Arte Magazine n°2016-47 19 nov 2016
Arte Magazine n°2016-47 19 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-47 de 19 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : et l'Homme créa la vache.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
WEB UN «PLOUP» ET ÇA REPART LA WEBSÉRIE MINIMALISTE D’ARTE CREATIVE, qui dissèque avec humour les codes et les chausse-trappes de la messagerie électronique instantanée, revient avec quarante nouveaux épisodes, en ligne à partir du 24 octobre. ÊTES-VOUS SÛR DE MAÎTRISER L’ART DU SMS ou du chat ? En lançant sa deuxième saison, la websérie Ploup permet de réviser les fondamentaux dans un grand éclat de rire. Après quarante premiers épisodes auxquels pouvait s’identifier tout être communiquant par écran interposé, Maxime Chamoux et Sylvain Gouverneur proposent une nouvelle salve de savoureuses saynètes inspirées de notre vie quotidienne numérique. Les ingrédients restent inchangés  : une conversation entre deux personnages invisibles qui s’écrit «en temps réel» sur fond blanc et qui oscille entre l’absurde et le surréaliste. Pas d’autres acteurs que les mots et leur danse, pas d’autres sons que ceux des touches du clavier d’ordinateur et de la réception des messages – l’onomatopée «ploup», qui donne son nom à la websérie. DE L’HILARANTE CORINNE VASSEUR, la quinqua fan de hashtags, aux deux «pseudonymes» flirtant sur un site de rencontres, les personnages, récurrents ou de passage, se matérialisent via leurs dialogues. Car Ploup joue habilement avec le tempo et le langage pour donner vie aux protagonistes et à leurs relations  : l’absence de réponse, le nombre de points d’exclamation ou la vitesse de frappe animent avec un surprenant pouvoir de suggestion ce petit théâtre numérique. Quiproquos sur l’identité du destinataire des messages, variations sur les enjeux numériques (le cryptage des données, l’importance sociale du like sur Facebook…)  : mêlant finesse humoristique et regard quasi ethnographique, Ploup tend un miroir malicieux à l’«Homo numericus». 6 N°47 – Semaine du 19 au 25 novembre 2016 – ARTE Magazine POUR CETTE NOUVELLE SAISON, diffusée à raison de cinq épisodes par semaine sur ARTE Creative, mais aussi sur YouTube, Facebook, Twitter et Instagram, la websérie innove en s’emparant de la mode des bots, ces robots conversationnels censés devenir nos interlocuteurs sur le Net. Un bot estampillé «Ploup» sera ainsi lancé sur Facebook Messenger. Autre trouvaille  : cette deuxième saison s’accompagne d’«interépisodes» hebdomadaires qui démontrent les vertus de Ploup à travers une réinterprétation cocasse, tout en graphiques et camemberts, de la «pyramide des besoins» théorisée par le sociologue Abraham Maslow. Que vous fassiez partie du club des dyslexiques qui disent «Poulpe», ou de celui des gens qui ne font rien d’utile pendant les trois minutes que dure un épisode, votre besoin d’appartenance sera comblé grâce à une cure de Ploup ! Nicolas Bole PLOUP – SAISON 2 Websérie de Sylvain Gouverneur et Maxime Chamoux (France, 2016, 40x3mn) Coproduction  : ARTE France, La Blogothèque arte.tv/ploup
ULLSTEIN BILD/ROGER-VIOLLET HANS FALLADA LA RÉÉDITION, EN 2014, DE SON ROMAN SEUL DANS BERLIN (1947), qui raconte la résistance au nazisme du «petit peuple» allemand, et que Vincent Perez vient d’adapter au cinéma, a fait redécouvrir Hans Fallada. En vingt romans, cet auteur hanté par l’idée du déclassement a porté la voix des gens de peu, petits employés ou chômeurs. Dans la République de Weimar frappée par la crise, ce fils de magistrat né en 1893 est entré en littérature par la voie du désespoir. À 18 ans, il tente de se suicider avec son meilleur ami. Seul à en réchapper et inculpé de meurtre, il est interné deux ans. Il ne lui reste qu’à écrire et à s’autodétruire (alcool, morphine et quelque cent vingt cigarettes quotidiennes). Pour cet éternel marginal, qui connaîtra aussi la prison, vivre est épuisant. Mais avant de mourir, à 53 ans, il a le temps d’écrire son grand œuvre  : neuf cents pages, couchées à la main en quatre semaines. Son certificat de décès lui tient lieu d’épitaphe  : «Faiblesse cardiaque». Hans Fallada ou l’exil intérieur, mercredi 23 novembre à 23.10 ILS SONT SUR ARTE CHRISTIE GOODWIN AP RECEP TAYYIP ERDOĞAN «ERDOĞAN  : LE DANGER TURC», titrait L’Express au printemps dernier. Le président qui inquiète tant l’Occident en a vu d’autres. Ancien footballeur devenu maire d’Istanbul en 1994, il a fondé en 2001 l’AKP, d’obédience islamiste, devenu la principale force politique du pays. Le Parti de la justice et du développement amène Erdoğan au poste de Premier ministre de 2003 à 2014, puis, après modification de la Constitution, à la présidence. Depuis le palais blanc aux mille pièces qu’il s’est fait bâtir, le «sultan d’Ankara» brutalise l’opposition. Les purges massives consécutives à la tentative de putsch qui l’a visé en juillet dernier marquent une nouvelle étape dans le tournant autoritaire pris par le président turc. Erdoğan, l’ivresse du pouvoir, mardi 22 novembre à 20.50 PJ HARVEY SI ELLE ÉGRÈNE SON ROCK NÉO-GRUNGE SUR LES SCÈNES ALTERNATIVES depuis un quart de siècle, la chanteuse, guitariste et saxophoniste est aussi, depuis son chef-d’œuvre To bring you my love (1995), une star et une valeur sûre de l’industrie musicale. En témoigne le succès de Let England shake (2011) ou de The hope six demolition project (2016), son dernier album, écrit comme un reportage de guerre entre le Kosovo et l’Afghanistan. Décorée de l’ordre de l’Empire britannique pour services rendus à la musique, l’éternelle adolescente du Somerset au faux air de Patti Smith a aussi écrit pour Marianne Faithfull (Before the poison), joué Marie-Madeleine au cinéma (The book of life de Hal Hartley) et inspiré une chanson («Polly Jean») à notre Jean-Louis Murat national. PJ Harvey aux Nuits de Fourvière, vendredi 25 novembre à 0.10 N°47 – Semaine du 19 au 25 novembre 2016 – ARTE Magazine 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :