Arte Magazine n°2017-20 13 mai 2017
Arte Magazine n°2017-20 13 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-20 de 13 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Pedro Almodovar, président du jury de la 70e édition du festival de Cannes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
MERCREDI 17 MAI JOURNÉE 5.00 LM SOIRÉE BAROQUE À LA PHILHARMONIE DE PARIS William Christie et Les Arts Florissants Concert 5.50 LM LES INSECTES, DES HÉROS À SIX PATTES Documentaire 6.40 M XENIUS Peut-on mesurer scientifiquement les sentiments ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS IRM et scanner – Quelles chances, quels risques ? Magazine 7.45 LM 360° GEO Chasseurs de trésors à Bangkok Reportage 8.40 EM AU CŒUR DU MONDE ARCTIQUE La toundra Série documentaire 9.20 EM BONAPARTE, LA CAMPAGNE D’ÉGYPTE (1 & 2) Les découvertes ; La conquête Documentaire DOCSIDE-ZED 11.15 M CUBA EN SUSPENS Documentaire 12.15 LEM VILLAGES DE FRANCE Flavigny-sur-Ozerain Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM VF/V0STF CINÉMA TEL PÈRE, TEL FILS Film de Hirokazu Koreeda (2013, 1h55mn) Une réflexion sur la filiation empreinte d’humanité. I 15.40 L7 SUR LES TOITS DES VILLES Tokyo Série documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission Paris  : la ville modèle du baron Haussmann ; Sicile  : l’île authentique de Leonardo Sciascia ; Pays basque  : les mystères des « paramoudra ». Elephant & Cie PAUL BLIND 17.10 7 XENIUS Construire en bois  : une technique d’avenir ? Magazine 17.35 LEM VILLAGES DE FRANCE Talmont-sur-Gironde ; Montsoreau ; Gordes Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 R LES PARCS NATIONAUX AMÉRICAINS Great Smoky Mountains Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine (2017, 43mn) Le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat, présenté par Élisabeth Quin. 20.50 L7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Stan Lee Série d’animation 20.55 SOIRÉE PEDRO ALMODÓVAR 20.55 LER VF/V0STF CINÉMA TOUT SUR MA MÈRE Film I 22.35 7 R PEDRO ALMODÓVAR Tout sur ses femmes Documentaire 23.25 7 D E VF/V0STF CINÉMA MASAAN Film 1.05 7 COURT-CIRCUIT N°846 Spécial animaux domestiques Magazine 1.55 M AU CŒUR DU MOULIN-ROUGE Documentaire 2.50 M TRACKS Magazine 3.35 M ARTE REGARDS Reportage 4.05 7 R CREATIVE RECYCLING  : « UN BILLET DE TRAIN POUR… » Documentaire I sous-titrage pour sourds E et malentendants h 20 N°20 – Semaine du 13 au 19 mai 2017 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Pathé Films 20.55 CINÉMA TOUT SUR MA MÈRE Incapable de surmonter la mort de son fils, Manuela décide de partir à la recherche du père de l’enfant, devenu transsexuel. Un hymne à la vie, à la féminité et à la tolérance. Magistral. SOIRÉE PEDRO ALMODÓVAR FESTIVAL DE CANNES Prix de la mise en scène, Cannes 1999 – Meilleur film étranger, César 2000 – Meilleur film étranger, Oscars 2000 Manuela vit seule avec son fils Esteban. Pour ses 17 ans, elle l’emmène au théâtre voir leur actrice favorite dans Un tramway nommé désir. À la sortie, Manuela raconte à son fils qu’elle a interprété cette pièce avec son père dans le rôle de Kowalski. Quelques instants plus tard, alors qu’il court après Huma Rojo pour obtenir un autographe, le garçon est renversé par une voiture et meurt. Folle de douleur, Manuela décide de retourner à Madrid sur les traces de son passé. LE SEXE FORT PedroAlmodóvar effectue ici une synthèse de son œuvre, peuplée de femmes « au bord de la crise de nerfs » et de créatures de la nuit, ce qui nous vaut quelques échappées comiques. Néanmoins, il opte pour une mise en scène sobre et parfois distanciée, marquée par des scènes bouleversantes, comme celle de la mort du fils. Tout sur ma mère décrit le parcours de plusieurs femmes en mal d’amour  : une mère en deuil à la recherche du père transsexuel de son enfant, une actrice lesbienne en plein désarroi sentimental, une religieuse séropositive enceinte d’un transsexuel… L’univers d’Almodóvar, tout sauf conformiste, est empreint de tendresse et de bonté. Si ses héroïnes souffrent de la solitude, elles sont aussi fortes, actives et indépendantes. Un grand film porté par des actrices merveilleuses. Lire aussi pages 4-5 (Todo sobre mi madre) Film de PedroAlmodóvar (Espagne/France, 1999, 1h37mn, VF/VOSTF) – Scénario  : PedroAlmodóvar Avec  : Cecilia Roth (Manuela), Marisa Paredes (Huma Rojo), Penélope Cruz (sœur Rosa), Eloy Azorin (Esteban), Antonia San Juan (Agrado), Candela Peña (Nina), Rosa Maria Sarda (la mère de Rosa) - Image  : Affonso Beato – Son  : Miguel Rejas – Musique  : Alberto Iglesias – Production  : El Deseo S. A., France 2 Cinéma, RennProductions – (R. du 8/3/2004)
Eldeseo PedroAlmodovar 22.35 PEDRO ALMODÓVAR TOUT SUR SES FEMMES En quarante ans de carrière, PedroAlmodóvar a toujours offert à ses actrices des rôles très forts. Ses chicas brossent avec délicatesse un portrait tout en féminité du cinéaste espagnol. Homosexuel affirmé, provocateur, PedroAlmodóvar est paradoxalement devenu l’un des meilleurs interprètes des subtilités féminines. « Il nous comprend mieux que nous-mêmes », affirme Adriana Ugarte, l’une des deux héroïnes (avec Emma Suárez) de Julieta, drame grâce auquel le chantre de la Movida, plus habitué aux comédies déjantées, a complété son impressionnant tableau de chasse  : Carmen Maura, Victoria Abril, Marisa Paredes, Rossy de Palma, Bibiana Fernández, Penélope Cruz… MATRIARCAT Il faut remonter à l’enfance de PedroAlmodóvar, né en 1949 dans la société matriarcale d’un village isolé du centre de l’Espagne, sous la dictature franquiste, pour comprendre d’où lui vient sa passion des femmes. Celle-ci s’illustre avant tout dans la figure de sa mère, qu’il fait tourner dans ses premiers films. À propos de Volver, le cinéaste confie  : « C’était une tentative absurde et vaine de ramener ma mère des ténèbres pour l’avoir à nouveau à mon côté. » Incarnant la femme par excellence, Penélope Cruz, l’interprète principale de ce film, est celle pour laquelle il avoue avoir éprouvé la plus grande passion. Mais chez Almodóvar, les femmes sont aussi imparfaites, travesties ou transsexuelles. Leur dénominateur commun  : constituer un formidable moteur scénaristique et un accélérateur émotionnel. Dans ce documentaire riche en archives, les chicas (et quelques chicos) d’Almodóvar racontent le cinéaste et en éclairent la flamboyante personnalité. Lire aussi pages 4-5 SOIRÉE PEDRO ALMODÓVAR artoicC)NEmA FESTIVAL DE CANNES L'illustrateur Zaven Najjar rend un hommage graphique aux films cultes de PedroAlmodóvar et met en lumière ses sources d'inspiration filmiques et littéraires. Documentaire de Sergio G. Mondelo (France/Espagne, 2015, 51mn) – Coproduction  : ARTE France, Program33, Rumer Films, RTVE – (R. du 25/9/2016) 23.25 CINÉMA MASAAN À Bénarès, en Inde, des jeunes gens tentent de s’affranchir du poids des traditions. Un premier film audacieux et envoûtant. En cachette, Devi retrouve un étudiant dans un hôtel. Informés de leur présence, des policiers font irruption dans la chambre et menacent de les arrêter. Pris de panique, le jeune homme s’enferme dans la salle de bains où il tente de se suicider. Convoqué au commissariat, le père de la jeune femme est sommé par un policier de lui verser 300 000 roupies pour éviter un procès et le scandale du déshonneur. Bientôt diplômé, Deepak est quant à lui tombé sous le charme de Shaalu, une étudiante d’une caste plus élevée que la sienne… RÉCIT CHORAL Ancien assistant à la mise en scène (Gangs of Wasseypur, Ugly), l’Indien Neeraj Ghaywan frappe fort avec son premier long métrage, récompensé à Cannes. Suivant les destins contrariés de plusieurs personnages, il dessine les contours d’un monde rétif au changement, corrompu et arc-bouté sur ses traditions. Portrait sensible d’une génération éduquée aspirant à l’amour et à la liberté, son récit choral est étayé par la description des différents rites autour du fleuve sacré, le Gange. Traversé de poésie, il est aussi, visuellement, d’une grande beauté. FESTIVAL DE CANNES Pathé Films Prix de l’avenir, dans la section « Un certain regard », et prix Fipresci, Cannes 2015 Film de Neeraj Ghaywan (France/Inde, 2015, 1h40mn, VF/VOSTF) – Scénario  : Varun Grover, Neeraj Ghaywan – Avec  : Richa Chadda (Devi Pathak), Sanjay Mishra (Vidyadhar Pathak), Vicky Kaushal (Deepak Chaudhary), Nikhil Sahni (Jhonta), Bhagwan Tiwari (l’inspecteur Mishra) Image  : Avinash Arun Dhaware – Montage  : Nitin Baid – Musique  : Bruno Coulais, Indian Ocean Coproduction  : ARTE France Cinéma, Pathé Production, Macassar Productions, Drishyam Films, Phantom Films, Sikhya Entertainment N°20 – Semaine du 13 au 19 mai 2017 – ARTE Magazine Boogaloo and Graham 1.05 COURT-CIRCUIT N°846 SPÉCIAL ANIMAUX DOMESTIQUES BOOGALOO & GRAHAM Belfast, années 1970. Jamesy et Malachy sont fous de bonheur lorsque leur père leur offre des poussins. Les deux garçons, devenus végétariens, rêvent de monter plus tard un élevage de volailles. Court métrage de Michael Lennox (Irlande, 2014, 14mn, VOSTF) MY BBY 8L3W Un assemblage de clips réalisés par des jeunes femmes, dans lesquels elles s’affichent avec leurs animaux de compagnie. Court métrage de Neozoon (Allemagne/France, 2014, 3mn, VOSTF) Précédé d’un portrait du collectif d’artistes franco-allemandes Neozoon, qui interroge le lien entre l’humain et l’animal dans la société de consommation. ZOOM Habib und der Hund met en scène un réfugié sans papiers dont l’avenir va être influencé par un chien. Sa réalisatrice, Viviane Andereggen, raconte ses souvenirs de tournage. LE RENDEZ-VOUS Tino, 16 ans, supervise une rencontre un peu spéciale  : celle du chat de la famille, Diablo, avec une femelle. Pendant que les deux animaux s’en donnent à cœur joie, Tino essaie de faire la conversation à Lissu et sa fille Mirka, les propriétaires de la chatte… Court métrage de Jenni Toivoniemi (Finlande, 2012, 7mn, VOSTF) LE PARC À PONEYS Ses parents lui ayant interdit d’emporter sa tablette en vacances, Emma, 8 ans, demande à sa grand-mère de s’occuper de sa ferme équestre virtuelle. Court métrage de Joost Reijmers (Pays-Bas, 2013, 10mn, VOSTF) – (R. du 22/1/2016) Magazine du court métrage (Allemagne, 2017, 52mn) MAI 21 17 MERCREDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :