Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-21 de 20 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Timbuktu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 24 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 MAI 2017 20 5.00 M FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE DE CHAMBRE DE JÉRUSALEM Concert 6.00 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Jeanne Moreau Magazine 6.40 M XENIUS Le sang  : que contient-il et comment peut-il sauver des vies ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM XENIUS Certains moustiques sont-ils vraiment dangereux ? Magazine 7.45 LM 360° GEO Bangladesh, l’hôpital flottant Reportage 8.40 L7 R LES DERNIERS REFUGES Éléphants au Sri Lanka Série documentaire 9.25 MEM NAPOLÉON, LA CAMPAGNE DE RUSSIE (1 & 2) La Moscova ; La Berezina Documentaire 11.20 EM AU CŒUR DU MONDE ARCTIQUE L’Islande Série documentaire 12.05 M 28 MINUTES Magazine 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 7 COUPLES Esben Smed/Elina Vaska Série 13.40 M VF/V0STF NOS PLUS BELLES ANNÉES Film I 15.35 LMEM AUSTRALIE  : L’AVENTURE DES PREMIERS HOMMES (1) Les grands nomades Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 L7 R XENIUS Le chemin de fer  : moyen de transport d’avenir ou dépassé ? Magazine 17.35 LEM VILLAGES DE FRANCE Flavigny-sur-Ozerain ; Gordes ; Collongesla-Rouge Série documentaire 19.00 L7 R LES PARCS NATIONAUX AMÉRICAINS Gates of the Arctic Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Michael Jackson Série d’animation 20.55 SOIRÉE ABDERRAHMANE SISSAKO 20.55 7 DE V0STF TIMBUKTU Film I 22.30 7 ABDERRAHMANE SISSAKO Cinéaste aux semelles de vent Documentaire 23.20 L7 V0STF AMOUR FOU Film 0.55 7 COURT-CIRCUIT N°847 Spécial Festival de Cannes Magazine 1.50 7 V0STF KINDIL EL BAHR Moyen métrage 2.30 M TRACKS Magazine 3.15 LM 360° GEO Irlande, les sauveteurs de l’extrême Reportage 4.10 M ARTE REGARDS Reportage 20.55 Cinéma Festival de Cannes Timbuktu La vie paisible des habitants de Tombouctou, occupé par des combattants djihadistes, bascule dans la tragédie. Un drame politique émouvant qui dénonce avec intelligence l’obscurantisme et la violence. Des combattants djihadistes occupent la petite ville de Timbuktu (Tombouctou), dans le nord du Mali, et y imposent la charia par la terreur. Les plaisirs, comme le football et la musique, sont désormais interdits, et on somme les femmes de se voiler entièrement le corps, mains comprises. Loin de la ville, à l’écart du chaos et de l’oppression qui s’installe, Kidane, un éleveur touareg, continue de vivre paisiblement dans les dunes avec sa femme, sa fille Toya et son petit berger Issan. Mais le jour où il se bat avec Amadou le pêcheur, parce que celui-ci a abattu GPS, sa vache préférée, et qu’il le tue accidentellement, il doit faire face à la justice expéditive des fondamentalistes. ÉCLATS DE RÉEL Primé à Cannes et couronné par sept César, Timbuktu montre dans ce qu’elles ont de plus concret la réalité et l’absurdité du fondamentalisme que les djihadistes ont imposé en 2012 aux populations du Nord-Mali. Abderrahmane Sissako rend hommage à la résistance des gens ordinaires, notamment des femmes, qui tentent tour à tour de se dresser contre la tyrannie qu’on leur inflige au nom de la religion. Porté par un casting impeccable, composé en partie d’acteurs non professionnels, et par de splendides images, le récit oscille entre éclats de violence et de poésie – comme cette partie de foot sans ballon presque dansée par des enfants qui jouent avec le feu –, moments de comédie et tragédie. Une œuvre politique d’une beauté exceptionnelle. Lire pages 6-7 Prix François-Chalais et prix du jury œcuménique, Cannes 2014 Meilleurs film, réalisation, scénario original, photographie, musique, montage et son, César 2015 Film d’Abderrahmane Sissako (France/Mauritanie, 2014, 1h31mn, VOSTF) - Scénario  : Abderrahmane Sissako, Kessen Tall - Avec  : Ibrahim Ahmed(Kidane), Abel Jafri (Abdelkerim), Fatoumata Diawara (la chanteuse), Hichem Yacoubi (un djihadiste), Ketty Noël (Zabou), Omar Haidara (Amadou), Medhi AG Mohamed(Issan), Layla Walet Mohamed(Toya), Adel Mahmoud Cherif (Imam) Coproduction  : Les Films du Worso, Dune Vision, ARTE France Cinéma, Arches Films, Orange Studio Les films du Worso-Dune vision
Les films du Worso-Dune vision ; Jour2fête 22.30 Le documentaire culturel Festival de Cannes Abderrahmane Sissako Cinéaste aux semelles de vent Du Mali à la Chine, les territoires du cinéaste mauritanien ponctuent ce portrait auquel il prête sa poésie et son mystère. Né en Mauritanie et élevé au Mali, Abderrahmane Sissako étudie le cinéma au VGIK à Moscou, sous la direction du cinéaste géorgien Marlen Khoutsiev. C’est à la croisée de ces trois lieux, dit-il, que l’esthétique de son cinéma prend sa source. Nourri de cultures diverses, cet intellectuel exigeant révèle son goût des rencontres dans ce carnet de voyage  : humble, généreux et curieux des autres, il converse ici avec un policier malien cinéphile, là avec un jeune couple sino- africain. Son inspiration provient de ces moments précieux avec des personnages réels, qu’il met en lumière avec grâce dans ses films. Éternel nomade, il s’apprête aujourd’hui à tourner son cinquième long métrage en Chine, « un pays cher à [son] imaginaire ». En arpentant les rues de Canton, le cinéaste tente de saisir les relations qui se jouent entre l’Afrique et l’Empire du Milieu. SANS FRONTIÈRES De Moscou à Nouadhibou, de New York à Canton, où Martin Scorsese et l’acteur américain Danny Glover viennent le saluer en frère, ce portrait poétique, riche d’extraits de films, dévoile la part intime et singulière d’un cinéaste indépendant en passe de figurer parmi les plus grands de son époque. Valérie Osouf se rend notamment sur les lieux où il a vécu et tourné, comme dans la cour de son enfance au Mali, théâtre du film Bamako, la cour, ouvertement politique. Avec pudeur, Abderrahmane Sissako dévoile son processus de création, sa vision de l’Afrique mais aussi ses secrets de tournage. Lire pages 6-7 Documentaire de Valérie Osouf (France, 2017, 51mn) - Coproduction  : ARTE France, Petit Dragon, Elephant Doc, TV5 Monde 23.20 Cinéma Festival de Cannes Amour fou Une succession de tableaux d’une grande beauté retraçant librement les derniers jours du poète romantique Heinrich von Kleist. Berlin, au début du XIX e siècle. Heinrich, jeune poète hanté par la mélancolie, n’a qu’un souhait  : parachever sa vie et son œuvre en se tuant avec une âme sœur. Après le refus de sa cousine Marie (Sandra Hüller, découverte dans Toni Erdmann), il jette son dévolu sur Henriette, l’épouse d’une de ses connaissances. Se découvrant une tumeur incurable, celle-ci accepte son pacte d’amour et de mort. Cannes en chiffres Soixante-dix ans en soixante-dix secondes. Superbia À Superbia, où les femmes et les hommes vivent séparés, un couple inaugure une série de mutations. Sélectionné à la Semaine de la critique, Cannes 2016 Court métrage d’animation de Luca Tóth (Hongrie, 2016, 16mn, VOSTF) La première fois Avec Cristian Mungiu. w ♦ 66 6.0 i 4 r ▪ 6 1. 611 661 fè 6 e 1.0.6*1 stet* r r é ♦..4454iàà 0.55 Court-circuit n°847 Spécial Festival de Cannes TRAGÉDIE DU MALENTENDU Librement inspiré des derniers jours du poète Heinrich von Kleist, Amour fou dépeint le « mal du siècle » puissamment ressenti par les romantiques – notamment l’exacerbation du moi qui, chez le héros, frôle la caricature. Jessica Hausner construit son cinquième long métrage comme une succession de tableaux d’une grande beauté visuelle. Une parabole pleine d'ironie sur la versatilité de l’amour et l’absurdité d’une fin qui relève peutêtre plus du malentendu que de la passion tragique. Meilleurs scénario et montage, Prix du film autrichien 2015 Film de Jessica Hausner (Allemagne/Autriche/Luxembourg, 2014, 1h30mn, VOSTF) - Scénario  : Jessica Hausner Avec  : Birte Schnöink (Henriette), Christian Friedel (Heinrich), Sandra Hüller (Marie) - Image  : Martin Gschlacht Coproduction  : WDR/ARTE, ARTE France Cinéma, Coop99 Filmproduktion, Amour Fou Luxembourg, Essential Filmproduktion Chasse royale On propose à Angélique de passer un casting dans son collège de la banlieue de Valenciennes. Meilleur court métrage, Semaine de la critique, Cannes 2016 Court métrage de Lise Akoka et Romane Guéret (France, 2016, 28mn) Zoom Pleins feux sur le moyen métrage Kindil el bahr, diffusé à 1.50. Magazine (France, 2017, 55mn) mercredi 24 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 MAI 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :