Arte Magazine n°2017-14 1er avr 2017
Arte Magazine n°2017-14 1er avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-14 de 1er avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'auguste Rodin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
BENOÎT FATOU (THE GREAT) 3 JOURS DE STREAMING NON-STOP Après une première édition à guichets fermés en 2016, ARTE Concert Festival reprend ses quartiers à la Gaîté lyrique du 6 au 8 avril. Au programme  : trois jours de live, retransmis en direct et en streaming sur le site ARTE Concert, des projections de documentaires musicaux, également disponibles en ligne, et des ateliers ludiques pour les enfants. 3 PROGRAMMATIONS THÉMATIQUES SOIRÉE POP-ROCK, le jeudi 6 avril Avec les vétérans de la pop américaine Grandaddy, les rockeurs espagnols de Mourn, et, en solo, Jamie Lee, le charismatique leader du groupe anglais Money. SOIRÉE PIANO, le vendredi 7 avril Avec le duo Chilly Gonzales/Jarvis Cocker (en photo), qui dévoilera son projet Room 29, et deux pianistes américains  : l’hypnotique Peter Broderick et Sarah McCoy (en photo à gauche), la diva soul aux volcaniques accents bluesy. BIMÉDIA BEAUX SONS D’AVRIL C’est reparti ! Du 6 au 8 avril, ARTE Concert Festival réinvestit la Gaîté lyrique pour une deuxième édition de haute volée avec, notamment, le tandem Chilly Gonzales/Jarvis Cocker, invoquant le chic suranné d’un palace hollywoodien. 8 N°14 – Semaine du 1er au 7 avril 2017 – ARTE Magazine ALEXANDRE ISSARD NUIT ÉLECTRO, le samedi 8 avril Avec une large place accordée aux sessions live grâce aux Britanniques de Factory Floor, à Chris Clark et à la révélation électro-pop israélienne Noga Erez, rejoints par la DJ française Miss Kittin (en photo à droite). UN PALACE DE LÉGENDE « If you must get into trouble, do it at the Château Marmont », aurait dit un jour, à des vedettes sujettes à frasques, un producteur soucieux de les préserver du scandale. Inspiré du château d’Amboise, cet hôtel californien aux suites très prisées a pour réputation de protéger l’anonymat des stars. Dominant Sunset Boulevard et fourmillant d’anecdotes, il est hanté par de célèbres fantômes. Le cinéaste Billy Wilder y prit racine, élargissant la taille de ses appartements à mesure que le succès venait. Jim Morrison s’y blessa au cours d’une acrobatie et Nicholas Ray y abrita son idylle avec la très jeune Natalie Wood. Inspirés par ce palace glamour, et jamais à court d’expérimentation, Jarvis Cocker, leader de Pulp et icône de la britpop, et le pianiste canadien Chilly Gonzales ont cherché à KATJA RUDJE Vendredi 7 avril à 22.30 ARTE CONCERT FESTIVAL Lire page 25 ressusciter l’atmosphère d’une de ses mythiques chambres dans leur projet Room 29. Un album concept entre musique, théâtre et danse, qu’ils présenteront, en avant-première, lors du ARTE Concert Festival. Temple des arts visuels, la Gaîté lyrique offre l’écrin idéal pour mettre en scène cette étonnante expérience de spiritisme musical. rirrm..rde ortemg festival cetru,prareimed.au. ou6c. à eF.enl 2131 8uaGùhbLerlqum À la Gaîté lyrique et sur artpc NCERT En replay durant un an sur concert.arte.tv/arte-concert-festival Retrouvez les temps forts à l’antenne le vendredi 7 avril. CHARLOTTE ABRAMOW/DEUSCHTE GRAMMOPHON
NEMANJA RADULOVIĆ LONGUE CHEVELURE DE ROCKER TOMBANT SUR SON PERFECTO, le violoniste serbe s’est distingué autant par son image que ses relectures de Vivaldi ou de Bach (son dernier album, sorti à l’automne 2016). Musicien prodige ayant fui la guerre des Balkans, cet ancien élève du Conservatoire de Paris enchaîne depuis les succès. En projet, l’enregistrement du Concerto pour violon de Beethoven grâce auquel on le repéra il y a plus de dix ans, salle Pleyel, lorsqu’il remplaça au pied levé Maxim Vengerov. J.-S. Bach par Nemanja Radulović au Théâtre des Champs-Élysées, dimanche 2 avril à 12.40 ILS SONT SUR ARTE CATE BLANCHETT UNE ACTRICE AUX MILLE VISAGES  : de Katharine Hepburn (dans Aviator) à Bob Dylan (I’m not there) en passant par l’elfe du Seigneur des anneaux, cette Australienne a offert au dictionnaire mondial de la cinéphilie une définition radicale de la métamorphose. Seule constante pour cette actrice surdouée  : le choix de quelques partenaires privilégiés, tel Brad Pitt. En attendant de la retrouver dans l’un de ses sept projets, du prochain Terrence Malick à la saga Ocean’seight via une nouvelle adaptation du Livre de la jungle, on pourra l’admirer dans Manifesto, l’installation que lui a consacrée l’artiste Julian Rosefeldt, actuellement aux Beaux-Arts. Cate Blanchett y incarne treize visages de la société civile, d’une clocharde à une pédégère. Babel, mercredi 5 avril à 20.55 CAROLE BELLAICHE/H&K N°14 – Semaine du 1er au 7 avril 2017 – ARTE Magazine RACHIDA BRAKNI UNE BOURGEOISE DANS LES BEAUX QUARTIERS. Ça, c’était dans Neuilly-sa-mère, un merveilleux pied de nez au destin. Depuis qu’elle a quitté sa cité dans l’Essonne, cette fille d’Algériens illettrés devenue un temps sociétaire de la Comédie-Française n’a cessé de naviguer d’une rive à l’autre du cinéma hexagonal, de son César en 2002 (Chaos de Coline Serreau) à L’outremangeur (tournage au cours duquel elle rencontre son mari Éric Cantona). L’actrice a fait aussi une incursion dans la chanson (avec Cali) et derrière la caméra (De sas en sas, son récent premier film). Celle qui se voulait avocate tourne actuellement dans un thriller, 11247, évoquant les purges en Argentine sous la dictature. Silences d’État, vendredi 7 avril à 20.55 GETTY 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :