Arte Magazine n°2017-19 6 mai 2017
Arte Magazine n°2017-19 6 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-19 de 6 mai 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : squadra criminale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
MAI 8 LUNDI PATHÉ-MICHEL SIMON 21.00 CINÉMA BOUDU SAUVÉ DES EAUX L’un des grands classiques de Jean Renoir  : un hymne poétique et rigolard à Michel Simon, aux plaisirs de la chair et aux splendeurs de la nature. Par une radieuse journée de printemps, Édouard Lestingois, libraire épicurien qui coule des jours heureux entre ses livres et sa petite bonne enamourée, sauve de la noyade un clochard qui, désespéré par la perte de son chien, s’est jeté du pont des Arts. Faisant fi des grimaces dégoûtées de Mme Lestingois, il installe chez lui le rescapé, Boudu. Lequel, nullement reconnaissant, se met à torpiller méthodiquement les conforts bourgeois de son bienfaiteur, saccageant son intérieur, courtisant la bonne, séduisant Madame et crachant dans une édition rare de La physiologie du mariage. SA MAJESTÉ MICHEL SIMON Le ton est donné dès le générique, où le priapique interprète principal, demi-nu et tout enrubanné de lierre, sautille maladroitement dans le sillage d’une nymphe rieuse – Anne-Marie, la jolie bonne – au son d’une flûte éthérée, avant de se jeter sur elle. Boudu est une farce débridée célébrant les plaisirs de la liberté, de la chair et du printemps, mais aussi sa majesté Michel Simon. Coproducteur du film et déjà vieux complice de Renoir, l’acteur cabotine avec son génie coutumier dans ce rôle taillé sur mesure, qu’il se débarrasse d’une aumône dans la main d’un dandy en balbutiant un sardonique « Pour vous acheter du pain ! » ou qu’il essaie d’envoûter les dames à coups d’œillades strabiques. Lire aussi page 9 Film de Jean Renoir (France, 1932, 1h23mn, noir et blanc) Scénario  : Jean Renoir et Albert Valentin, d’après la pièce de René Fauchois - Avec  : Michel Simon (Boudu), Charles Granval (Édouard Lestingois), Marcelle Hainia (Emma Lestingois), Séverine Lerczinska (Anne-Marie, la bonne) - Image  : Léonce-Henri Burel, Marcel Lucien - Montage  : Marguerite Houllé-Renoir, Suzanne de Troye - Musique  : Jean Boulze, Edouard Dumoulin - Production  : Pathé Cinéma, Films Michel Simon/Sirius - (R. du 21/9/1994) 16 N°19 – Semaine du 6 au 12 mai 2017 – ARTE Magazine CYCLE JEAN RENOIR Dimanche 30 avril Personne ne bouge ! – Spécial Montmartre à 19.00 French cancan à 20.55 Quand Jean devint Renoir à 22.35 Lundi 1er mai à 20.50 La règle du jeu Mercredi 3 mai Court-circuit n°844 – Spécial « Renoir au fil de l’eau » à 1.00 Partie de campagne à 1.50 Lundi 8 mai Boudu sauvé des eaux à 21.00 La chienne à 22.25 LES FILMS DU JEUDI
22.25 CINÉMA LA CHIENNE Un peintre du dimanche se perd pour une prostituée qui le méprise. Entre drame et comédie noire, le premier film parlant de Renoir, avec Michel Simon. Maurice Legrand, honorable caissier de la bonneterie Henriot, a la vie dure. Méprisé par ses collègues et maltraité par une épouse acariâtre, il trouve son seul plaisir dans la peinture. Une nuit, il croit rencontrer l’amour en prenant la défense d’une belle prostituée, Lulu, contre son souteneur, Dédé, qu’elle adore malgré sa brutalité. Le maquereau saisit l’aubaine et, toujours plus gourmand, pousse Legrand, par l’intermédiaire de Lulu, désormais maîtresse en titre, à voler son employeur… CASTING FORMIDABLE Premier long métrage parlant et premier grand film de Renoir, La chienne oscille constamment entre drame et comédie. Michel Simon, en petit-bourgeois humilié saisi par le démon de midi, passe d’un registre à l’autre avec une aisance remarquable et poignante. Georges Flamant (Dédé), acteur amateur, représente le demi-monde d’une façon admirablement réaliste. Janie Marèze, dont la carrière devait finir aussi tragiquement que celle de son personnage – elle périt dans l’accident d’une voiture pilotée par son partenaire Flamant –, complète ce casting formidable. La beauté des images, le naturalisme des situations, mêlé à un humour caustique qui permet à Renoir de régler ses comptes avec la société, font de La chienne une œuvre marquante dans la riche filmographie du cinéaste. Lire aussi page 9 CYCLE JEAN RENOIR Film de Jean Renoir (France, 1931, 1h30mn, noir et blanc) Scénario  : Jean Renoir, André Girard, d’après le roman de Georges de La Fouchardière - Avec  : Michel Simon (Maurice Legrand), Janie Marèze, (Lulu), Georges Flamant (Dédé), Magdeleine Bérubet (Adèle Legrand) - Image  : Théodore Sparkuhl - Montage  : Marguerite Houllé-Renoir, Jean Renoir Musique  : Eugénie Buffet, Toselli - Production  : Les Établissements Braunberger-Richebé - (R. du 18/9/1998) ARD/DEGETO 23.55 CINÉMA LE SECRET DE CHANDA Née dans un township d’Afrique du Sud, la jeune Chanda doit faire face à la grave maladie qui touche sa mère. Un film fort autour du tabou toujours puissant qui entoure le sida. La petite Chanda, 12 ans, a grandi dans le township d’Elandsdoorn, en Afrique du Sud. Première de sa classe, elle semble bien partie pour s’élever audessus des conditions misérables dans lesquelles elle a été élevée. Mais tout bascule quand sa demi-sœur, âgée de 1 an, meurt d’une étrange maladie – et que les rumeurs les plus folles se mettent à courir sur les raisons de son décès. Son beau-père, alcoolique et adultère, met ce drame sur le compte du « lait empoisonné » de sa femme Lillian, avant de disparaître brusquement en abandonnant la famille. C’est ensuite la mère de Chanda qui tombe gravement malade  : voisins et connaissances se mettent alors à les éviter comme la peste. Sur les conseils d’une guérisseuse appelée à son chevet, Lillian retourne dans son village d’origine, afin de découvrir la cause de sa maladie. Lorsque sa mère cesse de donner de ses nouvelles, la courageuse Chanda prend la route pour la retrouver. RÉCIT INITIATIQUE Adaptation réussie du roman jeunesse à succès d’Allan Stratton, Le secret de Chanda est un récit initiatique fort autour d’un mal redouté mais dont le nom ne doit jamais être prononcé. Tourné en pedi, le dialecte local, et porté par un excellent casting d’acteurs du cru, le film évite le pathos et les clichés sur un sujet toujours délicat à traiter. Au cœur du récit, la débutante Khomotso Manyaka incarne le rôle-titre avec gravité et retenue. (Life, Above All) Film d’Oliver Schmitz (Allemagne/Afrique du Sud, 2010, 1h42mn, VOSTF) - Scénario  : Oliver Schmitz et Dennis Foon, d’après le roman éponyme d’Allan Stratton - Avec  : Keaobaka Makanyane (Esther), Khomotso Manyaka (Chanda), Harriet Lenabe (Mme Tafa), Lerato Mvelase (Lillian), Tinah Mnumzana (tante Lizbet), Aubrey Poolo (Jonah) - Image  : Bernhard Jasper - Montage  : Dirk Grau - Musique  : Ali N. Askin, Ian Osrin - Production  : Dreamer Joint Venture Filmproduktion, Enigma Pictures, Niama Film, Senator Film Produktion N°19 – Semaine du 6 au 12 mai 2017 – ARTE Magazine JANINA JUNG/KHM KÖLN 3.00 LA LUCARNE SACRÉ OTTO L’histoire d’Otto, un original, artiste à ses heures, racontée par les habitants de son village. Un documentaire en forme de plaidoyer pour le droit à la différence. Otto a vécu toute sa vie à Emmerichenhain, un petit village du Westerwald. Né en 1907, il fut plus tard stérilisé de force par les nazis qui n’aimaient guère les individus « non conformes ». Après une formation de relieur, il fut promu garde-champêtre de sa petite commune. Il circulait à bicyclette et, muni d’une cloche, il annonçait les dernières nouvelles et les avis à la population. Ce personnage, qu’ailleurs on aurait appelé « l’idiot du village », fait aujourd’hui partie du patrimoine local. Ce film a été présenté avec succès dans plusieurs festivals et récompensé au Festival de Leipzig dont le jury a apprécié le « portrait sympathique, passionné et attachant d’un être original dans un village perdu de la campagne allemande ». Colombe d’or du meilleur court métrage documentaire, Festival de Leipzig 2013 Documentaire de Janina Jung (Allemagne, 2012, 29mn) - (R. du 3/3/2014) MAI LUNDI 17 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :