Arte Magazine n°2017-23 3 jun 2017
Arte Magazine n°2017-23 3 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-23 de 3 jun 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Peaky Blinders, saison 3.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
mardi 6 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 JUIN 2017 16 5.00 LM CUARTETO CASALS Festival de Schwetzingen 2014 Concert 6.15 M VOX POP La Turquie est-elle déjà dans l’Europe ? Magazine 6.45 M XENIUS Les tourbillons océaniques  : des trous noirs des mers Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS Les guêpes – Des insectes mal aimés… à tort Magazine 7.45 LM 360° GEO Chili  : l’incroyable voyage d’une maison de bois Reportage 8.40 LM LES PARCS NATIONAUX AMÉRICAINS Everglades Série documentaire 9.25 LEM LES CHANNEL ISLANDS, UNE HISTOIRE AMÉRICAINE Le paradis ; Le désastre écologique ; Le grand sauvetage Série documentaire 11.50 LM LES COULEURS DU MAROC Vert Série documentaire 12.15 LEM VILLAGES DE FRANCE La Grave Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM TEL PÈRE, TEL FILS Film 15.10 E COUP DE CŒUR Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 15.35 LM FEMME DE VIKING La fuite de Sigrun Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les soins dentaires de demain Magazine 17.35 L7 ER VILLAGES DE FRANCE Domme Série documentaire 18.05 L7 R HOME SWISS HOME La route des lacs Documentaire 19.00 L7 R LE TRIANGLE DE CORAIL Un foisonnement de vie Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 LES DERNIERS HOMMES D’ALEP Documentaire 22.20 7 E EXIL Documentaire 23.40 L7 DES VOIX AU-DELÀ DE LA CENSURE Documentaire 1.05 EM TIP TOP Film 2.45 M L’EUROPE DES CLICHÉS France Série documentaire 3.15 M LE JARDIN D’ÉDEN Un fruit ancestral  : la châtaigne d’Ardèche Série documentaire 3.40 M INSTANTANÉ D’HISTOIRE Monsieur X – Un Normand dans les maisons closes Collection documentaire 4.10 M ARTE REGARDS Reportage Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français OS & CO MEDIEN 20.50 Festival du documentaire Les derniers hommes d’Alep Une immersion au plus près des Casques blancs d’Alep, qui secourent les civils bombardés au péril de leur vie. Primée à Sundance, une ode déchirante au courage de ces hommes confrontés à l’humanité qui se meurt. Un homme scrute avec appréhension la trajectoire d’un avion à l’horizon. «À cause de ce salaud de Bachar, on regarde en permanence vers le ciel ! On ne regarde même plus devant nous ! » Khaled est membre de la Défense civile syrienne, un groupe de volontaires également appelés «Casques blancs» qui portent secours aux civils assiégés, pris sous le feu des bombes larguées par le régime et son allié russe. À chaque nouvelle frappe, ces hommes ordinaires, autrefois ouvriers ou étudiants, s’engouffrent dans des fourgonnettes à bout de souffle pour sécuriser les zones ravagées, extirper les corps ensevelis sous les décombres, ramasser les membres disloqués… Comme Khaled, Mahmoud a choisi de mener, au côté de son jeune frère, ce combat exténuant, récompensé de trop rares victoires contre la mort. Malgré la peur, la rage et le désespoir qui les assaillent, l’un comme l’autre se refusent à abandonner Alep… CINÉMA DIRECT Témoin des tortures endurées par les travailleurs humanitaires dans les geôles syriennes, où il a été détenu à deux reprises, le jeune réalisateur Feras Fayyad, réfugié au Danemark, a entrepris de capturer, de 2013 à 2016 – d’abord par luimême, puis à distance, par le biais de ses cameramen restés à Alep –, le quotidien de larmes, de poussière et de sang de Khaled, Mahmoud et leurs compagnons. Les images, heurtées, au plus près des gestes et des visages, précipitent dans l’urgence des opérations de sauvetage et témoignent, douloureusement mais sans voyeurisme, du supplice des habitants d’Alep-Est. Elles montrent aussi les fragiles instants de répit, d’une partie de footballavortée à un passage chez le barbier en passant par l’achat de poissons rouges pour la fontaine reconstruite de la cour du quartier général. En focalisant cette chronique au long cours sur deux personnages puissamment attachants
– Khaled, le père de famille débonnaire, et le sensible Mahmoud –, Feras Fayyad offre un regard intimiste sur l’action des Casques blancs, dévoilant la solidarité qui les unit, leurs rêves brisés, leurs conflits intérieurs, entre tentation de la fuite, pour mettre leurs proches à l’abri, et impossibilité d’abdiquer. Le portrait bouleversant de deux hommes au courage infini, qui ont tout sacrifié pour sauver les dernières bribes d’humanité dans une ville livrée au chaos qui sera leur tombeau. Grand prix du jury catégorie «Documentaire international», Sundance 2017 22.20 Festival du documentaire Exil Rithy Panh creuse toujours plus profondément dans sa propre mémoire du génocide khmer rouge à travers ce poignant film poème. FILM DISTRIBUTION Un très jeune homme vêtu de noir dans une maisonnette aux parois de bambou. Passent près de lui, comme en rêve, des images d’archives du Cambodge des années 1960 et du régime des Khmers rouges, une nuée de corbeaux de papier, la lune et les planètes, des photographies anciennes, une série d’objets. Parfois, la caresse d’une main féminine se pose sur la joue de cet homme enfant désespérément solitaire, tenaillé par la faim et à demi prostré. Il figure le cinéaste lui-même. Jeté à 11 ans sur les routes avec les siens et l’ensemble des habitants de Phnom Penh, lorsque les Khmers rouges s’emparent de la capitale en 1975, Rithy Panh a survécu, contrairement à une grande partie de sa famille. au monde qui en découle. Mais par la magie de ses mots et de ses images, le cinéma devient un langage assez puissant pour renouer le lien avec le réel, les êtres et les choses aimés. On ne cesse de creuser la terre dans Exil, des perpétuels chantiers des Khmers rouges filmés quarante ans plus tôt aux trésors exhumés un à un par le personnage principal, comme la métaphore d’un douloureux retour vers la lumière. «Tu vois, ma mère, je t’attendais…» Citant Mao Zedong, Robespierre ou Alain Badiou, mais aussi René Char, Baudelaire et Apollinaire, la voix off, écrite une fois encore par Christophe Bataille, qui a cosigné avec Rithy Panh son livre autobiographique L’élimination (Grasset), mêle avec lyrisme une réflexion sur la révolution qui dévore les vies humaines et une méditation intime où passent les souvenirs, les sensations, les sentiments. Sélection officielle, «Séances spéciales», MÉDITATION Après L’image manquante, déchirante et lumineuse traversée d’une enfance brisée par la sanguinaire révolution de Pol Pot, Rithy Panh continue Lire page 8 Cannes 2016 Documentaire écrit et réalisé par Feras Fayyad d’explorer sa propre mémoire à vif d’un génocide Coréalisation et montage  : Steen Johannessen qui a fait quelque 2 millions de victimes, auxquelles il n’a cessé de chercher à rendre justice (Danemark, 2017, 1h30mn) Coproduction  : ARTE/SWR, LarmFilm, AMC, DR TV, dans son œuvre. Au-delà du pays natal à jamais SVT, NRK & YLE, Kloos & Co Medien perdu, l’exil qu’il évoque dans ce film poème, c’est à la fois la douleur du rescapé, «mort et vif», Présenté par Émilie Aubry amputé d’une partie de lui-même, la nostalgie et Présenté par Émilie Aubry En partenariat avec ihRacKartibles l’impossible deuil d’un passé anéanti, l’absence En partenariat avec ihRacKartibles Documentaire de Rithy Panh (France, 2016, 1h17mn) Commentaire  : Christophe Bataille - Avec  : Sang Nan Coproduction  : ARTE France, Catherine Dussart Productions, Bophana Production mardi 6 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 JUIN 2017 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :