Arte Magazine n°2016-42 15 oct 2016
Arte Magazine n°2016-42 15 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-42 de 15 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Hergé, à l'ombre de Tintin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
PAN PAN C ULT.11.h. I (}1 rzeupP. 71.0142914 WEB 8 N°42 – Semaine du 15 au 21 octobre 2016 – ARTE Magazine lerma4iviett43tetà BOUILLANT DE CULTURE CONCENTRÉ D’ESPRIT WEB AUSSI INVENTIF QUE POTACHE, l’agenda pop culturel hebdomadaire Pan pan culture a débarqué le 16 septembre sur ARTE Creative. Un cocktail vitaminé, qui se déguste aussi sur les réseaux sociaux. POUR FAIRE AIMER UN FILM OU UN LIVRE, nul besoin d’une longue exégèse. Forts d’une bonne dose de second degré et d’un imposant stock de blagues potaches – qu’ils ont déjà mis au service de Personne ne bouge ! et de son cultissime «Tutotal» –, Géraldine de Margerie et Maxime Donzel concoctent avec Pan pan culture un agenda culturel hebdomadaire parfois surréaliste, souvent hilarant. En quatre rubriques qui réinventent le genre, le duo présente ses coups de cœur en les saupoudrant de références à la culture Web. Livres, cinéma, BD, jeux vidéo ou encore expositions  : pour le meilleur et pour le rire, le curieux pourra se laisser guider par «Les choix de Sophie», pastille loufoque dans laquelle Géraldine de Margerie pose sa voix chantante sur une vidéo de l’artiste Céline Trouillet, ou par la rubrique «Cœur cœur», qui s’intéresse à une œuvre en particulier. Légères sur la forme, ces créations n’en constituent pas moins de véritables recommandations culturelles. PASSÉ MAÎTRE DANS L’ART DU REMIX ET DU DÉTOURNEMENT, le tandem invente avec «Instadrama» une story telle que pourraient la raconter les stars qui postent leur vie sur Instagram. Sous des allures futiles, cette chronique montre en réalité comment Lily-Rose Depp, Justin Bieber ou Zac Efron, devenus accros à l’étalage de leur quotidien sur les réseaux sociaux, mettent en scène leur statut de people. Enfin, «Chronopop» réussit le périlleux exercice de résumer une semaine d’actualité culturelle en une seule petite minute chrono. PORTÉ PAR UN SENS AIGU DE LA DÉRISION, ce rendez-vous ressemble à un shoot de culture pop, de la plus classique à la plus triviale, à s’administrer sans modération quasi quotidiennement. Car si les épisodes seront en ligne chaque vendredi sur ARTE Creative, les rubriques seront postées sur les réseaux sociaux, indépendamment les unes des autres, tout au long de la semaine suivante. «Je ne regarde plus aucune émission en entier», confie Maxime Donzel. «Le défi consiste à faire exister le programme uniquement par des rubriques, sans présentateur ni fil rouge… et d’aller chercher les internautes là où ils sont.» Nicolas Bole artel'CRE TIVE PAN PAN CULTURE Magazine culturel (France, 2016, 6mn) Réalisation  : Géraldine de Margerie et Maxime Donzel Coproduction  : Ex Nihilo, ARTE France arte.tv/panpanculture Rejoignez la page Facebook Pan pan culture #PPQQ
GETTY IMAGES ILS SONT SUR ARTE PAUL VERHOEVEN RÉALISATEUR DE FILMS SULFUREUX DEVENUS CULTES, cet infatigable provocateur, né en 1938 à Amsterdam, a su imposer au grand public un style intelligemment subversif. Après des débuts rageurs, celui que le Times surnommait le «sultan of shock» a conquis l’Amérique avec Robocop en 1987, Total recall en 1990 et, bien sûr, Basic instinct, avec Sharon Stone, en 1992. En 2006, de retour dans son pays natal, il brouille les codes et les pistes avec le trouble Black book, drame romanesque autant que film d’espionnage pendant la Seconde Guerre mondiale. Après dix ans d’absence sur les écrans de cinéma, il a secoué Cannes à nouveau cette année avec Elle, un thriller adapté d’un roman de Philippe Djian, avec Isabelle Huppert et Laurent Lafitte. Black book et Paul Verhoeven – Cinéaste de la provocation, dimanche 16 octobre à partir de 20.45 ZEP LE «PAPA» DE TITEUF SE NOMME PHILIPPE CHAPPUIS et doit son pseudonyme au groupe Led Zeppelin, dont il est fan. Commencées en 1992, les aventures en quatorze tomes de son turbulent héros se sont écoulées à des millions d’exemplaires, avant d’être portées à l’écran sous forme de série d’animation puis de film en 3D. Un succès phénoménal synonyme de liberté rare pour le dessinateur suisse. Zep l’utilise aujourd’hui pour des projets plus personnels, entre planches engagées – il a fait mourir Titeuf pour sensibiliser le public à la souffrance des migrants –, excursion au Palais des beaux-arts de Lille pour une relecture impertinente de l’histoire de l’art, promotion de jeunes auteurs, etc. Sa dernière entreprise  : proposer des cours de dessin à la télévision, dans ARTE Junior, le mag, diffusé le dimanche vers 9.20 dans l’émission jeunesse d’ARTE. ARTE Junior, dimanche 16 octobre à 7.45 STEPHEN TOMPKINSON MINE IRRÉSISTIBLEMENT SÉVÈRE ET REGARD PROFOND, Stephen Tompkinson, enfant du Nord industriel de l’Angleterre, traverse, depuis les années 1980, les séries télé britanniques, lesquelles lui ont valu une avalanche de prix. Longtemps abonné aux comédies, et remarqué pour son rôle de père de famille exilé en Afrique du Sud dans le feuilleton Vie sauvage, il a changé de registre en 2010 avec DCI Banks, série noire adaptée de la saga policière de Peter Robinson. Un rôle complexe qu’il incarne avec une classieuse ironie, dévoilant alors une face plus sombre de son talent. Plébiscitée, la série est reconduite pour une cinquième saison. DCI Banks – Saison 3, vendredi 21 octobre à 20.55 N°42 – Semaine du 15 au 21 octobre 2016 – ARTE Magazine LEFT BANK PICTURES (TELEVISION) LTD 2015 GUY FERANDIS 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :