Arte Magazine n°2016-46 12 nov 2016
Arte Magazine n°2016-46 12 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-46 de 12 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Carole Matthieu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
WEB BLACK POWER ACTE 2 UN PAYS AUX DEUX VISAGES  : c’est ainsi que Noire Amérique dépeint les États-Unis, capables d’élire Barack Obama en 2008 tout en tolérant de nombreuses bavures policières contre des citoyens noirs. Disponible depuis le 10 octobre sur ARTE Creative, cette websérie documentaire, narrée par l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, donne la parole à ceux qui s’engagent dans la lutte pour les droits des Noirs américains. En huit épisodes incisifs, Noire Amérique montre l’étendue de leurs combats, du plus concret au plus symbolique. Ainsi, «I can’t breathe» («Je ne peux plus respirer»), la phrase prononcée par Eric Garner, mort étouffé lors d’une arrestation, s’est muée en cri de révolte pour le basketteur Kobe Bryant et son équipe, les Lakers, quand un jury de New York a décidé de ne pas inculper le policier blanc impliqué dans l’affaire. Le rappeur Kendrick Lamar s’est de son côté rendu aux Grammy Awards en tenue de prisonnier pour alerter le monde sur la surreprésentation des Noirs derrière les barreaux. Par leur incroyable aura médiatique, les stars concourent ainsi à faire avancer la cause du mouvement Black lives matter qui réclame, mirera CRE TIVE DANS UNE AMÉRIQUE SECOUÉE PAR LES VIOLENCES POLICIÈRES envers les Noirs, artistes et sportifs mettent leur notoriété au service de la lutte pour l’égalité. Documentée et engagée, la websérie Noire Amérique retrace ce combat, qui poursuit celui mené par le mouvement Black Power dans les années 1960. cinquante ans après les Black Panthers, justice et égalité des droits. AVEC CLASSE ET JUSTESSE, l’écrivain Alain Mabanckou décrit aussi la réappropriation de la fierté noire par les artistes d’aujourd’hui  : le triomphe d’une comédie musicale sur le chanteur nigérian Fela Kuti à Broadway ou le développement de l’Afropunk Festival, né à Brooklyn, qui a essaimé à Paris et à Atlanta. Rapprochant intelligemment passé et présent, Noire Amérique met en parallèle le panafricanisme, le voguing, danse urbaine des Africains-Américains gay et trans, née dans les années 1970, et le combat toujours actuel pour davantage de diversité  : ce que souligne avec un humour féroce l’acteur Chris Rock aux Oscars devant un parterre hollywoodien… majoritairement blanc. Nicolas Bole NOIRE AMÉRIQUE Websérie documentaire (France, 2016, 8x4mn) Réalisation  : Caroline Blache et Florent de la Tullaye - Coproduction  : ARTE France, Bachibouzouk, Les Films d’Ici arte.tv/noireamerique 8 N°46 – Semaine du 12 au 18 novembre 2016 – ARTE Magazine UN «MUPPET SHOW» TRASH ARTE CREATIVE FÊTE HALLOWEEN avec Le ball trap, objet non identifié en dix épisodes, à mi-chemin entre le Muppet show et un film d’horreur à petit budget, conçu et réalisé par Adam Traynor. Le réalisateur d’Ivory tower met en scène une bande d’animaux bavards, frappadingues et… morts, victimes ordinaires de la brutalité humaine  : un chevreuil nostalgique, une renarde froussarde et sarcastique, un crapaud philosophe, une chouette évaporée, une martre douée pour la mécanique et un placide sanglier décapité. Rafistolés tant bien que mal par un empailleur hâtif, ils portent tous les séquelles et les souvenirs de leur fin brutale. Avec le renfort d’une décapotable et de rats toxicos, nos héros arriveront-ils à trouver un endroit tranquille pour passer l’éternité ? Sur cette trame improbable, et avec le concours sonore d’ARTE Radio, Adam Traynor signe une série d’animation sensible et gore, poétique et trash, burlesque et cryptique, venue tout droit de l’au-delà. LE BALL TRAP Websérie d’animation d’Adam Traynor (France/Canada, 2016, 10x4mn) Coauteurs  : Adam Traynor et Gael Gittard Coproduction  : ARTE France, Blagbuster arte.tv/leballtrap En ligne à partir du 31 octobre
ANDREW LIPOVSKY NBC METALLICA GROUPE AU SUCCÈS PHÉNOMÉNAL depuis sa création à Los Angeles en 1981, Metallica livre un onzième album studio très attendu, Hardwired… to self-destruct, dans les bacs le 18 novembre prochain. Emmené par ses fondateurs James Hetfield et Lars Ulrich, le quatuor fringant de quinquas métalleux a également sorti le 16 avril dernier un album live enregistré au Bataclan en 2003 pour venir en aide aux victimes des attentats, puis il s’est produit à New York fin septembre lors d’un concert de soutien aux réfugiés. Metallica – Through the never, vendredi 18 novembre à 23.15 ILS SONT SUR ARTE INNA SHEVCHENKO SON IMAGE EST CONNUE DE TOUS  : couronne de fleurs traditionnelle dans les cheveux, slogans féministes peints sur le corps et buste dénudé comme arme fatale et anticléricale. L’activiste ukrainienne s’est aussi fait un nom en France, où elle a obtenu le statut de réfugiée politique en 2013 et fait l’objet d’un essai amoureux de Caroline Fourest, Inna, publié en 2014 chez Grasset. Poursuivant son combat depuis Paris, la blonde et controversée figure des Femen s’est récemment prononcée contre les arrêtés municipaux interdisant le port du «burkini». Au cœur de la nuit – Inna Shevchenko et Gérard Biard, dimanche 13 novembre à 23.20 ALEJANDRO GONZÁLEZ IÑÁRRITU IL A CONQUIS HOLLYWOOD EN QUINZE ANNÉES ET SIX FILMS, charriant dans son sillage une ribambelle de distinctions internationales, dont deux Oscars consécutifs du meilleur réalisateur. Un parcours triomphal entamé en 2000 avec Amours chiennes, qui révéla au monde entier ce cinéaste mexicain, au départ DJ et animateur radio. Cette notoriété l’a contraint à l’exil pour des raisons de sécurité, après des agressions de ses proches au Mexique. Installé aux États-Unis, il a porté chance à plusieurs de ses interprètes masculins, récompensés par des prix d’interprétation  : Sean Pennà Venise pour 21 grammes (2003), Javier Bardem à Cannes pour Biutiful (2010) ou Leonardo DiCaprio, qui obtint enfin l’Oscar grâce à The revenant en 2016. Iñárritu se mesure à présent au petit écran avec la série The one percent, portée par Ed Harris et Hilary Swank. Biutiful, jeudi 17 novembre à 22.20 N°46 – Semaine du 12 au 18 novembre 2016 – ARTE Magazine BUREAU 233 9 SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :