Arte Magazine n°2017-18 29 avr 2017
Arte Magazine n°2017-18 29 avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-18 de 29 avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : planète sable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DIMANCHE 30 AVRIL JOURNÉE 5.05 M COURT-CIRCUIT N°843 Magazine 6.00 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial jazz Magazine 6.45 EM AU FIL DES ENCHÈRES « La prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France » Série documentaire 7.15 LM LA BALTIQUE SAUVAGE La côte Documentaire 8.00 L7 ARTE JUNIOR Programmes jeunesse (2017, 1h35mn) Au sommaire  : La Ritaline à contrecœur ; Géolino – Les anges fous de la Linea 5 ; Qui veut manger des super-héros ? ; Les pièges du temps ; ARTE Junior, le mag. 9.35 LM CINÉMA PETIT POINT ET ANTOINE Film (VF) 11.20 7 E AU FIL DES ENCHÈRES L’entoilage à la cigogne Série documentaire 11.50 7 METROPOLIS Magazine Wöstmann/DPA 12.35 MAESTRO ROSTROPOVITCH JOUE DVOŘÁK Concert (1979, 44mn) À l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du violoncelliste Mstislav Rostropovitch, ARTE diffuse un concert mythique dirigé par Carlo Maria Giulini. 13.30 EM HUMANIMA Témoin de la nature ; À la rencontre des rois blancs Série documentaire 14.20 LM LE RHIN Visages d’un fleuve Documentaire 15.50 MEM NAPOLÉON, LA CAMPAGNE DE RUSSIE (1 & 2) La Moscova ; La Berezina Documentaire 17.35 M CUISINES DES TERROIRS Le Bergische Land Série documentaire 18.05 7 R LE DOCUMENTAIRE CULTUREL AU CŒUR DU MOULIN-ROUGE Documentaire de Nina Rose (2015, 52mn) Dans les coulisses du cabaret le plus célèbre au monde, où l’on découvre au-delà du folklore une discipline exigeante et physique. SOIRÉE 19.00 7 PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Montmartre Magazine (2017, 43mn) Des petites femmes de Pigalle aux fossettes d’Amélie Poulain en passant par les souvenirs d’enfance de Jean Renoir, Personne ne bouge ! part à l’assaut de la butte. KEYSTONE-FRANCE 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 R 360° GEO Thaïlande, l’hôpital des éléphants Reportage de Markus Zwilling (2016, 43mn) En 1993, une femme fonde en Thaïlande le premier hôpital et refuge pour éléphants malades et blessés. 20.50 L7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Monty Python Série d’animation 20.55 LR CINÉMA FRENCH CANCAN Film 22.35 QUAND JEAN DEVINT RENOIR Documentaire 23.30 7 ANNA NETREBKO ET PIOTR BECZAŁA DANS « LOHENGRIN » Opéra 1.05 7 MOZART ET TCHAÏKOVSKI AUX BBC PROMS Concert 2.05 LMEM COCOTTES ET COURTISANES Dans l’œil des peintres Documentaire 3.00 M FALBALAS Film sous-titrage pour sourds E et malentendants 10 N°18 – Semaine du 29 avril au 5 mai 2017 – ARTE MagazineC. CHRISTODOULOU D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français GAUMONT 20.55 CINÉMA FRENCH CANCAN Inspirée des tableaux impressionnistes, une magnifique réflexion sur le spectacle, qui reconstitue le Montmartre de la Belle Époque. Signé Jean Renoir, un film culte avec Françoise Arnoul et Jean Gabin. Danglard, organisateur de spectacles, règne sur le Montmartre des années 1900. Après avoir créé le cabaret du Paravent chinois puis celui de La Reine blanche, où se produit sa maîtresse, la Belle Abbesse, il a obtenu la confiance des financiers. Lorsqu’il rencontre sur la butte la petite blanchisseuse Nini, Danglard a l’idée de relancer cette vieille danse passée de mode qu’on appelait le cancan. Malgré les jalousies et les embûches, Nini mènera par son talent et sa fougue le french cancan au triomphe, lors de l’inauguration du Moulin-Rouge. FARANDOLE French cancan est un « drame gai », comme Renoir les affectionnait, où il exalte les joies de la vie d’une troupe, la sensualité des jeunes femmes, tout en proposant une réflexion sur le spectacle, la vérité des êtres et des sentiments jaillissant des artifices des décors et de la mise en scène. Le cinéaste organise une farandole de trahisons, de passions et de séductions, de maîtresses possessives et de jeunes danseuses affriolantes, pour mieux montrer l’amour exclusif de Danglard pour le music-hall, tel un réalisateur pygmalion créant un désordre dionysien autour de lui pour s’en étourdir et le contrôler en même temps. CYCLE JEAN RENOIR Film de Jean Renoir (France, 1955, 1h37mn) - Scénario  : André-Paul Antoine, Jean Renoir - Avec  : Jean Gabin (Danglard), Françoise Arnoul (Nini), Maria Félix (la Belle Abbesse), Gianni Esposito (le prince Alexandre), Jean-Roger Caussimon (le baron Walter), Philippe Clay (Casimir), Michel Piccoli (Valorgueil) Image  : Michel Kelber - Montage  : Borys Lewin - Musique  : Georges Van Parys - Production  : Franco-London Films, Jolly Films - (R. du 5/11/2000)
Boris Lipnitzki/Roger-Viollet I 22.35 QUAND JEAN DEVINT RENOIR Nourri d’extraits de ses films, de témoignages et, surtout, d’entretiens avec lui, le portrait plein de finesse et d’émotion d’un maître qui a toujours cultivé sa part d’enfance et de liberté. Deuxième fils du peintre Auguste Renoir, né en 1894 sur la butte Montmartre, Jean Renoir reste longtemps un jeune bourgeois indécis, face à la figure écrasante d’un père qu’il aime profondément. Engagé volontaire en 1914, venu au cinéma dans les années 1920 en dilettante, il devient après l’avènement du parlant un réalisateur en vue. En particulier à partir de La grande illusion (1936), mis à l’index par Hitler, et qui connaît un succès international. Magistral directeur d’acteurs, il fait alors tourner les stars du moment (Michel Simon, Jean Gabin, Louis Jouvet, Julien Carette, Marcel Dalio…), mais s’exile à Hollywood en 1940, après le cuisant échec de La règle du jeu (1939). Il attendra encore vingt ans, dans l’ombre et même l’oubli, la véritable reconnaissance de son art, qui viendra quand les jeunes auteurs de la Nouvelle Vague, François Truffaut en tête, saluant sa liberté et sa poésie, le choisiront pour maître. Ainsi devenu une légende du cinéma français, Jean Renoir n’en reste pas moins un franc-tireur, tournant avec amour des films (Le carrosse d’or, Le déjeuner sur l’herbe, Le caporal épinglé…) que le public boude, alors qu’il redécouvre avec ferveur son œuvre d’avant-guerre. PÉPITES TÉLÉVISUELLES Pleines de vie, de faconde et d’élégance, les apparitions télévisées de Jean Renoir à cette époque font la matière de ce documentaire. Avec aussi des extraits de ses films, de magnifiques photos d’archives, les témoignages de ceux qui l’ont connu (Françoise Arnoul, Leslie Caron, son ancien secrétaire particulier Paolo Barzman), de son biographe Pascal Mérigeau et du réalisateur Cédric Klapisch, Alexandre Moix dresse un portrait plein de finesse et d’émotion du cinéaste. Lire aussi page 4 i Documentaire d’Alexandre Moix (France, 2017, 54mn) - Coproduction  : ARTE France, Les Films d’Ici, INA CYCLE JEAN RENOIR Dimanche 30 avril Personne ne bouge ! – Spécial Montmartre à 19.00 French cancan à 20.55 Quand Jean devint Renoir à 22.35 Lundi 1er mai à 20.50 La règle du jeu Mercredi 3 mai Court-circuit n°844 – Spécial « Renoir au fil de l’eau » à 1.00 Partie de campagne à 1.50 Lundi 8 mai Boudu sauvé des eaux à 21.00 La chienne à 22.25 N°18 – Semaine du 29 avril au 5 mai 2017 – ARTE Magazine DANIEL KOCH/SEMPEROPER DRESDEN 23.30 ANNA NETREBKO ET PIOTR BECZAŁA DANS « LOHENGRIN » Une production acclamée du Lohengrin de Wagner, avec les stars Anna Netrebko et Piotr Beczała. Avec deux grands noms du lyrique en têtes d’affiche – l’éblouissante soprano d’origine russe Anna Netrebko et le lumineux ténor polonais Piotr Beczała –, tous deux dans leur premier rôle wagnérien, cette production de Lohengrin, montée en mai 2016 au Semperoper de Dresde, s’annonçait plus que prometteuse. D’autant que le reste de la distribution s’avère tout aussi exceptionnel, avec le baryton-basse polonais Tomasz Konieczny, la soprano allemande Evelyn Herlitzius (vue dans Elektra, mise en scène par Patrice Chéreau) et son compatriote Georg Zeppenfeld. ARTE a immortalisé ce grand moment d’opéra et présente les passages les plus envoûtants de cette œuvre de jeunesse du compositeur romantique. La version intégrale de cet opéra est disponible sur ARTE Concert. Opéra de Richard Wagner (Allemagne, 2016, 1h32mn) - Mise en scène  : Christine Mielitz Direction musicale  : Christian Thielemann- Avec  : Anna Netrebko (Elsa von Brabant), Piotr Beczała (Lohengrin), Tomasz Konieczny (Friedrich von Telramund), Georg Zeppenfeld (Henri I er l’Oiseleur), Evelyn Herlitzius (Ortrud), Derek Welton (le héraut du roi), l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde et le Sächsischer Staatsopernchor Dresden Réalisation  : Tiziano Mancini - Coproduction  : ARTE, ZDF, Unitel AVRIL 30 DIMANCHE 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :