Arte Magazine n°2016-33 13 aoû 2016
Arte Magazine n°2016-33 13 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-33 de 13 aoû 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : pathé-gaumont.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
dimanche 14 août JOURNÉE 5.00 M Court-circuit n°808 Magazine 5.50 L7 ER L’harmonie Documentaire 6.55 MM Le fabuleux destin d’Élisabeth Vigée Le Brun Peintre de Marie-Antoinette Documentaire 8.30 L7 ARTE Junior Programmes jeunesse (2016, 1h40mn) Au programme  : Une journée avec… ; Nous, les bébés animaux ; Au nom de tous les mômes ; L’opéra, quelle histoire ? ! ; Captain Club ; ARTE Junior, le mag. 10.10 L7 R Bienvenue à la campagne Téléfilm 11.40 LMM Requins des profondeurs Documentaire 12.25 L7 MER Photo Les appropriationnistes ; La photographie de l’intime Série documentaire 13.20 LM 360° GEO L’homme qui aimait les requins Reportage 14.05 LM Sociétés secrètes (1-3) Les masques des comploteurs ; Le code des Illuminati ; L’héritage des templiers Série documentaire 16.40 L7 MER La Chine dans l’objectif (1-4) Les bouleversements du paysage ; KM Plus Media Poorhouse International La rébellion par l’image ; Vers une beauté chinoise ; La quête de soi Série documentaire 18.30 7 Hommage à Sergiu Celibidache Concert SOIRÉE 19.15 L M La table verte de Michael HoffmannAvec Dieter Kosslick Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.00 L7 R En Ouzbékistan, sur la route de la soie Documentaire 20.45 EM La minute vieille Piano bar Série de Fabrice Maruca (2016, 20x2mn) Même en vacances, les mamies blagueuses n’ont rien perdu de leur mordant. 20.50 ‹ 1.40 L7 Summer of Scandals 20.50 7 R VF/V0STF CINÉMA La vie de Brian Film 22.20 7 POP CULTURE I am Divine L’histoire vraie de la plus belle femme du monde Documentaire 23.50 L7 R POP CULTURE Lemmy Documentaire 1.40 L7 Scandales de la mode (5) Jeunesse Série documentaire de Loïc Prigent (2016, 6x10mn) Dès qu’un adolescent s’ennuie et joue avec son apparence, le choc n’est pas loin… 1.50 7 « SaÜl » de Georg Friedrich Haendel au festival de Glyndebourne Concert (2015, 1h20mn) Le festival de Glyndebourne s’offre une parenthèse baroque avec Saül, somptueux oratorio biblique de Haendel. sous-titrage pour sourds E et malentendants 10 N°33 – semaine du 13 au 19 août 2016 – ARTE Magazine Bill Cooper D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français chen man, studio 6, beijing 16.40 La Chine dans l’objectif (1-4) Plaques sensibles de leur pays et de leur société, de jeunes photographes chinois nous livrent leur vision de la deuxième puissance mondiale en pleine mutation. Cette série documentaire en quatre épisodes nous entraîne dans le sillage d’artistes qui arpentent la Chine, leur appareil photographique à la main. Avec un regard d’une modernité saisissante, ils témoignent des bouleversements que connaît le pays et dessinent, à travers leurs photographies, un portrait au présent de l’Empire du Milieu. Le premier volet dévoile les mutations des paysages et l’urbanisation forcenée d’une civilisation prête à faire table rase du passé. Le deuxième épisode se concentre sur la sombre réalité de l’hypercroissance avec son lot d’exclus toujours plus nombreux. Le troisième volet s’intéresse quant à lui aux futurs canons de beauté chinois, tandis que le dernier épisode décrypte une quête identitaire où prime l’individualisme et le sentiment d’isolement qui l’accompagne. Série documentaire d’Emma Tassy (France, 2013, 4x26mn) Coproduction  : ARTE France, Artline Films - (R. des 10 et 17/11/2013) 18.30 Hommage à Sergiu Celibidache Un concert exceptionnel filmé deux ans avant la disparition du grand chef d’orchestre roumain. Ce concert enregistré à la Philharmonie de Cologne lors de la Musik Triennale 1994, deux ans avant la disparition de Sergiu Celibidache, le 14 août 1996, offre l’opportunité de revoir le maestro roumain, alors âgé de 82 ans, et l’Orchestre philharmonique de Munich s’immerger dans les œuvres de Debussy (Prélude à l’après-midi d’un faune) et de Ravel (Le boléro). Un programme magique mis en valeur par le don unique de Celibidache pour faire chanter toutes les sections et faire ressortir les parties centrales d’une œuvre. Concert (Allemagne, 1994, 39mn) - Réalisation  : János Darvas Production  : Metropolitan München
20.50 ‹ 1.50 Summer of Scandals Une relecture de la Bible par les Monty Python, un portrait de la plus emblématique des drag-queens, un hommage au leader de Motörhead et un décryptage du look cyber goth chez les ados  : ce soir, ARTE gratte là où ça fait mal ! En partenariat avec En partenariat avec Soirée présentée par Iggy Pop En partenariat En avec partenariat En partenariat avec avec 20.50 CINéMA La vie de Brian Plus sexy que Ben-Hur, plus drôle que Corpus Christi, l’Évangile revu et corrigé par les Monty Python. Brian est né la même nuit que Jésus. Devenu jeune homme et furieux d’avoir été abandonné par son père – qui était romain –, Brian rejoint Judith et les rangs du Front populaire de Judée. Un soir, un centurion le surprend en train d’écrire sur un mur « Les Romains dehors ! ». Il est condamné à copier cent fois la phrase sur le palais de Ponce Pilate. Mais le hasard veut qu’une foule en délire le prenne pour le Messie. Poursuivi par les Romains, Brian de Nazareth devrat-il, lui aussi, finir sur la croix ? Sacré sujet Sur un thème pourtant rebattu, La vie de Brian transcende les pochades de Mel Brooks, les anachronismes de Jean Yanne et élève l’absurdité des Monty Python à la dimension épique requise par ce sacré sujet. De l’arrivée des Rois mages, proprement virés par la mère de Brian (Terry Jones, bien sûr), à la guillerette crucifixion finale (« Always look at the bright side of life ! ») , le film respire la folie douce de ce sextuor imaginatif. Ici, l’humour le plus échevelé se teinte de chansons et d’une poésie étrange, où le rire jaune vire au sublime. Aux dernières nouvelles, Dieu aurait pardonné aux Python… Film de Terry Jones (Royaume-Uni, 1979, 1h30mn, VF/VOSTF) Scénario  : Graham Chapman, John Cleese, Terry Gilliam, Eric Idle, Terry Jones, Michael Palin - Avec  : Graham Chapman (Brian), Terry Jones (la mère de Brian), Sue Jones-Davis (Judith), Michael Palin (le prophète), John Cleese (le centurion), Eric Idle (Otto), Terry Gilliam (quelqu’un, quelque part) – Image  : Peter Biziou - Musique  : Geoffrey Burgon – Production  : HandMade Films - (R. du 29/12/1997) Peter Biziou/Python Pictures 1979 Zelig Films 22.20 POP CULTURE I am Divine L’histoire vraie de la plus belle femme du monde L’histoire de Harris GlennMilstead, alias « Divine », jeune homme grassouillet de Baltimore devenu drag-queen de renommée internationale grâce à sa collaboration avec le cinéaste trash John Waters. Enfant, Harris GlennMilstead était attiré par tout ce qui touchait au féminin. Il aimait les comédies musicales et subissait des intimidations à l’école. À la maison, il jouait à se déguiser en puisant dans la garde-robe de sa mère. Sa rencontre avec le réalisateur John Waters a tout changé. Ce dernier fit du travesti aux formes pour le moins généreuses la star de ses films chocs tels que Pink flamingos et Female trouble. Faisant fi des idées préconçues à propos de la beauté et des convenances, Divine (son nom de drag-queen) incarna le symbole absolu du marginal devenu égérie underground. Son engagement total dans l’expression de soi a joué un rôle précurseur dans la promotion des notions de liberté et de reconnaissance. Mort en 1988 à l’âge de 42 ans, Divine n’a cessé de se fondre dans un univers mêlant drogues, travestissement et autodérision. Brouillant les frontières entre son personnage et luimême, il a révolutionné la culture pop. Des légions de marginaux l’en remercient. Lire aussi page 7 Documentaire de Jeffrey Schwarz (États-Unis, 2013, 1h26mn) - Production  : Automat Pictures N°33 – semaine du 13 au 19 août 2016 – ARTE Magazine Jeff Yeager 23.50 POP CULTURE Lemmy Un hommage sous forme de portrait à Lemmy Kilmister, leader du groupe britannique Motörhead, décédé le 28 décembre 2015, et figure du heavy metal britannique. Né en 1945 et disparu le 28 décembre 2015, ce mastodonte velu à la voix éraillée a côtoyé les plus grands, des Beatles aux Sex Pistols en passant par Jimi Hendrix, qu’il accompagna lors d’une tournée en Grande-Bretagne. Il a commencé à s’imposer via différents groupes – notamment Hawkwind et JHawk – en 1970. Bassiste, chanteur, mais aussi parolier, il parle dans ses chansons de la guerre, de la lutte du bien contre le mal, des abus de pouvoir, de sexe, de sa toxicomanie et de la vie on the road. Musicalement, on lui doit d’avoir fait fusionner le punk et le metal. Il a fallu deux ans pour tourner ce portrait de Lemmy au quotidien. Un tableau à petites touches, auquel a aussi contribué une pléiade d’amis, collègues et admirateurs  : Dave Grohl, Slash, Ozzy Osbourne, Alice Cooper, Peter Hook (Joy Division/New Order), Dee Snider, Mick Jones (The Clash), Jarvis Cocker, Metallica… Documentaire de Greg Olliver et Wes Orshoski (États-Unis, 2010, 1h45mn) - (R. du 20/4/2013) août dimanche 11 14



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :