Arte Magazine n°2017-06 4 fév 2017
Arte Magazine n°2017-06 4 fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-06 de 4 fév 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : mafia et république.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
WEB CHEVALIERS DE L’ORDRE DU PITRE IRRÉSISTIBLE ET DÉJANTÉE, la websérie d’animation Pigeons et dragons raconte l’odyssée absurde de trois chevaliers pas franchement dégourdis. Avec, en prime, des personnages de méchants imaginés par les internautes eux-mêmes. IL ÉTAIT UNE FOIS FRANCIS, MAURICE ET GODEFROY, trois chevaliers pas très malins. Dans leur Moyen Âge, on envoie un pigeon comme on écrit un tweet ou un post sur Facebook. Obsédés par l’idée de maîtriser l’art du «pigeonnage», ces trois antihéros vont parcourir forêts, villages et citadelles en quête de buzz et de gloire instantanée. En route, ils croisent une ribambelle d’opposants de tout poil, aussi surréalistes les uns que les autres. Leur particularité ? Tous ont été créés par les internautes dans le cadre d’un concours lancé en début d’année. Des 1 500 participations enregistrées, 29 affreux ont surgi pour affronter, au cours de passes d’armes ubuesques, les trois aventuriers. TOUT AU LONG DES TRENTE ÉPISODES de Pigeons et dragons, en ligne à partir du 16 janvier sur ARTE Creative, ces méchants dévoilent leur improbable CV  : l’ancien chevalier Jean-Pi cultive des champignons hallucinogènes, l’aristocrate Jacques le Rouge se révèle aussi surprenant que policé, tandis qu’une psycho-plante proche du poireau renvoie les trois pieds nickelés aux traumatismes de leur enfance. Il fallait bien l’imagination délirante et collective des internautes pour aboutir à cette galerie de portraits que Nicolas Rendu, déjà auteur du fameux Tout est vrai (ou presque), a intégrée à cette aventure médiévale entièrement réalisée en stop motion (animation image par image en volume). SOUS SES ABORDS FARFELUS, la nouvelle websérie d’ARTE Creative se lit aussi comme une réflexion sur les us et coutumes du Web. Manie du vote, obsession du like, quête d’une éphémère renommée sur les réseaux sociaux  : l’air de rien, Pigeons et dragons livre une critique acerbe de nos comportements, en puisant dans l’imaginaire d’une chevalerie pas toujours héroïque. AVEC PRÈS DE CENT MILLE PHOTOS SHOOTÉES EN STUDIO et 98 personnages créés grâce à une imprimante 3D, puis animés image par image, Pigeons et dragons tient aussi du tour de force technique et du bijou d’animation. Et au casting, les oreilles les plus fines reconnaîtront Oxmo Puccino, Joyce Jonathan ou Bernard Menez, venus prêter leur voix à certains personnages. Nicolas Bole 8 N°6 – Semaine du 4 au 10 février 2017 – ARTE Magazine arts CRE TIVE PIGEONS ET DRAGONS Websérie d’animation de Nicolas Rendu (France, 2016, 30x3mn) Coproduction  : ARTE France, La Blogothèque, Everybody on Deck En ligne à partir du 16 janvier arte.tv/pigeonsetdragons
JB MILLOT 2015 LAURENT VITEUR VEERLE BAETENS SON NOM ET SA CARNATION DÉLICATE ÉVOQUENT LA PEINTURE FLAMANDE. Cette actrice néerlandophone laisse planer une aura de mystère, nourrie par la variété et la force des rôles qui ont fait sa renommée. Un temps musicienne et bientôt réalisatrice d’un film en Belgique, Veerle Baetens, surnommée «l’Arletty du Plat Pays» par Fabrice Luchini, a plus d’une corde à son arc. En 2013, le mélodrame Alabama Monroe lui a apporté la consécration internationale. Courtisée depuis par le cinéma français, elle a joué dans une comédie au titre prédestiné (Un début prometteur d’Emma Luchini), dans un cauchemar nocturne surréaliste de Dominik Moll (Des nouvelles de la planète Mars), ainsi que sur ARTE, dans la minisérie fantastique Au-delà des murs. Alabama Monroe, lundi 6 février à 20.50 ILS SONT SUR ARTE ESTER.REGLIN.FILM/MARTIN VALENTIN MENKE N°6 – Semaine du 4 au 10 février 2017 – ARTE Magazine NELSON GOERNER DÉBUT FÉVRIER, CE PIANISTE ARGENTIN FERA LES DÉLICES de la Folle Journée de Nantes. Né en 1969, Nelson Goerner s’inscrit dans la tradition des virtuoses incroyablement précoces. La légende raconte qu’il a appris à lire et écrire seul à l’âge de 3 ans, avant de se lancer dans l’apprentissage du piano à 5 ans, et donner son premier récital à 11 ! Celui qui affirme avoir senti dès 14 ans qu’il consacrerait sa vie au piano a ainsi entamé sa féconde carrière internationale en 1990, en remportant le premier prix du conservatoire de Genève. Depuis, les grandes scènes mondiales s’arrachent cet expert des œuvres de Liszt, Debussy ou Beethoven – inspirateur de son dernier disque, sorti en 2016. La Folle Journée de Nantes 2017 – Musiques de danses, dimanche 5 février à 17.30 MEHDI NEBBOU APRÈS UNE JEUNESSE PONCTUÉE DE PETITS BOULOTS à travers l’Europe, de serveur à animateur de clubs de vacances en passant par menuisier, ce natif de Bayonne pose une première fois ses valises en Allemagne, pour s’y former à la réalisation. En 2005, Mehdi Nebbou devient acteur par accident, afin d’aider un camarade d’école, début d’une carrière aussi fulgurante que discrète pour cet habitué des seconds rôles. Son talent pour les langues (il en maîtrise cinq) lui ouvre les portes d’Hollywood, où il est dirigé par de grands cinéastes, de Ridley Scott (Mensonges d’État) à Steven Spielberg (Munich). L’homme, qui vient de rejoindre la distribution de la saison 2 d’Occupied, passe d’un genre et d’un pays à l’autre avec aisance. Mais il ne délaisse pas pour autant les productions françaises, comme le prouve, en 2016, sa participation au Bureau des légendes et à la comédie Joséphine s’arrondit. Monstres ordinaires, vendredi 10 février à 20.55 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :