Arte Magazine n°2016-38 17 sep 2016
Arte Magazine n°2016-38 17 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-38 de 17 sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : au-delà des murs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
SEPTEMBRE 19 LUNDI 20.50 BLAISE DES RETROUVAILLES EXALTANTES Une chronique impitoyable de notre société déboussolée, à travers un trio familial de bobos mal dans leur peau. Entre la jungle du collège et le désert de la famille, trois minutes chrono pour rire, un peu jaune, des petits et grands bobos de Blaise. Aujourd’hui  : Jacques n’aime pas Gérard car il le soupçonne de ne pas l’aimer. Série d’animation de Dimitri Planchon (France, 2016, 30x3mn), d’après sa bande dessinée (Glénat) Réalisation  : Jean-Paul Guigue Avec les voix de Jacques Gamblin (Jacques), Léa Drucker (Carole), Lyn Thibault (Blaise) - Coproduction  : ARTE France, KG Productions, en association avec Je suis bien content WDR/DEGETO 20.55 CINÉMA LA CARAVANE DE FEU Une attaque de diligence sur fond de vengeance dans l’Ouest américain. Avec deux géants d’Hollywood, John Wayne et Kirk Douglas. Taw Jackson, un grand propriétaire terrien, a été dépossédé de ses terres et emprisonné suite au faux témoignage de Frank Pierce. À la libération de Jackson, Pierce engage pour l’abattre un tueur à gages, Lomax. Celui-ci va changer de camp pour préparer avec Jackson l’attaque d’une diligence blindée qui, chaque semaine, transporte l’or des mines de Frank Pierce. ACTEURS PHARES Dans la meilleure tradition du western, La caravane de feu multiplie les scènes d’actions enlevées dans des extérieurs impressionnants. Il offre à deux acteurs phares de l’époque, John Wayne et Kirk Douglas, l’occasion d’un duo délectable, quoique attendu, le premier dans son registre habituel de mutisme viril, le second affectant le cynisme du tueur prêt à tout pour quelques dollars. Un classique, mis en musique par Dimitri Tiomkin, grand compositeur de bandes-son de westerns, qui a notamment signé celles de La rivière rouge et de Duel au soleil. 16 N°38 – Semaine du 17 au 23 septembre 2016 – ARTE Magazine (The war wagon) Film de Burt Kennedy (États-Unis, 1967, 1h36mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Clair Huffaker, d’après son roman Badman - Avec  : John Wayne (Taw Jackson), Kirk Douglas (Lomax), Howard Keel (Levi Walking Bear), Robert Walker Jr (Billy Hyatt), Keenan Wynn(Wes Fletcher), Bruce Cabot (Frank Pierce), Joanna Barnes (Lola), Valora Noland (Kate) - Image  : William H. Clothier Montage  : Harry W. Gerstad - Musique  : Dimitri Tiomkin - Production  : Universal Pictures, Marvin Schwartz Productions, Batjac Productions
SKIP BOLEN/STILL PHOTOGRAPHER 22.30 CINÉMA KILLER JOE Cinéaste des excès, du malaise et de la violence, William Friedkin signe une œuvre stylisée sur l’impossible conjuration du mal. Avec Matthew McConaughey et Juno Temple, formidables. Au Texas, Chris Smith, un jeune dealer, doit une forte somme d’argent à la mafia locale. Incapable d’honorer sa dette, il révèle à son père, Ansel, un garagiste bourru, que sa mère (dont Ansel est séparé) a contracté une assurance-vie au bénéfice de sa fille, Dottie. Mais pour que cette dernière puisse toucher la coquette prime de 50 000 dollars, et partager ensuite le magot avec les siens, il faut donner un coup de pouce au destin. Chris et son père décident alors de recourir aux services de Killer Joe, un flic qui arrondit ses fins de mois en jouant les tueurs à gages. Pour exécuter le contrat, Joe réclame une avance que Chris et Ansel ne peuvent lui fournir. Aussi acceptentils de lui livrer Dottie en guise de caution. BAIN DE SANG Adapté de la pièce éponyme de Tracy Letts, le film plonge dans une Amérique white trash et basse de plafond, qui descend des bières devant la télé et attache son pitbull à la porte de son mobil-home miteux. Un monde tout aussi sordide et sans espoir que le scénario de cette tragi-comédie, dans laquelle la violence va crescendo pour s’achever dans un inévitable bain de sang. Dans cette impitoyable descente aux enfers signée William Friedkin, réalisateur, entre autres, de L’exorciste et de French connection (cinq Oscars !) , Matthew McConaughey et Juno Temple excellent au jeu du chat et de la souris. Lire aussi page 9 Souris d’or, Mostra de Venise 2011 – Meilleure actrice dans un second rôle (Gina Gershon), Prix de la critique, Toronto 2012 Film de William Friedkin (États-Unis, 2011, 1h37mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Tracy Letts, d’après sa pièce éponyme - Avec  : Matthew McConaughey (Killer Joe Cooper), Emile Hirsch (Chris Smith), Juno Temple (Dottie Smith), Thomas Haden Church (Ansel Smith), Gina Gershon (Sharla Smith), Marc Macaulay (Digger Soames) - Image  : Caleb Deschanel - Montage  : Darrin Navarro - Musique  : Tyler Bates - Production  : Voltage Pictures, ANA Media, Picture Perfect Corporation, Worldview Entertainment N°38 – Semaine du 17 au 23 septembre 2016 – ARTE Magazine SWR 0.10 LA LUCARNE MÉTAMOR- PHOSES Le sud de l’Oural est une des régions les plus radioactives de la planète. Le réalisateur donne la parole à ceux qui sont restés vivre dans ce bout du monde éminemment dangereux. 29 septembre 1957  : un réservoir de déchets explose dans le complexe militaire nucléaire de Maïak, situé non loin d’un lac et de la rivière Tetcha. C’est la toute première catastrophe nucléaire en URSS et elle sera soigneusement tenue secrète jusqu’à la perestroïka. À l’époque, le nuage contamine une zone de plus de 1000 kilomètres carrés et touche trois cent mille habitants. Certains sont évacués, d’autres pas. Les villageois de Mouslioumovo, riverains de la Tetcha, ont ainsi été déplacés à seulement deux kilomètres du site hautement radioactif. Aujourd’hui, Sebastian Mez donne la parole à ceux qui vivent dans cette zone éminemment dangereuse. Tourné en noir et blanc, le film tente de rendre visible un danger qui ne l’est pas. Que ce soit dans les paysages ou sur les visages des hommes et des femmes qui racontent en voix off qu’ils sont ici chez eux. Documentaire de Sebastian Mez (Allemagne, 2012, 1h20mn) - (R. du 17/2/2014) SEPTEMBRE LUNDI 17 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :