Arte Magazine n°2017-30 22 jui 2017
Arte Magazine n°2017-30 22 jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-30 de 22 jui 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : monarchy in the UK.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 26 juillet ARTE MAG N°30. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUILLET 2017 20 5.00 M THE ROLLING STONES  : HAVANA MOON Documentaire 6.20 M 28 MINUTES Magazine 7.05 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 7 R ARTE REGARDS Croatie, le nouvel eldorado des clubbeurs Reportage 7.45 M XENIUS Faire le ménage, efficacement et sainement Magazine 8.10 M INVITATION AU VOYAGE Émission 8.45 LER LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER EN GRANDE-BRETAGNE L’essence de l’Écosse Série documentaire 9.30 LMM GUÉDELON  : RENAISSANCE D’UN CHÂTEAU MÉDIÉVAL Documentaire 11.20 LM DOUCES FRANCE(S) En Picardie et Nord-Pas-de-Calais ; En Languedoc- Roussillon Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.05 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Île de Rügen, Allemagne Série documentaire 13.35 LEM THE QUEEN Film 15.20 EM LE POMPÉI BRITANNIQUE DE L’ÂGE DU BRONZE Documentaire 16.30 7 R INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 7 R XENIUS Stades de foot  : à quoi ressemblent les coulisses ? Magazine Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 17.30 L7 ER ENQUÊTE D’AILLEURS Japon, les samouraïs Série documentaire 18.05 L7 R LA CÔTE EST DES ÉTATS-UNIS Au cœur de la Nouvelle- Angleterre Série documentaire 19.00 L7 R ÉVOLUTION DES ESPÈCES  : QUAND L’HOMME S’EN MÊLE Documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 7 LA MINUTE VIEILLE Musculation active Série.1 H Version originale sous-titrée en français u H 20.55 LES OPPORTUNISTES Film 22.40 7 E LA SAPIENZA Film 0.20 L7 E LE GÉNIE DES LIEUX La fabrique des traders à Londres Documentaire 1.10 M COURT-CIRCUIT N°856 Spécial « l’esprit s’égare » Magazine 2.10 M LE GARÇON QUI MARCHAIT À RECULONS Moyen métrage 2.45 L7 ER LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER EN GRANDE-BRETAGNE Les anguilles de la Tamise Série documentaire 3.35 7 M LE MONDE MYSTÉRIEUX DES SERPENTS Documentaire 4.20 M ARTE REGARDS Croatie, le nouvel eldorado des clubbeurs Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Les opportunistes Un chauffard prend la fuite après avoir fauché un cycliste... Avec Valeria Bruni Tedeschi, sublime, une peinture au vitriol de la classe moyenne transalpine. PHOTOMOVIE/LORIS T. ZAMBELLI Agent immobilier sans grande envergure, Dino Ossola rêve d’ascension sociale et de luxe, des aspirations que partage Roberta, sa compagne psychologue. Élève dans un lycée huppé, sa fille Serena fréquente depuis quelque temps Massimiliano, le fils de Giovanni Bernaschi, un riche homme d’affaires de la région. Alors que Dino est prêt à tout pour se rapprocher des Bernaschi, à la veille de Noël, un cycliste est renversé sur une petite route près du lac de Côme... PAR AMOUR DE L’ARGENT Jusqu’où aller par amour de l’argent ? Transposant du Connecticut à la Lombardie un roman de l’Américain Stephen Amidon, Paolo Virzi pose un regard sans concession sur la cupidité d’une poignée de personnages et met en pleine lumière leurs angoisses, leurs secrets, leurs préjugés et leurs petits arrangements. Structuré en trois chapitres et un épilogue, son portrait au vitriol d’une certaine classe moyenne transalpine déroule l’intrigue selon le point de vue de trois protagonistes  : l’ambitieux Dino ; Carla, l’épouse délaissée de Bernaschi (superbement campée par Valeria Bruni Tedeschi) et Serena, la fille de Dino, mue par bien d’autres désirs que ceux de son père. Saluée par la critique et récompensée dans de nombreux festivals, une comédie humaine irrévérencieuse et glaçante. Meilleur film, meilleure actrice (Valeria Bruni Tedeschi), meilleur scénario, David di Donatello Awards 2014 (Il capitaleumano) Film de Paolo Virzi (Italie/France, 2014, 1h50mn, VOSTF) - Scénario  : Paolo Virzi, Francesco Bruni, France Piccolo, d’après le roman Capital humain de Stephen Amidon - Avec  : Valeria Bruni Tedeschi (Carla Bernaschi), Fabrizio Bentivoglio (Dino Ossola), Valeria Golino (Roberta Morelli), Fabrizio Gifuni (Giovanni Bernaschi) Production  : RAI Cinema, Motorino Amaranto, Indiana Production, Manny Films
MACT PRODUCTIONS 22.40 Cinéma La sapienza Un couple d’âge mûr retrouve goût à la vie au fil d’un voyage en Italie. Un film lumineux et intense, porté par un magnifique quatuor d’acteurs. À Paris, Alexandre Schmidt, architecte au sommet de sa carrière, reçoit la consécration officielle du Cordeau d’or. Alors que le couple qu’il forme depuis de longues années avec son épouse Aliénor semble rongé par la mélancolie, cette dernière l’accompagne pour le Tessin et l’Italie, où il espère concrétiser un vieux rêve  : écrire un livre sur Francesco Borromini, architecte baroque qu’il admire entre tous. Sur les rives du lac Majeur, où naquit ce rival malheureux du Bernin, ils font connaissance de tout jeunes gens, Lavinia et Goffredo, une sœur et un frère à la relation fusionnelle. Aliénor choisit de rester auprès de la jeune fille, sujette depuis l’enfance à d’étranges malaises, tandis que le jeune Goffredo, qui se prépare à devenir architecte, accompagne Alexandre à Rome... LUMIÈRE DES CŒURS Filmés frontalement, s’exprimant avec cette diction théâtrale, aux liaisons systématiquement prononcées, que l’écrivain cinéaste Eugène Green cultive chez ses comédiens, les quatre principaux personnages de La sapienza transmettent d’emblée, comme par magie, une intense émotion. Plus encore que la lumière italienne, dont l’image capte toutes les nuances, que les envolées architecturales qui culminent sous la coupole de l’église romaine Sant’Ivo alla Sapienza, construite par Borromini, que la musique céleste de Monteverdi, c’est l’alchimie du quatuor qui transporte le spectateur vers les sommets promis. Sous l’influence des deux jeunes gens, eux-mêmes transformés par la rencontre, la « sapience », cette sagesse du savoir illuminé par le cœur, à rebours des jargons creux et froids moqués avec malice, vient réconcilier le couple vieillissant avec lui-même et avec la vie. Un « voyage en Italie » plein de grâce et d’audace, comme celui filmé soixante ans plus tôt par Rossellini. Meilleur film, Séville 2014 Film d’Eugène Green (France/Italie, 2014, 1h39mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Eugène Green - Avec  : Fabrizio Rongione (Alexandre), Christelle Prot Landman (Aliénor), Ludovico Succio (Goffredo), Arianna Nastro (Lavinia) Production  : MACT Productions, La Sarraz Pictures, AGM Factory FOLAMOUR PRODUCTIONS 0.20 Le génie des lieux La fabrique des traders à Londres Pleins feux sur trois des lieux de formation des élites les plus prestigieux d’Europe. Aujourd’hui  : la London School of Economics, pépinière des leaders de l’économie mondiale. « Connaître la cause des choses », telle est la devise de la London School of Economics (LSE). Située en plein cœur de Londres, à mi-chemin entre la City et Westminster, cette prestigieuse école entend, depuis ses origines, influencer la vie politique et économique de son temps. Fondée à la fin du XIX e siècle par un groupe d’intellectuels socialistes, elle a été le creuset du Parti travailliste, mais aussi le berceau de l’État providence, qui a essaimé dans le monde entier. C’est là que Tony Blair a puisé les principes de sa troisième voie, entre laisser-faire économique et social-démocratie. Depuis la révolution conservatrice de Margaret Thatcher, la LSE est aussi devenue l’une des plus prestigieuses écoles internationales de formation des élites libérales. SAVOIR ET POUVOIR Rythmé par des archives, des interviews d’experts, mais aussi des séquences d’animation, ce troisième volet du Génie des lieux met en lumière le paradoxe d’une école qui forme les traders tout en recrutant l’anthropologue David Graber, figure de proue du mouvement Occupy Wall Street et critique sévère du capitalisme financier. On découvre aussi comment la LSE cherche à préserver ses idéaux progressistes des débuts, comme l’atteste la création en 2015 de l’Institut international d’étude des inégalités, animé notamment par l’économiste français Thomas Piketty – un ancien étudiant. Série documentaire France, 2016/2017, 3x52mn) - Auteurs  : Valéry Gaillard et Antoine de Gaudemar - Réalisation  : Valéry Gaillard Coproduction  : ARTE France, Folamour Productions mercredi 26 juillet ARTE MAG N°30. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUILLET 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :