Arte Magazine n°2017-19 6 mai 2017
Arte Magazine n°2017-19 6 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-19 de 6 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : squadra criminale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
VENDREDI 12 MAI JOURNÉE 5.00 LM BERLIN LIVE Anthrax Concert 6.15 M INSTANTANÉ D’HISTOIRE Marcel Binet – Un marin en Indochine Collection documentaire 6.40 M XENIUS Les régimes sont-ils efficaces ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS Le poumon  : un organe extrêmement performant Magazine 7.45 LM 360° GEO Chasseurs de trésors à Bangkok Reportage 8.35 LEM PLANÈTE SABLE La Chine en guerre contre le « dragon jaune » Série documentaire 9.20 LMM DAS REICH, UNE DIVISION SS EN FRANCE (6 juin 1944 – 8 mai 1945) Documentaire 10.50 EM INSTANTANÉ D’HISTOIRE Vickie Henderson – Une chanteuse noire en Suisse Collection documentaire BONNE COMPAGNIE 11.30 LM LA CITÉ DES CIGOGNES Documentaire 12.15 LEM VILLAGES DE FRANCE Cordes-sur-Ciel Série documentaire 12.50 7 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Reportage 13.35 M VF/V0STF CINÉMA NOWHERE IN AFRICA Film de Caroline Link (2011, 2h13mn) La vie nouvelle et rude, dans une ferme du bush kenyan, d’une famille juive qui a fui l’Allemagne nazie. 15.50 LM LES DERNIERS MONDES SAUVAGES (2) Documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission présentée par Linda Lorin (2017, 35mn) Aujourd’hui  : San Francisco avec Armistead Maupin, le poivre du Sarawak à Bornéo et le massif des Albères, dans le sud de la France. ELEPHANT DOC I 17.10 L7 R XENIUS Médecine en surdose – Quand est-ce que trop, c’est trop ? Magazine 17.35 LEM VILLAGES DE FRANCE Conques ; Noyers-sur- Serein, Brouage Série documentaire FRANK GENSTHALER SOIRÉE 19.00 7 LES MILLE-ÎLES DU SAINT-LAURENT Indiens et pêcheurs Série documentaire (2016, 5x43mn) Dernier volet de cette série consacrée à l’archipel des Mille-Îles. 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Xavier Dolan Série d’animation 20.55 L7 FICTION PETITES FRIPOUILLES, GROSSES EMBROUILLES Téléfilm (VF) 22.25 7 POP CULTURE EUROVISIONS Documentaire 23.15 7 TRACKS Magazine 0.00 L7 R ASAF AVIDAN AUX FOLIES-BERGÈRE Concert 1.20 M STREETPHILOSOPHY Optimise-toi ! Magazine 1.50 LM LES FERRAILLEURS Téléfilm (VF) 3.20 M ARTE REGARDS Reportage 4.15 7 BEST OF « ARTE JOURNAL » sous-titrage pour sourds E et malentendants 24 N°19 – Semaine du 6 au 12 mai 2017 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français WDR/MARTIN VALENTIN MENKE 20.55 FICTION PETITES FRIPOUILLES, GROSSES EMBROUILLES Désireux de prendre enfin son rôle de père au sérieux à sa sortie de prison, le petit délinquant Hotte replonge pourtant, entraîné par une bande de bras cassés… Hotte est de loin le plus irrécupérable client sur lequel soit tombé au cours de sa carrière l’agent de probation Benno, travailleur social chargé de la « resocialisation » d’anciens détenus. En apprenant que ce personnage peu recommandable a obtenu la garde de ses deux enfants adolescents, Dennis et Jenny, Benno voit rouge  : pas question que ce voyou se charge de l’éducation de jeunes innocents ! Si Hotte ne semble d’abord intéressé que par les allocations familiales, il commence néanmoins à apprécier peu à peu sa nouvelle vie de père « rangé », et à se prendre d’une sincère affection pour Dennis et Jenny. Benno, tracassé qui plus est par ses problèmes de couple, déploie une énergie folle pour mettre des bâtons dans les roues à l’ancien taulard. C’est alors qu’un petit délinquant dénommé Ivic reprend contact avec Hotte. Non content d’avoir jeté son dévolu sur Jenny, le jeune malfrat prépare le coup du siècle  : agresser Schurl, un gros escroc, pour lui dérober une belle somme d’argent sale. Il n’en faut pas beaucoup plus pour convaincre Hotte de le suivre. Mais tout ira de mal en pis pour cette belle bande de bras cassés… (Die Kleinen und die Bösen) Téléfilm de Markus Sehr (Allemagne, 2015, 1h28mn, VF) - Scénario  : Martin Ritzenhoff, Xao Seffcheque Avec  : Christoph Maria Herbst (Benno), Peter Kurth (Hotte), Jasper Smets (Dennis), Emma Bading (Jenny), Ivo Kortlang (Ivic), Reinhold Moritz (Wiener Schurl), Anneke Kim Sarnau (Tanja), Pasquale Aleardi (Rolf), Dorka Gryllus (Anabell) - Image  : Leah Striker - Montage  : Dirk Oetelshoven - Musique  : Paul Eisenach - Coproduction  : ARTE/WDR, Coin Film _
REUTERS/YVES HERMAN 22.25 POP CULTURE EUROVISIONS À la veille de la finale de l’Eurovision, à Kiev, une fiévreuse immersion dans les coulisses du programme télévisuel le plus regardé d’Europe, qui, sous le kitsch et les paillettes, tend un surprenant miroir à l’Ancien Continent. Chaque année, en mai, le rituel est le même  : une quarantaine de candidats représentant autant de pays, de l’Irlande à l’Azerbaïdjan, affûtent leurs morceaux et leurs tenues satinées. Né il y a plus de soixante ans, le concours de l’Eurovision, retransmis en simultané sur tout le continent, reste le programme télévisé le plus regardé en Europe. Diffusé la veille de la finale 2017, à Kiev, ce documentaire nous plonge dans les coulisses de l’édition précédente, à Stockholm, où, se pressaient, entre ferveur et hystérie, des fans venus de toute l’Europe. La réalisatrice fait aussi son miel de la salle de presse, immense ruche où deux mille professionnels suivent la manifestation dans une ambiance survoltée. GÉOPOLITIQUE DE LA POP MUSIC Du blogueur américain déluré au journaliste allemand féru d’international… et d’Eurovision, en passant par un président de fan-club anglais fin analyste, de nombreux intervenants font partager leurs lumières sur une manifestation moins légère qu’il n’y paraît. Car si le règlement de ce concours à la philosophie fédératrice interdit tout message politique, de nombreux pays, à commencer par ceux de l’ex-bloc soviétique, s’en servent comme d’une tribune et règlent leurs comptes en musique. Une euphorisante immersion, qui, à l’aide d’archives inédites ou iconiques, retrace aussi les temps forts d’une manifestation haute en couleur, de la revanche métal des Finlandais à l’émouvante victoire de l’Autrichienne Conchita Wurst. Lire aussi pages 6-7 Documentaire de Claire Laborey (France, 2017, 52mn) Commentaire  : Rebecca Manzoni - Coproduction  : ARTE France, Zadig Productions 23.15 TRACKS Charles X Avec quatre albums à son actif, celui qui se décrit comme un « gangsta of love » chante la révolution pacifique sur un mélange de hip hop, de soul et d’influences Motown. Troll rap Créer la controverse pour buzzer méchamment, c’est le créneau des amateurs de troll rap comme Vald et Biffty. Peter Campus Le pionnier de l’art vidéo, Peter Campus, 80 printemps, a fait de ses trucages électroniques dans des autoportraits un modèle d’interactivité avant l’heure. Trash love Naissance d’un nouveau genre cinématographique, le « trash love », à base de romances avec des sirènes assoiffées de sang ou d’amants mangeurs de poils. En partenariat avec NEER so Sur arte.tv/tracks, retrouvez toutes les rubriques de l’émission, des news quotidiennes (le « Fil Tracks ») et des centaines d’archives. Magazine culturel (France, 2017, 43mn) - Coproduction  : ARTE France, Program33 N°19 – Semaine du 6 au 12 mai 2017 – ARTE Magazine GUILLAUME LAURENT/MUSIC PICS 0.00 ASAF AVIDAN AUX FOLIES-BERGÈRE La prestation épurée et intense du chanteur Asaf Avidan aux Folies-Bergère. Après une année passée à arpenter les plus grands festivals internationaux et à remplir les plus belles salles, Asaf Avidan a éprouvé l’envie d’un retour à l’essentiel. L’auteur-compositeur-interprète israélien a voulu retrouver la musique dans ce qu’elle a de plus intime, ce qui induit une plus grande proximité avec son public. Ainsi est née, en 2014, la série de concerts « Back to Basics ». Dans ce spectacle, Asaf Avidan est seul sur scène. Il triture des machines, tape sur d’improbables percussions, gratte des accords sur ce qui semble être un instrument à cordes, et, bien sûr, il chante. Ce dépouillement quasi systématique de ses chansons donne à sa voix et à ses interprétations une intensité d’une humanité presque déconcertante. Lire aussi page 9 Concert (France, 2014, 1h15mn) - Réalisation  : Thierry Villeneuve - Coproduction  : ARTE France, Sombrero & Co - (R. du 7/2/2015) MAI 25 12 VENDREDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :