Arte Magazine n°2016-28 9 jui 2016
Arte Magazine n°2016-28 9 jui 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-28 de 9 jui 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : à Louvre ouvert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DIMANCHE 10 JUILLET JOURNÉE 5.20 R COURT-CIRCUIT N°803 6.15 L M LA GRÈCE D’ÎLE EN ÎLE La Crète Série documentaire 7.00 LE M LE PEUPLE DES OCÉANS Le peuple des récifs ; De la terre à la mer Série documentaire 8.30 L7 ARTE JUNIOR Programme jeunesse 10.15 LMEM DANBÉ, LA TÊTE HAUTE Téléfilm 12.00 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Chantilly, Picardie Série documentaire 12.25 L7 CATHÉDRALES DE LA CULTURE Centre Pompidou (Paris) Série documentaire FRANZ SCHWARZ 12.50 À LA RECHERCHE DE SOI L’art d’aimer Série documentaire 13.20 LM LES JARDINS SUSPENDUS DE BABYLONE Documentaire de Nick Green (2013, 52mn) Ces jardins mythiques, l’une des sept merveilles du monde, ont-ils existé ? Une captivante enquête archéologique menée par la chercheuse Stephanie Dalley. 14.15 LMEM MONUMENTS ÉTERNELS Pétra, capitale du désert ; Sainte- Sophie dévoilée ; Les secrets du Colisée Série documentaire (2014/2015, 1h20mn, 1h25mn et 1h30mn) Une collection qui passe au scanner les plus grands monuments de l’histoire. 18.30 7 MAESTRO CONCERT SUR LA PLACE DU DÔME DE MILAN Concert SOIRÉE 19.15 M CUISINES DES TERROIRS Lyon Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.00 L7 R TSERING, BERGÈRE AU LADAKH Documentaire (2015, 43mn) Une année auprès d’une bergère vivant au fin fond de l’Himalaya, sous l’œil de la caméra complice de son frère. STANZIN DORJAI eF 20.45 EM LA MINUTE VIEILLE Top sécurité Série de Fabrice Maruca (2016, 20x2mn) Aujourd’hui  : il était sympa, votre hôtel en Italie ? 20.50 7 LA SPLENDEUR DES BAHAMAS (1-5) Série documentaire 0.30 L7 R O SAMBA Documentaire 1.25 7 LE MANUSCRIT D’ACCRA – UNE RENCONTRE ENTRE UTE LEMPER ET PAULO COELHO Concert 2.25 LEM LA DOUCE EMPOISONNEUSE Téléfilm 4.00 M À LA RECHERCHE DE SOI L’art d’aimer Série documentaire sous-titrage pour sourds E et malentendants 10 N°28 – Semaine du 9 au 15 juillet 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français 2013 ALI OLCAY GOZKAYA 12.25 CATHÉDRALES DE LA CULTURE CENTRE POMPIDOU (PARIS) De grands réalisateurs ou acteurs font le « portrait » de monuments qui leur sont chers. Construit en 1977 par Renzo Piano et Richard Rogers, le Centre Pompidou promettait un accès démocratique à la culture. Si son architecture futuriste au cœur de Paris a suscité des controverses au début, ce n’est plus le cas, et le musée d’art moderne et sa médiathèque sont devenus un point d’attraction exceptionnel. Le réalisateur et artiste visuel brésilien Karim Aïnouz va à la rencontre des habitués et des néophytes, des Parisiens et des étrangers, attirés par ce lieu. Série documentaire (Allemagne/France/Espagne/Royaume-Uni/Suisse/Danemark, 2013, 6x27mn) – Réalisation  : Karim Aïnouz 12.50 À LA RECHERCHE DE SOI L’ART D’AIMER Sous l’égide de la philosophe antique Diotime de Mantinée, une réflexion sur la capacité d’être soi-même pour être heureux. Aujourd’hui  : l’art d’aimer. Pour ce deuxième volet, nous revisitons le thème de l’amour  : entre deux êtres, de la sagesse, de la nature, de la musique… Bref, un amour tendant vers l’universel. Quant à l’amour de soi, il doit précéder l’intérêt que l’on porte aux autres. Des philosophes d’aujourd’hui, un professeur de yoga, une élue et des peintres analysent la manière dont l’art d’aimer peut s’ancrer dans notre quotidien. Série documentaire de Theo Roos (Allemagne, 2015, 3x28mn) 18.30 MAESTRO CONCERT SUR LA PLACE DU DÔME DE MILAN Un concert exceptionnel sur la Piazza di Duomo, où le violoniste virtuose David Garrett interprète Rossini, Paganini et Verdi. Avec 2,5 millions de disques vendus, David Garrett est l’un des plus célèbres violonistes au monde. À Milan, il interprète le Caprice n°24 de Paganini au côté de l’orchestre de la Filarmonica della Scala, sous la baguette de Riccardo Chailly. Après la retentissante Ouverture de Guillaume Tell de Rossini, il offre une très belle version de l’ouverture des Vêpres siciliennes de Verdi. Concert (France/Italie, 2015, 43mn) – Réalisation  : Patrizia Carmine – Coproduction  : ARTE France, RAI
20.50 LA SPLENDEUR DES BAHAMAS (1-5) Une exploration des îles, récifs et îlots des Bahamas, paradis tropical abritant une faune et une flore spectaculaires. 1. Grottes et trous bleus Les nombreuses cavités naturelles des Bahamas offrent un spectacle féerique, et témoignent de l’histoire géologique de l’archipel. Grottes sous-marines et trous bleus ont été sculptés par les éléments durant des milliers d’années. Une multitude d’espèces s’y sont installées  : chauve-souris, poisson, bernard-l’hermite, papillon, lézard… 2. Mangroves Les premières mangroves sont apparues aux Bahamas il y a cinquante millions d’années. Ces marécages des régions côtières tropicales ont toujours été perçus comme des environnements sauvages et dangereux, au rôle clef  : les palétuviers protègent la côte de l’érosion et des ouragans… 3. Récifs coralliens L’archipel possède le troisième plus grand récif corallien au monde. Les coraux fonctionnent en symbiose avec des algues microscopiques, qui les nourrissent grâce à la photosynthèse  : un équilibre indispensable pour les cent cinquante types de poissons qui y vivent. 4. Bancs de sable Jusqu’à 70% des sables dorés et roses seraient produits par des espèces comme le poisson-perroquet, qui, en mangeant des algues, avale aussi des morceaux de corail. Le sable est indispensable au développement de nombreuses espèces  : la tortue de mer, le dauphin, le flamant rose… 5. Eaux profondes L’un des endroits les plus impressionnants des Bahamas est une zone appelée « langue de l’océan »  : une fosse océanique qui plonge à plus de 2 000 mètres de profondeur. L’archipel, qui a interdit la pêche aux requins en 2011, en compte aujourd’hui quarante espèces, dont le longimane. Série documentaire de Ian Herring (Canada, 2015, 5x43mn) – Production  : Parallax Films Productions (R. des 18, 19, 20, 21 et 22/1/2016) N°28 – Semaine du 9 au 15 juillet 2016 – ARTE Magazine 2014 PARALLAX FILM PRODUCTIONS INC. GEORGES GACHOT 0.30 O SAMBA Voyage à la rencontre des danseurs de l’école de samba Vila Isabel, lors de leur préparation du carnaval  : un bel aperçu de ce qui fait l’âme du Brésil. Au Brésil, la samba est bien plus qu’une simple tradition folklorique. Elle est l’un des éléments qui rassemblent la société multiculturelle  : dans les écoles de danse se croisent jeunes et vieux, riches et pauvres, Blancs et Noirs. Une année durant, la caméra de Georges Gachot a suivi le quotidien de l’école de samba Vila Isabel, l’une des quarante que compte la ville de Rio. Installée dans le quartier du même nom, elle réunit des milliers de membres. Nombre d’entre eux se retrouvent plusieurs fois par semaine dans la salle communale pour préparer l’événement de l’année  : le défilé du carnaval. L’occasion de rencontrer le compositeur et chanteur Martinho da Vila, grande star originaire du quartier, qui a hissé Vila Isabel au-dessus de toutes les autres écoles de samba, en mettant en exergue les influences africaines de sa musique. Documentaire de Georges Gachot (Suisse/Brésil, 2014, 52mn) – (R. du 9/6/2014) WOLFGANG STAHR 1.25 LE MANUSCRIT D’ACCRA UNE RENCONTRE ENTRE UTE LEMPER ET PAULO COELHO L’actrice et chanteuse allemande Ute Lemper crée un spectacle inspiré d’une œuvre de l’écrivain brésilien Paulo Coelho aux accents orientaux et au message de tolérance et d’espoir. Quand elle ne met pas en valeur les chansons d’auteurs-compositeurs en plusieurs langues, l’actrice et chanteuse allemande Ute Lemper aime faire revivre l’ambiance des cabarets berlinois d’antan et le répertoire de Kurt Weill. Pour son dernier spectacle, elle a été inspirée par le livre de Paulo Coelho Le manuscrit retrouvé, où il est question du message d’un sage au moment où les croisés s’apprêtent à prendre Jérusalem. Pour les Ruhrfestspielen Recklinghausen 2015, Ute Lemper a souhaité faire passer à travers l’œuvre de l’écrivain brésilien – avec lequel elle s’est longuement entretenue – un message de tolérance et d’espoir. En compagnie du musicien Gil Goldstein, elle a composé des musiques ainsi que des textes en français, en anglais et en portugais. Sur scène, elle est entourée de six musiciens, joueurs de tabla, oud, flûte arabe, aux sonorités très orientales. 12133N Ci> d'AC Concert (Allemagne, 2015, 1h) Réalisation  : Alexander Radulescu, Bettina Ehrhardt JUILLET DIMANCHE 11 10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :