Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-21 de 20 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Timbuktu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
LA PHRASE « J’aime regarder les gens en douce. » Lundi 22 mai à 23.10 Tip top Lire page 17 Vendredi 26 mai à 23.50 Jeff Buckley, live in Chicago Lire page 25 IL EST SUR ARTE Jeff Buckley Météore à la gueule d’ange, artiste surdoué, il a gardé longtemps sa voix pour lui, comme un trésor caché. La mue s’opère un soir de printemps 1991. le frêle jeune homme accepte, après de longs tourments intérieurs, de chanter pour son père Tim, mort d’overdose à 28 ans après avoir sacrifié son fils pour le folk. Le public est stupéfait par le timbre hors du commun du jeune Buckley, qui lui permet de tout chanter, de Led Zeppelin à Édith Piaf, en passant par Van Morrison, Billie Holiday ou Bob Dylan. Repéré par la Columbia, il enregistre son premier album, Grace, considéré comme l’un des derniers grands disques de l’histoire du rock  : onze titres dont la splendide interprétation d’une chanson de Leonard Cohen alors peu connue et désormais célèbre, « Hallelujah ». Grace restera son seul opus. Il y a vingt ans, le 29 mai 1997, Jeff Buckley se noyait dans les eaux du Mississippi. Il avait 30 ans. Patrick Muller ; Mikio Ariga
2015 Stefan Erhard ; Elodie Martial ; 2015 Nederlaandse Filmacademie » REPLAY/MD Le coin La sélection Berlin 56 La fureur de vivre dans le Berlin d’aprèsguerre, une série émancipatrice à suivre en VOD, DVD ou Blu-ray. L’INFO Samedi 20 mai à 22.20 Tellement fan Les groupies des stars révèlent leur créativité dans un documentaire pop à revoir en +7. Venin Du poison au médicament Lire page 12 Cannes, c’est toute une histoire ! Instantané d’histoire Quand les photos d’anonymes racontent l’histoire. Une étonnante collection documentaire disponible en replay. Gare au mollusque ! La piqûre, mortelle, du cône géographe, un escargot de mer, peut paralyser un homme en dix minutes. ÉMISSION SPÉCIALE À deux jours du palmarès, Personne ne bouge ! déshabille le mythe cannois dans un numéro spécial au format rallongé. Avantpremière avec Philippe Collin. « Cannes, c’est le syndrome Cendrillon. L’espace de quelques heures, on se tient au pied des marches en habit de lumière avec l’espoir que ce moment s’éternise. Que l’on soit sur place ou devant sa télé, la fascination reste la même. C’est d’ailleurs le deuxième événement le plus suivi au monde après les JO. Dans les années 1970, avec la venue sur la jeLilleSse Long way home Tous les jours, Jesús et David rentrent à pied de l’école. Un périple de trois heures à travers vallons arides et abords d’autoroute, au cours duquel les deux frères rêvent à voix haute, feuillettent des Playboy abandonnés et font quelques (grosses) bêtises. Deux enfants ordinaires en somme, si ce n’est qu’ils vivent à Cañada Real, le plus grand bidonville d’Europe. Les bus scolaires ne desservent pas ce territoire isolé, au sud de Madrid. Filmé tantôt à hauteur d’enfant, tantôt à l’aide de superbes plans larges qui transforment ce cadre désolé en décor de western, un court métrage (20mn) émouvant signé Isabel Lamberti. Diffusé dans l’émission ARTE Junior, il constitue une bonne initiation au documentaire pour les 13-14 ans. Dimanche 21 mai à 7.50 Les enfants du bidonville Lire page 13 Croisette de personnalités comme Schwarzenegger ou MohamedAli, le rendez-vous cinéphilique s’est transformé en objet de pop culture. Aujourd’hui, le festival est devenu plus dur. L’ambiance de vaste opérette, avec ses divas et ses seconds couteaux, a laissé place à l’esprit de compétition. Maïwennou Xavier Dolan nous l’ont très bien raconté  : Cannes est désormais une question de vie ou de mort pour un créateur. Nous nous sommes plongés dans les archives du festival et nous avons trouvé des pépites. Par exemple, cette séquence sur la plage où Godard explique en quoi Bresson est un cinéaste ‘raciste’. On a oublié aussi que la première édition aurait dû se tenir en 1939. Or la veille de l’ouverture, l’Allemagne envahissait la Pologne… » Vendredi 26 mai à 22.30 Personne ne bouge ! Spécial Festival de Cannes Lire page 25 ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 MAI 2017 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :