Arte Magazine n°2016-46 12 nov 2016
Arte Magazine n°2016-46 12 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-46 de 12 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Carole Matthieu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MARDI 15 NOVEMBRE JOURNÉE 5.05 LM BERLIN LIVE Bloc Party Concert 6.05 L7 MER SUR NOS TRACES La famille franque Série documentaire 6.30 M VOX POP Peut-on déradicaliser les djihadistes ? Magazine 7.00 LM YOUROPE Des enfants à tout prix Magazine 7.30 R RATATAT Programme jeunesse 7.40 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse (2016, 6mn) Le JT matinal et quotidien de six minutes pour les 10-14 ans. 7.45 LMM À PLEINES DENTS ! – SAISON 1 Avec Gérard Depardieu et Laurent Audiot Naples Série documentaire 8.30 M XENIUS La cicatrisation  : comment peut-on la faciliter ? Magazine 8.55 EM HABITER LE MONDE Tokyo – La mégapole des micromaisons Série documentaire 9.25 LM ÉTATS-UNIS, LA LOI DES ARMES Kill zone USA Documentaire 11.05 LM LA CÔTE OUEST DES ÉTATS-UNIS Washington ; Oregon ; La Californie du Nord Série documentaire 13.20 ARTE JOURNAL 13.35 LM CINÉMA LE BOSSU Film de Philippe de Broca (1997, 2h02mn) Une célébrissime histoire de cape et d’épée, adaptée par ALICÉLÉO Philippe de Broca et portée par un casting de haut vol  : Auteuil, Luchini, Perez, Noiret… 15.40 LR PLUIE BÉNIE Des villages indiens face à la sécheresse Documentaire 16.25 LM LE SCRIBE QUI DESSINE Documentaire 17.20 LR XENIUS À quoi ressemblera le béton de demain ? Magazine 17.45 E LE BONHEUR EST DANS L’ASSIETTE – SAISON 3 Mexique – Tulum Série documentaire de Philippe Allante (2016, 10x26mn) Pour sa troisième saison, la série gourmande d’ARTE part à la conquête des Amériques. Dix épisodes inédits, à la rencontre de chefs créatifs. 18.15 LM L’ESPAGNE SAUVAGE Le Nord atlantique Série documentaire SOIRÉE 19.00 L SCANDINAVIE, L’APPEL DE LA NATURE Le bœuf musqué Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 L7 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE L’ophtalmologie chez les animaux Série d’animation (2015, 30x3mn), Aujourd’hui  : depuis Spiderman, on sait que la vision d’une araignée est meilleure que la nôtre. Et si Peter Parker s’était fait mordre par un escargot de Bourgogne ? 20.55 SCIENCES THOMAS PESQUET Profession astronaute Documentaire 22.25 L7 JEUX VIDÉO Les nouveaux maîtres du monde Documentaire 23.50 OÙ VA LA POLOGNE ? Documentaire 0.40 LR MES CHERS VOISINS POLONAIS Documentaire 1.40 AGENDA COUP DE CŒUR 2.05 M SQUARE IDÉE Les terroristes sont-ils fous ? Magazine 2.35 LR V0STF VOYAGE EN TERRE SOLITAIRE Téléfilm 4.20 M LE DESSOUS DES CARTES Des frontières qui se referment ? Magazine sous-titrage pour sourds E et malentendants arta:. FUTUR 18 N°46 – Semaine du 12 au 18 novembre 2016 – ARTE Magazine MDR/H. & JACOBS D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français ESA ‐ D. BAUMBACH 20.55 SCIENCES THOMAS PESQUET PROFESSION ASTRONAUTE Diffusé le jour même de son envol depuis Baïkonour, ce documentaire fait vivre au plus près du jeune Français l’intense année de préparation qui a précédé son départ pour la station spatiale internationale (ISS). Soirée présentée par Émilie Aubry Ce 15 novembre, avec ses coéquipiers Peggy Whitson et Oleg Novitsky, Thomas Pesquet s’envole de Baïkonour pour sa première mission dans l’espace. Depuis qu’il a intégré, en 2009, le club très restreint des spationautes européens (quatorze au total), et plus encore depuis qu’il a été sélectionné, il y a deux ans et demi, pour rejoindre la station spatiale internationale (ISS), sa préparation est une aventure quotidienne, à la fois physique, psychologique et scientifique. Depuis un an, il a laissé les réalisateurs de ce documentaire partager les grandes étapes de cette vie d’apprentissage et d’entraînement intenses, tendue vers l’objectif des six mois durant lesquels il tournera en orbite autour de la Terre, à 400 km d’altitude. Il lui a fallu maîtriser le pilotage du vaisseau spatial Soyouz ; développer ses facultés d’adaptation et de collaboration ; ingurgiter les procédures de cen-
taines d’expériences scientifiques ; se préparer aux exaltantes, mais épuisantes, sorties dans l’espace… Entre Moscou, Cologne et Houston, épaulé et choyé par des centaines de professionnels chevronnés, et en étroite collaboration avec ses coéquipiers, il a peu à peu acquis les réflexes qui devraient lui permettre de survivre en toutes circonstances. LE GRAND SAUT Cet impressionnant voyage en compagnie de Thomas Pesquet, dans le monde minutieusement planifié de l’espace, permet de mesurer ce que signifie être spationaute aujourd’hui. Tout en rappelant les grands exploits de l’histoire encore brève de l’exploration spatiale, très présente à l’esprit de ceux qui la perpétuent, Vincent Perazio et Alain Tixier montrent combien ce métier d’exception mobilise de compétences, toutes à un niveau d’excellence. D’abord parce que ces missions, même si elles ne comportent plus la dimension héroïque des pionniers de l’espace, restent risquées. Ensuite parce que, dans la perspective de nouveaux vols habités vers la Lune, mais aussi vers Mars, la recherche scientifique prend une importance croissante dans ce qui est devenu un projet international à part entière. Pragmatique et réservé, le jeune spationaute accomplit ce parcours du combattant avec une décontraction souriante, et confie que, en dépit des sept années durant lesquelles il s’est préparé sans relâche, ce saut dans l’inconnu demeure pour lui un rêve irréel. Lire aussi page 6 Documentaire de Vincent Perazio et Alain Tixier (France, 2016, 1h30mn) - Coproduction  : ARTE France, Grand Angle Productions BONNE COMPAGNIE 22.25 JEUX VIDÉO LES NOUVEAUX MAÎTRES DU MONDE En une trentaine d’années, le jeu vidéo a conquis un public sans cesse plus large. Cette enquête rythmée et fouillée décrypte la domination écrasante de ce nouveau média de masse. Longtemps perçu comme un loisir d’adolescents boutonneux, le jeu vidéo s’est généralisé. En surfant sur les innovations technologiques, en s’appuyant sur des pulsions universelles pour séduire un public de plus en plus large, cette industrie, dont les revenus mondiaux annuels atteignent 100 milliards de dollars, a réussi à proposer des produits culturels adaptés à une économie globalisée. Les jeux vidéo «classiques», sur console, n’ont désormais rien à envier aux superproductions hollywoodiennes. Parallèlement, la diffusion des smartphones s’est accompagnée d’une prolifération de jeux au succès monstre, comme en témoignent le phénomène récent Pokémon go, et, avant lui, Candy crush et Angry birds. «HOMO LUDICUS» Des experts américains ont calculé qu’arrivé à l’âge de 21 ans un jeune aura passé dix mille heures à jouer sur un écran, soit autant qu’au collège et au lycée ! La révolution numérique a accouché de «l’homo ludicus», d’une «génération G» (comme gamers) dont le monde virtuel colonise l’espace réel. L’influence de ce média de masse est aussi fascinante qu’effrayante. En s’appuyant sur les récents travaux d’économistes, de sociologues, d’experts, et en interrogeant des acteurs majeurs de ce milieu, l’enquête rythmée et fouillée de Jérôme Fritel (Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde, Daech, naissance d’un État terroriste) offre des éléments de réponse et permet de saisir l’ampleur de ce phénomène dont l’âge d’or est encore à venir. Lire aussi page 7 Documentaire de Jérôme Fritel, sur une idée originale d’Olivier Heckmann(France, 2015, 1h17mn) - Coproduction  : ARTE France, Bonne Compagnie N°46 – Semaine du 12 au 18 novembre 2016 – ARTE Magazine VENTANA-FILM 23.50 OÙ VA LA POLOGNE ? Nourri des images de manifestations qui ont fait l’actualité, celles en faveur du droit à l’avortement comme celles des militants conservateurs, ce documentaire ausculte la fracture d’une Pologne «au bord de la guerre civile». Depuis l’arrivée au pouvoir du parti conservateur de Jaroslaw Kaczynski, les lois liberticides se multiplient en Pologne. Ce documentaire, réalisé par un journaliste qui fut le correspondant de la chaîne ARD à Varsovie dans les années 1980, fait un parallèle entre la révolution populaire de cette époque, menée par Solidarnosć, et les bouleversements qui fracturent aujourd’hui le pays. Il existe désormais deux Polognes, irréconciliables et «au bord de la guerre civile», estime Lech Walesa, rencontré sur l’ancien chantier naval Lénine, transformé en musée consacré à son mouvement. VILLES CONTRE CAMPAGNES Les deux camps s’affrontent dans le film, à travers des images fortes. Des foules agitent des drapeaux européens et polonais, entonnant des slogans pour sauver une démocratie en danger et défendre le droit à l’avortement. Face à eux, d’autres foules brandissent des crucifix, se signant sans cesse, manifestant leur adoration pour Jaroslaw Kaczynski et son défunt jumeau Lech, érigé en héros, et glorifiant la famille catholique et son fort taux de natalité. Leurs manifestations réglées au cordeau rappellent celles de l’ère communiste. Une Pologne des campagnes, nationaliste et catholique, contre une Pologne des villes, ouverte au monde et proeuropéenne. Ce film fait aussi intervenir des journalistes, des prêtres, des militants des deux camps, et des personnalités emblématiques  : Lech Walesa, son ancien compagnon de lutte, le journaliste Adam Michnik, le cinéaste Andrzej Wajda, disparu récemment, et le fondateur du Comité de défense de la démocratie (KOD) Mateusz Kijowski. Suivi à 0.40 du documentaire Mes chers voisins polonais. Documentaire de Claus Richter (Allemagne, 2016, 52mn) NOVEMBRE MARDI 19 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :