Arte Magazine n°2016-47 19 nov 2016
Arte Magazine n°2016-47 19 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-47 de 19 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : et l'Homme créa la vache.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
MERCREDI 23 NOVEMBRE JOURNÉE 5.15 LM JONAS KAUFMANN CHANTE RICHARD WAGNER Concert 6.00 M XENIUS La cicatrisation  : comment peut-on la faciliter ? Magazine 6.25 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Louis de Funès Magazine 7.00 L7 R LA MALÉDICTION DU FAUCON Programme jeunesse 7.25 L7 R RATATAT Programme jeunesse 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.45 LM LA BAIE DE SUNCHEON Les vasières de la Lune Documentaire 8.30 M XENIUS Les rats  : pourquoi tant de haine ? Magazine 8.55 LEM LES GRANDS MYTHES Athéna – La sagesse armée Série documentaire 9.25 EM LA TRAGÉDIE DES BRIGADES INTERNATIONALES Documentaire 11.05 EM HABITER LE MONDE Viêtnam – Les maisons-tubes de Hanoï Série documentaire 11.50 LM LA CÔTE OUEST DES ÉTATS-UNIS La Californie du centre ; La Californie du Sud Série documentaire 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M CINÉMA IVANHOÉ Film de Richard Thorpe (1952, 1h42mn, VF) WARNER BROS L’un des meilleurs films de chevalerie, avec Robert Taylor et Elizabeth Taylor. 15.45 LM L’ÉGYPTE DES DIEUX Documentaire 17.15 XENIUS Les robots  : nos collègues de demain ? Magazine 17.45 7 E LE BONHEUR EST DANS L’ASSIETTE – SAISON 3 Alaska – Anchorage Série documentaire 18.15 LM LES ÉTATS-UNIS AU FIL DE L’EAU Le fleuve Colorado Série documentaire MEDIENPRODUKTION SOIRÉE 19.00 L7 À PLUMES ET À… PIED Les oiseaux marcheurs Documentaire d’Angelika Sigl et Volker Arzt (2016, 43mn) Tous les oiseaux ne volent pas. Mais d’où vient cette bizarrerie de l’évolution, et pourquoi a-t-elle persisté ? 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L7 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE Quand pourrons-nous voyager comme dans «Alien» ? Série d’animation (2015, 30x3mn) Aujourd’hui  : les voyages en famille seraient moins pénibles si on pouvait placer les enfants en hibernation. 20.55 L7 E VF/V0STF CINÉMA WADJDA Film 22.25 7 R LES FEMMES EN ARABIE SAOUDITE Une révolution silencieuse Documentaire 23.10 7 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL HANS FALLADA OU L’EXIL INTÉRIEUR Documentaire 0.05 7 COURT-CIRCUIT N°823 Spécial journal intime Magazine 1.00 7 GILDAS A QUELQUE CHOSE À NOUS DIRE Moyen métrage de Just et Tristan Philippot (2016, 45mn) Les réalisateurs filment leur frère polyhandicapé, pour tenter de communiquer avec lui par-delà les mots. Un essai cinématographique à la première personne du pluriel. 1.50 M LES MULTIPLES VISAGES D’EMMA THOMPSON Documentaire 2.40 M TRACKS Spécial esprit punk Magazine 3.25 L7 R THE SONGBOOK Concert 4.20 L7 R CHARLOT À LA PLAGE Film muet sous-titrage pour sourds E et malentendants 16 N°47 – Semaine du 19 au 25 novembre 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français RAZOR FILMS 20.55 CINÉMA WADJDA À Riyad, Wadjda veut transgresser le précepte qui interdit aux filles d’enfourcher un vélo. En 2012, l’Arabie saoudite entrait par la grande porte dans le cinéma mondial grâce à ce film subtil réalisé par une femme. Baskets aux pieds et rock dans les oreilles, Wadjda, 12 ans, vit avec ses parents dans la banlieue de Riyad. Un jour, sur le chemin de l’école, elle tombe en admiration devant une bicyclette verte, qu’elle rêve d’acquérir pour faire la course avec son ami Abdullah. Mais l’usage du vélo est réservé aux garçons et sa mère refuse de le lui acheter. Wadjda se met alors en tête de remporter le concours de récitation et commentaire du Coran organisé par son institutrice pour financer son projet. REGARD SOCIOLOGIQUE Épatant pied-de-nez à l’ultraconservatisme en cours en Arabie saoudite  : l’un des premiers films tournés dans le royaume est l’œuvre d’une femme. À partir d’une trame simple, aux allures de conte moderne saupoudré d’humour, la réalisatrice documente avec force détails et subtilité le quotidien des fillettes à l’école coranique, mais aussi le mariage complexe entre traditions et modernité qui s’opère dans les familles de la classe moyenne – à l’image de la mère de Wadjda, qui travaille tout en subissant les visées polygames de son mari. Prix du meilleur film art et essai, Mostra de Venise 2012 Film de Haifaa al-Mansour (Arabie saoudite/Allemagne, 2012, 1h33mn, VF/VOSTF) – Scénario  : Haifaa al-Mansour – Avec  : Waad Mohammed(Wadjda), Reem Abdullah (la mère de Wadjda), Abdullrahman al-Gohani (Abdullah), Ahd (Mme Hussa), Sultan al-Assaf (le père de Wadjda), Alanoud Sajini (Fatin), Rafa al-Sanea (Fatima) – Image  : Lutz Reitemeier – Montage  : Andreas Wodraschke – Musique  : Max Richter – Production  : Razor Film Produktion, High Look Group, Rotana Studios
STEFANIE PLATEN 22.25 LES FEMMES EN ARABIE SAOUDITE UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE Portrait de Saoudiennes courageuses qui se battent pour faire évoluer la situation des femmes dans leur pays. Dans le royaume ultraconservateur d’Arabie saoudite, corseté par la charia et les traditions, les femmes peuvent difficilement s’extraire du carcan qui leur est imposé. Pourtant, une révolution silencieuse se profile. Une nouvelle génération de femmes se fraie avec assurance un chemin dans la vie professionnelle. En 2015, pour la première fois dans l’histoire du pays, des femmes ont ainsi pu se présenter à des élections. Politiciennes, avocates, journalistes, commerçantes, sportives ou entrepreneuses, toutes les protagonistes de ce documentaire soulignent que la société a besoin des femmes pour avancer. Un film à leur image, nuancé, malin et plein d’énergie. Documentaire de Gabriele Riedle et Carmen Butta (Allemagne, 2016, 44mn) – (R. du 20/8/2016) SANDRA MÜLLER/C-FILMS 23.10 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL HANS FALLADA OU L’EXIL INTÉRIEUR L’existence tragique et l’œuvre pénétrante de celui qui connut la gloire près de soixante-dix ans après sa mort grâce à son ultime roman, Seul dans Berlin. Hans Fallada (1893-1947), de son vrai nom Rudolf Ditzen, a expérimenté très tôt le désespoir. Fils d’un magistrat rigide, qui désapprouve sa vocation littéraire, il conclut à 18 ans un pacte de suicide avec son meilleur ami, qui aboutit à la mort de ce dernier. Grièvement blessé, le jeune Ditzen, inculpé de meurtre, est interné deux ans. C’est dans un autre service psychiatrique, à Berlin, qu’il finira prématurément ses jours, trente-six ans plus tard, épuisé par l’angoisse, la morphine et l’alcool. HANS LE MALCHANCEUX Entre ces deux dates, celui qui s’est inspiré des frères Grimm pour se donner un nom en littérature (le petit Hans du conte Jean le chanceux, le cheval Falada qui dit toujours la vérité dans La petite gardeuse d’oies) aura composé une œuvre imposante, regardant avec acuité vivre la société de son temps. Tour à tour inspecteur agricole, détenu de droit commun, journaliste, employé aux écritures, écrivain à succès, il mène une existence tourmentée et nomade. Avec le secours de la fiction et les témoignages, notamment, de son fils et de sa biographe, Christoph Weinert dresse un portrait poignant de l’homme et de ses livres, dont le dernier, Seul dans Berlin, est devenu un best-seller. L’écrivain, qui a subi passivement le nazisme et s’est plié à ses diktats littéraires, insuffle à ce volumineux roman toute la colère qu’il a dû taire durant de longues années, pour dépeindre de façon saisissante le Berlin de la Seconde Guerre mondiale à travers les résidents d’un immeuble. Adapté plusieurs fois à la télévision, mais aussi au théâtre, le livre vient d’inspirer à Vincent Perez un film qui sort en salles en France ce 23 novembre. Lire aussi page 7 Documentaire-fiction de Christoph Weinert (Allemagne, 2016, 52mn) N°47 – Semaine du 19 au 25 novembre 2016 – ARTE Magazine AGENCE BELGE DU COURT MÉTRAGE 0.05 COURT-CIRCUIT N°823 SPÉCIAL JOURNAL INTIME DIANE WELLINGTON Un montage d’archives envoûtant, retraçant la vie fictive d’une jeune héritière du Dakota du Sud, disparue en 1938. La préfiguration d’un long métrage, Poussières d’Amérique, diffusé par ARTE le 1er novembre. Suivi d’une rencontre avec le cinéaste. Court métrage d’Arnaud des Pallières (France, 2010, 15mn) SHORT CUTS Le jeune réalisateur de films d’animation Loïc Espuche (Tombés du nid) revisite le film Michael Kohlhaas d’Arnaud des Pallières, qu’ARTE diffuse le 27 novembre. SUR ÉLISE Le journal intime d’une rupture amoureuse. Prix de la critique, Bruxelles 2016 Suivi d’une rencontre avec le réalisateur. Court métrage de Stefano Ridolfi (Belgique, 2016, 6mn) PETITE MORT Le premier film d’Antoine Bieber, étudiant à l’école de cinéma d’animation de La Poudrière, à Valence. Une variation poétique sur le désir et le plaisir au masculin. Court métrage d’animation d’Antoine Bieber (France, 2016, 4mn) RENCONTRE Agnès Varda évoque la question du journal intime cinématographique. LA ROUTE DU BOUT DU MONDE Envoyé en Patagonie pour un reportage sur des pêcheurs, un photographe se retrouve confronté à une région étrangement vide. 1er prix du jury ARTE, Concours de films de fiction des étudiants des écoles francophones 2014 Court métrage d’Anaïs Le Berre et Lucile Prin (France, 2015, 13mn) – (R. du 14/11/2015) Magazine du court métrage (France, 2016, 55mn) NOVEMBRE 23 MERCREDI 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :