Arte Magazine n°2017-15 8 avr 2017
Arte Magazine n°2017-15 8 avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-15 de 8 avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : ni Dieu, ni Maître.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LUNDI 10 AVRIL JOURNÉE 5.00 M CONCERT SUR LA PLACE DU DÔME DE MILAN Concert 5.50 M ARTE REPORTAGE Magazine 6.45 LM XENIUS Comment éviter les erreurs médicales ? Magazine 7.10 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M XENIUS L’industrie 4.0  : l’Europe est-elle vraiment dépassée ? Magazine 8.00 LEM 360° GEO Chili, les phares du bout du monde Reportage MEDIENKONTOR 8.55 EM À LA RECONQUÊTE DES FORÊTS Les Landes, à l’aube d’un nouvel équilibre Série documentaire 9.40 L7 R 360° GEO Camargue, la guerre des tellines ; Les pur-sang de Jordanie ; La forêt secrète de la Spree Reportage 12.20 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Kenroku-en (Japon) Série documentaire 12.507 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 LDEM CINÉMA L’HOMME DE RIO Film de Philippe de Broca (1963, 1h51mn) Lancé à la poursuite des ravisseurs de sa fiancée, un jeune homme met au jour un trafic de statuettes. Un film bondissant avec Jean-Paul Belmondo et Françoise Dorléac. 15.40 M SPHINX  : LE DÉCLIN DES MAYAS Documentaire 16.30 7 INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 7 XENIUS Comment construit-on un avion moderne ? Magazine 17.35 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Agdal (Maroc) ; Powerscourt (Irlande) Série documentaire 18.30 E7 JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Bagh-e Fin (Iran) Série documentaire (2016, 20x26mn) Jean-Philippe Teyssier, architecte paysagiste, poursuit son tour du monde des plus beaux jardins. Aujourd’hui  : le modèle persan dans toute sa splendeur. SOIRÉE 19.00 7 SARAH WIENER Une semaine avec des pêcheurs Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine PAUL BLIND e" 20.45 L7 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Coco Chanel Série d’animation 20.50 CINÉMA LE TROU Film 23.05 CINÉMA FALBALAS Film 0.50 L7 LA LUCARNE DES CHOUX, DES PATATES ET D’AUTRES DÉMONS Documentaire 1.50 L7 MR VF/V0STF PRINTEMPS TUNISIEN Téléfilm de Raja Amari (2014, 1h33mn) Une évocation poignante et juste de la « révolution du jasmin » à travers les destins de quatre jeunes Tunisiens. 3.25 M METROPOLIS Magazine 4.10 M ARTE REGARDS Reportage sous-titrage pour sourds E et malentendants 12 N°15 – Semaine du 8 au 14 avril 2017 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français 16.30 INVITATION AU VOYAGE Chaque jour, trois destinations, proches ou lointaines, trois regards qui ouvrent les portes du monde. Brésil, terre d’espoir de Stefan Zweig Fuyant le nazisme, l’écrivain juif autrichien découvre le Brésil en 1936. Conquis par la beauté et le pacifisme de ce pays, il s’installe à Petrópolis où il rédige certaines de ses œuvres les plus marquantes, avant de se suicider avec sa femme, en 1942. La Dominique et ses racines amérindiennes Nichée entre la Guadeloupe et la Martinique, la Dominique abrite une communauté descendant des Indiens précolombiens. Les Kalinagos cultivent la tradition des gommiers, des bateaux creusés dans l’arbre du même nom. Marie-France et la colline aux aigles Lorsque ses amis lui rendent visite en Inde, où elle vit depuis une dizaine d’années, Marie-France ne manque pas de leur faire découvrir le village de Tirukalikundram, où s’élève le temple aux aigles, dédié à Shiva. r t «. Vous aussi, faites découvrir un lieu qui vous est cher et participez à l’émission ! Rendez-vous sur arte.tv/invitationauvoyage, Facebook et Instagram. Émission présentée par Linda Lorin (France, 2017, 35mn) Coproduction  : ARTE France, Éléphant Doc 19.00 SARAH WIENER UNE SEMAINE AVEC DES PÊCHEURS De lundi à vendredi, la chef autrichienne Sarah Wiener se confronte aux habitudes culinaires de professions exigeantes. La chef star Sarah Wiener se lance dans un nouveau voyage culinaire, à la rencontre de pêcheurs, de sportifs de haut niveau, de vignerons, de militaires et de moines. Des communautés professionnelles pour qui les repas sont le point fixe de la journée de travail  : une pause bienvenue pour se rassembler et reprendre des forces. Dans ce premier épisode, Sarah Wiener passe une semaine comme « coq » (cuisinière) sur le navire du capitaine Fritz Flint, pêcheur de saumon en mer du Nord. Elle le constate rapidement, l’aventure en haute mer n’est pas de tout repos. Lire aussi page 7 Série documentaire de David Nawrath (Allemagne, 2016, 5x43mn)
STUDIOCANAL/HENRIT THIBAULT 20.50 CINÉMA LE TROU Cinq détenus préparent leur évasion de la prison de la Santé. Le chef-d’œuvre testamentaire de Jacques Becker  : un sommet d’intensité dramatique, mis en scène avec une minutie documentaire teintée de poésie. Paris, 1947. Jeune homme élégant et courtois, Claude Gaspard, 27 ans, sous les verrous pour une prétendue tentative d’homicide sur sa femme, est transféré dans la cellule de Manu, Roland, Geo et Monseigneur. Après quelques hésitations, les quatre hommes, pressés par l’imminence de leur procès respectif le mettent dans la confidence  : ils projettent de s’évader et comptent sur son soutien... L’OMBRE DE LA TRAHISON Ultime œuvre de Jacques Becker qui, malade, déploya la même énergie viscérale que ses personnages pour en achever le montage, Le trou décrit avec un réalisme suffocant, exacerbé par l’épure de la mise en scène, les préparatifs de l’évasion. Fondé sur un fait divers vécu par José Giovanni, coscénariste, et Jean Keraudy, qui joue son propre rôle, le film s’attache avec une âpreté maniaque aux gestes, de la confection inventive et méticuleuse d’un sablier aux coups enragés contre le ciment qui résiste. De cette alternance de déflagrations, de chuchotements et de silences affleure une tension sourde, que seule la fraternité taiseuse et confinée qui unit ces hommes s’efforce de calmer. Remarquable de finesse, ce portrait de groupe, sur lequel plane l’ombre de la trahison, est renforcé par le jeu criant d’authenticité des acteurs, majoritairement non professionnels à l’époque, dont certains (Michel Constantin et Philippe Leroy) feront carrière. SOIRÉE JACQUES BECKER Film de Jacques Becker (France, 1960, 2h05mn, noir et blanc) – Scénario  : Jacques Becker, Jean Aurel et José Giovanni, d’après son roman éponyme – Avec  : Philippe Leroy (Manu), Marc Michel (Claude Gaspard), Michel Constantin (Geo), Jean Keraudy (Roland), Raymond Meunier (Monseigneur) – Image  : Ghislain Cloquet Montage  : Marguerite Renoir, Geneviève Vaury Musique  : Philippe Arthuis – Production  : Filmsonor, Play Art, Titanus N°15 – Semaine du 8 au 14 avril 2017 – ARTE Magazine STUDIOCANAL 23.05 CINÉMA FALBALAS Oscillant entre légèreté et noirceur, une plongée dans les tourments de l’amour et de la création artistique, tissée avec un élégant classicisme par Jacques Becker. Jouant de son charme comme de sa cruauté, Philippe Clarence, grand couturier parisien, règne sur une armée de petites mains dévouées et puise son inspiration dans les bras de conquêtes rapidement délaissées... AMOUR FOU Pourquoi ce brillant couturier s’est-il défenestré en étreignant un mannequin vêtu d’une robe de mariée ? Jacques Becker remonte le fil de l’histoire avec une précision d’orfèvre, la légèreté du début cédant progressivement le pas à la gravité. Hanté par le visage de Micheline Presle, éblouissante, le personnage de Clarence, incarné avec une subtile ambivalence par Raymond Rouleau, sombre dans une confusion qui menace sa création et son être tout entier. Chronique d’un amour fou, Falbalas décrit les rites d’une maison de haute couture avec une acuité telle qu’elle a suscité la vocation de Jean Paul Gaultier. SOIRÉE JACQUES BECKER Film de Jacques Becker (France, 1944, 1h47mn, noir et blanc) – Scénario  : Jacques Becker, Maurice Aubergé, Maurice Griffe – Avec  : Raymond Rouleau (Philippe Clarence), Micheline Presle (Micheline Lafaurie), Jean Chevrier (Daniel Rousseau), Gabrielle Dorziat (Solange), Jeanne Fusier-Gir (Paulette), Françoise Lugagne (Anne-Marie) – Image  : Nicolas Hayer Montage  : Marguerite Houllé-Renoir Musique  : Jean-Jacques Grünenwald Production  : Essor Cinématographique Français ELEFANT FILM 0.50 LA LUCARNE DES CHOUX, DES PATATES ET D’AUTRES DÉMONS Peut-on encore vivre de la vente de choux et de pommes de terre dans une Europe de plus en plus capitaliste ? Étude de cas en Roumanie. Le village roumain de Lunguletu compte mille tracteurs pour cinq mille habitants. La plupart d’entre eux vivent de la terre et notamment de la culture des choux. Mais il devient très difficile d’écouler la totalité de leur production sur le marché et leurs pertes sont considérables. Intrigué par cette situation absurde, le réalisateur Serban Georgescu a passé un an sur place pour tenter de comprendre comment un village entier peut aujourd’hui se retrouver dans une telle impasse. Avec beaucoup d’humour, il aborde à travers ce film le délicat passage du communisme au capitalisme, et les différents problèmes auxquels sont désormais confrontés les agriculteurs roumains. Documentaire de Serban Georgescu (Allemagne, 2015, 55mn) Pm* MI- AVRIL LUNDI 13 10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :