Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
Arte Magazine n°2017-21 20 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-21 de 20 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Timbuktu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 23 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 MAI 2017 Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition 18 5.00 M LES MEILLEURS MOMENTS DU FESTIVAL YOUNG EURO CLASSIC 2016 Concert 6.15 EM VOX POP Que faire de nos malades mentaux ? Magazine 6.45 M XENIUS Des bœufs de laboratoire ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.20 LM XENIUS Les secrets du verre  : un matériau protéiforme ? Magazine 7.45 LM 360° GEO Kazakhstan, les bienfaits du lait de chamelle Reportage 8.40 L7 R LES DERNIERS REFUGES Chimpanzés en Côte d’Ivoire Série documentaire 9.25 LMEM LE MYSTÈRE MÉROU Documentaire 10.55 EM AU CŒUR DU MONDE ARCTIQUE L’océan Arctique Série documentaire 11.40 LM LES COULEURS DU MAROC Rouge Série documentaire 12.05 M 28 MINUTES Magazine 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 7 COUPLES Marusa Majer/AlessandroBorghi Série 13.40 LM VF/V0STF LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY Film Pour mieux profiter d’ARTE Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 L7 R XENIUS Certains moustiques sont-ils vraiment dangereux ? Magazine 17.35 LEM VILLAGES DE FRANCE Bonneval-sur-Arc ; Sixt-Fer-à-Cheval ; La Grave Série documentaire 19.00 L7 R LES PARCS NATIONAUX AMÉRICAINS Saguaro Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 TERRORISME, RAISON D’ÉTAT (1 & 2) Documentaire 22.40 7 BEN GOURION, TESTAMENT POLITIQUE Documentaire 23.35 L7 L’AUTRE JÉRUSALEM Documentaire 0.35 7 PASSEURS Documentaire 1.30 7 R STREETPHILOSOPHY Amour Magazine 1.55 L7 MER LES 18 FUGITIVES Documentaire 3.10 M 360° GEO Dakar, les rois de la récup Reportage 4.05 M ARTE REGARDS Reportage M Multidiffusion R Rediffusion VF/V0STF Version française Version originale sous-titrée en français V0STF Version originale sous-titrée en français 20.50 Terrorisme, raison d’État (1 & 2) Comment la « guerre contre la terreur » lancée par l’administration Bush après le 11-Septembre a amplifié la menace djihadiste pour se muer en un conflit mondial qui menace le cœur même de la démocratie. Avant le 11-Septembre, quelque quatre cents personnes avaient prêté allégeance à Al-Qaïda. Seize ans plus tard, on compte des dizaines de milliers de militants djihadistes répartis sur plusieurs continents. Les attaques terroristes se sont multipliées à travers le monde, entraînant en Occident une tension des relations avec les minorités et les pays musulmans. En violant les valeurs démocratiques qu’elle prétendait défendre, la « guerre contre la terreur » lancée par l’administration Bush au lendemain des attentats a eu l’effet d’« un coup de marteau dans une fiole de mercure »  : elle a fragmenté une menace autrefois circonscrite, et s’est muée en un conflit mondial et permanent, formidable terrain pour le recrutement djihadiste, mais aussi pour les groupes xénophobes qui montent en puissance, en Europe comme aux États-Unis. Tel est le sombre bilan qu’établissent, face au réalisateur Ilan Ziv (Capitalisme), des dirigeants politiques, des responsables de la sécurité et des généraux américains, britanniques, français et israéliens qui ont vécu les événements de l’intérieur et au plus haut niveau. Qu’ils restent fidèles à leurs actes passés, comme le néoconservateur Richard Perle, ou qu’ils s’avouent hantés par la culpabilité, comme l’ancien bras droit de Colin Powellau secrétariat d’État, Lawrence Wilkerson, ils permettent de comprendre pourquoi cette guerre qui a ravagé le Moyen-Orient et causé des centaines de milliers de morts constitue une impasse dont il est difficile de sortir. Du mensonge délibéré qui a déclenché l’invasion de l’Irak aux « sites noirs » où les États- Unis ont pratiqué la torture, Ilan Ziv décrypte les faits à l’aune du présent, pour montrer combien les concepts forgés par une administration pourtant discréditée restent plus que jamais agissants. Première partie Ce premier volet retrace la genèse d’une « guerre » dont l’ennemi n’a jamais été défini, une zone aveugle qui a peut-être conduit les États-Unis et leurs alliés sur une voie Zadig Production
7-. - -.- -.. - Courtesy of David Marks ; Pea Homqulst -, - sans retour, en les poussant à s’attaquer non seulement à Al-Qaïda, mais aussi aux États accusés de soutenir l’organisation, et en premier lieu l’Afghanistan des taliban. Seconde partie Comment la décision américaine de s’affranchir de la convention de Genève a voué sa contre-offensive à l’échec avant même l’invasion de l’Irak, en alimentant les insurrections à venir et en contribuant à propager la guerre. Hier par la légitimation de la torture, aujourd’hui avec les assassinats ciblés par drones et leurs dommages « collatéraux », ce conflit qui ne cesse de s’étendre déstabilise en profondeur l’ordre politique mondial. Lire page 9 Documentaire en deux parties d’Ilan Ziv (France, 2017, 2x55mn) - Coproduction  : ARTE France, Zadig Productions Soirée présentée par Émilie Aubry 22.40 Histoire Ben Gourion, testament politique À travers de longs extraits d’un entretien inédit, filmé en Israël cinq ans avant sa mort, une plongée éclairante dans la pensée du père fondateur de l’État juif. En 1968, David Ben Gourion (1886-1973), retiré dans le kibboutz de Sde Boker depuis sa démission du gouvernement cinq ans plus tôt, accepte de se confier lors d’un entretien au long cours. Jamais montrées auparavant, ces images ont été retrouvées dans les tiroirs de la fondation Spielberg, à l’université de Jérusalem, tandis que les bandes sonores se dissimulaient aux archives Ben-Gourion. Interrogé par un jeune juif américain, l’ex-Premier ministre y évoque son enfance en Pologne puis son arrivée en Palestine, en 1906, son amour profond pour Paula, sa femme américaine et anarchiste, décédée quatre mois plus tôt, sa retraite 23.35 L’autre Jérusalem À travers le combat de Palestiniens expropriés, un aperçu poignant des tensions qui gangrènent Jérusalem-Est, occupé depuis bientôt cinquante ans. Il y a presque cinquante ans, le 10 juin 1967, au terme de la guerre des Six-Jours, Israël annexait Jérusalem-Est, entre autres territoires palestiniens. Épicentres du conflit israélo- arabe, les quartiers occupés sont aujourd’hui le théâtre d’une guerre larvée inégale, menée à coup de planification urbaine, de punition fiscale, d’appropriation des terres et de démolitions. Tout près des remparts de la vieille ville, à l’écart des flots de touristes, le petit district de Silwan, où des centaines de maisons sont promises à la destruction par les dédiée à l’écriture, à la marche et aux travaux communautaires, mais aussi son rapport à l’exercice du pouvoir et au projet sioniste. Éloigné de la vie politique, David Ben Gourion analyse avec recul l’histoire de l’État hébreu, ses fondements et ses faillites (« Israël ne peut pas encore se vanter d’être une nation exemplaire », dit-il). Mêlant extraits de cet entretien et archives diverses (photographies, journaux télévisés…), ce film fait entendre la voix d’un leader dont les réflexions trouvent un puissant écho aujourd’hui, alors que le futur du conflit israélopalestinien reste chargé de menaces. Documentaire de Yariv Mozer (France, 2016, 53mn) Coproduction  : ARTE France, Mozer Films Ltd, NDR, Quark Productions, Yael Perlov autorités d’occupation, offre un concentré des tensions et des drames suscités aujourd’hui par l’expansionnisme israélien. Ce documentaire en restitue la réalité à travers les portraits de trois de ses habitants  : l’avocat Ziad al-Hamouri, que les Palestiniens expropriés sollicitent en dernier recours ; le cultivateur Khaled al-Zrir, un père de huit enfants qui a perdu sa maison et lutte pour conserver sa terre et ses oliviers ; et le conseiller municipal Arieh King, résident de la colonie juive de Ma’ale Hazeitim, défenseur messianique de la conquête de nouveaux territoires pour sa communauté. Documentaire de Pea Holmquist et Suzanne Khardalian (Finlande/France, 2017, 52mn) - Coproduction  : ARTE GEIE, Me Mechanix Film AS, HB PeÅ Holmquist Film, YLE mardi 23 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 MAI 2017 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :