Arte Magazine n°2016-18 30 avr 2016
Arte Magazine n°2016-18 30 avr 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-18 de 30 avr 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : saveurs cannoises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 3 mai JOURNÉE 5.10 LM Berlin live Calexico, Anna Ternheim, Get Well Soon Concert 6.10 LEM Jardins d’ici et d’ailleurs La Roche-Guyon Série documentaire 6.40 M Vox pop Quand le foot impose sa loi 7.10 LM Yourope Transgenre – Le troisième sexe en Europe Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.45 LM Les derniers chasseurs du Cameroun Série documentaire 8.30 Xenius Les régimes sont-ils efficaces ? Magazine 8.55 M Les Celtes (1-3) Aux portes de Rome ; Les Romains en Gaule ; La révolte de Boudicca Série documentaire 11.50 LM Au gré des saisons – Printemps Le joli mois de mai ; Floraisons Série documentaire 13.20 7 ARTE Journal 13.35 LEM Cinéma Cent dollars pour un shérif Film (VF) 15.45 LM Ces femmes qui ont fait l’histoire Cléopâtre Série documentaire ZDF/Christina Rose 16.35 L7 ER Les aventures culinaires de Sarah Wiener en Asie Le gibier au Japon Série documentaire 17.20 M Xenius Les régimes sont-ils efficaces ? Magazine Labo M 17.45 L7 R En balade sur la frontière La Forêt-Noire par monts et par vaux Série documentaire 18.15 LM Le Far West à cheval À travers Monument Valley Série documentaire Philip Flämig SOIRÉE 19.00 L7 R La Corse, beauté sauvage Entre mers et vents Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 L7 E Tout est vrai (ou presque) Shakespeare Série d’animation de Nicolas Rendu, Vincent Brunner et Christophe Abric (2016, 30x3mn) La série quotidienne qui raconte les personnalités avec des petits objets fait son grand retour. Une troisième saison avec trente inédits. 20.55 L7 R HISTOIRE Nous, otages des ss (1 & 2) Entre espoir et désarroi ; Sur le fil du rasoir Documentaire-fiction 22.45 L7 R HISTOIRE «Mein Kampf», manifeste de la haine Documentaire 23.40 L7 L’affaire Magnitski Documentaire 1.35 LM Square Les frontières ont-elles des bornes ? Magazine 2.05 LM V0STF En attendant la mer Film 3.45 LM Libre et biélorusse Un théâtre en résistance Documentaire sous-titrage pour sourds E et malentendants 18 N°18 – semaine du 30 avril au 6 mai 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Frank van Vught 20.55 HISTOIRE Nous, otages des ss (1 & 2) Comment, en 1945, Himmler et d’autres chefs nazis ont voulu monnayer la vie de prisonniers de marque. Un fait historique méconnu en France. 1. Entre espoir et désarroi Le 26 avril 1945, un convoi de 139 otages, hommes, femmes et enfants originaires de 17 pays d’Europe, quitte le camp de Dachau, encadré par une cinquantaine de SS. Parmi eux, des hommes d’État et leurs proches, des résistants, des militaires de haut rang, les familles des officiers ayant comploté contre Hitler en 1944… Himmler, patron de la SS et chef de la Gestapo, les a fait regrouper pour les utiliser comme monnaie d’échange avec les Alliés, dont la victoire est imminente. Ils sont dirigés vers la «forteresse des Alpes», où les ultimes fidèles du Führer ont décidé de
se retrancher pour négocier une issue favorable ou mourir avec leurs otages. 2. Sur le fil du rasoir Le 28 avril 1945, alors que le groupe a réussi à passer sans encombre le col du Brenner, qui sépare l’Autriche de l’Italie, l’otage von Bonin, colonel rebelle de l’armée allemande, parvient à mettre les femmes et les enfants à l’abri sous la protection de la population. Il envoie aussi un message de détresse au commandement de la Wehrmacht pour l’Italie du nord, à Bolzano… S’appuyant sur les témoignages de ceux qui, enfants, ont été pris en otage, mais aussi sur des scènes de fiction, des interviews d’historiens et des images d’archives, Christian Frey restitue ce chapitre méconnu de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Documentaire-fiction de Christian Frey (Allemagne, 2014, 2x52mn) - Production  : ZDF, Gebrüder Beetz Filmproduktion (R. du 7/4/2015) Heinrich Hoffmann22.45 HISTOIRE «Mein Kampf», manifeste de la haine Faut-il republier Mein kampf ? Une exploration des questions que soulève ce pamphlet tristement célèbre, objet de controverses et de fantasmes. Le 1er janvier dernier, plus de soixantedix ans après la mort d’Adolf Hitler, Mein kampf est tombé dans le domaine public. Rédigé en prison à la suite du putsch manqué de 1923, le texte fondateur du nazisme, à la fois autobiographie, manifeste et programme politique, expose sur plus de sept cents pages l’esprit de revanche, la haine obsessionnelle des juifs et la volonté d’expansion de son auteur. Depuis 1946, le ministère des Finances de Bavière, qui en détenait les droits d’auteur, avait empêché la publication du pamphlet. Dans une Europe où s’exacerbent les crispations identitaires et la xénophobie, le dilemme est réel  : Mein kampf demeure-t-il dangereux ? Faut-il interdire sa publication au motif d’incitation à la haine raciale, comme le voudraient certains représentants de la communauté juive, ou en diffuser une édition commentée, qui en déconstruirait l’idéologie mortifère ? Dissiper les mythes À l’heure d’Internet, le texte est facilement accessible, et une interdiction pourrait avoir l’effet inverse de celui escompté. Depuis 2012, une équipe d’historiens allemands planche sur cette réédition hautement sensible. Ce documentaire explore l’histoire de la diffusion de l’ouvrage, en Allemagne comme en France, et se penche sur son contenu encore mal connu, pour dissiper certains des mythes et des tabous qui l’entourent. sartp INF. Voir également notre dossier sur ARTE Info, avec, notamment, une interview de la politologue Barbara Zehnpfennig. Documentaire de Manfred Oldenburg (Allemagne, 2014, 52mn) - (R. du 15/12/2015) N°18 – semaine du 30 avril au 6 mai 2016 – ARTE Magazine Anna Marchuk 23.40 L’affaire Magnitski Dans cette ahurissante contreenquête, Andreï Nekrassov révèle une imposture majeure derrière l’affaire Magnitski, symbole en Occident de la corruption russe. Le 16 novembre 2009, Sergueï Magnitski, un avocat de 37 ans au service d’un fonds d’investissement de la banque HSBC, qui avait révélé un détournement d’impôt de 230 millions de dollars, meurt en détention provisoire dans une prison de Moscou, au terme d’un long calvaire. Ultramédiatisée, notamment par Bill Browder, PDG du fonds, l’affaire suscite une vague d’indignation dans le monde, au nom des droits de l’homme et de la lutte contre la corruption dans la Russie de Poutine. En 2012, le Congrès américain, avec l’appui de Barack Obama, adopte même une «liste Magnitski», qui interdit de séjour aux États- Unis les fonctionnaires russes jugés responsables de l’assassinat du juriste. Imposture et manipulation C’est d’abord à une reconstitution fidèle du récit très circonstancié du puissant Bill Browder que se livre le journaliste réalisateur Andreï Nekrassov, sur le mode du docu-fiction et avec force détails éprouvants  : d’un côté le martyr dans sa geôle, de l’autre les oligarques mafieux et les tortionnaires russes. Mais au fil des investigations et des témoignages – dont celui de la mère de la victime, de Pavel Karpov, l’officier de police incriminé, et d’une collègue de «l’avocat» Sergueï Magnitski, qui se révèle être un comptable –, le film bascule dans une ahurissante contre-enquête. Émerge alors la face cachée de l’affaire, tissée de mensonges et de falsifications. Une gigantesque imposture en réalité orchestrée par Bill Browder, lui-même coupable d’évasion fiscale, et relayée par les médias internationaux, les ONG et les institutions, du Parlement européen au Congrès américain. Laquelle, au-delà du scoop, met en abyme la vulnérabilité des sociétés démocratiques face à ce type de manipulations. Documentaire d’Andreï Nekrassov (Norvège, 2015, 1h52mn) - Coproduction  : ARTE/ZDF, Films Piraya mai mardi 19 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :