Arte Magazine n°2016-22 28 mai 2016
Arte Magazine n°2016-22 28 mai 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-22 de 28 mai 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : Karin Viard, la belle échappée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 3 juin JOURNÉE 5.25 L7 R Lorin Maazel rencontre Alice Sara oTT Concert 6.10 LEM Villages de France Noyers-sur-Serein Série documentaire 6.35 LM Xenius Fusion hommemachine  : jusqu’où aller ? Magazine 7.05 LM FutureMag Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior 7.45 L7 M Un billet de train pour… Le sud de l’Afrique Série documentaire 8.30 L7 R Xenius Le liège  : 100% naturel et recyclable Magazine 8.55 EM La cité pirate Documentaire 10.35 LEM Le labyrinthe des crocodiles Documentaire 11.30 LEM Villages de France Rocamadour ; Kaysersberg ; Neuf- Brisach ; Vézelay Série documentaire 13.20 7 ARTE Journal 13.35 DEM cinéma Lulu femme nue Film de Sólveig Anspach (2013, 1h25mn) Prisonnière d’un quotidien étouffant, Lulu renaît à elle-même au fil d’une fugue au grand air. Un bijou de sensibilité et de drôlerie emmené par une Karin Viard à nu. Le Pacte 15.10 L7 ER Villages de France Brantôme Série documentaire 15.40 7 Tanzanie Vivre au pied du Kilimandjaro Documentaire de Michael Höft (2016, 43mn) À la découverte de la mythique région du Kilimandjaro, entre vestiges coloniaux et traditions massaï. Michael Höft 16.25 LM Cranach, les voleurs et la sTasi Documentaire 17.20 LM Xenius Le liège  : 100% naturel et recyclable Magazine 17.45 L7 Rencontres sur la route de la soie De Khiva à la mer d’Aral Série documentaire 18.15 LM Japon  : les chemins de pèlerinage (2) Documentaire SOIRÉE 19.00 Les parcs nationaux canadiens Gros-Morne – La nature à l’état brut Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes 20.50 L7 E Tout est vrai (ou presque) Google Série d’animation (2016, 30x3mn) Aujourd’hui  : Google, c’est un ami qui nous veut du bien, quitte à nous piquer quelques données au passage… 20.55 L7 FICTION La folie en embuscade Téléfilm (VF) 22.25 L7 SCIENCES Des voix dans la tête Documentaire 23.20 L7 ER SOCIÉTÉ Étoile bipolaire Documentaire 0.25 L7 Court-circuit n°798 Spécial Festival de Hambourg Magazine 1.15 LM Tracks Magazine 2.00 LM Abba Dancing queen Documentaire 2.50 L7 R Perry Rhodan, héros cosmique Documentaire 3.50 LEM Neville Tranter La voix de son maître Série documentaire 4.15 7 Best of « ARTE Journal » 24 N°22 – semaine du 28 mai au 3 juin 2016 – ARTE Magazine BR/Christian HaRTmann20.55 FICTION La folie en embuscade Confrontée aux délires psychotiques de son mari, une femme se bat pour protéger les siens. Un huis clos psychologique brillamment interprété. Depuis qu’il a été diagnostiqué schizophrène, Hans Dallinger, architecte renommé, a perdu la direction du cabinet qu’il a fondé avec Jochen, son meilleur ami. Il continue malgré tout à s’investir dans son travail et espère présenter bientôt son projet de construction d’un nouveau musée minier dans la Ruhr. À la maison, sa femme Elli et leur fils Simon, 23 ans, font de leur mieux pour que sa santé mentale instable ne perturbe pas Maja, la benjamine de la famille. Mais après avoir détruit, au cours d’une crise de paranoïa, la parabole de leurs voisins, Hans récidive et s’en prend violemment aux réparateurs. Interpellé par la police, il est placé en hôpital psychiatrique. Alors qu’il vient de faire la connaissance de Verena, une jeune étudiante en médecine, Simon est terrifié à l’idée de développer la même pathologie que son père. Également sous le choc, Elli préfère cacher leur lourd secret… Sans tabous Quand la maladie psychique d’un seul membre a des répercussions sur toute une famille… Vivant au quotidien avec la schizophrénie de Hans, son épouse et ses enfants traversent chacun des difficultés différentes que ce film, sorti en salles en Allemagne, aborde avec justesse. Prix du meilleur acteur (Tobias Moretti) et Prix du meilleur acteur dans la catégorie « révélation » (Jonas Nay), Bayerischer Filmpreis 2014 (Hirngespinster) Téléfilm de Christian Bach (Allemagne, 2014, 1h30mn, VF) - Scénario  : Christian Bach - Avec  : Tobias Moretti (Hans Dallinger), Jonas Nay (Simon Dallinger), Stephanie Japp(Elli Dallinger), Hanna Plass (Verena), Ella Frey (Maja Dallinger) Image  : Hans Fromm - Musique  : Lorenz Dangel - Montage  : Max Fey - Coproduction  : ARTE, Roxy Film, Glory Film, Crazy Film, BR
Anja Krug-Metzinger Filmproduktion 22.25 SCIENCES Des voix dans la tête Agressives ou apaisantes, des voix intérieures envahissent leur vie. Ce documentaire surprenant lève le voile sur un phénomène méconnu, qui touche 10% de la population mondiale. On les appelle les « entendeurs de voix ». Rainer Maria Rilke, Virginia Woolf, Andy Warhol et bien d’autres créateurs comptaient parmi eux. Stigmatisés et longtemps considérés comme des schizophrènes (pourtant minoritaires dans cette singulière communauté), ils sont envahis par des voix, agressives ou apaisantes, qui ne les lâchent plus. L’une est ingénieure du son et entend l’archange saint Michel, qui est devenu son plus fidèle compagnon. Un autre, victime d’abus sexuels dans son enfance, souffre le martyre en entendant à nouveau ses bourreaux. De son côté, une psychologue a appris à accueillir ses voix intérieures pour s’en faire des alliées. Mystères du cerveau Souvent lié à des événements traumatiques indicibles ou à une aliénation sociale, ce phénomène, encore largement méconnu, fait aujourd’hui l’objet de recherches qui éclairent les mystères du cerveau et ses multiples façons de structurer la perception, en occultant certaines émotions. Car ces voix intérieures ne sont pas le fruit de l’imagination de ceux qui les subissent, mais résultent d’une impossible différenciation entre le moi et le non-moi. À travers des éclairages scientifiques et les témoignages touchants d’entendeurs de voix, aujourd’hui organisés en réseaux, ce film explore cette réalité et les nouvelles thérapies mises en œuvre pour soulager les victimes de ce phénomène. Parmi elles, le très prometteur neurofeedback permet ainsi d’optimiser les fonctions cérébrales afin de mieux gérer l’émotionnel. Documentaire d’Anja Krug-Metzinger (Allemagne, 2015, 52mn) Zeugma 23.20 SOCIÉTÉ Étoile bipolaire Caterina Profili livre un documentaire touchant sur le quotidien des bipolaires, équilibristes permanents entre euphorie et dépression mortelle. Être bipolaire, selon ceux qui en souffrent, c’est passer du paradis en phase maniaque à l’enfer du stade dépressif. Avec, comme seul parachute de secours, un cocktail chimique de médicaments assommants. Entre Venise et Paris, ce documentaire suit la ténébreuse Laurence, la solaire Frédérie, diagnostiquée « psychomaniaque dépressive à troubles bipolaires avec épisodes submaniaques à tendance agressive », mais aussi Louis qui, barricadé dans sa chambre, refuse de s’alimenter. Fanfare Michel-Ange, Hemingway, Lincoln, Rachmaninov, Virginia Woolf…  : artistes ou hommes d’État, nombreux furent les grands de l’histoire à souffrir de troubles bipolaires, maladie aujourd’hui encore mal connue et mal diagnostiquée. Partant de son expérience personnelle, la réalisatrice italienne s’attache à des héros plus anonymes, nous entraînant avec humour et tendresse dans la fanfare joyeuse et cacophonique d’un cerveau bipolaire, où des méduses multicolores côtoient des poupées suicidaires sur des symphonies dirigées par un Toscanini enragé. Documentaire de Caterina Profili (France, 2014, 1h02mn) Coproduction  : ARTE France, Zeugma Films - (R. du 15/5/2015) N°22 – semaine du 28 mai au 3 juin 2016 – ARTE Magazine 4 Proof Film 0.25 Court-circuit n°798 Spécial Festival de Hambourg La fin des temps chevaleresques 1363. Dans une forêt, un chevalier, alerté par le cri désespéré d’une damoiselle, s’élance à son secours. Un épisode qui conduira à la fin de sa caste… (AD 1363 The end of chivalry) Court métrage de Jake Mahaffy (Nouvelle-Zélande, 2015, 3mn, VOSTF) Autour du court À Hambourg, le collectif Das Auge Altona, composé de trois réalisateurs qui se réclament du dadaïsme (UWE, Timo Schierhorn et Katharina Duve), dépoussière les clips vidéo traditionnels. Excursion Eugen, 9 ans, est persuadé que des extraterrestres ont débarqué en Roumanie pour entrer en contact avec les humains. Suivi d’un portrait du réalisateur roumain Adrian Sitaru Prix ARTE du meilleur court métrage, Hambourg 2015 (Excursie) Court métrage d’Adrian Sitaru (Roumanie/Royaume-Uni, 2014, 19mn, VOSTF) Herman the German Le démineur indécis Herman, la cinquantaine, démineur aguerri, s’entend dire lors d’une visite médicale qu’il souffre du syndrome de Kahnawake, qui annihile tout sentiment de peur. Pour redevenir normal, il doit s’exposer à toutes les phobies possibles… Court métrage de Michael Binz (Allemagne, 2015, 15mn, VOSTF) - (R. du 12/12/2015) Magazine du court métrage (Allemagne, 2016, 52mn) juin 25 3 vendredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :