Arte Magazine n°2017-28 8 jui 2017
Arte Magazine n°2017-28 8 jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-28 de 8 jui 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : regards persans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
mercredi 12 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 JUILLET 2017 16 5.00 M TOMORROWLAND 2016 Concert 6.25 M 28 MINUTES Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS Comment lutter contre la désertification ? Magazine 7.45 LEM VILLAGES DE FRANCE Pesmes Série documentaire 8.10 M INVITATION AU VOYAGE Émission 8.50 LMEM LE MONDE SECRET DE LA NUIT (3) Dans les montagnes de Patagonie Série documentaire 9.35 LM PLUS VITE, PLUS HAUT, PLUS DOPÉS Documentaire 11.25 LM MYSTÉRIEUSE DISPARITION AU YELLOWSTONE Documentaire 12.20 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Bois de Vincennes Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 EM DÉTECTIVE DEE II La légende du dragon des mers Film 16.30 7 R INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 L7 R XENIUS Que faire contre le bruit ? Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 17.35 7 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Corinthe, Grèce Série documentaire 18.05 L7 R LE LONG DE LA MURAILLE DE CHINE (2) Les artisans de la Chine éternelle Série documentaire 19.00 L7 R LA CROATIE PAR LA CÔTE Le centre de la Dalmatie Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.45 7 LA MINUTE VIEILLE High-tech Série 20.50 LDE MAESTRO Film 22.15 7 LES AMOURS D’ASTRÉE ET DE CÉLADON Film 0.00 7 E LE GÉNIE DES LIEUX ENS, l’école de l’engagement à Paris Série documentaire 0.55 EM LA FEMME ET LE TGV Moyen métrage 1.30 M COURT-CIRCUIT N°853 Spécial cinéma portugais Magazine 2.20 M LE BOSSU Moyen métrage 3.45 M STREETPHILOSOPHY Courage, faillons ! Magazine 4.15 M ARTE REGARDS Reportage.1 n Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français NICOLAS SCHUL 20.50 Cinéma Maestro Inspiré de la relation nouée entre Jocelyn Quivrin et Éric Rohmer sur le tournage des Amours d’Astrée et de Céladon, diffusé à la suite, une comédie délicate en hommage au cinéaste et à l’acteur, tous deux disparus. Henri Renaud, jeune acteur abonné aux figurations et aux publicités, rencontre Cédric Rovère, le maître du cinéma d’auteur français, qui caste son prochain film. Leurs deux mondes n’ont rien à voir  : Rovère est lettré, très âgé, adulé pour son talent unique. Henri est à deux doigts d’être expulsé de l’appartement où lui et son meilleur ami, Nico, passent leurs soirées à fumer des joints en doublant les dialogues de leur film préféré, Fast and Furious. Pourtant, Rovère, qui voit quelque chose dans ce jeune acteur, donne le rôle à Henri. Sur le tournage, une adaptation de L’Astrée, roman pastoral du XVII e siècle, Henri est précipité dans l’univers de Rovère et découvre le cinéma d’auteur, entre maigreur rachitique du budget, débrouille, simplicité et poésie. CANDEUR ET AFFECTION Avec Maestro, Léa Fazer rend un hommage vibrant à Jocelyn Quivrin, en réalisant, cinq ans après sa mort, le film qu’ils avaient coécrit ensemble, à la suite de la rencontre bouleversante en 2007 entre l’acteur et Rohmer, pour le tournage des Amours d’Astrée et de Céladon (diffusé ce soir après ce film). La force du lien tissé entre les deux hommes est habilement rendue par Pio Marmaï et Michael Lonsdale qui, sans chercher l’imitation, universalisent la relation pleine de candeur et d’affection entre un vieux maître et son disciple. Drôle, extrêmement touchant, Maestro restitue la sensation de « troupe » des tournages et offre une vision pleine de beauté du « film d’apprentissage », comme lorsque Lonsdale/Rohmer répond à son jeune comédien, qui dit ne pas comprendre la poésie  : « Il n’y a rien à comprendre, il faut seulement la sentir et la vivre. Et avoir été malheureux en amour, peut-être... » Film de Léa Fazer (France, 2014, 1h21mn) Scénario  : Léa Fazer, Jocelyn Quivrin - Avec  : Pio Marmaï (Henri Renaud), Michael Lonsdale (Cédric Rovère), Déborah François (Gloria) Production  : Mandarin Cinéma, Rezo Productions
22.15 Cinéma Les amours d’Astrée et de Céladon Quand Rohmer adapte librement un roman pastoral du XVII e siècle. Entre désir des corps et facéties du sort, un hymne vibrant de sensualité à l’amour et à la nature. REZO PRODUCTIONS Au temps des druides tout-puissants, Astrée et le berger Céladon se vouent un amour total mais clandestin, un ancien litige entre leurs familles les privant de le vivre au grand jour. Pour mieux brouiller les pistes de son cœur auprès de ses parents, Céladon feint une idylle avec une autre jeune fille lors d’un bal champêtre. Astrée le surprend. Dévorée par le poison de la jalousie, la belle interdit alors au jeune homme de paraître devant elle. En proie au désespoir, le berger se jette dans les flots d’une rivière. Astrée, le croyant mort, se consume alors de remords, tandis que l’éphèbe, lui, a été recueilli avec ravissement par des nymphes dans la forêt. SENTIER LUMINEUX En adaptant L’Astrée, roman pastoral fleuve du XVII e siècle – quelque 5 399 pages ! – d’Honoré d’Urfé, Éric Rohmer met en scène la confusion des sentiments dans une nature resplendissante, bruissant de sensualité. Laquelle, sous les branches caressantes des arbres, semble accueillir avec une bienveillance amusée et vaguement lasse les passions et les aveuglements chagrins de jeunes protagonistes aussi absolus qu’inexpérimentés – Beaucoup de bruit pour rien... Entre marché de dupes et songe d’un jour d’été, cœurs et corps, derrière le masque de la douleur, valsent avec légèreté dans la douceur de clairières enchantées. Situé dans une époque gauloise très stylisée que seuls traduisent les costumes et la présence de druides, le récit, au travers de longs plans séquences, emprunte sans jamais se hâter un sentier poétique sinueux, truffé de considérations philosophiques, vers la paix et l’amour retrouvés. Par l’éternel jeune homme Rohmer, un film plein de grâce sur les errements du désir. Film d’Éric Rohmer (France, 2007, 1h45mn) Scénario  : Éric Rohmer, d’après L’Astrée d’Honoré d’Urfé - Avec  : Andy Gillet (Céladon), Stéphanie Crayencour (Astrée), Cécile Cassel (Léonide), Jocelyn Quivrin (Lycidas) - Production  : Rezo Films, Compagnie Éric Rohmer, BIM Distribuzione, Alta Producción FOLAMOUR 0.00 Le documentaire culturel Le génie des lieux ENS, l’école de l’engagement à Paris Tour d’horizon en trois épisodes des plus prestigieuses écoles de formation des élites littéraires, scientifiques et économiques d’Europe. Louis Pasteur, Henri Bergson, Jean-Paul Sartre, Pierre Bourdieu, Michel Foucault...  : tous ont arpenté les couloirs de l’École normale supérieure. Création de la Révolution française, l’ENS a eu pour mission de former les élites, aussi bien littéraires que scientifiques, de la République. Cette pluridisciplinarité unique en France a favorisé l’éclosion de mouvements intellectuels majeurs, comme l’existentialisme, le structuralisme, mais aussi les mathématiques modernes. Autre particularité  : « Normale sup’ » a engendré des générations de savants engagés qui ont pesé dans les débats philosophiques et politiques du XX e siècle, à l’image de Louis Althusser, qui, dans les années 1960 et 1970, a mis son savoir et son autorité morale au service du marxisme. Aujourd’hui, cette tradition d’engagement perdure. En 2015, l’ENS a été la première grande école française à organiser officiellement un programme d’accueil d’étudiants réfugiés. HÉRITAGE CRITIQUE Filmés dans les locaux de l’École normale supérieure, rue d’Ulm à Paris, d’anciens élèves, comme le mathématicien Cédric Villani, témoignent de l’émulation singulière qui règne dans la prestigieuse école. Au moyen de nombreuses archives, ce premier épisode du Génie des lieux dévoile le visage contestataire d’illustres pensionnaires de la rue d’Ulm, mais aussi leur curiosité et leur ouverture d’esprit, montrant comment les nouvelles promotions de normaliens renouvellent cet héritage. Série documentaire (France, 2016, 3x54mn) - Réalisation  : Mathilde Damoisel - Auteurs  : Antoine de Gaudemar et Mathilde Damoisel - Coproduction  : ARTE France, Folamour Productions mercredi 12 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 JUILLET 2017 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :