Arte Magazine n°2016-09 27 fév 2016
Arte Magazine n°2016-09 27 fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-09 de 27 fév 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : total K. Dick.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LUNDI 29 FÉVRIER JOURNÉE 5.05 L R CUISINES DES TERROIRS Le delta du Danube Série documentaire 5.35 L M LES DOUZE VIOLONCELLISTES DE L’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE BERLIN Concert 6.20 E M CURIOSITÉS ANIMALES La girafe et le caméléon Série documentaire 6.40 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.35 7 ARTE JOURNAL JUNIOR JT présenté en alternance par Carolyn Höfchen, Magali Kreuzer, Dorothée Haffner et Frank Rauschendorf (2016, 6mn) Le JT matinal et quotidien de six minutes pour les 10-14 ans. 7.45 L M SUR LES SOMMETS DE L’IRAN (1) Documentaire 8.30 L 7 R XENIUS L’ouïe  : comment ça marche ? Magazine 8.55 L M VERDUN Ils ne passeront pas Documentaire 10.40 R 7 360°-GÉO Pyrénées, à l’école des bergers ; Mecaniqueros  : impossible n’est pas cubain ; Baïkal-Amour- Magistrale, l’autre Transsibérien Reportages 13.20 7 ARTE JOURNAL 13.35 M CINÉMA MR. KLEIN Film de Joseph Losey (1976, 1h46mn) Studiocanal A à, V 15.35 L 7 E R QUAND LA CHINE VERTE S’ÉVEILLE Documentaire de Gary Marcuse (2011, 52mn) L’émergence du mouvement écologiste en Chine. 16.25 M L’ÎLE DES MAGICIENS Documentaire 17.20 L M XENIUS L’ouïe  : comment ça marche ? Magazine 17.45 L 7 E MÉDECINES D’AILLEURS Viêtnam, le maître de médecine Série documentaire (2015, 20x26mn) Le médecin urgentiste Bernard Fontanille reprend son tour du monde des soins traditionnels. Vingt épisodes inédits à suivre jusqu’au 18 mars. Bonne Pioche 4t.......e 18.15 L E M LE CHIEN Enquête sur un animal familier Documentaire SOIRÉE 19.00 L 7 LES KÉAS DE NOUVELLE-ZÉLANDE Des héros très discrets Documentaire 19.45 7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 L 7 E SALAIRE NET ET MONDE DE BRUTES Vendeur chez Gop Série d’animation 20.55 L CINÉMA OPÉRATION JUPONS Film (VF) 22.50 L 7 E TONY CURTIS, LE GAMIN DU BRONX Documentaire 23.50 L 7 E R VF/V0STF CINÉMA CRĺA CUERVOS Film 1.35 LA SOMME Tombeau de millions d’hommes Film muet de Heinz Paul (1930, 1h42mn, noir et blanc) L’un des derniers films muets allemands et l’un des premiers «docufictions» de l’histoire, autour d’une mère qui a perdu ses trois fils dans la bataille de la Somme. Une dénonciation sans appel de la guerre. itiree Xdh. 115 fa 3.20 L M CINÉKINO (1) Balades cinématographiques entre la France et l’Allemagne Documentaire 4.10 M METROPOLIS Magazine sous-titrage pour sourds E et malentendants sirtaiNF. artiNcRECyrivE 16 N°9 – Semaine du 27 février au 4 mars 2016 – ARTE Magazine DIF D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français D. R. 20.05 28 MINUTES Le magazine quotidien d’actualité 100% bimédia présenté par Élisabeth Quin. Accompagnée de la journaliste Nadia Daam, et alternativement des éditorialistes Vincent Giret, Claude Askolovitch, Guillaume Roquette, Renaud Dély et Arnaud Leparmentier (Le Monde), Élisabeth Quin reçoit tous les jours un invité témoin de l’actualité et mène ensuite un débat sur le sujet chaud du jour. Du lundi au jeudi, Xavier Mauduit (Personne ne bouge !) livre une chronique historique en résonance avec l’actualité. Jean-Mathieu Pernin présente la sienne, consacrée aux informations décalées. Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2016, 43mn) Coproduction  : ARTE France, ALP 20.50 SALAIRE NET ET MONDE DE BRUTES VENDEUR CHEZ GOP Une chronique à quatre mains, drolatique – et autobiographique –, du monde du travail temporaire. Hôtesse de caisse, livreur de pizzas, comédien «interactif», ambassadrice de tri sélectif…  : aventuriers fauchés à l’affût du moindre job, Seb et Élise subissent boulots pénibles et/ou absurdes, patrons odieux, clients hargneux et langues de bois abracadabrantes. Une chronique à quatre mains, acide et cocasse, du monde du travail temporaire, née en octobre 2012 d’un blog dessiné hébergé sur le site de Libération, qui a accueilli plus d’un million de visiteurs. Élise Griffon et Sébastien Marnier ont ensuite publié en BD leurs expériences hautes en couleur dans le monde merveilleux du travail précaire. Aujourd’hui  : alors qu’il vient de se faire voler toutes ses fringues au lavomatic, Seb est appelé par Avenir Intérim pour une mission prometteuse au sein d’une grande chaîne de prêt-à-porter. Malheureusement, il lui faut d’abord participer à la séance de team building non rémunérée menée d’une main de fer – manucurée – par la très Américaine Jackie Brown. Lire aussi page 7 Série d’animation (France, 2015, 30x3mn) - Scénario  : Élise Griffon et Sébastien Marnier, d’après leur bande dessinée éponyme (Éd. Delcourt) - Réalisation  : Jérémy Guiter - Avec les voix de Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm et Marianne James Coproduction  : ARTE France, Slow Production, La Station Animation WDR/Degeto
20.55 CINÉMA OPÉRATION JUPONS Tony Curtis et Cary Grant embarqués dans la mission la plus loufoque de la Seconde Guerre mondiale, pilotée par le maître de l’absurde Blake Edwards. 1941. Une énième attaque japonaise vient de saborder le sous-marin Tigre des mers, que son capitaine tient à relancer de toute urgence dans la bataille. Un jeune lieutenant, dandy et escroc hors pair, vient à sa rescousse, flanqué de cinq auxiliaires… féminines. CHOC SITUATIONNEL Ce premier opus hollywoodien de Blake Edwards, le maître américain de l’absurde, est un pastiche jubilatoire des films de guerre des années 1950. Le capitaine affiche une détermination farouche et son lieutenant (Tony Curtis dans un rôle taillé sur mesure), une effronterie sans égale. Mais la situation sombre très vite dans la loufoquerie la plus totale. Les vains efforts de Cary Grant pour garder à bord de son submersible un semblant de conformisme militaire sont délicieusement jouissifs. Détournant les codes de virilité et d’héroïsme en vigueur, le réalisateur de The party évite l’écueil de la farce sexiste et développe ce qui deviendra sa marque  : le génie du choc situationnel. Lire aussi page 9 (Operation petticoat) Film de Blake Edwards (États-Unis, 1959, 2h04mn, VF) - Scénario  : Stanley Shapiro, Maurice Richlin - Avec  : Tony Curtis (Nicholas Holden), Cary Grant (Matt T. Sherman), Joan O’Brien (Dolores Crandall), Dina Merrill (Barbara Duran), Gene Evans (Molumphry), Dick Sargent (Stovall), Virginia Gregg, (Edna Heywood) - Image  : Russell Harlan - Montage  : Ted J. Kent, Frank Gross - Musique  : David Rose, Henry Mancini - Production  : Granart Company, Universal International Pictures SOIRÉE TONY CURTIS French Connection Films 22.50 TONY CURTIS, LE GAMIN DU BRONX De la tragédie de l’enfance à l’apaisement des dernières années, un voyage intime avec l’une des dernières icônes de l’âge d’or hollywoodien. Yeux de braise, coiffure de rebelle et torse lisse  : à l’aube des années 1950, à 24 ans, Tony Curtis, né Bernard Schwartz, est l’un des premiers sex-symbols masculins d’Hollywood. Dès son plus jeune âge, sur le pavé du Bronx, il a misé sur son charme et son énergie pour échapper aux naufrages de l’enfance  : une famille d’émigrés juifs hongrois engluée dans la misère, une mère schizophrène qui le bat, un petit frère tendrement aimé, renversé à 9 ans par un camion. En 1951, son mariage avec Janet Leigh, l’une des stars de la MGM, lui permet d’accéder à de vrais rôles de composition, notamment Trapèze, puis Le grand chantage. S’il se prête goulûment aux diktats de la célébrité, il n’hésite pas à afficher son combat contre la ségrégation (notamment lors du tournage de La chaîne, avec Sidney Poitier). Et son irrésistible prestation dans Certains l’aiment chaud (1959) est entrée au panthéon du septième art. FANTÔMES À ces années flamboyantes succède un long et douloureux déclin. Même s’il tourne encore quelques grands films (Le dernier nabab) et la série Amicalement vôtre, Tony Curtis est rattrapé par ses fantômes. Avant de trouver, sur le tard, une forme de sérénité auprès d’une énième conquête, loin du cinéma. C’est en paisible retraité qu’il témoigne dans ce film tourné peu avant sa mort, en 2010. Entre ombre et lumière, archives et témoignages, un voyage intime avec l’une des dernières icônes de l’âge d’or hollywoodien. MrtPCC)NEMA Documentaire de Ian Ayres (États-Unis, 2011, 55mn) - Production  : French Connection Films N°9 – Semaine du 27 février au 4 mars 2016 – ARTE Magazine D. R. 23.50 CINÉMA CRÍA CUERVOS Carlos Saura signe un film magnifique, son plus célèbre, sur les blessures de l’enfance et l’agonie du franquisme. Pendant les dernières années du fascisme, à Madrid, Ana, une fillette de 9 ans, vit avec ses deux sœurs chez sa tante Paulina. Leurs parents sont morts. Ana, hypersensible, grandit dans le tendre souvenir de sa mère et la haine de son père, dans un présent où le passé fait constamment irruption. Envoûtant, onirique, vénéneux, ce conte à la fois cruel et bouleversant plonge aux sources de l’enfance, dans l’atmosphère étouffante d’une dictature à l’agonie, au son obsédant d’une ritournelle pop de jadis, «Porque te vas». Grand Prix du jury, Cannes 1976 Film de Carlos Saura (Espagne, 1975, 1h50mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Carlos Saura - Avec  : Géraldine Chaplin (la mère d’Ana/Ana adulte), Ana Torrent (Ana enfant), Mónica Randall (Paulina), Héctor Alterio (Anselmo), Conchita Pérez (Irene), Mayte Sanchez (Maite), Florinda Chico (Rosa) - Image  : Teo Escamilla Production  : Elías Querejeta Producciones Cinematográficas (R. du 13/2/1995) FÉVRIER 29 LUNDI 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :