Arte Magazine n°2017-12 18 mar 2017
Arte Magazine n°2017-12 18 mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-12 de 18 mar 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : saga Travolta.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
MARKRUBENS Mardi 21 mars à 22.35 1950-1957, DANS LES COULISSES DU TRAITÉ DE ROME Lire page 19 DOCUMENTAIRE L’EUROPE À L’ÉPREUVE LES ÉTATS-UNIS D’EUROPE (L’Europe unie dans un super-État fédéral) « C’est une utopie qui n’a pas abouti, le rêve de Jean Monnet, entre autres, qui avait compris l’enjeu international se dessinant sur le plan économique  : si l’on ne devient pas une grande puissance à l’échelle des États-Unis, on ne comptera pas dans le monde. Aujourd’hui, cette aspiration existe toujours chez certains penseurs ou politiques, convaincus que l’Europe doit devenir plus forte face à la mondialisation. » LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE DE DÉFENSE (CED) (Armée européenne supranationale, initiée puis rejetée par la France en 1954) « À l’époque, cet excellent projet sur le plan politique renforçait l’idée fédéraliste. Mais il a capoté, en partie à cause de la France. Les vieux briscards de l’état-major, les hauts fonctionnaires et les anciens combattants craignaient de réarmer l’Allemagne. Que cette idée rejaillisse aujourd’hui, au moment de l’anniversaire du traité de Rome, je trouve cela formidable. Sa nécessité existe. On le voit bien avec l’élection de Trump  : nous ne sommes plus vraiment sous la protection du parapluie américain. Les Européens sont inquiets. Et nous le savons bien, la France n’a plus les moyens d’intervenir à droite et à gauche. » À l’occasion des 60 ans du traité de Rome, un documentaire-fiction raconte sa genèse et en dévoile les coulisses diplomatiques. Martin Fraudreau, son réalisateur, revient sur les idéaux des « pères de l’Europe » pour en dresser le bilan. 6 N°12 – Semaine du 18 au 24 mars 2017 – ARTE Magazine CAMERA LUCIDA PRODUCTIONS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE DU CHARBON ET DE L’ACIER (CECA) (Première communauté supranationale créée pour une durée de cinquante ans [1952-2002], avec la France, la RFA, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas) « Ce qui se dessinait avec la CECA, c’était la nécessité d’une institution indépendante des gouvernements. Mais ses échecs, notamment concernant l’entente sur les prix, vont préfigurer les difficultés de la Communauté économique européenne (CEE). La CECA a souffert d’obstacles techniques et de résistances à l’intérieur de chaque pays, ce qui l’a rendue moins opérante. » LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE DE L’ÉNERGIE ATOMIQUE (EURATOM) (Organisme public chargé de coordonner les programmes de recherche, créé en 1957 avec le traité de Rome) « Cette tentative de développer une politique coordonnée représente l’exemple même de l’échec. Lors de sa création, la France, en avance sur le plan scientifique, tente de faire adopter sa filière technique. Mais les Allemands choisissent celle des États-Unis. Après le départ du général de Gaulle, les autres pays vont s’aligner sur la technologie américaine. Là aussi, les intérêts nationaux priment et l’unité ne se réalise pas vraiment, la France restant assez indépendante de l’Euratom, qui existe toujours. » Propos recueillis par Pascal Mouneyres
BONNE COMPAGNIE BONNE COMPAGNIE Samedi 18 mars à partir de 16.25 INSTANTANÉ D’HISTOIRE Lire page 10 COLLECTION DOCUMENTAIRE HÉROS EN PETIT FORMAT Avec la collection documentaire Instantané d’histoire, ARTE ouvre les archives de photographes anonymes. Jusqu’alors inédits, leurs clichés racontent le XX e siècle vu de l’intérieur, par le biais de l’intime. Petite sélection d’images et d’histoires fortes. LOUIS DANTON, LE SOUFFLE DE LA MORT L’horreur au quotidien, les yeux dans les yeux. En août 1914, le sous-officier réserviste Louis Danton, mobilisé, part pour la frontière franco-belge. Il se fixe un objectif  : prendre au moins une photo de guerre chaque jour. Malgré les combats effroyables en Champagne et dans la Marne, malgré la mort qui maintes fois le frôle, il relève son pari. Son effort constitue aujourd’hui un exceptionnel fonds documentaire. Bivouacs, cadavres d’amis et villes néantisées...  : son regard, au plus près de la destruction massive, est d’une précision rare. Sans parler des tranchées et de leurs trous à rats, « grands caveaux de famille, dont les niches abriteraient des hommes ». « Y a mieux », en effet, comme on peut lire sur le panneau. N°12 – Semaine du 18 au 24 mars 2017 – ARTE Magazine BILL MANBO, CHACUN SON CAMP Peut-on être déporté dans son propre pays ? À partir de décembre 1941, suite à l’attaque japonaise sur PearlHarbor, le gouvernement américain, en pleine paranoïa sécuritaire, déplace les 120 000 citoyens d’origine nippone de la côte ouest et les parque dans des camps, en plein désert. Au risque d’être arrêté comme espion par le FBI, Bill Manbo démonte son appareil photo et le cache dans la valise familiale. Ses clichés volés racontent le quotidien d’une population prise au piège  : les baraquements, les lits de camp, la poussière suffocante, mais aussi les stratégies de survie collective, comme les fêtes ou les combats de sumo. Pendant trois ans, il documente la vie de son fils Billy, qui fera du camp un terrain de jeu géant... strictement délimité. PASCAL SEGRETTE DAN LOVE, L’INNOCENCE PART EN FUMÉE Ce garçon aurait-il fumé si les Américains ne s’étaient pas enlisés dans la guerre du Viêtnam ? On peut raisonnablement penser que l’auteur du cliché, Dan Love, est aussi le fournisseur de la clope. Un symbole  : les Américains combattent en Asie du Sud-Est pour défendre leur idéologie face à la menace communiste et, accessoirement, imposer leur mode de vie. Dan Love mitraille, avec son appareil, les coulisses de sa vie de jeune mécanicien sur une base près de Saigon. Angoisses, défonce et fusils M16  : ses camarades semblent aussi paumés que lui. « On a tous la trouille, dit-il, c’est notre point commun ». En quelques mois sous les drapeaux, il perdra innocence et illusions. Pascal Mouneyres 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :