Arte Magazine n°2017-27 1er jui 2017
Arte Magazine n°2017-27 1er jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-27 de 1er jui 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : O.J. Simpson.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 2 juillet ARTE MAG N°27. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 JUILLET 2017 Revue culturelle de Philippe Collin et Frédéric Bonnaud (France, 2017, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo 14 GETTYIMAGES 19.00 Personne ne bouge ! Spécial Caraïbes Cette semaine, Personne ne bouge ! se laisse emporter par les rythmes chaloupés des Caraïbes. Story Retour sur le parcours du Jamaïcain Bob Marley, roi incontesté du reggae, qui a fusionné les tempos caribéens et le rhythm and blues américain. Garde-robe Que serait le reggae sans les fameuses dreadlocks ? Listomania Dix choses que vous ignorez sur le reggae. Story Superstar de la pop, la Barbadienne Rihanna rend hommage à ses origines dans des morceaux de pur reggae. Star-system Pour devenir une star, suivez la méthode caribéenne. Juke-box En 1996, les Fugees font un carton en reprenant «Killing Me Softly», un titre de 1972 de Roberta Flack. Icône Arrivée aux États-Unis à 12 ans, la Jamaïcaine Beverly Jones, alias Grace Jones (photo), y accomplira sa mue, devenant mannequin, muse, chanteuse et performeuse. Scandale ! En 1995, Danielle Mitterrand, qui avait déjà rencontré l’homme d’État cubain en 1974, claque la bise à Fidel Castro sur le parvis de l’Élysée. Perle rare En 1984, la Compagnie créole présente son nouvel album et fait zouker les amateurs d’aérobic dans l’émission de Véronique et Davina Gym Tonic. WARNER BROS 20.55 Cinéma Soirée Inspecteur Harry L’inspecteur Harry Clint Eastwood délaisse les étendues sauvages du grand Ouest pour endosser le costume d’un flic brutal en proie aux paradoxes d’une société où la justice a plusieurs visages. Un rôle ambigu à souhait qu’il reprendra à quatre reprises. À San Francisco, un tueur fou réclame une importante somme d’argent en contrepartie de la promesse d’arrêter son bain de sang. L’inspecteur Harry Callahan, surnommé «Dirty Harry» car spécialiste des affaires «pourries», mène l’enquête. Loup solitaire aux méthodes expéditives, il est en constant désaccord avec sa hiérarchie quant à la manière de gérer ce cas de chantage mortel. As de la gâchette, Harry ne recule devant rien pour mettre ce criminel hors d’état de nuire, quitte à s’arranger avec la loi... SHÉRIF DES TEMPS MODERNES Rythmé par des dialogues mythiques et une bande originale à la fois funky et électrique, ce polar tendu, d’une violence sans filtre, s’inspire de l’histoire du tueur du Zodiaque, qui a terrorisé San Francisco dans les années 1960. Aussi charismatique en jean de cowboy (dans la «trilogie du dollar» de Sergio Leone, notamment) qu’en costume de ville ajusté et lunettes de soleil seventies, Clint Eastwood nous entraîne dans des courses-poursuites endiablées à travers les basfonds de la ville californienne. L’acteur excelle dans la peau de ce shérif urbain des temps modernes, évoluant dans un monde où la justice d’État peut aller à contre-courant de celle des hommes. Ce personnage controversé, capable des pires violences pour faire régner l’ordre, a fait l’objet d’une série à succès de cinq films. Dans chaque volet, les Magnum, Smith & Wesson et autres revolvers apparaissent quasiment comme des personnages à part entière. Et ils ont beaucoup à dire... Lire page 4 (Dirty Harry) Film de Don Siegel (États-Unis, 1971, 1h38mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Harry Julian Fink, Rita M. Fink, Dean Riesner - Avec  : Clint Eastwood (Harry Callahan), Andrew Robinson (Scorpion), Harry Guardino (Al Bressler) - Production  : Malpaso, Warner Bros. ARTE est partenaire de la rétrospective Good Cop, Bad Cop, à La Cinémathèque française du 5 au 30 juillet 2017.
22.35 Cinéma Soirée Inspecteur Harry Le retour de l’inspecteur Harry Le policier le moins recommandable des États-Unis reprend du service dans une enquête où victimes et bourreaux ne sont pas ceux que l’on croit. Avec le toujours impeccable Clint Eastwood, devant et derrière la caméra. WARNER BROS Harry Callahan, dont les méthodes et la personnalité peu orthodoxes sont une nouvelle fois condamnées par ses supérieurs de la police de San Francisco, est mis à l’écart. On l’envoie dans une petite ville de Californie, San Paulo, où a été commise une série de meurtres sanglants. Il apparaît que ces morts par émasculation sont l’œuvre de Jennifer Spencer, artiste peintre traumatisée par le viol en réunion dont sa sœur et elle ont été victimes il y a quelques années. Comment le redoutable inspecteur Harry réagira-t-il face à ce désir de vengeance et de justice ? FLINGUES ET BOULEDOGUE PÉTOMANE Douze ans après le premier volet de la série des enquêtes de l’inspecteur Harry, Clint Eastwood, derrière et devant la caméra, n’a rien perdu de sa prestance ambivalente ni de son habileté à manier les Smith & Wesson, les grosses voitures en flammes et les répliques qui tuent. Dans ce quatrième volet, le policier complète son look de héros solitaire en se payant la compagnie d’un chien, bouledogue pétomane, qui apporte une touche de comique américain improbable à ce thriller efficace, d’une noirceur pénétrante. Lire page 4 (Sudden Impact) Film de Clint Eastwood (États-Unis, 1983, 1h53mn, VF/VOSTF) Scénario  : JosephC. Stinson, d’après une histoire d’EarlE. Smith et Charles B. Pierce - Avec  : Clint Eastwood (Harry Callahan), Sondra Locke (Jennifer Spencer), Pat Hingle (Jannings) - Production  : Malpaso, Warner Bros. 0.30 Au cœur de la nuit Martina Gedeck et Navid Kermani Balade nocturne à Naples avec l’actrice allemande Martina Gedeck et l’intellectuel germano-iranien Navid Kermani. AVANTI MEDIA FICTION C’est dans les rues animées de Naples que l’actrice Martina Gedeck (La vie des autres) retrouve l’écrivain et chercheur Navid Kermani, spécialiste de l’islam. Dans la basilique Santa Maria della Sanità, ils s’entretiennent avec le père Don Antonio Loffredo, qui travaille avec des jeunes de familles défavorisées pour réhabiliter les catacombes de la ville. Après un agréable dîner, ils visitent le palais Zevallos, qui abrite le Martyre de sainte Ursule du Caravage, l’une des toiles préférées de Navid Kermani, qui y voit une légende féministe. Ils rencontrent ensuite l’Iranien Ali Namazi, venu en Italie il y a quarante-trois ans pour étudier l’architecture, avant d’y fonder la première école de tango du pays. Documentaire de Niloufar Taghizadeh Toussi (Allemagne, 2016, 52mn) dimanche 2 juillet ARTE MAG N°27. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 JUILLET 2017 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :