Arte Magazine n°2016-43 22 oct 2016
Arte Magazine n°2016-43 22 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-43 de 22 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : no pasaran !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
VENDREDI 28 OCTOBRE JOURNÉE 5.10 LR BERLIN LIVE Suzanne Vega 6.10 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Le Marais poitevin Série documentaire 6.35 M XENIUS Les manchots – Ces étonnants oiseaux voyageurs Magazine 7.05 M FUTUREMAG Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.45 LR MICHAEL MARTIN, AVENTURIER DES DÉSERTS Déserts et volcans d’Islande Série documentaire 8.30 M XENIUS Le sens du toucher – L’importance du contact physique Magazine 8.55 LM D’AMSTERDAM À ODESSA (10) Série documentaire 9.25 LM OGM – MENSONGES ET VÉRITÉS Documentaire 11.15 LM LES NOUVEAUX GUERRIERS DES CHAMPS Documentaire 12.05 EM LES FORÊTS INEXPLORÉES DE L’AMAZONIE PÉRUVIENNE Documentaire 12.50 EM AVENTURES EN TERRE ANIMALE Le kéa de Nouvelle- Zélande Série documentaire FILMS EN VRAC 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M VF/V0STF CINÉMA ÉTÉ VIOLENT Film 15.15 L7 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Espagne  : las Alpujarras Série documentaire 15.45 L7 M MICHAEL MARTIN, AVENTURIER DES DÉSERTS Déserts et volcans d’Islande Série documentaire 16.25 LM CE QUE RESSENTENT LES ANIMAUX Documentaire 17.20 L7 R XENIUS Quelles sont les possibilités de la médecine reconstructive ? AVE/J. KARTELMEYER Magazine ti 1 17.45 7 E HABITER LE MONDE Inde Série documentaire (2016, 20x26mn) Philippe Simay, philosophe voyageur, nous entraîne à la découverte des habitats les plus insolites de la planète. 18.15 LM LA VOLGA EN 30 JOURS La République de Tchouvachie et sa capitale Tcheboksary Série documentaire CATHERINA CONRAD SOIRÉE 19.00 L7 MYTHOLOGIES ANIMALES La lumière du Nord Série documentaire -qe,eFt 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 ER BLAISE Vacances au grand air Série d’animation 20.55 L7 E VF/V0STF SÉRIE DCI BANKS – SAISON 3 Le coup de cœur Série 22.25 L7 ER POP CULTURE PRINCESSES, POP STARS & GIRL POWER Documentaire 23.20 7 TRACKS Magazine 0.00 L7 BERLIN LIVE Bloc Party ; Fun Lovin’Criminals Concert 2.05 M STREETPHILOSOPHY Optimise-toi ! Magazine 2.30 DEM LA FIN DU JOUR Film 4.15 7 BEST OF ARTE JOURNAL sous-titrage pour sourds E et malentendants 24 N°43 – Semaine du 22 au 28 octobre 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français LEFT BANK PICTURES (TELEVISION) LIMITED 20.55 SÉRIE DCI BANKS – SAISON 3 LE COUP DE CŒUR Flanqué désormais de deux coéquipières, l’inspecteur Banks, toujours à cran, revient pour de nouvelles enquêtes riches en suspense et en fausses pistes. Une troisième saison d’une douce noirceur. Un journaliste, Matt Barber, est retrouvé mort dans un chalet. L’inspecteur Alan Banks fait le lien avec la mort mystérieuse, dans les années 1980, du guitariste d’un groupe de rock. L’affaire se complique lorsqu’il apprend que le père de la victime est Jack Barber, un haut gradé de la police locale… TENSIONS Cette troisième saison scelle les retrouvailles de l’inspecteur Banks avec Annie Cabbot, sa fidèle coéquipière, avec qui les liens semblent se resserrer dans le privé. Mais dans le travail, Alan s’appuie aussi sur la stricte Helen Morton, et la rivalité s’exacerbe entre les deux femmes. Toujours à fleur de peau, le detective chief inspector (DCI) doit en plus gérer ces tensions. Bien ficelée, cette troisième saison nous entraîne dans les zones déshéritées de l’Angleterre. Témoins et suspects dissimulent tous une part d’ombre. Les policiers se débattent, eux, avec leurs contradictions et leurs soucis. Une dose d’empathie et de subtilité qui tempère la noirceur de cette série so british. (DCI Banks – Piece of my heart) Série (Royaume-Uni, 2014, 1h29mn, VF/VOSTF) – Réalisation  : Ed Bazalgette – Scénario  : Robert Murphy, d’après les romans de Peter Robinson Avec  : Stephen Tompkinson (Alan Banks), Andrea Lowe (Annie Cabbot), Caroline Catz (Helen Morton), Dominic Marsh (Matt Barber), Jack Deam (Ken Blackstone), David Calder (Jack Barber), Edward MacLiam (David Hornby), Emma Fielding (Liz Forbes), Finbar Lynch (Ian Bassett), Wayne Foskett (Martin Soames) – Image  : Tony Coldwell – Musique  : Sheridan Tongue Montage  : Ben Drury – Production  : Left Bank Pictures
JEONGMEE YOON 22.25 POP CULTURE PRINCESSES, POP STARS & GIRL POWER Comment, à coups de romans sentimentaux, de séries télé, de codes vestimentaires, les petites princesses d’hier sont devenues des bad girls. Au programme  : narcissisme, mecs, fringues et noms d’oiseaux… En un siècle seulement, la culture girly s’est imposée à la moitié de l’humanité, de New York à Tokyo en passant par Paris, Berlin ou Séoul. L’histoire d’un hold-up, d’une épopée, voire d’un complot, qui a imposé le rose comme la couleur étendard des filles. Une couleur gaie qui renvoie aux bonbons, aux voitures américaines des fifties et, surtout, à la chair… Avec un argument phare, proclamé en toute mauvaise foi  : ceux qui la trouvent mièvre ne sont que de grossiers misogynes ! INNOCENCE ET PROVOCATION Devenu le symbole de cette pop culture mondiale, le rose est toujours empreint d’une certaine dose d’humour et d’esprit décalé. Cette culture a ses icônes (Barbie, Candy, les Dolls Bratz, Hello Kitty…) et ses codes vestimentaires, de la mode «princesse» des supermarchés à la haute couture «porno-chic» version Gucci ou Prada, jouant sans cesse entre innocence et provocation, petite fille et prostituée. Elle a aussi ses héroïnes fictionnelles, des romans de la chick lit aux films et séries américaines (Sex and the city, Desperate housewives, Gossip girl…) ; ses blogs («Little Missin Paris», «Pink Attitude») et ses blogueuses (Margaux Motin ou Pénélope Bagieu en France, Fashion BombDaily ou The Sartorialist aux États-Unis, LesMads en Allemagne…). Elle a même généré des souscultures, telles les lolitas japonaises, et influencé certains pans de la culture gay qui s’est approprié ses codes. À travers un kaléidoscope des expressions de la culture girly, ce film s’attache à montrer comment, via le marketing, la société de consommation a construit les stéréotypes de la féminité, et comment aujourd’hui les femmes s’en emparent et les revendiquent. artel'CREOT IVE Documentaire de Cécile Denjean (France, 2014, 52mn) Coproduction  : ARTE France, Compagnie des Phares et Balises (R. du 4/10/2014) JEFFREY MOUSTACHE 23.20 TRACKS Ken Loach Rencontre avec le maître du cinéma social pour la sortie de Moi, Daniel Blake, Palme d’or à Cannes en 2016. Whiskers Leur pire cauchemar  : le rasoir ! Chaque année à Nashville, les whiskers taillent leurs plus belles barbes pour s’affronter lors des Beard and Moustache Championships, les JO du poil. Calypso Rose Première femme à remporter le titre de «Calypso King» en 1972 lors du carnaval de Trinité-et-Tobago, Calypso Rose, 76 ans, règne sur les charts en Europe. The Daniels Quand Daniel Radcliffe, le héros de Harry Potter, interprète un cadavre volant par la force de ses flatulences… Avec Swiss army man, Prix de la mise en scène à Sundance en 2016, le duo de réalisateurs The Daniels invente la comédie nécrophile. ShinichirôWatanabe Quelque part entre un western de John Wayne et une nouvelle de Philip K. Dick, Cowboy bebop, du réalisateur japonais ShinichirôWatanabe, est l’une des séries d’animation les plus cultes des années 1990. Slaves Avec des paroles si terre à terre qu’elles confinent à l’absurde, les deux Anglais de Slaves appellent la working class à sortir de l’apathie. Rencontre. En partenariat avec. OFEM oseicty Magazine culturel (France, 2016, 43mn) Coproduction  : ARTE France, Program33 N°43 – Semaine du 22 au 28 octobre 2016 – ARTE Magazine LINUS DESSECKER 0.00 BERLIN LIVE BLOC PARTY ; FUN LOVIN’CRIMINALS Le rock entre en fusion sur la scène de Berlin live  : cerné d’électro avec Bloc Party, mâtiné de hip-hop et de jazz avec les Fun Lovin’Criminals. Berlin live diffuse le show donné en 2015 par le groupe anglais encore rock et de plus en plus électro. Éminent représentant de la scène indé britannique, Bloc Party avait réussi sa percée internationale en 2005 avec son premier album, Silent alarm, salué par le public et la critique. Après une longue pause, le groupe, toujours emmené par le chanteur Kele Okereke, a fait son retour avec une nouvelle section rythmique et a sorti un album plébiscité, Hymns, en 2016. Lui succèdent les New-Yorkais des Fun Lovin’Criminals, célèbres depuis leur single «Scooby Snacks», sorti en 1993, qui samplait les dialogues de Pulp fiction et de Reservoir dogs. En plus de vingt ans de carrière, le trio s’est ensuite illustré par sa diversité musicale  : rock, hip-hop, blues ou jazz fusion, tout y passe. Si son dernier album studio date de 2010, le groupe ne se lasse pas de la scène, où il déploie avec verve sa fantaisie et son autodérision. Concert (Allemagne, 2015/2016, 56mn et 1h02mn) Réalisation  : Hannes Rossacher, Stefan Mathieu OCTOBRE 28 VENDREDI 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :