Arte Magazine n°2016-26 25 jun 2016
Arte Magazine n°2016-26 25 jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-26 de 25 jun 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Boko Haram.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
La troisième révolution industrielle, celle de l’avènement du numérique, n’est-elle pas aussi d’ordre philosophique ? En francisant le fameux do it yourself, le réalisateur Adrien Pavillard (Poilorama) propose, à travers la websérie documentaire Fais-le toi-même !, une ludique et inspirante ribambelle d’exemples, révélatrice d’un profond changement d’état d’esprit. Le mouvement des makers, né il y a une décennie outre-Atlantique, propose au simple citoyen de bidouiller, fabriquer ou recycler. Avec un mot d’ordre  : la pratique avant tout. C’est donc naturellement dans un fablab (atelier de fabrication collectif) que démarre cette exploration inventive et optimiste en huit épisodes. Avec leurs imprimantes 3D et leur myriade d’outils mis en partage, ces laboratoires d’un genre nouveau tissent du lien social à partir d’une pratique collaborative. Postulant qu’un « problème ne doit pas être résolu deux fois », leurs créateurs mettent souvent leurs travaux sous licence creative commons, ce qui permet à chacun de réutiliser leurs découvertes. De fait, on y conçoit tout  : des meubles en matériaux recyclés, de petits objets connectés, mais aussi des œuvres célébrant l’art du détournement, telles des consoles de jeu vintage reconverties en instruments de musique. web Les artistes du numérique n’hésitent pas non plus à créer dans l’espace public pour réenchanter le quotidien, à l’instar du collectif Graffiti Research Lab, qui façonne des murs de LED sur lesquels les passants peuvent écrire et dessiner avec de l’eau. D’autres actions incarnent la résistance face aux géants du web. Installer des glitches (anomalies visuelles dans les images) sur les écrans des ordinateurs des Apple Stores ou entonner un manifeste dada sur les data en pleine rue relève autant de l’art que du message politique  : faire en sorte que les données numériques promeuvent une approche poétique et pas simplement consumériste. Portée par une introduction slammée (par le rappeur Rocé), Fais-le toi-même ! donne ses lettres de noblesse au mouvement des makers et rend hommage à leur avant-gardisme. Une websérie qui donne envie de pousser les portes du fablab le plus proche... Nicolas Bole 6 N°26 – semaine du 25 juin au 1er juillet 2016 – ARTE Magazine CREC)TIVE Les rois de la bidouille La websérie documentaire Fais-le toi-même ! investit les fablabs et rencontre des artistes numériques pour faire découvrir les dernières innovations du mouvement des makers. Ou comment la bidouille devient une posture politique. Fais-le toi-même ! Websérie (2016, 8x6mn) Réalisation  : Adrien Pavillard Production  : Bridges, en association avec ARTE France arte.tv/faisletoimeme #FaisLeToiMême
harald hoffmannIls sont sur ARTE Géraldine Pailhas Elle a souvent incarné la douceur à l’écran. Dans La nouvelle vie de Paul Sneijder, de Thomas Vincent (sorti le 8 juin), Géraldine Pailhas se révèle sous un autre visage  : celui d’une femme irascible et ambitieuse, incapable de comprendre la métamorphose morale de son mari, joué par un Thierry Lhermitte fantasque. Révélée dans le mélodrame La neige et le feu de Claude Pinoteau, cette Marseillaise formée à la danse classique a vu son talent confirmé par Maurice Pialat (Le garçu) avant de tourner avec Philippe Harel, Cédric Klapisch, Nicole Garcia, François Ozon… Vedette discrète, toujours juste, elle s’impose aujourd’hui dans des univers de plus en plus variés, comme en témoigne le récent Mobile étoile de Raphaël Nadjari. L’adversaire, mercredi 29 juin à 20.55 Dorothee Mields Sa voix, claire comme le cristal, est appréciée des amateurs de musique baroque. Spécialisée dans les répertoires des XVII e et XVIII e siècles, la soprano allemande Dorothee Mields conjugue perfection technique et émotion dans chacune de ses interprétations, qu’elle chante Purcell, Bach, Dowland ou Haendel, souvent en collaboration avec le claveciniste Ludger Rémy. Ses goûts aventureux la portent aussi vers la musique contemporaine de Pierre Boulez et Beat Furrer. « Accatone » à la Triennale de la Ruhr – Depuis la Kohlenmischhalle der Zeche Lohberg de Dinslaken, dimanche 26 juin à 23.35 visual Spike Lee Figure de proue du cinéma afro-américain, il a marqué les décennies 1980 et 1990 par une avalanche de films aussi brillants que rageurs (Do the right thing, Jungle fever, Malcolm X…). Fan de Michael Jackson, auquel il a rendu hommage dans un vibrant documentaire, cet artiste prolifique friand d’expérimentations est aussi l’un des premiers réalisateurs connus à s’adapter aux bouleversements de l’industrie cinématographique. Après un long métrage financé par des internautes (Da sweet blood of Jesus en 2014), il a signé le premier film produit par Amazon, Chi-Raq (2015), une adaptation d’Aristophane dans le Chicago d’aujourd’hui. Il boucle à présent un projet commencé il y a longtemps, le documentaire Go Brasil Go ! Ce portrait du Brésil devrait être dévoilé cet été à l’occasion des Jeux olympiques. Michael Jackson – Naissance d’une légende, samedi 25 juin à 22.20 N°26 – semaine du 25 juin au 1er juillet 2016 – ARTE Magazine Philippe Quaisse/Pasco. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :