Arte Magazine n°2016-43 22 oct 2016
Arte Magazine n°2016-43 22 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-43 de 22 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : no pasaran !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
MARC-ANTOINE-MATHIEU CEUX QUI PENSENT QUE LE JEU VIDÉO N’EST QU’AFFAIRE DE MONSTRES À TUER, de points à gagner et de décors colorés vont devoir remiser leurs idées reçues. Dans S.E.N.S. VR, un homme se balade seul, chapeau mou sur la tête, au milieu d’un labyrinthe de signes et de formes géométriques en noir et blanc. En guidant ce personnage dont on ne sait rien, le joueur doit activer son sens de l’observation et de l’imagination pour explorer le monde dans lequel il évolue. Le résultat  : une quête aussi onirique que surprenante, loin des codes traditionnels du jeu vidéo. En invitant à suivre, tout au long des trente minutes du jeu, les flèches disséminées dans le décor, S.E.N.S. VR se mue en conte philosophique incitant le joueur à déambuler sans but prédéfini…. Celui-ci choisira peu à peu le sens qu’il souhaite donner à son voyage initiatique. JEU VIDÉO ET IMMERSION EN RÉALITÉ VIRTUELLE  : ARTE fait coup double avec S.E.N.S. VR, qui joue avec ces codes narratifs et propose une expérience intrigante. Cette nouvelle œuvre ludique fait du lecteur un acteur de la narration, qui passe de la planche en deux dimensions à un espace à WEB BD AUGMENTÉE À MI-CHEMIN ENTRE LE JEU VIDÉO ET LE CINÉMA À 360 DEGRÉS, S.E.N.S. VR propose une exploration de l’univers du dessinateur Marc-Antoine Mathieu. Une quête initiatique en réalité virtuelle, en ligne le 5 octobre. 360 degrés. En positionnant son regard dans l’espace, l’internaute progresse de flèche en flèche, de tableau en tableau. Casque sur les yeux, il se perd dans les chausse-trappes visuelles imaginées par les game designers Armand Lemarchand et Charles Ayats – qui avait déjà travaillé sur Type  : Rider, le premier jeu vidéo d’ARTE. Portée par une musique prêtant à la rêverie, cette émanation interactive de la bande dessinée éponyme de Marc-Antoine Mathieu, éditée chez Delcourt, se déploie en trois chapitres, qui convoquent tour à tour l’action, les jeux d’illusion et la capacité d’observation du joueur, et donne à l’arrivée la sensation d’avoir découvert un nouveau monde. Nicolas Bole 8 N°43 – Semaine du 22 au 28 octobre 2016 – ARTE Magazinertià CRE TIVE S.E.N.S. VR Jeu vidéo (2016, 30mn) d’après la bande dessinée de Marc-Antoine Mathieu Auteurs  : Armand Lemarchand, Charles Ayats et Marc-Antoine Mathieu Coproduction  : ARTE France et Red Corner Avec les casques VR Samsung Gear VR et Oculus Disponible sur AppStore et GooglePlay sur écran tactile et cardboard En ligne le 5 octobre sur ARTE Creative arte.tv/sens
2011 GAMMA-RAPHO FRANCOIS SECHET/LEEMAGE ILS SONT SUR ARTE ROBERT DOISNEAU IL A LAISSÉ PLUS DE 450 000 NÉGATIFS DERRIÈRE LUI. Ce braconnier de l’éphémère qui se plaisait à dire «Je mets mon pied dans la porte pour qu’elle reste entrouverte et laisse rentrer le hasard», n’a cessé de fixer sur pellicule un monde en train de disparaître. Celui des années d’après-guerre, des artisans, bateleurs, clochards du Paris populaire, dont il capture en un instant l’anecdote inattendue. Moins connus, ses clichés sur la banlieue, véritable obsession du photographe durant toute sa vie, révèlent un Doisneau plus sombre, qui saisit en plan large les immeubles tristes et les ciels maussades. Une exposition «Bercy par Robert Doisneau», sur la fermeture des entrepôts vinicoles du quartier, lui est consacrée jusqu’au 2 octobre, à Paris, sous les voûtes de la Cour Saint-Émilion, en attendant celle que lui dédiera le musée des Arts forains dès la fin du mois de décembre. Robert Doisneau – Le révolté du merveilleux, dimanche 23 octobre à 22.50 N°43 – Semaine du 22 au 28 octobre 2016 – ARTE Magazine JOHN LE CARRÉ «J’ÉCRIS, JE MARCHE, JE NAGE ET JE BOIS.» C’est en ces termes que le célèbre auteur de thrillers d’espionnage décrit son quotidien, loin de son intrigant passé dans les services secrets britanniques, où il a travaillé quelques années durant la guerre froide. Son héros George Smiley, sorte d’anti- James Bond rondouillard, fait le succès de ses premiers romans (dont le bestseller L’espion qui venait du froid) qui dissèquent les rouages de la guerre secrète entre l’Est et l’Ouest. Désormais terrorisme, collusion politico-financière, business de l’armement tissent la toile de cet octogénaire à la plume féroce. Cycle John le Carré, à partir du dimanche 23 octobre à 20.45 ZHU XIAO-MEI LA MUSIQUE LUI A PERMIS DE TENIR LE COUP. Cette pianiste chinoise, mondialement connue pour ses interprétations sobres et profondes de Bach, a pourtant été envoyée en camp de travail en raison de sa passion pour le piano et de ses origines bourgeoises, lors de la révolution culturelle. Presque six années à creuser des canaux d’irrigation et à se plier aux séances de dénonciations publiques qui ont failli la briser, n’était cette lueur d’humanité que la musique a ravivée. Le documentaire Comment Bach a vaincu Mao suit son bouleversant retour en Chine, après plus de trente-cinq années d’exil. Comment Bach a vaincu Mao, dimanche 23 octobre à 0.05 GETTY IMAGES/2008 HARRY BORDEN 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :