Arte Magazine n°2016-17 23 avr 2016
Arte Magazine n°2016-17 23 avr 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-17 de 23 avr 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : Tchernobyl, trente ans de radioactivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
dimanche 24 avril JOURNÉE 5.05 LM Charlot débute Film 5.35 LM Le meilleur est à venir (1) La retraite ? Non merci ! Série documentaire 6.30 L7 R Un billet de train pour… Taïwan ; Le mont Blanc Série documentaire 8.00 L7 ARTE Junior Programmes jeunesse (2016, 1h30mn) Au programme  : Graine de champion ; C’est quoi, les métiers du cinéma ? ; Chemins d’école, chemins de tous les dangers ; La malédiction du faucon ; ARTE Junior, le mag. 9.30 L7 R Pas d’impôts pour les potes Téléfilm (VF) 11.15 L7 Ma ville Anvers Série documentaire 11.40 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 11.45 7 Metropolis Magazine (2016, 43mn) Au programme  : une balade londonienne sur les traces de Shakespeare et une rencontre avec le génial créateur new-yorkais Adam Green. 12.25 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 12.30 L7 R Philosophie Shakespeare Magazine présenté par Raphaël Enthoven (2014, 26mn) Avec François Laroque, spécialiste de la littérature anglaise. 13.00 Square Carte blanche à Charles Berling Magazine 13.50 ER La cité pirate Documentaire 15.30 L MEM Guillaume le Conquérant Documentaire 16.55 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 17.00 7 Personne ne bouge ! Spécial Shakespeare Magazine 17.35 L7 L’usine à rêves de Shakespeare Documentaire 18.30 L7 R Maestro «Roméo et Juliette» raconté par Thomas Hengelbrock Documentaire Christine sChröder Peter Klotz SOIRÉE 19.15 L7 R Cuisines des terroirs À Bornholm Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.00 7 Karambolage Magazine (2016, 11mn) Au sommaire  : une comparaison entre les Nutella français et allemand ; troisième étape du voyage à vélo de Claire Doutriaux à travers l’Allemagne. 20.15 7 Vox pop Que vaut le passeport européen ? Magazine présenté par John Paul Lepers (2016, 26mn) Sur la sellette, le passeport européen, qui permet de circuler dans plus de 120 pays sans visa. Début janvier, les États-Unis ont mis en doute sa fiabilité. 20.40 LEM Salaire net et monde de brutes Héros du quotidien Série d’animation 20.45 R VF/V0STF CINÉMA Vertigo Film 22.50 LR Shakespeare mis à nu Documentaire 0.20 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 0.25 L7 MER fiction Roméo et Juliette Téléfilm 2.00 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 2.05 7 «Les Capulets et les Montaigus» de Vincenzo Bellini Depuis l’Opéra de Zurich Opéra 4.20 7 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Série d’animation 4.25 LM Philosophie Shakespeare Magazine sous-titrage pour sourds E et malentendants arediCREOTIVE 12 N°17 – semaine du 23 au 29 avril 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Le génie william Shakespeare les 400 ans de sa mort Lire aussi pages 6-7 Retrouvez les six épisodes de la série tout au long de la journée, à 11.40, 12.25, 16.55, 0.20, 2.00 et 4.20 et dès le 20 avril sur ARTE Creative. 11.40 Tout est vrai (ou presque) Looking for Shakespeare Quand les personnages de Shakespeare s’incarnent dans les pays d’Europe ! Six épisodes ludiques et décalés. Quatre siècles après la mort de Shakespeare, ses personnages connaissent des fortunes diverses selon les pays. Les Allemands se reconnaissent dans Hamlet, les Français lui préfèrent le roi Lear et les Anglais Falstaff. Une plongée jubilatoire dans l’univers du génial poète, à partir de petits objets et d’humour décalé. Série d’animation de Christophe Abric (France, 2016, 6x2mn) Auteurs  : Vincent Brunner et Mikaël Fenneteaux - Production  : La Blogothèque 13.00 Square Carte blanche à Charles Berling Chaque dimanche, des intellectuels et des artistes sont invités à poser leur regard sur notre monde en mutation. Aujourd’hui  : carte blanche à l’acteur Charles Berling. Loin des plateaux de cinéma, c’est à Toulon, ville où il a en partie grandi et où il dirige depuis 2010 le théâtre Liberté, que Charles Berling nous invite. Dans un bus, il rencontre Dominique, conductrice sur la ligne 1. L’acteur et metteur en scène se laisse embarquer par le récit de cette femme cabossée par la vie, mais animée par l’énergie de ceux qui n’abandonnent jamais. Un portrait tendre et drôle, jamais superficiel et très humain. Magazine (France/Allemagne, 2016, 26mn) 17.00 Personne ne bouge ! Spécial Shakespeare Au sommaire  : Shakespeare chez Orson Welles ; un sous-vêtement qui traverse les siècles avec panache  : le collant ; quand l’identité du poète est mise en doute ; «Kissing you» de Des’ree, clip extrait de la BO de Roméo + Juliette de Baz Luhrmann ; la méthode de la star shakespearienne ; Joseph Fiennes en poète sex-symbol dans Shakespeare in love de John Madden ; Gwyneth Paltrow émue au souvenir de sa brève transformation en homme pour ce même film. En partenariat avec Revue culturelle de Philippe Collin, Xavier Mauduit et Frédéric Bonnaud (France, 2016, 35mn) - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo Universal Pictures
20.45 CINÉMA Vertigo Un psychodrame vertigineux de la plus pure expression hitchcockienne, avec un James Stewart au bord du gouffre et une Kim Novak aux deux visages. Scottie, inspecteur de police, a été limogé parce qu’il est sujet au vertige. Un de ses vieux amis le charge de surveiller sa très belle femme, Madeleine, dont le comportement étrange lui fait craindre qu’elle ne se suicide. Scottie la prend en filature, la sauve d’une noyade volontaire puis s’éprend d’elle. Mais, en raison de sa peur du vide, il ne parvient pas à l’empêcher de se précipiter du haut d’un clocher. Se sentant responsable de sa mort, il est en proie à une dépression nerveuse, jusqu’au jour où il rencontre le sosie de Madeleine… D’entre les morts Tiré d’un roman de Boileau et Narcejac spécialement écrit pour Hitchcock, Vertigo est un pur chef-d’œuvre tant par sa mise en scène que par son scénario, complètement déroutant. Le film baigne dans un San Francisco hanté par un malaise dimensionnel reflétant la tendance au vertige de Scottie. L’intrigue, qui s’apparente à une spirale, se déroule avec une lenteur contemplative inquiétante, au rythme d’une histoire racontée du point de vue d’un homme émotif, plongé dans une stupeur mentale et mû par une quête impossible. Les efforts de Scottie pour recréer la femme qu’il traque restent ambigus  : Judy est-elle Madeleine ou une autre ? Si le spectateur connaît la réponse, Scottie, lui, ne sait pas. Sous le néon vert de l’hôtel, le visage de Judy prend le teint d’un mort-vivant. «C’est de la pure nécrophilie», indique ainsi Alfred Hitchcock dans ses entretiens avec François Truffaut. Film d’Alfred Hitchcock (États-Unis, 1958, 1h40mn, VF/VOSTF) Scénario  : Alec Coppel et Samuel Taylor, d’après le roman D’entre les morts de Pierre Boileau et Thomas Narcejac - Avec  : James Stewart (John «Scottie» Ferguson), Kim Novak (Madeleine Elster/Judy Barton), Barbara Bel Geddes (Midge Wood), Tom Helmore (Gavin Elster), Henry Jones (le coroner), Raymond Bailey (le docteur de Scottie), Konstantin Shayne (Pop Leibel) - Image  : Robert Burks - Montage  : George Tomasini Musique  : Bernard HerrmannProduction  : Paramount (R. du 9/9/2004) N°17 – semaine du 23 au 29 avril 2016 – ARTE Magazine Florianfilm 22.50 Shakespeare mis à nu Et si William Shakespeare n’était pas l’homme que l’on croit ? Depuis le XIX e siècle, le mystère sur son identité demeure. Avec 38 pièces de théâtre, 154 sonnets et plusieurs épopées, Shakespeare est certainement l’un des auteurs les plus prolixes de tous les temps. Pourtant, aucun manuscrit n’a été retrouvé chez lui, seulement des documents administratifs. Ce qui n’a cessé d’entretenir la rumeur. Et puis, comment avait-il pu accumuler autant de mots de vocabulaire, allant du langage affecté de la cour à la langue peu châtiée des manants ? Mais si le dramaturge n’était pas le William Shakespeare célébré dans sa ville natale anglaise, Stratford-upon-Avon, qui se cachait derrière ce patronyme ? Le comte d’Essex ? Francis Bacon ? À moins qu’il n’ait choisi l’anonymat délibérément, comme le plaide le film Anonymous (2011) de Roland Emmerich. Ce qui aurait été prudent sous le règne d’Élisabeth I re, qui n’hésita pas à censurer Richard II, l’histoire d’une abdication. Mais pour beaucoup d’experts, cette théorie reste pour le moins fumeuse… Le génie william Shakespeare Les 400 ans de sa mort Lire aussi pages 6-7 Documentaire de Claus Bredenbrock (Allemagne, 2013, 1h30mn) - (R. du 17/3/2013) avril dimanche 13 24



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :