Arte Magazine n°2016-44 29 oct 2016
Arte Magazine n°2016-44 29 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-44 de 29 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Norskov, dans le secret des glaces.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
SF FILM/ROLF KONOW EN COUVERTURE DANS LE SECRET DES ÂMES Au fil d’une enquête policière sur un trafic de drogue aux ramifications troubles, la série danoise Norskov creuse une veine intime à travers une galerie de personnages finement ciselés, liés par des secrets enfouis. Portraits. TOM NOACK De retour à Norskov à la demande du maire de la ville, qui est également son ami d’enfance et beau-frère, ce brillant policier aux intuitions affûtées retrouve un décor et des visages familiers avec une émotion fébrile. Mû par une détermination sans faille dans ses fonctions, il manifeste dans le privé une sensibilité et une capacité d’écoute qui en font le confident idéal. Alors qu’émergent les secrets passés et présents des uns et des autres, Tom doit régulièrement jongler entre ses devoirs professionnels et sa loyauté vis-à-vis de ceux avec qui il a grandi. MARTIN KIERKEGAARD Ancienne star de l’équipe locale de hockey, au sein de laquelle il a noué une solide amitié avec Tom Noack, le populaire maire de Norskov, à la fois charismatique et visionnaire, a formé des rêves de grandeur pour sa cité. D’un engagement sincère ne tolérant pas d’obstacles, il en vient parfois à flirter avec les limites de la légalité. Rattrapé par une paternité dissimulée, Martin tente d’assumer, non sans maladresse, son nouveau statut, et de maintenir à flot le couple qu’il forme depuis dix-sept ans avec Jackie Noack. JACKIE NOACK Cette femme de caractère, qui a repris avec succès l’entreprise familiale de mobilier, soutient avec ferveur les ambitions de son mari. Mais cette assurance de façade dissimule une fêlure  : son échec à devenir mère, qu’elle a choisi de conjurer en lançant une procédure d’adoption. Lorsque le secret de Martin est révélé, sa volonté d’accueillir son beau-fils se heurte à son incapacité à pardonner. Dévastée par cette trahison, elle se réfugie chez son frère Tom, avec qui elle entretient une tendre complicité. OLIVER BONDESEN En difficulté scolaire, Oliver, 17 ans, est l’un des joueurs de hockey les plus prometteurs de Norskov. Il a pourtant vécu une enfance chaotique au côté de sa mère Diana, qui a connu plusieurs épisodes de toxicomanie. Doux et sérieux, le garçon se retrouve dans le collimateur de la police en essayant de la protéger d’une rechute. Obnubilé par l’identité de son père, Oliver trouve en Tom, l’amour de jeunesse de sa mère, la présence masculine rassurante qui lui manquait. Mais ses croyances et son avenir sont chamboulés par des révélations en cascade. 4 N°44 – Semaine du 29 octobre au 4 novembre 2016 – ARTE Magazine Jeudi 3 novembre à partir de 20.55 NORSKOV, DANS LE SECRET DES GLACES (1-3) Lire pages 18-19
DOCUMENTAIRE SERGUEÏ CHTCHOUKINE L’ART DANS LE REGARD Héros d’un émouvant documentaire et d’une exposition à la Fondation Louis-Vuitton, Sergueï Chtchoukine, mécène visionnaire, constitua à Moscou, au début du XX e siècle, une inestimable collection dont Matisse fut l’icône. Amateur passionné de l’art moderne français du début du XX e siècle, qu’il a contribué à façonner, Sergueï Chtchoukine (1854-1936), un négociant moscovite que rien, sinon sa richesse, ne prédestinait à occuper ce rôle prééminent, posséda l’une des plus belles collections de tableaux au monde. Ce n’est qu’à l’âge de 44 ans, au fil de voyages de plus en plus fréquents à Paris, qu’il commence à acquérir des tableaux. Monet, Degas, Renoir, Van Gogh, Cézanne, Derain…  : il achète beaucoup, animé d’une exaltation croissante, avec une radicalité qui le pousse à aller contre les critiques de son temps, lesquels, pour la plupart, jugent cette avant-garde monstrueuse. Exposant ses tableaux dans son vaste hôtel particulier, où il convie le public, il y aménage petit à petit ce que l’on peut qualifier de premier musée d’art moderne au monde  : 258 œuvres au total, dont 49 Picasso, 38 Matisse et 17 Gauguin. Après la révolution de 1917, collection et demeure seront confisquées par l’État soviétique, et le nom de Chtchoukine, qui mourra en France dans un exil anonyme, restera oublié des décennies durant, au musée Pouchkine comme à l’Ermitage, qui se partagent son fabuleux trésor. Désormais redécouvert, il est au centre d’une exposition qui s’ouvre cet automne à la Fondation Louis-Vuitton. VIVRE AVEC LES TABLEAUX Selon Anne Baldassari, sa commissaire, citée par Le Figaro, Matisse, plus que tout autre, est au cœur de ce qu’elle appelle «l’œuvre» de Chtchoukine. C’est en découvrant le peintre, en 1908, qu’il «apprend vraiment à être collectionneur». C’est aussi le seul artiste avec lequel il noue une relation directe, lui commandant très vite des panneaux pour le grand escalier de son hôtel – un diptyque devenu fameux, constitué de La danse et de La musique. Comme le raconte Tania Rakhmanova dans son SLOW PRODUCTION documentaire Sergueï Chtchoukine, le roman d’un collectionneur, le mécène hésite d’abord, malgré son enthousiasme, à accepter la première toile. Les nus, explique-t-il au peintre, risquent de révulser la bonne société russe. Mais alors qu’en 1910, à Paris, l’œuvre est cruellement raillée par la presse, il l’accroche en dépit de ses doutes, persuadé qu’«il faut vivre avec les tableaux pour les comprendre». «On criera, on rira, écrit-il à Matisse, mais comme, d’après ma conviction, votre chemin est juste, peut-être le temps sera-t-il mon allié…» Un courage égal, commentera l’artiste, à celui qu’il avait dû mobiliser lui-même pour peindre les tableaux. N°44 – Semaine du 29 octobre au 4 novembre 2016 – ARTE Magazine Dimanche 30 octobre à 17.25 SERGUEÏ CHTCHOUKINE, LE ROMAN D’UN COLLEC- TIONNEUR Lire page 10 ARTE est partenaire de l’exposition «Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine», organisée du 22 octobre 2016 au 20 février 2017 à la Fondation Louis-Vuitton. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :