Arte Magazine n°2016-33 13 aoû 2016
Arte Magazine n°2016-33 13 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-33 de 13 aoû 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : pathé-gaumont.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
samedi 13 août JOURNÉE 5.15 LMEM Photo Les usages de la presse 5.45 M Les sept vies du « Sea Cloud » Un bijou sorti des aciéries Krupp ; Mission diplomatique en Russie Série documentaire 6.40 7 ER Escapade gourmande Le Hainaut Série documentaire 7.05 LM Xenius Comment sauver les sols arables ? ; Sommes-nous toujours des hommes préhistoriques ? Magazine 8.00 R 360° GEO Les enragés du vol à voile ; Inde, les cheveux du temple ; Chasseurs de trésors à Bangkok Reportage 10.30 LMM La valse des continents L’Amérique du Nord ; L’Amérique centrale ; L’Amérique du Sud ; Aux origines de l’Afrique Série documentaire (2014, 4x43mn) L’histoire mouvementée de la genèse des continents. Cette deuxième saison nous emmène en Afrique et aux Amériques. 13.25 L7 R 360° GEO Cuba, les coiffeurs de La Havane Reportage 14.30 LEM Paysages d’ici et d’ailleurs Cornouailles ; Camargue Série documentaire 15.25 M Le cheval andalou, monture royale DocumentaireC. Lerch/Phlox Films MedienKontor/Joanna Michna 16.55 M Terres sauvages en danger L’antilope du Tibet, une course pour la vie ; Botswana, la piste retrouvée des zèbres Série documentaire 18.20 L7 R La table verte de Michael HoffmannAvec Hélène Grimaud Série documentaire 18.50 ARTE Reportage Magazine présenté par William Irigoyen (2016, 52mn) Au sommaire cette semaine  : Inde  : Majuli, un monde englouti et Roumanie  : et la lumière fut… SOIRÉE 19.45 7 ARTE Journal 20.00 7 R Sardaigne  : terre de sons Documentaire de Peter Kalvelage (Allemagne, 2015, 43mn) Une exploration des mystères de la culture mégalithique sarde et de sa musique. 20.45 EM La minute vieille Confessions intimes Série de Fabrice Maruca (France, 2016, 20x2mn) Même en vacances, les mamies blagueuses n’ont rien perdu de leur mordant. Vingt nouveaux épisodes pour une cinquième saison estivale. 20.50 L7 R L’AVENTURE HUMAINE Sociétés secrètes (1-3) Les masques des comploteurs ; Le code des Illuminati ; L’héritage des templiers Série documentaire 23.25 ‹ 2.50 L7 E Summer of Scandals 23.25 7 POP CULTURE London’s burning Sur les traces du punk avec Campino Documentaire 0.50 7 ER No future ! La déferlante punk Documentaire 1.45 L7 Berlin Live The Damned Concert 2.50 LM Jeff Koons Tout est beau ! Documentaire 3.40 LM La Cicciolina Scandaleuse petite chérie Documentaire sous-titrage pour sourds E et malentendants 8 N°33 – semaine du 13 au 19 août 2016 – ARTE Magazine Gianfranco Salis D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Spiegel TV 20.50 L’AVENTURE HUMAINE Sociétés secrètes (1-3) Des théories du complot à la genèse des francs-maçons en passant par les Illuminatimis en scène par Dan Brown, un périple en trois volets à travers des univers fermés au commun des mortels, entre mythes et réalité. 1. Les masques des comploteurs Pourquoi certaines théories du complot réussissentelles à traverser les siècles ? Ainsi, les juifs ont été régulièrement accusés de vouloir asservir le monde. D’autres rumeurs tout aussi persistantes affirment que la Lune n’a jamais été foulée ou que les attentats du 11 septembre auraient été fomentés par le gouvernement de George W. Bush… 2. Le code des IlluminatiCe deuxième volet s’intéresse aux descendants des Illuminati, cette société secrète bavaroise fondée en 1776 par le philosophe et théologien Adam Weishaupt, que le romancier à succès Dan Brown a mis en scène dans Anges et démons. Il analyse aussi la Rose-Croix née au début du XVII e siècle et la Skulland Bones, ligue secrète regroupant des étudiants de l’université de Yale, accusée d’influencer de manière occulte tous les niveaux du pouvoir. 3. L’héritage des Templiers Ce troisième volet explore le mouvement des francsmaçons, dont la naissance est liée à l’émergence des corps de métier pour la construction des cathédrales. Aujourd’hui encore, la culture du secret et les interrogations qui entourent l’organisation alimentent, elles aussi, les théories du complot. Série documentaire de Kay Siering et Jens Nicolai (Allemagne, 2013, 3x53mn) - (R. du 4/1/2014)
23.25 ‹ 2.50 Summer of Scandals Punk is loin d’être dead ! En compagnie du chanteur Campino et d’Alain Maneval, décryptage d’un mouvement radical qui vécut sa période florissante dans le Londres des seventies, avant un concert En partenariat enflammé avec du groupe The Damned. Soirée présentée par En Iggy partenariat Pop avec En partenariat En partenariat avec avec 23.25 POP CULTURE London’s burning Sur les traces du punk avec Campino L’histoire du mouvement punk par le chanteur punk Campino dans un documentaire très punk. Tout punk qui se respecte pogotera en écoutant le groupe allemand Die Toten Hosen et son chanteur Campino. C’est au début des années 1980 que débarquent sur la scène punk rock de Düsseldorf ces musiciens autodidactes qui ne désirent rien tant que s’éclater. À ses débuts, le groupe n’hésite pas à jouer gratuitement à l’occasion de fêtes diverses et variées, allant même jusqu’à se produire pour des anniversaires. Seule condition  : que ses hôtes fassent couler la bière à flots et prennent à leur charge tous les dégâts causés par les musiciens lors de ces soirées. Alors qu’ils forment déjà l’un des piliers de la scène punk allemande, c’est leur album Learning English  : lesson one qui propulse, en 1991, le groupe et son chanteur Campino dans la légende. Dès lors, qui mieux que ce dernier pour retracer l’histoire punk ? Le quinquagénaire partage son savoir et nous emmène dans trois hauts lieux du mouvement  : New York, Londres et Düsseldorf, sa ville natale. Campino y rencontre rebelles et héros de l’époque tels que Tony James, Charlie Harper, Viv Albertine, Julien Temple ou Bob Geldof. Mélange génial de chaos, de sexe, de drogue, de rébellion politique et d’un son puissant, le punk cherche à choquer – et il y est bien parvenu. Preuve à l’appui avec des extraits de concerts débordant d’énergie. Documentaire de Simon Witter et Hannes Rossacher (Allemagne, 2016, 1h30mn) - Production  : Kobalt Alex Seidenstücker 0.50 No future ! La déferlante punk Dans les seventies, en Europe, des ados ripostent à la morosité par une surenchère de provoc et d’inventivité. Récit par Alain Maneval de l’ouragan punk et de sa révolution artistique radicale. En 1977, dans une Angleterre en pleine dépression économique, les punks crachent leur dégoût d’un monde sans horizon et vomissent sur les hippies qui squattent l’industrie musicale. Armés d’un ampli et d’une basse, ils prennent leur destin en main, sous l’influence de groupes américains comme les Ramones. Des formations éphémères se montent et d’autres émergent durablement  : les Sex Pistols, les Clash… Pogo et dada La vague punk ne tarde pas à déferler sur le reste de l’Europe. Elle gagne aussi la mode, le graphisme et la bande dessinée, faisant éclore une esthétique dont l’influence perdure. Parti à Londres en 1977, Alain Maneval, auteur et narrateur de ce film, a vécu fiévreusement les deux années qu’a duré le punk rock, avant que ce mouvement ne succombe aux excès en tout genre et à la récupération commerciale. Son expérience sert de fil rouge au documentaire. Des coups d’éclat de Sid Vicious aux tenues outrageuses de Siouxsie, de nombreux rescapés du punk racontent l’esprit, les rencontres et événements marquants de ces années-là. Des images d’archive rares émaillent ce film au montage nerveux, qui nous plonge dans l’ambiance débridée de l’époque. Documentaire d’Alain Maneval et Fred Aujas (France, 2014, 52mn) Coproduction  : ARTE france, JPL Productions - (R. du 28/2/2015) N°33 – semaine du 13 au 19 août 2016 – ARTE Magazine 9 Nicolas Sourdey Linus Dessecker 1.45 Berlin Live The Damned Le bon vieux temps du punk est de retour avec ce concert de tous les superlatifs au Schwuz de Berlin. Trois accords de base, mais un power d’enfer et des shows déjantés  : c’est grâce à sa simplicité, réelle ou supposée, que le punk a réussi et réussit encore à dégager une puissance incomparable qui pousse les foules au délire. Groupe emblématique du punk rock britannique, The Damned, fondé à Londres en 1976 par le chanteur Dave Vanian, avec Captain Sensible, Brian James et Rat Scabies, est un pionnier du genre, au même titre que les Sex Pistols et les Clash. C’est le groupe de toutes les premières pour le punk  : le premier à sortir un single – le mythique « New Rose » – le premier à partir en tournée aux États-Unis, le premier à se séparer et à se reformer. The Damned a marqué l’histoire avec Damned, damned, damned, premier album punk britannique, puis Machine gun etiquette. Après diverses reformations, mais toujours autour du chanteur Dave Vanian, le groupe est revenu à la charge en 2008 avec un nouvel album, So, who’s paranoid ?. Pour marquer leurs quarante ans de carrière, The Damned ont fait un retour fracassant avec un concert enflammé en mai 2016 sur la scène du Royal Albert Hall à Londres – une salle qui, dans les années 1970, avait refusé de les laisser se produire. Ils nous livrent un concert tout aussi déchaîné sur la scène de Berlin live. Punk is not dead ! Concert (Allemagne, 2016, 1h) - Réalisation  : Hannes Rossacher - Production  : Kobalt août 13 samedi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :