeux, sans rien céder au pittoresque des truands classiques. La construction, avec son décalage temporel inattendu, est délicieuse. Enfin, face à deux monstres sacrés, Trintignant et Yanne, le petit « Kasso » fait mieux que tirer son épingle du jeu. Enfantin et cruel, hilarant et inquiétant, il est éblouissant de justesse et de sobriété. Lire page 4 Meilleurs espoir masculin (Mathieu Kassovitz), premier film, montage, César 1995 Film de Jacques Audiard (France, 1994, 1h36mn) Scénario  : Alain Le Henry, Jacques Audiard, d’après Triangle, de Teri White - Avec  : Jean-Louis Trintignant (Marx), Jean Yanne (Simon), Mathieu Kassovitz (Johnny), Bulle Ogier (Louise), Christine Pascal (Sandrine) Production  : Bloody Mary Productions, France 3 Cinéma, CEC Rhône-Alpes - (R. du 5/4/1999)
22.30 Cinéma Les demi-sel Freddy, un jeune délinquant berlinois, monte un coup pour venir en aide à sa famille. Un thriller dramatique haletant, porté par le magnétique Horst Buchholz. KINEOS GMBH Berlin, années 1950. Freddy Borchert, un garçon de 19 ans qui a quitté le foyer familial, est le chef d’une petite bande de voyous dont la vie est rythmée par les vols de voitures luxueuses, les bagarres entre gangs et les soirées rock’n’roll. Un après-midi à la piscine, il rencontre par hasard son petit frère Jan qui l’informe des difficultés financières de leurs parents. Freddy, qui prépare l’attaque d’une voiture postale, promet de lui donner une partie de l’argent s’il accepte de participer au coup. Mais le plan échoue. Sur les conseils de Sissy, sa petite amie d’à peine 16 ans, le leader de la bande décide alors de cambrioler la même nuit l’appartement du patron d’un bar qu’il pense inoccupé… RÉVOLTÉS Pour son premier long métrage, le réalisateur allemand Georg Tressler dépeint de manière réaliste le quotidien mouvementé de jeunes délinquants dans le Berlin d’après-guerre. Le personnage de Freddy, interprété par le charismatique Horst Buchholz, alors surnommé le « James Dean allemand », révèle avec justesse l’esprit rebelle d’une certaine jeunesse des années 1950 qui défie l’ordre établi en blouson de cuir et à coups de poing. Au-delà de son aspect documentaire, Les demi-sel est un thriller à rebondissements pimenté par le rôle de Sissy, qui sous ses airs d’innocente jeune fille sème le trouble entre les deux frères. Meilleur nouveau réalisateur, prix du film allemand 1957 (Die Halbstarken) Film de Georg Tressler (Allemagne, 1956, 1h33mn, VF/VOSTF) Scénario  : Will Tremper, Georg Tressler Avec  : Christian Doermer (Jan Borchert), Horst Buchholz (Freddy Borchert), Karin Baal (Sissy Bohl), Jo Herbst (Günther) Production  : Inter West Film RUI GAUDÊNCIO 0.05 La lucarne E Agora – Lembra-me Le journal vidéo du réalisateur portugais Joaquim Pinto, malade du sida. Un film à la forme libre, diffractée et mentale, épousant souvenirs et sensations. Joaquim Pinto, ingénieur du son et producteur portugais – il a travaillé avec João César Monteiro et Raoúl Ruiz –, se bat depuis plus de dix ans contre le virus du sida. En 2011, il entreprend un traitement expérimental dans un hôpital de Madrid, dont il va suivre le déroulement à travers un journal vidéo, qui montre sa vie quotidienne avec son compagnon, Nuno. DU CLINIQUE À L’INTIME Dès le début de son récit en voix off, seule ligne directrice du film, Joaquim Pinto s’excuse du caractère « décousu » de ses propos. Il a l’esprit embrouillé par les médicaments et se sent déconnecté de son corps. Il éprouve des difficultés à respirer. Il constate face caméra qu’il doit faire « des efforts pour vivre », allongé dans son lit, et décrit les effets secondaires du traitement. Cette frontalité donne son ton à cet autoportrait, tout comme l’état physique et mental confus de Pinto apporte son tempo au film. E Agora – Lembra-me devient un collage impressionniste, passant du clinique à l’intime, de la culture à la science comme pour mieux épouser le rythme interne de l’organisme perturbé du réalisateur. Ce journal mêle ainsi les moments passés avec Nuno dans leur ferme, les trajets en voiture ou en avion, les rendez-vous à l’hôpital espagnol, les rencontres avec des amis, à un fracas d’images d’actualités, d’extraits de films, de photos, de dessins, qui entrent en collision et se superposent pour mieux exprimer l’état mental bouleversé de Joaquim Pinto. Film-somme qui déroule une existence de manière diffractée, ce journal est également un beau chant d’amour. Prix spécial du jury, Fipresci et du jury junior, Locarno 2013 – Grand prix, Rencontres internationales du documentaire de Montréal 2013 Prix spécial du jury, de la critique, Filmclubs et du public, Festival du cinéma Luso-Brasileiro de Santa Maria da Feira 2013 – Prix du meilleur documentaire international, Festival international du film LGBT de Bilbao 2014 Documentaire de Joaquim Pinto (Portugal, 2013, 2h44mn) Production  : C.R.I.M., Presente - (R. du 13/10/2014) lundi 7 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 AOÛT 2017 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :