Arte Magazine n°2017-14 1er avr 2017
Arte Magazine n°2017-14 1er avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-14 de 1er avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'auguste Rodin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
AVRIL 2 DIMANCHE D.R. 0 12.40 MAESTRO J.-S. BACH PAR NEMANJA RADULOVIĆ AU THÉÂTRE DES CHAMPS- ÉLYSÉES Le violoniste franco-serbe Nemanja Radulović dans un programme 100% Bach. Un concert inspiré et festif. Depuis sa Victoire de la musique classique en 2005, dans la catégorie révélation internationale, Nemanja Radulović ne passe jamais inaperçu. Abondante chevelure noire, tee-shirt sous veste cintrée, collier et bottes de cuir…  : le bouillonnant violoniste franco-serbe a tout d’une rock star ! Derrière cette apparente exubérance se cache une authentique passion pour les grands compositeurs classiques, comme en témoigne ce concert parisien au Théâtre des Champs-Élysées, dédié à Jean-Sébastien Bach. Dans le concerto pour deux violons, en osmose totale avec celle de sa complice Tijana Milošević, sa virtuosité est au sommet. Lire aussi page 9 En partenariat avec Concert (France, 2016, 43mn) - Avec  : Nemanja Radulović (violon), Tijana Milošević (violon), l’ensemble Double Sens - Réalisation  : Jean-Pierre Loisil Production  : Les Films Jack Febus SCHUCH PROD 18.05 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL LA TURBULENCE RODIN Sculpteur de génie, longtemps incompris, Auguste Rodin a inscrit son œuvre à l’avant-garde de son temps. Un documentaire qui retrace le parcours d’un artiste hors normes en le replaçant dans le bouillonnement artistique de l’époque. Recalé trois fois au concours des Beaux-Arts, Rodin n’a jamais désarmé. Qu’importe que son style déplaise au monde académique, que son travail scandalise ses pairs, il n’aura de cesse de suivre son intuition  : « Ce que l’on nomme communément laideur dans la nature peut dans l’art devenir d’une grande beauté », estimait-il. Ébloui dans sa jeunesse par l’œuvre statuaire de Michel-Ange, ce fils du peuple, né à Paris en 1840, s’est attelé à son labeur jusqu’à sa mort, en 1917, il y a un siècle. À 25 ans, pour échapper à la misère, il suit à Bruxelles le sculpteur Carrier-Belleuse, qui l’engage dans son atelier comme praticien. De retour à Paris, inlassablement, il échange avec peintres et écrivains, dessine, modèle, martèle, cisèle. Épousant les combats de l’avantgarde artistique de son temps, de l’impressionnisme au naturalisme, Rodin réinvente son art. Quand, enfin, il connaît la consécration, il a déjà 60 ans… UN MONDE EN MOUVEMENT La place de Rodin dans l’histoire de l’art est unique. Avec des œuvres comme La porte de l’enfer, Le baiser ou son Balzac, éreinté avant d’être encensé, Rodin a fait sortir la sculpture de sa vocation ornementale pour la faire entrer, charnelle et palpitante, dans une nouvelle ère. Le film retrace son parcours artistique en l’inscrivant dans le formidable bouillonnement (pictural, littéraire, musical, architectural et sociétal) qui traverse la France de la seconde moitié du XIX e siècle jusqu’à la Belle Époque. sarteivC)D-DVD 14 N°14 – Semaine du 1er au 7 avril 2017 – ARTE Magazine Documentaire de Claire Duguet et Leslie Grunberg (France, 2015, 52mn) Réalisation  : Claire Duguet Coproduction  : ARTE France, Schuch Productions, RMN-Grand Palais Lire aussi pages 4-5 CENTENAIRE AUGUSTE RODIN La turbulence Rodin et Et Rodin créa « La porte de l’enfer » sont disponibles en VOD et DVD. GETTY 19.00 PERSONNE NE BOUGE ! Un numéro consacré à Jane Birkin, en trois parties  : l’icône, l’actrice et « l’intime ». À l’occasion de la sortie, le 24 mars, de Birkin Gainsbourg – Le symphonique, son nouvel album, et de sa tournée de concerts, Personne ne bouge ! scrute l’égérie pop sous différentes facettes. L’émission retrace le parcours de la jeune Anglaise devenue icône en France, après un mariage raté avec le compositeur John Barry, réécoute « 69, année érotique » pour faire monter la température, et étudie à la loupe son style négligé chic, qui a fait florès depuis. Son corps de mannequin, libéré par les années 1960, boostera sa carrière d’actrice, dont l’émission rappelle les hauts faits (plus de soixantedix tournages avec des cinéastes comme Rivette, Varda, Resnais) et les apparitions insolites, film d’horreur compris. L’un de ses rôles les plus sulfureux reste sans doute celui d’Alma dans La pirate de Jacques Doillon, où son histoire d’amour avec Maruschka Detmers crée le scandale à Cannes, en 1984. Enfin, pour calmer le jeu, la star se livre au cours d’un entretien, et commente des images tirées de son passé. arte.tv/pnb. Revue culturelle de Philippe Collin et Frédéric Bonnaud (France, 2017, 43mn) - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo
BENOIT BARBIER 20.55 CINÉMA CAMILLE CLAUDEL La passion déchirante unissant deux génies, l’un (Auguste Rodin) dévorant l’autre (Camille Claudel). Avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu, habités par leur personnage. Jour et nuit, la jeune Camille Claudel s’adonne à sa passion, la sculpture. Son rêve  : entrer dans l’atelier du célèbre Auguste Rodin. Quand enfin elle parvient à le rencontrer, elle l’impressionne par son talent et son enthousiasme. Le sculpteur engage comme apprentie celle qui va devenir sa maîtresse. Au faîte de sa gloire, cet homme d’âge mûr se réjouit d’avoir trouvé une égérie qui ravive son imagination et dont il signe bientôt les œuvres… L’AMOUR DE L’ART Cette passion tragique entre deux êtres d’exception est le premier film d’un des plus grands chefs opérateurs des années 1980, Bruno Nuytten. Passionnée par Camille Claudel, sa compagne d’alors, Isabelle Adjani, fut l’instigatrice de ce projet. Face à un Rodin imposant incarné par Gérard Depardieu – un rôle à sa démesure –, l’actrice, totalement habitée par le rôle, s’est coulée dans la peau de l’artiste maudite avec une force stupéfiante. Meilleurs film, actrice, photographie, costumes et décors, César 1989 – Ours d’argent de la meilleure actrice, Berlinale 1989 Film de Bruno Nuytten (France, 1989, 2h50mn) - Scénario  : Bruno Nuytten, Marilyn Goldin, d’après les livres de Reine-Marie Paris - Avec  : Isabelle Adjani (Camille Claudel), Gérard Depardieu (Auguste Rodin), Laurent Grévill (Paul Claudel), Alain Cuny (M. Claudel), Madeleine Robinson (Mme Claudel) - Image  : Pierre Lhomme - Musique  : Gabriel Yared - Montage  : Joëlle Hache, Jeanne Kef - Production  : Films Christian Fechner, Lilith Films I.A., Gaumont, A2 TV France, Films A2, DD Productions (R. du 4/9/1995) CENTENAIRE AUGUSTE RODIN N°14 – Semaine du 1er au 7 avril 2017 – ARTE Magazine LES BONS CLIENTS 23.40 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL ET RODIN CRÉA « LA PORTE DE L’ENFER » Réalisé par l’artiste-plasticien Bruno Aveillan, un magnifique documentaire sur l’œuvre matricielle d’Auguste Rodin. En 1879, le ministre des Beaux-Arts Edmond Turquet commande à Auguste Rodin une colossale sculpture pour le futur musée des Arts décoratifs. Se référant à la porte de bronze exécutée au XV e siècle par Lorenzo Ghiberti pour le baptistère de Florence et considérée par Michel-Ange comme « la porte du paradis », Rodin va passer plus de trois décennies à imaginer chaque créature, chaque détail, de La porte de l’enfer. Constituée de dix panneaux, l’œuvre, inspirée par La divine comédie de Dante, ne sera pas entièrement achevée. Après la mort de l’artiste, en 1917, plusieurs sculptures seront extraites de la monumentale matrice, notamment Le penseur et Le baiser. UNE PROFONDE LIBERTÉ Avec l’écrivain Zoé Balthus, le plasticien Bruno Aveillan explore la genèse et le processus créatif d’une œuvre fascinante, poursuivie avec acharnement par Rodin une grande partie de sa vie. Invitant des artistes contemporains, entre autres Mircea Cantor, les deux auteurs convoquent au chevet du chef-d’œuvre les arts plastiques, la danse, la poésie et la littérature. D’une esthétique visuelle rare, leur « divin enfer » se révèle libéré des cloisonnements académiques… comme le fut Rodin. Lire aussi pages 4-5 CENTENAIRE AUGUSTE RODIN Documentaire de Bruno Aveillan (France, 2015, 1h) Auteurs  : Bruno Aveillan, Zoé Balthus Coproduction  : ARTE France, Les Bons Clients, RMN-Grand Palais, Quad, Fix studio AVRIL DIMANCHE 15 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :