Arte Magazine n°2016-10 5 mar 2016
Arte Magazine n°2016-10 5 mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-10 de 5 mar 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : le mari de la Ministre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
MERCREDI 9 MARS JOURNÉE 5.20 L 7 M ROLANDO VILLAZÓN PRÉSENTE LES STARS DE DEMAIN Concert 6.05 L E M MÉDECINES D’AILLEURS Madagascar, l’esprit des plantes Série documentaire 6.30 M PERSONNE NE BOUGE ! Spécial Marilyn Monroe Magazine 7.10 L M XENIUS Comment fonctionnent les prothèses hightech ? Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.45 E M LE RETOUR DES CAMÉLIDÉS Les princes à deux bosses Série documentaire 8.30 L 7 R XENIUS Aquariums  : à quoi servent les écosystèmes artificiels ? Magazine 8.55 L E M L’HISTOIRE CACHÉE DE LA GRANDE MURAILLE DE CHINE Documentaire 9.50 L M CHINE  : TRÉSORS PERDUS DE LA DYNASTIE DES HAN Documentaire Lion Television 10.55 L E M MÉDECINES D’AILLEURS Australie, les médecins volants ; Myanmar, les médecins tatoueurs Série documentaire 11.50 L M SUR LA ROUTE DE LA SOIE Hiver afghan ; Les neiges de l’Altaï Documentaire 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 L D E M CINÉMA MAIGRET TEND UN PIÈGE Film de Jean Delannoy (1957, 1h54mn) Un film noir éclairé par les dialogues de Michel Audiard. 15.45 L 7 R LE CAUCASE EN 30 JOURS En route vers Grozny Série documentaire 16.30 M CHERCHEURS D’OR DU CAUCASE Documentaire 17.15 L M XENIUS Aquariums  : à quoi servent les écosystèmes artificiels ? Magazine 17.45 L 7 E MÉDECINES D’AILLEURS Chili, les guérisseurs mapuches Série documentaire (2015, 20x26mn) 18.15 M LE MACAREUX MOINE, NOMADE DE L’ATLANTIQUE NORD Documentaire VERENASCHOEPF SOIRÉE 19.00 L 7 FEMMES DE LA MER Au secours des coraux Série documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L 7 E SALAIRE NET ET MONDE DE BRUTES Assistant souffre-douleur Série d’animation (2015, 30x3mn) Comment essayer de gagner sa vie sur Internet. 20.55 L 7 CINÉMA UN CHÂTEAU EN ITALIE Film 22.35 7 E CINÉMA LA JALOUSIE Film 23.50 L 7 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL HANNAH ARENDT Du devoir de la désobéissance civile Documentaire 1.20 L E M CINÉMA LA PISCINE Film 3.20 L M MATCH ME ! Documentaire 4.15 M YOUROPE Bienvenue au club Magazine sous-titrage pour sourds E et malentendants - V0STF 20 N°10 – Semaine du 5 au 11 mars 2016 – ARTE Magazine SNC D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition 7 disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française version originale VF/V0STF sous-titrée en français version originale sous-titrée en français AD VITAM 20.55 CINÉMA UN CHÂTEAU EN ITALIE Sur l’air de l’autofiction, une chronique tout à la fois tragique et drolatique de la vie de château par Valeria Bruni Tedeschi, en même temps que l’attachant portrait d’une famille à la folie douce. Quadragénaire bohème, Louise n’a ni enfant, ni mari, ni travail. Une situation qui préoccupe sa mère, tendrement envahissante, alors que le château familial en Italie doit être vendu, sous peine de banqueroute, et que derrière ses vieux murs le frère aimé, fantôme chancelant, se meurt du sida. À la fois perdue et déterminée, Louise se bat et se débat, se rêvant mère auprès d’un amant de vingt ans son cadet, Nathan, lequel n’est nullement tenté par la paternité. GÉNÉROSITÉ LUCIDE Après Il est plus facile pour un chameau… (2003) et Actrices (2007), Valeria Bruni Tedeschi met à nouveau en scène ses tribulations saturées d’émotions, avec cette grâce burlesque qui rend ses entreprises attachantes. Au-delà du parcours sinueux de la pauvre petite fille riche, son alter ego poursuit une quête opiniâtre du bonheur, entre mélancolie et autodérision. Les bagages chargés de l’héritage familial, amour et folie douce bringuebalant en route, Louise/Valeria a l’élégance d’assumer ses névroses et ses obsessions avec drôlerie, vulnérable quadra aspirant à une rédemptrice maternité. C’est avec une générosité lucide et confiante que la réalisatrice actrice convoque ses proches – sa mère et son ex-compagnon (Louis Garrel) jouent leur propre rôle dans le film –, au fil d’une chronique franco-italienne pleine de charme. Lire aussi page 9 Film de Valeria Bruni Tedeschi (France/Italie, 2013, 1h44mn) Scénario  : Valeria Bruni Tedeschi, Noémie Lvovsky et Agnès de Sacy - Avec  : Valeria Bruni Tedeschi (Louise Rossi Levi), Louis Garrel (Nathan), Filippo Timi (Ludovic), Marisa Borini (la mère), Xavier Beauvois (Serge), Céline Sallette (Jeanne), Pippo Delbono (le prêtre), André Wilms (André, le père de Nathan), Silvio Orlando (le maire italien), Marie Rivière (la mère de Nathan) Image  : Jeanne Lapoirie - Montage  : Anne Weil - Coproduction  : ARTE France Cinéma, SBS Productions, Delta Cinéma
Capricci Films 22.35 CINÉMA LA JALOUSIE Quand Philippe Garrel rend hommage à sa famille… Un film d’amour fou et de douleur, magnifié par le noir et blanc, avec Louis Garrel et Anna Mouglalis en couple incandescent. Louis, comédien lassé par la routine familiale, quitte une femme, Mathilde, et une petite fille, Charlotte, pour la belle et brune Claudia à la voix rocailleuse. Un amour intense qui semble les combler. Mais amoureuse passionnée, hantée par l’angoisse que Louis ne s’éloigne, Claudia, comédienne elle aussi, peine à vivre de son art. Un soir, elle croise un architecte qui lui offre du travail, éveillant aussitôt la jalousie de Louis. Au-dessus du couple, les nuages s’amoncellent, sous le regard de Charlotte. DOUCEUR ET DOULEUR Inspiré par sa saga familiale et en particulier par son père, le comédien Maurice Garrel, disparu en 2011 – «Mon fils joue mon père à 30 ans» –, Philippe Garrel tisse une trame simple sur la passion, ses ivresses et ses deuils, sous les yeux grands ouverts d’une fillette. L’histoire (d’amour), toujours, se répète, intense autant qu’inéluctable, et douceur et douleur se mêlent en d’infinies nuances. Couple magnifique à l’écran, Louis Garrel et Anna Mouglalis, femme inquiète et fatale filmée avec grâce, ont tous deux des mentors, anges gardiens vieillissants dont l’âge autorise de sages distances. Entre légèreté et profondeur, La jalousie est un film intime, sublimé par la splendeur du noir et blanc «fusain» du chef opérateur Willy Kurant, où les petits riens teintent chaque instant d’une fragile promesse d’harmonie ou de drame. Film de Philippe Garrel (France, 2013, 1h17mn) Scénario  : Marc Cholodenko, Caroline Deruas- Garrel, Philippe Garrel et Arlette LangmannAvec  : Louis Garrel (Louis), Anna Mouglalis (Claudia), Rebecca Convenant (Clotilde), Olga Milshtein (Charlotte), Esther Garrel (Esther), Arthur Igual (l’ami de Louis), Jérôme Huguet (Antoine) - Image  : Willy Kurant - Montage  : YannDedet - Musique  : Jean-Louis Aubert Production  : SBS Productions JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME N°10 – Semaine du 5 au 11 mars 2016 – ARTE Magazine fernsehbüro 23.50 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL HANNAH ARENDT DU DEVOIR DE LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE À travers les récentes révolutions et résistances contemporaines, de la Palestine à l’Égypte en passant par l’Ukraine et Hong Kong, un éclairage passionnant sur l’influence et l’héritage d’Hannah Arendt dans la pensée politique. «Mon métier, c’est la théorie politique, je veux comprendre», disait Hannah Arendt. Née en 1906 en Allemagne, la brillante étudiante juive de Martin Heidegger, avec lequel elle entretient une relation intellectuelle passionnée, assiste à la montée du nazisme et s’engage, avant de choisir l’exil en 1933. Une expérience fondatrice qui imprégnera sa pensée et l’amènera à analyser l’essence des totalitarismes, avec une profonde acuité et un anticonformisme revigorant. «Réfléchir, cela signifie penser toujours de manière critique», aimait à rappeler l’auteure des Origines du totalitarisme. En 1963, son livre Eichmannà Jérusalem – fonctionnaire zélé qu’elle voit, après avoir suivi son procès, comme un «bouffon», incarnation de la «banalité du mal» – suscite la polémique. PUISSANTE MODERNITÉ Ardente avocate de la pluralité, de la dignité et de la liberté, Hannah Arendt a inspiré nombre de mouvements de désobéissance civile, attitude qu’elle estimait être un devoir, face à la violence d’État. C’est au cœur de son influence capitale que plonge ce documentaire, qui revisite les récentes révolutions et résistances contemporaines, à la lumière de sa pensée et de son héritage. De la Palestine à l’Égypte en passant par l’Ukraine et Hong Kong, la réalisatrice est allée à la rencontre de ceux, jeunes pour la plupart, qui font au quotidien acte de résistance, relisant son œuvre pour y puiser une force lucide. Documentaire d’Ada Ushpiz (Allemagne, 2015, 1h30mn) MARS 21 9 MERCREDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :