Arte Magazine n°2017-05 28 jan 2017
Arte Magazine n°2017-05 28 jan 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-05 de 28 jan 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'empereur en majesté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LUNDI 30 JANVIER JOURNÉE 5.10 LM TCHAÏKOVSKI, CONCERTO POUR VIOLON Concert 5.55 L7 R LES PETITS GÉNIES DE LA SURVIE Documentaire 6.40 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.40 M XENIUS Graines et pépins  : des superaliments ? Magazine 8.10 LEM ENTRE TERRE ET CIEL L’univers après Hubble Série documentaire 8.35 MM LE CALAMAR GÉANT Documentaire 9.20 M LE LAIT – MENSONGES ET VÉRITÉS Documentaire 10.20 M VIVRE VEGAN – LE NOUVEL EDEN ? Documentaire 11.05 L7 R 360° GEO Le sel des Incas ; Kamtchatka, là où la terre tremble ; SOS dauphins ! Reportage 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M CINÉMA I… COMME ICARE Film d’Henri Verneuil (1979, 2h03mn) Yves Montand dans un thriller politique efficace, inspiré des zones d’ombre qui entourent toujours le meurtre de JFK. Europacorp 15.40 L7 R LES BAJAU Des nomades de la mer Documentaire 16.25 LMM «TITANIC», L’ULTIME SCÉNARIO Documentaire 17.20 7 XENIUS Les pionniers de la transition énergétique en Europe Magazine 17.45 7 E ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Aux origines d’Angkor Série documentaire (2016, 20x26mn) Sur les traces de l’archéologue belge Peter Eeckhout, une exploration des plus grands chantiers récents. 18.15 LM LA TRAVERSÉE DE L’AMÉRIQUE DU SUD EN AUTOCAR De Copacabana au pays des cow-boys Série documentaire (2016, 5x43mn) Un voyage en car à bord du Transoceánica, à travers 6 300 km et de magnifiques paysages, de Rio de Janeiro à Lima. SOIRÉE 19.00 L7 R AMOUR, LE FLEUVE INTERDIT Aux confins de l’Extrême-Orient Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine présenté par Élisabeth Quin (2017, 43mn) PAUL BLIND 20.50 7 E SILEX AND THE CITY Geekolithique Série d’animation 20.55 ER CINÉMA LA CHAMADE Film 22.35 L7 E FRANÇOISE SAGAN, L’ÉLÉGANCE DE VIVRE Documentaire 23.35 R VF/V0STF CINÉMA MISSING – PORTÉ DISPARU Film 1.30 7 LA LUCARNE MARIUPOLIS Documentaire 2.55 LM VF/V0STF REFUGE Téléfilm 4.35 L7 E PIGEONS ET DRAGONS Des poils, des vrais Série d’animation sous-titrage pour sourds E et malentendants M V0STF 16 N°5 – Semaine du 28 janvier au 3 février 2017 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale sous-titrée en français TF1 FILMS 20.55 CINÉMA LA CHAMADE Entre Paris et Saint-Tropez, quelques mois dans la vie de Lucille, ardente oisive dont le cœur balance entre un riche amant et un jeune bohème. Du pur Sagan, illuminé par Catherine Deneuve. SOIRÉE FRANÇOISE SAGAN Un matin de printemps, Lucille s’éveille dans sa jolie chambre, contemple sans l’éveiller son compagnon endormi, Charles, et sort, joyeuse, au volant de sa décapotable pour longer la Seine. Plus tard, dans une garden-party, au cours d’un jeu de croquet, elle remarque le jeune Antoine. Amant d’une femme riche, Diane, il travaille chez un éditeur. Quelques jours après, au sortir d’une pièce de théâtre, Charles, qui a remarqué l’attrait qu’exerce Antoine sur Lucille, s’arrange pour les laisser en tête-à-tête. Très vite, ils tombent dans les bras l’un de l’autre. Mais Antoine, jaloux, exige de Lucille qu’elle quitte Charles pour venir vivre avec lui… PRIS AU JEU Comme le roman de Françoise Sagan, le film d’Alain Cavalier parle avec légèreté et un fond de mélancolie de la vie et de la mort d’un grand amour. Il est aussi le portrait d’une femme vouée au bonheur et à l’élégance de l’instant qui, pour être entretenue, n’en défend pas moins sa liberté avec détermination. Au début, on peut croire à une chronique des vanités mondaines, tenue sans méchanceté par Alain Cavalier. Puis le charme fantasque du cinéaste – qui attendra ensuite huit ans pour réaliser le merveilleux Plein de super – et celui de ses interprètes opèrent insensiblement, et l’on se prend à ce jeu sérieux de l’amour et de la frivolité entre Paris et Saint-Tropez. Lire aussi page 9 Film d’Alain Cavalier (France/Italie, 1968, 1h39mn) - Scénario  : Alain Cavalier et Françoise Sagan, d’après le roman éponyme de Françoise Sagan - Avec  : Catherine Deneuve (Lucille), Michel Piccoli (Charles), Roger Van Hool (Antoine), Jacques Sereys (Johnny), Irène Tunc (Diane) - Image  : Pierre Lhomme Montage  : Pierre Gillette - Musique  : Maurice Leroux Production  : Les Films Ariane, Les Productions Artistes Associés, Produzioni Europee Associati (PEA) - (R. du 30/7/2006)
DENIS WESTHOFF/CAMERA LUCIDA PRODUCTION 22.35 FRANÇOISE SAGAN, L’ÉLÉGANCE DE VIVRE Ce beau portrait documentaire à deux voix, celles de la réalisatrice et du fils de Sagan, Denis Westhoff, dévoile l’âme délicate d’une romancière qui se dissimula souvent derrière une légende aussi commode qu’encombrante. gens vous croient futile et vous êtes tranquille», écrivait- «Les elle. Devenue célèbre à 18 ans, en 1954, avec un roman qui fit grand bruit, Bonjour tristesse, Françoise Sagan défraie la chronique, avec sa joyeuse bande d’amis, son goût du luxe, des boîtes des nuit et de la vitesse. Digne égérie d’une génération «forcenée pour le bonheur», elle récolte en retour une image d’écrivain frivole, lancée à toute allure dans la vie et la littérature. Une légende à la fois encombrante et bien commode pour s’abriter des indiscrets. Avec la complicité de Denis Westhoff, le fils de la romancière, la réalisatrice Marie Brunet- Debaines détricote la part de la réalité et du mythe et retrace la vie tumultueuse de la romancière dans ce beau portrait. SAINE IRONIE Vive et élégante, avec son inimitable débit à la mitraillette, Sagan s’y livre par bribes, se dissimulant volontiers en faisant de l’esprit, mais épinglant aussi ses revers avec une saine ironie. À rebours des conventions dans ses romans, souvent à la une des journaux pour ses frasques, Sagan a en revanche tenu jalousement cachée une part de son intimité  : ses amours féminines, notamment sa longue liaison avec la styliste Peggy Roche, qui la protégea de ses démons. Au fil des images émerge une personnalité dispendieuse et généreuse, rétive au mariage mais dotée d’un grand sens de l’amitié et de la famille, et animée d’un formidable instinct de survie, en dépit de ses excès. Sagan frôlera la mort plusieurs fois, notamment lors d’un accident de voiture en 1957, qui la plongera dans le coma et dont les suites la laisseront à jamais dépendante à la morphine. Le documentaire montre aussi la place centrale qu’occupait la littérature dans sa vie. Françoise Sagan se raccrochait au monde tangible grâce à l’écriture  : «De temps en temps, j’ai besoin de me battre, de me colleter avec quelque chose de réel. Et la réalité ça devient la fiction, la difficulté d’écrire.» Lire aussi page 9 SOIRÉE FRANÇOISE SAGAN Documentaire de Marie Brunet-Debaines (France, 2015, 1h) - Coproduction  : ARTE France, Camera Lucida Productions, INA N°5 – Semaine du 28 janvier au 3 février 2017 – ARTE Magazine UNIVERSAL STUDIOS 23.35 CINÉMA MISSING – PORTÉ DISPARU La disparition d’un jeune Américain pendant le coup d’État de 1973 au Chili. Une dénonciation coup-depoing signée Costa-Gavras. Chili, 1973. Charles et Beth Horman, jeune couple américain aux idées libérales, vivent à Santiago depuis quelques mois quand éclate, le 10 septembre 1973, le coup d’État qui renverse le gouvernement d’Allende. Charles disparaît, enlevé par les militaires. Son père Ed rejoint Beth pour l’aider à retrouver son mari. Mais ni son enquête ni les recherches officiellement menées par l’ambassade américaine ne donnent de résultats… THRILLER POLITIQUE Dans le Chili de Pinochet, l’enlèvement est utilisé comme méthode systématique de répression politique. C’est cette réalité, ainsi que le rôle des États-Unis dans le putsch, que Costa-Gavras dénonce avec force, jouant à la fois du réalisme et du suspense. Palme d’or et Prix d’interprétation masculine (Jack Lemmon), Cannes 1982 Meilleure adaptation, Oscars 1983 – Meilleur montage et meilleur scénario, Bafta Awards 1983 Lire aussi page 6 Film de Constantin Costa-Gavras (États-Unis, 1982, 2h02mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Constantin Costa-Gavras et Donald Stewart, d’après le roman éponyme de Thomas Hauser - Avec  : Jack Lemmon (Ed Horman), Sissy Spacek (Beth Horman), John Shea (Charles Horman), Melanie Mayron (Terry Simon), Charles Cioffi (Ray Tower), David Clennon (le consul Phil Putnam) - Image  : Ricardo Aronovich Montage  : Françoise Bonnot - Musique  : Vangelis Production  : Universal - (R. du 24/6/2010) Rouge International 1.30 LA LUCARNE MARIUPOLIS Portrait poétique de Marioupol, en Ukraine. Une ville en état de siège où, malgré la guerre si proche, la vie suit son cours. Située dans l’est de l’Ukraine, Marioupol, ville d’un demimillion d’habitants, tirait sa richesse de son aciérie et des mines de charbon. Mais elle a été rattrapée par l’actuel conflit entre les séparatistes prorusses et le gouvernement ukrainien. Le pont de la voie de chemin de fer a explosé récemment. Et tandis que les bombes tombent aux abords de la ville, que les coups de feu redoublent, il est de plus en plus clair que la guerre se propage. Malgré la menace, la vie se poursuit avec ses joies, ses amours et ses peines, dans la réalisation des gestes du quotidien, au rythme des cloches de l’église orthodoxe et du va-et-vient des tramways. Le jeune réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius livre le portrait poignant d’une cité sinistrée en temps de «trêve", à fleur de peau, entre poésie et absurde. Documentaire de Mantas Kvedaravicius (France/Allemagne/Lituanie/Ukraine, 2016, 1h28mn) Production  : Studio Uljana Kim, Extimacy Film, Twenty Twenty Vision, Rouge International, 435 Film JANVIER 30 LUNDI 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :