Arte Magazine n°2017-23 3 jun 2017
Arte Magazine n°2017-23 3 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-23 de 3 jun 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Peaky Blinders, saison 3.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 7 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 JUIN 2017 20 AGAT FILMS & CIE 20.55 Festival du documentaire Une jeune fille de 90 ans Sous l’œil de Valeria Bruni Tedeschi et YannCoridian, Blanche, une dame de 92 ans souffrant de la maladie d’Alzheimer, tombe amoureuse de son professeur de danse. Un moment de grâce. «C’est de la magie», résume Blanche à propos du travail du chorégraphe Thierry Thieû Niang. Chaque jour, pendant une semaine, il a animé un atelier de danse auprès des patients du service de gériatrie de l’hôpital Charles-Foix d’Ivry, redonnant vie à leurs frêles silhouettes. Filmés par Valeria Bruni Tedeschi et YannCoridian, sous le regard bienveillant des infirmières, Adélaïde, Pierrot, Gisèle, Blanche et d’autres se sont transformés. La maladie s’est éloignée peu à peu, et Blanche est tombée amoureuse. Elle a souri et repris confiance, capable à nouveau de marcher sans sa canne. Un véritable coup de foudre qui n’a pas échappé aux autres patientes, un brin jalouses de cette passion naissante. Face à Thierry, Blanche est redevenue la jeune fille qu’elle a été. Elle a ouvert son cœur et même dit «je t’aime» au danseur, troublé par sa déclaration. SANS DÉTOUR Plein de pudeur et d’émotions, ce portrait de groupe montre sans détour, à travers la danse, des corps fatigués, des regards figés  : des images parfois douloureuses, adoucies par la rencontre «miraculeuse» du chorégraphe et des patients qu’il accompagne, palpable bouffée d’air frais dans le huis clos médicalisé des malades et des soignants. En contrechamp intime à ces séances collectives, Valeria Bruni Tedeschi et YannCoridian recueillent la parole de Blanche et d’autres vieilles dames seules, car pour la plupart jamais mariées et sans enfant. Tour à tour, elles dévoilent une part de leur histoire. Au rythme des «Moulins de mon cœur» de Michel Legrand ou encore de «La vie en rose» d’Édith Piaf, les souvenirs s’égrènent, teintés de regrets, d’amertume et d’espoir. Prix spécial du jury et Prix du public documentaire, FIFF de Namur 2016 - Prix de la critique, Leipzig 2016 Meilleur documentaire international, RIFF Awards 2016 - Meilleur documentaire, Ramdam Festival 2017 Lire page 6 Documentaire de Valeria Bruni Tedeschi et YannCoridian (France, 2016, 1h24mn) - Avec  : Thierry Thieû Niang - Coproduction  : ARTE France, Agat Films & Cie Présenté par Émilie Aubry En partenariat avec ihRacKartibles ZDF/JENNI MEANEY 22.20 Festival du documentaire Monsieur Mayonnaise De Hollywood à Melbourne en passant par Paris et Berlin, le peintre et cinéaste Philippe Mora entreprend de reconstituer le parcours extraordinaire de ses parents pendant la Seconde Guerre mondiale. Un road-movie enlevé et profond. Philippe Mora a décidé de faire revivre le passé de sa famille dans une bande dessinée intitulée Monsieur Mayonnaise, le nom de code de son père dans la Résistance française. Né Gunter Morawski en 1913, ce dernier déserte l’Allemagne vingt ans plus tard lorsque les juifs sont chassés des universités par Hitler. Il vit la bohème parisienne jusqu’à l’invasion nazie puis, sous l’identité de Georges Morand, s’illustre au sein de l’OSE (Œuvre de secours aux enfants), en aidant des orphelins juifs à fuir le pays. À l’issue du conflit, il fait la connaissance de Mirka Zelik – future artiste renommée en Australie, où ils s’installeront –, libérée in extremis du camp de transit où elle avait été conduite avec les autres raflés du Vel’d’Hiv. PUZZLE MÉMORIEL Philippe Mora débute son enquête à Melbourne, où sa mère, pétillante et atta-
chante octogénaire, exhume des souvenirs, des photographies et des films de famille irrigués par une soif de vivre contagieuse. Au fil de ses voyages et de ses rencontres – dont deux séquences bouleversantes, l’une avec le psychiatre Henry Parens, que Georges a aidé à rejoindre les États- Unis, l’autre avec la fille du couple qui a caché les Zelik pendant la guerre –, l’artiste rassemble peu à peu les pièces du puzzle, qu’il transpose en peintures bigarrées aux lignes enfantines pour son roman graphique. Intégrées au film, elles illuminent cette quête mémorielle aussi drôle qu’émouvante où l’on croise aussi des nonnes, le mime Marceau et des experts de la mayonnaise. Documentaire de Trevor Graham (Allemagne, 2016, 1h30mn) - Production  : Lichtblick Film, Yarra Bank Films, Ned Lander Media, Black Sheep Films, avec le soutien d’ARTE/ZDF Présenté par Émilie Aubry En partenariat avec 23.55 Festival du documentaire La ligne de partage des eaux LES FILMS DU LOSANGE En descendant la Loire, Dominique Marchais offre une passionnante réflexion sur l’aménagement des territoires et la préservation des richesses naturelles. La ligne de partage des eaux est une limite géographique qui divise un territoire en un ou plusieurs bassins versants, ce terme désignant la totalité d’un espace irrigué par un cours d’eau et ses affluents. De la source de la Vienne jusqu’à Saint-Nazaire, entre champs, sous-bois et ruisseaux, Dominique Marchais, auteur du remarqué Le temps des grâces, poursuit sa réflexion sur l’aménagement du territoire en explorant le bassin versant de la Loire. Comment vivre ensemble ? Comment concilier développement de l’emploi et préservation des richesses naturelles ? Comment embrasser la modernité sans détruire les acquis du passé ? PAYSAGES EN MUTATION Au cours de son périple, le documentariste a observé la disparition des saumons dans une rivière du Limousin ou les débats suscités par le projet d’aménagement d’une zone d’activité. Mû par le désir de comprendre les enjeux liant l’homme et son environnement, il a recueilli la parole d’agriculteurs, d’industriels, de scientifiques, de pêcheurs, de riverains, d’élus locaux. Aux sublimes images captées au fil de l’eau succèdent d’instructives séquences de réunions publiques qui mettent en perspective la complexité du processus de décision. Brassant questionnements politiques, écologiques, urbanistiques et philosophiques, une passionnante traversée du territoire français. Documentaire de Dominique Marchais (France, 2013, 1h48mn) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, Zadig Films Présenté par Émilie Aubry En partenariat avec ihRocKartibles 1.40 Court-circuit n°849 Spécial Festival international du court métrage de Hambourg Le lion, l’oiseau et la villa Lion et Oiseau entrent par effraction dans une villa abandonnée. Tombés sous l’emprise d’une force redoutable, ils doivent résister pour ne pas rester prisonniers... Prix ARTE du court métrage, Hambourg 2016 Court d’animation de Jan Koester (Allemagne, 2016, 13mn) Zoom Rencontre avec les documentaristes Doro Carlet Christian Bau, qui témoignent dans leurs films respectifs des mutations urbaines à Hambourg. How Long, not Long Un voyage visuel autour de l’idée d’appartenance universelle, dans une époque où la xénophobie et le nationalisme sont omniprésents. Court métrage d’animation de Michelle et Uri Kranot (Danemark, 2016, 6mn, VOSTF) - (R. du 30/11/2016) Atelier-débat Alors que les conditions de sécurité du sommet du G20, organisé à Hambourg en juillet en 2017, cristallisent les tensions, Bernd Schoch revient sur la genèse de la section «État d’urgence» du Festival du court métrage de Hambourg. Excursion Eugen, 9 ans, est persuadé que des extraterrestres ont débarqué en Roumanie pour entrer en contact avec les humains. Prix ARTE du court métrage, Hambourg 2015 (Excursie) Court métrage d’Adrian Sitaru (Roumanie/Royaume-Uni, 2014, 19mn, VOSTF) - (R. du 3/6/2016) Magazine du court métrage (Allemagne, 2017, 52mn) Suivi à 2.35 du moyen métrage de Wim Wenders Silver City Revisited. mercredi 7 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 JUIN 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :