Arte Magazine n°2016-44 29 oct 2016
Arte Magazine n°2016-44 29 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-44 de 29 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Norskov, dans le secret des glaces.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
VENDREDI 4 NOVEMBRE JOURNÉE 5.10 M BERLIN LIVE Pixies Concert 6.10 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Porquerolles et Port-Cros Série documentaire 6.40 M XENIUS Le sens du toucher – L’importance du contact physique Magazine 7.05 M FUTUREMAG Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.45 M LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ÉVOLUTION Chine, le toit du monde Série documentaire 8.30 LM XENIUS Comment fonctionne le cerveau ? Magazine 9.00 M CABANES PERCHÉES (5) Le bonheur est dans les arbres Série documentaire 9.30 LM LES ANNÉES OBAMA (1-4) Yes we can ; Le plus beau jour du président ; La guerre à reculons ; No I can’t Série documentaire 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 LMEM VF/V0STF CINÉMA THE CONSTANT GARDENER Film de Fernando Meirelles (2005, 2h03mn) Un diplomate enquête sur l’assassinat de sa femme. Un thriller captivant avec Ralph Fiennes et Rachel Weisz. ZDF/INA KNOBLOCH 15.45 M AU RYTHME DES MARAIS Documentaire 17.15 L7 R XENIUS Comment sont fabriquées les saucisses ? Magazine 17.45 7 E HABITER LE MONDE Kyoto – Éloge de la nature Série documentaire (2016, 20x26mn) À Kyoto, les machiya, ces maisons d’artisans construites à partir du XVII e siècle, font l’objet d’un vif regain d’intérêt depuis plusieurs années. 18.10 LM LA VOLGA EN 30 JOURS Le delta de la Volga et la mer Caspienne Série documentaire JOSÉ LUIS OCEJO SOIRÉE 19.00 L7 LES ÉTATS-UNIS AU FIL DE L’EAU La rivière Chicago Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L7 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE Le saut du Golden Gate Série d’animation (2015, 30x3mn) Pour en finir avec la vie sans douleur, sauter depuis le pont du Golden Gate est-il une bonne idée ? 20.55 L7 E VF/V0STF SÉRIE DCI BANKS – SAISON 3 Mauvais garçon 22.25 L7 POP CULTURE ROOM 237 Documentaire 0.15 7 TRACKS Magazine I 1.00 7 E SAVAGES À LA CIGALE Concert 2.20 M STREETPHILOSOPHY Doute de tout ! Magazine II I 2.30 M V0STF LISA ET LE DIABLE Film de Mario Bava (1973, 1h35mn) La version d’origine du film le plus ambitieux jamais réalisé par le maître de l’épouvante italien, longtemps dénaturé pour raisons commerciales. Une rêverie fantastique en forme d’art poétique. 4.15 7 BEST OF ARTE JOURNAL sous-titrage pour sourds E et malentendants 20 N°44 – Semaine du 29 octobre au 4 novembre 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français LEFT BANK PICTURES (TELEVISION) LIMITED 20.55 SÉRIE DCI BANKS – SAISON 3 MAUVAIS GARÇON Flanqué de ses (désormais) deux coéquipières, l’inspecteur Banks, toujours légèrement à cran, revient pour une nouvelle salve d’enquêtes riches en suspense et en fausses pistes. Une troisième saison d’une douce noirceur. Jaff est beau, ambitieux, et sait s’entourer d’un irrésistible parfum de mystère. Tracy, la fille de l’inspecteur Banks, a succombé à son charme… et à son emprise. Au point d’accepter de le suivre lorsqu’il tente de semer la police. Pour la jeune femme, c’est le début du cauchemar. L’inspecteur Banks sera confronté à l’enquête la plus angoissante et la plus personnelle de sa carrière. TENSIONS Cette troisième saison scelle les retrouvailles de l’inspecteur Banks et d’Annie Cabbot, sa fidèle coéquipière, avec qui les liens semblent se resserrer dans le privé. Mais dans le travail, Alan s’appuie aussi sur la stricte Helen Morton, et la rivalité s’exacerbe entre les deux femmes. Toujours à fleur de peau, le detective chief inspector (DCI) doit en plus gérer les tensions au sein de son escouade. Particulièrement bien ficelée, cette troisième saison aux images d’une austère beauté nous entraîne dans les zones déshéritées de l’Angleterre. Témoins et suspects dissimulent tous une part d’ombre, ce qui corse les intrigues. Les policiers se débattent, eux, avec leurs contradictions, leur sensibilité et leurs soucis. Une dose d’empathie et de subtilité qui tempère la noirceur de cette série. (DCI Banks – Bad boy) Série (Royaume-Uni, 2014, 3x1h29mn, VF/VOSTF) – Réalisation  : Stephen Woolfenden – Scénario  : Catherine Tregenna, d’après les romans de Peter Robinson Avec  : Stephen Tompkinson (Alan Banks), Andrea Lowe (Annie Cabbot), Caroline Catz (Helen Morton), Jack Deam (Ken Blackstone), Lily Loveless (Tracy Banks), Ray Panthaki (Jaff Kitson), William Ilkley (Peter Doyle), Rebecca Ryan (Erin Doyle), Melanie Kilburn (Juliet Doyle) – Image  : Tony Coldwell Montage  : Iain Erskine – Musique  : Sheridan Tongue Production  : Left Bank Pictures iiIMIll. -.1 ! M.V., I
22.25 POP CULTURE ROOM 237 Shining, de Stanley Kubrick, a toujours été l’objet de théories plus ou moins farfelues. Ce documentaire croustillant les explore. Il s’agit de l’une des œuvres les plus mystérieuses de l’ébouriffante filmographie de Stanley Kubrick. Shining, sorti en 1980 et devenu depuis un classique du film d’épouvante, n’a jamais cessé de susciter d’innombrables interprétations sur de réels ou prétendus messages cachés qu’il véhiculerait. Alors, ce film culte est-il plus que la simple adaptation d’un roman de Stephen King ? Un historien, une écrivaine, un adepte des théories du complot ou encore un reporter de guerre américain répondent et tentent de faire admettre leurs certitudes. Au choix  : Kubrick glisse des références sur le génocide des Indiens d’Amérique tout au long du film ; Kubrick aborde de manière subliminale l’Holocauste ; Kubrick fait référence à un programme de la CIA ; et mieux encore, Kubrick confirme que Neil Armstrong n’a jamais marché sur la Lune et que c’est lui, le cinéaste, qui a truqué les images des premiers pas de l’homme sur le satellite de la Terre ! CHASSE À L’INDICE Mêlant les faits et la fiction, ce documentaire envisage le chef-d’œuvre de Kubrick comme un casse-tête à déconstruire et à reconstruire. Traquant les moindres indices potentiels qui pourraient éclairer Shining d’un jour nouveau, le réalisateur de Room 237 donne la parole à des fans érudits tout en rappelant les intentions de départ de Kubrick. Un documentaire à la fois captivant, étonnant et drôle. Documentaire de Rodney Asher (États-Unis, 2012, 1h30mn) Production  : Highland Park Classics DEF JAM RECORDS 0.15 TRACKS Bibi Bourelly Berlinoise, elle fait partie des auteures de chansons les plus en vue du moment. À 22 ans seulement, Bibi Bourelly, musicienne allemande installée à Los Angeles, a déjà composé des chansons pour Usher, Selena Gomez ou encore Rihanna. Liam Young, l’architecture du futur Son domaine, c’est l’architecture spéculative  : créer des villes fictives en collaboration avec des chercheurs, auteurs de science-fiction et artistes. Lauren McCarthy Avec ses applis, installations et performances décapantes, l’artiste et programmatrice Lauren McCarthy met en lumière de manière ludique la folie normalisée des réseaux sociaux. En partenariat avec - - EIEEM nociertY Magazine culturel (Allemagne, 2016, 43mn) N°44 – Semaine du 29 octobre au 4 novembre 2016 – ARTE Magazine WALTER FILMS 1.00 SAVAGES À LA CIGALE Véritable objet filmique prolongeant leur rock, ce concert puissant de Savages traduit fidèlement la force scénique du groupe, sa radicalité et ses explorations. Pour Savages, pas de doute  : de leur tournée mondiale de 2016, la date à filmer était ce 1er mars à La Cigale. Ce soir-là, les quatre musiciennes créent une fantastique alchimie entre la salle parisienne et son public. Sur scène, la voix magnétique de Jehnny Beth enchaîne les titres, notamment «Silence yourself» et «Adore life», déchirés par les riffs au couteau de Gemma Thompson, martelés par l’extrême précision de la rythmique de Fay Milton et Ayse Hassan. La radicalité du groupe atteint son apogée lors d’une incroyable transe partagée avec les Japonais psychédéliques Bo Ningen. Ce qui est si particulier avec Savages, c’est cette urgence de tous les instants, celle qui fait «jouer leur peau» à des artistes se consumant sur scène. Plus qu’une simple captation, ce film d’Antoine Carlier apporte une plus-value de sons et d’images  : Jehnny Beth pleurant en chantant ses textes, l’immense concentration de la guitariste Gemma Thompson, l’incroyable jeu de Fay Milton à la batterie… Lire aussi page 7 Concert (France, 2016, 1h18mn) – Réalisation  : Antoine Carlier – Production  : Walter Films, Matador Records, en association avec ARTE France NOVEMBRE 21 4 VENDREDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :