Arte Magazine n°2017-22 27 mai 2017
Arte Magazine n°2017-22 27 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-22 de 27 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : le bel âge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
dimanche 28 mai ARTE MAG N°22. LE PROGRAMME DU 27 MAI AU 2 JUIN 2017 5.05 M COURT-CIRCUIT N°847 Spécial Festival de Cannes Magazine 6.00 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Jeanne Moreau Magazine 6.45 LM SUBLIMES BARS DU MONDE Du concept au label Série documentaire 7.15 LEM LES MONDES INONDÉS Kinabatangan – L’éden sauvage de Bornéo Série documentaire 8.00 L7 ARTE JUNIOR Programmes jeunesse 9.35 M PRINCE VAILLANT Film (VF) 11.10 L7 R SUBLIMES BARS DU MONDE Le grand retour de l’ornementation Série documentaire 11.40 7 METROPOLIS Magazine 12.25 7 OUVERTURE DU KULTURPALAST DE DRESDE Concert 13.25 LM LES COULEURS DU MAROC Bleu Série documentaire 13.55 LEM LES CHANNEL ISLANDS, UNE HISTOIRE AMÉRICAINE Le paradis ; Le désastre écologique ; Le grand sauvetage Série documentaire 16.05 M VENISE ET SON GHETTO Documentaire 17.35 LM CUISINES DES TERROIRS Cuba Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z et malvoyants =I LEI Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant la =I 16 sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 18.05 7 LES GRANDS MAGASINS, CES TEMPLES DU RÊVE Macy’s, New York Série documentaire 19.00 7 PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Martin Scorsese Magazine 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 L7 360° GEO Chili  : l’incroyable voyage d’une maison de bois Reportage 20.50 7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Johnny Cash Série d’animation 20.55 E 7 MORTS SUR ORDONNANCE Film 22.40 L7 E L’EXTRAVAGANT MONSIEUR PICCOLI Documentaire 23.35 L7 MR. GAGA Le chorégraphe Ohad Naharin Documentaire 0.30 7 MOZART SOLENNEL Concert 1.35 L7 R PHILIPPE JORDAN DIRIGE LA « SYMPHONIE N°5 » DE BEETHOVEN Concert 2.15 7 R KHATIA BUNIATISHVILI JOUE LE « CONCERTO POUR PIANO N°2 » DE RACHMANINOV Concert 3.00 L7 M LUCERNE FESTIVAL 2012 – CONCERT D’OUVERTURE Claudio Abbado dirige Mozart et Beethoven Concert Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français 8.00 ARTE Junior Chaque dimanche, ARTE Junior concocte un petit déjeuner complet ! Au sommaire  : Farida, un documentaire sur l’exil forcé d’une enfant réfugiée vers son Afghanistan natal ; Mon beau village, une série découverte dans laquelle un enfant présente le lieu où il vit (aujourd’hui  : la Nouvelle- Calédonie) ; la série documentaire 19.00 Festival de Cannes Personne ne bouge ! Spécial Martin Scorsese 2014 ALESSIO BOTTICELLI Un numéro cannois exceptionnel avec, pour fil conducteur, un entretien exclusif à New York, avec le cinéaste Martin Scorsese. À l’occasion du Festival de Cannes, l’équipe de Personne ne bouge ! bouscule son sommaire pour laisser place à un tête-à-tête exclusif avec Chemins d’écoles, chemins de tous les dangers (aujourd’hui  : le Pérou) ; Les pièges du temps, série d’apprentissage sur l’adolescence ; et ARTE Junior, le mag, ou l’actualité à hauteur d’enfant. Lire page 7 Programmes jeunesse (2017, 1h40mn) Martin Scorsese, fil rouge de l’émission. L’équipe du magazine s’est rendue à New York pour interviewer le cinéaste dans sa salle de projection privée. Au cours de cet entretien, Martin Scorsese revient sur ses différents souvenirs du Festival de Cannes et sur sa collaboration avec Robert De Niro. L’occasion d’évoquer les présentations de Mean Streets, en 1974, à la Quinzaine des réalisateurs, Taxi Driver, qui a obtenu la Palme d’or deux ans plus tard, La valse des pantins, en compétition en 1983, et After Hours, en 1986, qui lui valut le titre de meilleur réalisateur. Revue culturelle de Philippe Collin et Frédéric Bonnaud (France, 2017, 52mn) Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo arte.tv/pnb 20.05 360° GEO Chili  : l’incroyable voyage d’une maison de bois MEDIENKONTOR Sur l’île de Chiloé, les maisons des habitants voyagent avec leurs propriétaires au gré des déménagements. La plupart des habitants de Chiloé ont des racines indigènes ainsi qu’une culture ancestrale vivace et imprégnée de superstitions. Par crainte des mauvais esprits, les habitants de cet archipel ont pris l’habitude d’emmener leur maison avec eux lorsqu’ils déménagent, via un attelage de bœufs ou un transport en bateau. Tout le monde prête assistance, car cette manutention est suivie d’une « fiesta », couronnement de ce système d’entraide appelé minga. Lire page 7 Reportage de Michael Schumacher (Allemagne, 2017, 43mn)
20.55 Cinéma Soirée Michel Piccoli 7 morts sur ordonnance Harcelé par un puissant patron de clinique, un brillant chirurgien est poussé à bout. Inspirée de faits réels, une critique au vitriol du milieu médical, magistralement interprétée. TF1 FILMS Après avoir exercé un temps au Maroc, le docteur Pierre Losseray a rejoint l’hôpital public d’une petite ville de province, où ses talents de chirurgien ont fait sa réputation. Inquiet de la baisse régulière du nombre d’opérations dans la clinique qu’il dirige d’une main de fer, le vieux professeur Brézé, entouré par ses trois fils et son gendre, voudrait le convaincre de rejoindre son établissement. Mais comme l’avait fait quinze ans auparavant l’un de ses confrères, le docteur Berg, Losseray résiste aux pressions du puissant mandarin. Quand, remis d’un infarctus, Losseray reprend le chemin du bloc, des doutes sur son état de santé fournissent une arme redoutable au clan Brézé… DRAMES EN SÉRIE Coécrit par Georges Conchon (La banquière, Le sucre), 7 morts sur ordonnance s’inspire du suicide, à Reims, de deux médecins, l’un après-guerre et l’autre dans les années 1960. En flash-back, deux tragédies sont retracées en parallèle, celle qui emporte Losseray et celle qui a poussé au pire, des années auparavant, l’un de ses indomptables confrères. Aux côtés de Jane Birkin, Michel Piccoli partage l’affiche de cette féroce critique du milieu médical avec deux autres monuments du cinéma français  : Gérard Depardieu et Charles Vanel. L’interprétation sans faille et la dénonciation féroce des abus de pouvoir d’une certaine bourgeoisie de province ont fait entrer le film de Rouffio dans le club fermé des grands thrillers politiques français des années 1970. Meilleur montage, César 1976 Film de Jacques Rouffio (France/Allemagne/Espagne, 1975, 1h44mn) - Scénario  : Georges Conchon, Jacques Rouffio, Jean-Louis Chevrier - Avec  : Michel Piccoli (Pierre Losseray), Gérard Depardieu (Jean-Pierre Berg), Jane Birkin (Jane Berg), Charles Vanel (le professeur Brézé) - Production  : Belstar Productions, Films 66, TIT Filmproduktion GmbH, Jet Films COLLECTION CHRISTOPHE L 22.40 Soirée Michel Piccoli L’extravagant monsieur Piccoli Mêlant interviews et extraits de films, Yves Jeuland retrace l’éblouissante carrière au cinéma de Michel Piccoli. Le portrait captivant d’un comédien hors norme. En soixante-dix ans de métier, il a brûlé les planches et tourné dans quelque deux cents films, écrivant en parallèle des scénarios, produisant et réalisant même trois longs métrages. Formé au théâtre, où il débute en 1945, Michel Piccoli a déjà la quarantaine quand il émerge au cinéma. Repéré au début des années 1960 dans Le doulos de Melville, il entre enfin en pleine lumière avec Le mépris de Godard. Enchaînant les rôles, le comédien va tourner un demi-siècle durant sous la direction des plus grands réalisateurs  : Costa-Gavras, Demy, Cavalier, Hitchcock… S’appuyant notamment sur ses collaborations avec trois d’entre eux – Claude Sautet, qui, des Choses de la vie à Mado, l’a dirigé à cinq reprises, Luis Buñuel et Marco Ferreri avec qui il a tourné sept films – Yves Jeuland brosse le portrait d’un acteur populaire, toujours prêt à prendre des risques dans des projets audacieux et maintes fois récompensé  : prix d’interprétation à Cannes en 1980 pour Le saut dans le vide de Marco Bellocchio, césarisé à cinq reprises et obtenant un Molière deux années de suite pour Le roi Lear. Qu’aimerait-il que l’on retienne de lui ? « ‘Michel Piccoli a aimé son métier, il l’a servi de son mieux’, ce serait pas mal et je crois que c’est vrai », ose-t-il au crépuscule d’une vie entière passée à jouer. Construit avec de nombreux extraits de films et d’interviews données par l’intéressé tout au long de sa carrière, l’émouvant portrait que lui consacre Yves Jeuland (Les gens du monde, Il est minuit Paris s’éveille) fait revivre tout un pan du cinéma français que cet acteur a marqué de son extravagant talent. Lire page 12 Documentaire d’Yves Jeuland (France, 2016, 55mn) - Coproduction  : ARTE France, Kuiv Productions, INA dimanche 28 mai ARTE MAG N°22. LE PROGRAMME DU 27 MAI AU 2 JUIN 2017 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :