Arte Magazine n°2016-34 20 aoû 2016
Arte Magazine n°2016-34 20 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-34 de 20 aoû 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : la reine Comaneci.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MARDI 23 AOÛT JOURNÉE 5.10 L7 M INTRODUCING@ARTE LIVE Concert 6.40 M UN HOMME, UN CHIEN, UN PICK- UP – SUR LES TRACES DE L’AMÉRIQUE Washington, DC ; Atlanta, Georgia 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.45 LMM LA VALSE DES CONTINENTS L’Amérique centrale Série documentaire 8.30 L7 R XENIUS Le Rhin  : un fleuve propre ? 8.55 M LES SEPT VIES DU « SEA CLOUD » Mission diplomatique en Russie Série documentaire 9.25 M À TIRE D’AILE Les oiseaux migrateurs Documentaire 11.05 LM LE LONG DE LA MURAILLE DE CHINE Aux origines de l’Empire du Milieu ; Les artisans de la Chine éternelle ; Les sentiers de la mémoire chinoise Série documentaire 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M CINÉMA VIVA MARIA ! Film de Louis Malle (1965, 1h58mn) Deux chanteuses de music-hall font la révolution en Amérique centrale et inventent le strip-tease ! Avec Brigitte Bardot et Jeanne Moreau. GAUMONT 2013 15.45 L7 R CHEMINS D’ÉCOLE, CHEMINS DE TOUS LES DANGERS L’Éthiopie 16.30 EM LES DERNIERS SECRETS DE L’ARMÉE DE TERRE CUITE Documentaire 17.25 L7 M XENIUS Le Rhin  : un fleuve propre ? 17.50 L7 ER CURIOSITÉS ANIMALES Super sens  : anguilles et plantes Série documentaire 18.15 LM LE BRÉSIL PAR LA CÔTE Le Nordeste SOIRÉE 19.00 L7 R D’OUTREMERS À Tahiti Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL Frédéric STUCIN 20.05 7 28 MINUTES Magazine T } oi - çLl 20.50 7 R LA MINUTE VIEILLE Un spectateur hors du commun Série de Fabrice Maruca (2015, 40x1mn30) Avec Bernadette Lafont en guest star. 20.55 7 E HISTOIRE LES JEUX D’HITLER – BERLIN 1936 Documentaire 22.20 L7 E NADIA COMĂNECI, LA GYMNASTE ET LE DICTATEUR Documentaire 23.20 7 SOWETO, LE TEMPS DES COLÈRES Documentaire 0.25 L7 R UN VRAI AMÉRICAIN  : JOE MCCARTHY Documentaire-fiction de Lutz Hachmeister (2011, 1h29mn) Mêlant images inédites et scènes de fiction, ce film explore la part de mythe qui entoure encore largement ce personnage décrié, figure de proue du mouvement de persécution anticommuniste des années 1950. 1.55 LEM TABLOÏDS ! Splendeur et décadence de la presse à scandale Documentaire 3.10 LM V0STF L’AVANT-CENTRE Film 18 N°34 – Semaine du 20 au 26 août 2016 – ARTE Magazine ZDF/M. UNIVERSITY BUNDESARCHIV 20.55 HISTOIRE LES JEUX D’HITLER – BERLIN 1936 Lors de l’été 1936, les Jeux olympiques de Berlin offrent au monde l’image d’une Allemagne ouverte et pacifique. Ce documentaire instructif, auquel Denis Podalydès prête sa voix, montre comment Hitler a su duper ses hôtes. Soirée présentée par Émilie Aubry PROGRAMMATION SPÉCIALE JO En 1936, Berlin était une ville magnifique, cosmopolite, où régnait une douceur de vivre sans égale. Les Allemands brillaient par leur raffinement, les policiers par leur plurilinguisme. Et le maître de ce pays de cocagne, Adolf Hitler, n’était finalement qu’un despote éclairé, pacifique… Pendant les quinze jours qu’ont duré les JO de Berlin, l’Allemagne nazie a tout fait pour présenter cette image au monde. Elle y est parvenue. CIO, gouvernants, public  : tous sont tombés sous le charme maléfique de ces Jeux. Aujourd’hui, le triomphe de l’athlète noir Jesse Owens (quatre médailles d’or) semble consacrer la victoire du sport et de l’idéal olympique. Mais cette belle histoire n’est qu’un arrangement avec la réalité… Les Jeux de Berlin ne furent qu’un instrument décisif dans la prise de contrôle de la société par le parti national-socialiste, offrant en même temps une vitrine grandiose pour la reconnaissance internationale de l’Allemagne nazie. OPÉRATION DE PROPAGANDE S’appuyant sur de nombreux films amateurs inédits, des extraits d’Olympia (Les dieux du stade) de Leni Riefenstahl ou des archives d’actualités officielles, le film de Jérôme Prieur décrypte cette gigantesque opération de propagande commencée dès 1933. Il retrace en détail la préparation, l’orchestration et la mise en scène d’un spectacle qui fut bien moins sportif que politique. Lire aussi page 7 Documentaire de Jérôme Prieur (France, 2016, 1h26mn) Coproduction  : ARTE France, Roche Productions, avec la participation de France Télévisions
22.20 NADIA COMĂNECI, LA GYMNASTE ET LE DICTATEUR Quarante ans après son exploit, l’extraordinaire destin d’une enfant de la Roumanie de Ceaușescu devenue icône mondiale aux JO de Montréal, avec le premier « 10 parfait » de l’histoire de sa discipline. Le 18 juillet 1976, à Montréal, une jeune gymnaste de 14 ans fait une entrée fracassante dans la légende du sport. Devant plus de cinq cents millions de téléspectateurs médusés, Nadia Comaneci ˘ signe l’un des plus grands exploits de l’histoire de l’olympisme en devenant la première athlète de sa discipline à décrocher la note du « 10 parfait ». Une perfection si inédite que le panneau de notation n’est pas programmé pour et affiche à la place un ahurissant « 1.00 », entré lui aussi dans la légende. Surgie d’une bourgade roumaine que personne ne sait situer sur la carte, Oneşti, et d’une équipe totalement inconnue, le petit ange aux rubans rouges, qui va au cours de ces Jeux décrocher un 10 à six autres reprises, et rafler trois médailles d’or, devient instantanément une icône planétaire. CONTE DE FER Mais le conte de fées qui fait rêver les petites filles du monde entier dissimule une réalité tragique  : celle dans laquelle sombre jour après jour un pays affamé, sous le joug d’une des pires dictatures du bloc de l’Est. Nadia et son entraîneur Béla Károlyi, qui a forgé d’une main de fer, depuis sa plus tendre enfance, cette athlète sans égale, deviennent des figures clés de la propagande des Ceauşescu  : manipulées, instrumentalisées, mais aussi étroitement surveillées par le régime. Pola Rapaport retrace l’extraordinaire destin de la plus célèbre gymnaste du monde, depuis ses premiers pas sur la poutre, à Oneşti, jusqu’à sa demande d’asile aux États-Unis, quelques semaines avant la chute du régime et l’exécution du couple Ceauşescu. Un récit sobre et émouvant, qui croise des extraits de l’autobiographie publiée en 2003 par Nadia Comaneci, ˘ Letters to a young gymnast, avec d’autres témoignages (dont ceux de Béla Károlyi, désormais entraîneur au Texas, et de Gabriela Geiculescu, une ancienne coéquipière) et de nombreuses archives. PROGRAMMATION SPÉCIALE JO Lire aussi pages 4-5 Documentaire de Pola Rapaport (France, 2016, 56mn) Coproduction  : ARTE France, Roche Productions, SRTV N°34 – Semaine du 20 au 26 août 2016 – ARTE Magazine BELA ET MARTHA KAROLYI JBA PRODUCTIONS 23.20 SOWETO, LE TEMPS DES COLÈRES Quatre jeunes réalisateurs de Soweto nous plongent au cœur des luttes menées par leurs concitoyens contre une démocratie qui les a oubliés. « Amandla ! – Awethu ! » Comme au temps de l’apartheid, les habitants de Kliptown, révoltés d’attendre en vain depuis vingt ans les maisons en dur qu’on leur avait promises à l’arrivée au pouvoir de Mandela, commencent tous leurs meetings par le célèbre slogan en xhosa  : « Le pouvoir ! – Nous appartient ! » En écho, un vieil homme réduit pour survivre à gratter en cachette le sol des terrils d’anciennes mines d’or explose  : « J’ai l’impression de n’avoir aucun droit ! » Dans le quartier métis d’Eldorado Park, c’est contre le trafic de drogue qui détruit ses enfants que la « communauté » a entrepris de lutter ellemême. Ailleurs, elle réussit à délivrer un groupe d’enfants des griffes de kidnappeurs qui rançonnent les familles. « Nés libres », après l’apartheid, donc, les quatre jeunes documentaristes qui ont filmé ces hommes et ces femmes en colère à la faveur d’un atelier ont tous grandi dans l’immense township de Soweto et ce sont leurs voisins, parfois leurs parents, qu’ils accompagnent. Aussi leurs regards nous plongent-ils avec une proximité rare dans la réalité de ces combats pour faire évoluer un pays qui, plus de vingt ans après l’avènement de la « nation arc-en-ciel », continue de laisser de côté la grande majorité des Noirs. Documentaire de Siphamandla Bongwana, Jerry Obakeng Gaegane, Stanford Gibson et Nduduzo Shandu, sous la direction de Jean-Loïc Portron (France/Afrique du Sud, 2016, 1h) - Auteurs  : Jean-Loïc Portron, Jacques Bidou - Coproduction  : ARTE France, JBA Production AOÛT 23 MARDI 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :