Arte Magazine n°2016-06 6 fév 2016
Arte Magazine n°2016-06 6 fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-06 de 6 fév 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : trepalium.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
jeudi 11 février JOURNÉE 5.10 L7 R Alexander Vedernikov dirige la «Symphonie n°4» de Tchaïkovski 5.55 LM France-Allemagne, une histoire commune Les défis de la nature Série documentaire 6.20 M FutureMag 6.55 M Metropolis Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.45 M La splendeur des Bahamas Bancs de sable Série documentaire 8.30 7 L Xenius Le «trip» autorisé par la loi ? Magazine 8.55 LM Ce que ressentent les animaux Documentaire 9.55 LEM Ports d’attache Londres ; La Nouvelle- Orléans ; Hambourg ; Hô Chi Minh-Ville Série documentaire (2013, 13x52mn) 13.20 7 ARTE Journal 13.35 LEM CINÉMA Fanny Film 15.35 Couples Tijan Marei/Paul Lux Série 15.50 EM Voyage aux Amériques Colombie – La capitale du café Série documentaire de Dan Duncan (2013, 10x26mn) Du Brésil à l’Alaska, une série documentaire qui part à la découverte de toutes les Amériques, en compagnie de l’ethnologue David Yetman. 16.15 LM Xenius Le «trip» autorisé par la loi ? Magazine 16.45 LM Un billet pour le Balkan Express Macédoine ; Serbie ; Monténégro Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 E Un matin sur Terre Norvège, au cœur de l’Arctique Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 LEM Tu mourras moins bête L’ascenseur spatial, c’est pour quand ? Série d’animation 20.55 L7 E SÉRIE Trepalium (1-3) Série 23.30 VF/V0STF CINÉMA Hanna K. Film 1.20 LMEM Buffet froid Film 1979 Studiocanal 2.50 LM Mon village, le ketchup et Donald Trump Documentaire 3.45 LR 360°-Géo Terre-Neuve, les chasseurs d’icebergs Reportage sous-titrage pour sourds E et malentendants 22 N°6 – semaine du 6 au 12 février 2016 – arte Magazine paul blind D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Kelija En partenariat avec 20.55 SÉRIE Trepalium (1-3) Dans un monde ravagé par la crise, les gens ayant un emploi vivent séparés de ceux qui n’en ont pas. Une ambitieuse série d’anticipation, dans laquelle les peurs orwelliennes s’inscrivent dans un apartheid ultralibéral. Épisode 1 Dans un futur proche, les sociétés démocratiques ont été balayées par des décennies de crise. Un mur gigantesque sépare deux catégories de personnes  : ceux qui ont un emploi (20% de la population) et ceux qui n’en ont pas. Les premiers sont regroupés dans la «Ville», lieu d’abondance à la technologie avancée mais régi par des règles dictatoriales de multinationales. Les seconds survivent dans la «Zone», des bidonvilles où le rationnement fait office de norme. Pour calmer les tensions entre les deux espaces, la Première ministre de la Ville, Nadia Passeron, offre à 10 000 «zonards» la possibilité de travailler. Izia Katell fait partie des élus. Elle travaillera pour la famille de Ruben Garcia, ingénieur dans la plus grande entreprise de la Ville, Aquaville. Épisode 2 La femme de Ruben Garcia, Thaïs, est introuvable. Celui-ci doit pourtant afficher une harmonie familiale exemplaire afin d’obtenir le poste de directeur qu’il convoite. Il demande à Izia de prendre la place
de son épouse, les deux femmes se ressemblant. La «zonarde» ne se doute pas que Thaïs Garcia est impliquée dans un complot impliquant des activistes. Épisode 3 Ruben doit passer une série de tests pour obtenir le poste qu’il convoite. Il doit licencier un collègue compétent qu’il apprécie. Izia se retrouve prise dans un engrenage infernal  : elle est repérée par les activistes qui la forcent à voler des documents stratégiques. Travail, famille, survie Que se passerait-il si le pouvoir étatique avait capitulé face aux multinationales ? À travers un voyage dans un futur que l’on devine proche, Trepalium donne une réponse radicale. D’un côté, une Zone miteuse et anarchique où la population est privée de tout. De l’autre, la Ville, monde d’abondance où chaque salarié est pressurisé. Les créateurs de Trepalium ont eu l’idée de tourner des scènes au siège du Parti communiste français. Cela imprègne d’une atmosphère rétro-futuriste cette série portée par le couple Léonie Simaga/Pierre Deladonchamps, dont les destins romanesques constituent le fil rouge de l’intrigue. Lire aussi pages 4-5 Série (France, 2015, 6x52mn) - Réalisation  : Vincent Lannoo Scénario  : Antarès Bassis, Thomas Cailley, Sophie Hiet, Sébastien Mounier - Avec  : Léonie Simaga (Izia Katell), Pierre Deladonchamps (Ruben Garcia), Ronit Elkabetz (Nadia Passeron), Aurélien Recoing (Silas Garcia), Grégoire Monsaingeon (Monroe Moretti), Arauna Bernheim-Dennery (Maël Garcia), Charles Berling (Bartholomé), Tewfik Jallab (Hans), Némo Schiffman (Noah), Achille Ridolfi (Jeff), Lubna Azabal (Lisbeth) - Image  : David Cailley - Musique  : Thierry Westermeyer Montage  : Frédérique Broos, Kako Kelber Coproduction  : ARTE France, Kelija 23.30 CINÉMA Hanna K. Magnifique portrait de femme, Hanna K. est à la fois un puissant drame sentimental et une remarquable réflexion politique sur le problème israélo-palestinien. La jeune avocate Hanna Kaufman a quitté la France et son mari pour vivre en Israël. Pour son premier procès, elle est commise d’office par le procureur Joshua Herzog – son amant – pour défendre Selim Bakri, un Palestinien arrêté pour entrée illégale en Israël, et soupçonné de préparer des attentats contre des colons juifs. Le procureur réclame son incarcération, alors que Hanna prône son renvoi en Palestine. Après le procès, la jeune avocate, enceinte «par accident» de Joshua, lui révèle qu’elle souhaite avorter. Le couple se déchire et Hanna appelle son ex-mari à la rescousse. Une femme dans la tourmente Après Missing, Palme d’or à Cannes en 1982, Costa-Gavras évoque le problème palestinien au prisme d’un magnifique portrait de femme, d’une grande sobriété. Tourné en Israël et en Palestine pendant l’hiver 1982, juste après le massacre de Sabra et Chatila, le film est aussi un puissant drame sentimental. À travers le sort de Selim Bakri, Hanna découvre la réalité des colonies juives et se heurte à des visions politiques opposées à la sienne, qualifiée de «romantique et idéaliste» par son amant. Aux prises avec son propre problème d’identité, celle d’une femme N°6 – semaine du 6 au 12 février 2016 – arte Magazine victime de la Shoah tentée d’épouser la cause palestinienne, Hanna se retrouve seule contre tous. Lire aussi page 9 Berlinale 2016 Cycle Costa-Gavras Sur le Web, le cycle Costa-Gavras sera accompagné d’une curation d’articles signés Olivier Père, directeur général d’ARTE France Cinéma et directeur de l’unité Cinéma d’ARTE France. Film de Costa-Gavras (France/Israël, 1983, 1h48mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Costa-Gavras, Franco Solinas - Avec  : Jill Clayburgh (Hanna Kaufman), Jean Yanne (Victor Bonnet), Gabriel Byrne (Joshua Herzog), MohammedBakri (Selim Bakri), David Clennon (Amnon), Shimon Finkel (le professeur Leventhal), Oded Kotler (l’étranger), Michal Bat-Adam (la femme russe), Dafna Levy (Dafna) - Image  : Ricardo Aronovich - Montage  : Françoise Bonnot - Musique  : Gabriel Yared Production  : KG Productions, Gaumont, Films A2 Version restaurée en 2014 février 23 11 jeudi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :