Arte Magazine n°2017-10 4 mar 2017
Arte Magazine n°2017-10 4 mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-10 de 4 mar 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : les fausses confidences.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
JEUDI 9 MARS JOURNÉE 5.00 L7 R INTRODUCING@ARTE LIVE Concert 6.25 M RENDEZ-VOUS CHEZ LE COIFFEUR EN INDE Série documentaire 6.55 M METROPOLIS Art et résistance Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.45 M XENIUS Météorites, les bolides de l’espace Magazine 8.10 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Ichijodani, un retour aux sources Série documentaire 8.40 LM PASSEURS DU BOUT DU MONDE En ferry sur le Río de la Plata Série documentaire 9.25 LM 24 H BERLIN Documentaire 11.30 L7 R 360° GEO Costa Rica, le sanctuaire des paresseux ; Sulawesi, les nomades de la mer Reportage 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M VF/V0STF CINÉMA COMEDIAN HARMONISTS Film de Joseph Vilsmaier (1997, 2h04mn) L’histoire du célèbre ensemble berlinois des Comedian Harmonists, qui fit un tabac avant d’être brisé par le nazisme. Un biopic glamour, porté par la musique. 15.40 L7 R SIRÈNES DE CORÉE Les pêcheuses en apnée de Jeju-do Documentaire de Min Yong-eung et Kim Sagan (2012, 43mn) L’île de Jeju, située dans la mer Jaune, YANG DONG-GYU est la patrie des haenyeo, des plongeuses en apnée dont la tradition remonte à des siècles. 16.25 LEM AU NOM D’ATHÈNES (2) Divine Salamine Documentaire 17.20 7 XENIUS Que nous dit une photo ? Magazine 17.45 L7 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Ephrussi et Serre de la Madone Série documentaire 18.15 LM LES PLUS BEAUX PARCS D’EUROPE Stockholm – Les jardins royaux Série documentaire MARION PÖLLMANN SOIRÉE 19.00 L7 R EXPÉDITION AUX SOURCES DE L’ESSEQUIBO Le Sud sauvage Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 EM SILEX AND THE CITY Johnny Abilis Série d’animation 20.55 7 E VF/V0STF SÉRIE BEAU SÉJOUR (3 & 4) 22.30 7 FICTION LES FAUSSES CONFIDENCES Téléfilm 23.55 7 FICTION HEDDA Téléfilm (VF) 1.40 L7 R SOLNESS LE CONSTRUCTEUR Théâtre filmé (2015, 1h30mn, VF) Le destin d’un architecte qu’une promesse intenable mènera à la folie. Par Michael Klette, la transposition moderne de l’une des dernières pièces d’Ibsen. 3.05 L7 ER LA FORÊT Téléfilm sous-titrage pour sourds E et malentendants 22 N°10 – Semaine du 4 au 10 mars 2017 – ARTE Magazine D. HUNDVEN-CLEMENTS D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français DEMENSEN 20.55 SÉRIE BEAU SÉJOUR (3 & 4) Une adolescente enquête sur son propre meurtre. Subtil croisement de polar retors et de drame métaphysique, une série addictive venue de Flandre. En partenariat avec Épisode 3 Alexander et Kato ont une altercation lorsque cette dernière s’aperçoit que l’inspecteur a nettoyé la chambre où elle a été tuée, en vue de l’ouverture prochaine du Beau Séjour, tenu par Mélanie, sa belle-sœur. L’adolescente convainc Inès, Sofia et Luc de raconter toute la vérité aux fédéraux, mais une fois au commissariat, Alexander les en dissuade. Folle de rage, Kato cherche du soutien auprès de Charlie. Alertées par Jef, un illuminé, Marion et Dora finissent par fouiller la chambre 108… Épisode 4 En perquisitionnant le domicile de Jef, Marion et Dora dénichent des archives sur des affaires de mineures tuées ou disparues. Un cas retient leur attention  : celui de Claudia De Wit, qui s’est volatilisée la même nuit que Kato cinq ans plus tôt. Marion se rend aux Pays-Bas pour une enquête officieuse alors que Dora débarque à l’inauguration du Beau Séjour pour prélever l’ADN de Mélanie… Série de Nathalie Basteyns et Kaat Beels (Belgique, 2016, 10x52mn, VF/VOSTF) - Réalisation  : Nathalie Basteyns et Kaat Beels - Scénario  : Bert Van Dael, Sanne Nuyens, Benjamin Sprengers, Kaat Beels, Nathalie Basteyns - Avec  : LynnVan Royen (Kato Hoeven), Inge Paulussen (Kristel Brouwers), Jan Hammenecker (Marcus Otten), Kris Cuppens (Luc Hoeven), Johan Van Assche (Alexander Vinken), Katrin Lohmann(Marion Schneider), Mieke De Groote (Dora Plettinckx), Joren Seldeslachts (Charlie Vinken), Joke Emmers (Inès Anthoni) Image  : Anton Mertens - Montage  : Bert Jacobs - Musique  : Jeroen Swinnen - Production  : De Mensen
JESS HOFFMAN 22.30 FICTION LES FAUSSES CONFIDENCES En adaptant la pièce de Marivaux, qu’il avait montée avec succès, Luc Bondy, disparu en 2015, signe un film à la gracieuse étrangeté. Dans le décor de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, un songe enchanteur, avec Isabelle Huppert et Louis Garrel. Dorante, jeune homme désargenté d’une grande probité, se fait recruter comme secrétaire particulier chez Araminte, comédienne célèbre qu’il aime en secret et qu’il espère conquérir avec l’aide de Dubois, son ancien domestique, déjà dans la place. Mais son oncle, M. Rémy, qui ignore tout des sentiments de Dorante, le destine à Marton, l’assistante d’Araminte. Quant à la très autoritaire mère de cette dernière, Mme Argante, elle aspire à marier sa fille avec le comte Dorimont et à régler du même coup un vieux contentieux avec lui au sujet d’une propriété. De fausses confidences en quiproquos, l’amour vaincrat-il les conventions ? ENTRE RÊVERIES ET REBONDISSEMENTS Oublier le théâtre pour le cinéma ou inverser les points de vue de la scène et des coulisses pour brouiller les pistes entre réalité et fiction… Intimement familier de la pièce de Marivaux, qu’il avait montée, avec la même formidable troupe de comédiens, à l’Odéon- Théâtre de l’Europe qu’il dirigeait, Luc Bondy revisite avec ce film solaire tout à la fois l’œuvre et l’édifice. Des sous-sols à la terrasse, l’Odéon devient le décor transfiguré d’un suspense amoureux qui oscille avec grâce entre rêveries et rebondissements. Comme voilées d’étrangeté, suspendues entre la langue délicieuse de Marivaux et un aujourd’hui savamment stylisé, ces Fausses confidences réinventent la pièce, alors que les acteurs, Isabelle Huppert et Louis Garrel en tête, insufflent à ce jeu de l’amour et des détours tout leur art nuancé de la comédie et une irrésistible légèreté. L’ultime œuvre de Luc Bondy, disparu en 2015, comme une très élégante invitation à l’imaginaire. Lire aussi pages 4-5 Film de Luc Bondy (France, 2016, 1h22mn), dans la collection «Théâtre» - Collaboration à la réalisation  : Marie-Louise Bischofberger-Bondy - Scénario  : Luc Bondy, en collaboration avec Geoffrey Layton, d’après la pièce de Marivaux - Avec  : Isabelle Huppert (Araminte), Louis Garrel (Dorante), Bulle Ogier (Mme Argante), Yves Jacques (Dubois), Manon Combes (Marton), Bernard Verley (M. Rémy), Jean-Pierre Malo (le comte Dorimont), Fred Ulysse (Arlequin) - Image  : Luciano Tovoli - Musique  : Bruno Coulais - Coproduction  : ARTE France, Idéale Audience, Odéon-Théâtre de l’Europe, Maha Productions N°10 – Semaine du 4 au 10 mars 2017 – ARTE Magazine MARTIN ROTTENKOLBER 23.55 FICTION HEDDA Une relecture contemporaine et grinçante du classique d’Ibsen Hedda Gabler. Jorgen, neurologue réputé, est transi d’amour pour Hedda, sa pétulante épouse, dont la vivacité n’a d’égal que son caractère réfléchi. Le jeune couple fraîchement marié vient de s’installer dans une somptueuse villa, entre ville et forêt. Pour que leur réussite soit totale, Jorgen n’a plus qu’à décrocher la promotion qui lui est promise  : elle doit être scellée à l’occasion d’un dîner avec son chef, le professeur Brack. Mais les événements changent radicalement de tournure quand, le soir même, deux hôtes inattendus surgissent du passé des jeunes mariés  : Thea, l’ancienne petite amie de Jorgen, et Eilert, le grand amour de Hedda. En l’espace d’un instant, c’est l’avenir du couple, son mariage, sa vie rangée et la carrière de Jorgen qui se trouvent en péril… Amour, jalousie, culpabilité et trahison  : au fur et à mesure que la soirée se transforme en jeu de massacre, le vernis bourgeois derrière lequel s’apprêtait à vivre le couple commence à se craqueler. Dans cette version filmée et remise au goût du jour, le réalisateur Andreas Kleinert offre une relecture corrosive du classique d’Ibsen. Suivi de deux fictions théâtre  : Solness le constructeur de Michael Klette à 1.40 et La forêt d’Arnaud Desplechin à 3.05. Téléfilm d’Andreas Kleinert (Allemagne, 2016, 1h42mn, VF) - Scénario  : Andreas Kleinert, d’après la pièce de Henrik Ibsen - Avec  : Susanne Wolff (Hedda), Godehard Giese (Jorgen), Wanja Mues (Eilert), Katharina Marie Schubert (Thea), Bruno Cathomas (Brack), Jasmin Hahn (Pun), Traute Hoess (la tante Julle) - Costumes  : Myrna Drews - Musique  : Daniel Dickmeis Montage  : Gisela Zick - Production  : ZDF, Broadview Pictures MARS 23 9 JEUDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :