Arte Magazine n°2016-04 23 jan 2016
Arte Magazine n°2016-04 23 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-04 de 23 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : irrespirable pollution.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 25 Janvier JOURNÉE 5.15 L M Berlin Live Dave Stewart Concert 6.15 E M Voyage aux Amériques Belize – Un creuset multiculturel Série documentaire 6.45 M ARTE Reportage Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.45 L M Les côtes de la bAltique La Pologne Série documentaire 8.30 L 7 Xenius Électricité ? Comment nos foyers sont-ils alimentés ? Magazine 9.00 L M Un jour en Allemagne Documentaire 10.25 L 7 R 360°-Géo Le phare breton et les abeilles ; Jamais sans ma Jeep ; Les catcheuses de Mexico Reportages 13.05 E M Le dessous des cartes L’Algérie dans l’impasse Magazine 13.20 7 ARTE Journal 13.35 E M CINÉMA l’Évadé d’AlcATraz Film 15.35 7 E R Ports d’attache Tokyo Série documentaire (2010, 13x52mn) Une tournée des plus belles villes portuaires du monde en compagnie de la photographe Heidi Hollinger. Aujourd’hui  : la baie de Tokyo. Wild on Screen ZDF/Hyuckjee Park 16.25 L M Aviation électrique Le nouvel âge des pionniers de l’air Documentaire 17.20 L M Xenius Électricité ? Comment nos foyers sont-ils alimentés ? Magazine 17.45 L 7 France-Allemagne, une histoire commune (1) Les traces de la Guerre froide Série documentaire 18.15 L M Les grands animaux d’Asie Le rhinocéros Série documentaire SOIRÉE 19.00 L 7 Un billet pour le bAlkan Express Slovénie Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 L 7 E Tu mourras moins bête Comment ça marche une centrale nucléaire ? Série d’animation 20.55 L M E R CINÉMA Buffet froid Film 22.25 CINÉMA Police Film 0.15 L 7 la LUCARNE Avec ou sans toi Documentaire de Hyuckjee Park (2014,1h26mn) L’histoire d’une attachante complicité, celle des deux veuves d’un même homme qui vieillissent ensemble dans un village de Corée. 1.45 L M Un si charmant village Téléfilm 3.15 M Metropolis Magazine sous-titrage pour sourds E et malentendants 12 N°4 – semaine du 23 au 29 janvier 2016 – ARTE Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Gerd Müller 17.45 France-Allemagne, une histoire commune Les traces de la guerre froide Une réflexion stimulante sur l’histoire commune des deux pays à travers dix regards thématiques. Cet épisode explore les traces de la Guerre froide, qui a scindé le monde en deux blocs et vu Américains et Russes déployer des troupes un peu partout en Europe. À l’époque, la France comptait une trentaine de bases militaires en Allemagne de l’Ouest, notamment le long du mur de Berlin. Vu d’en haut, le paysage des deux pays conserve des marques du conflit. On les observe dans la géographie mais aussi dans le cœur des hommes qui ont vécu cette période. Série documentaire de Roland Théron (France, 2015, 10x26mn) Coproduction  : ARTE France, Point du Jour 19.00 Un billet pour le bAlkan Express Slovénie Voyage en cinq étapes à la découverte des trésors des Balkans. La Slovénie regorge d’atouts  : à l’ouest, la superbe côte adriatique ; à l’est, la plaine de Pannonie ; au nord, les Alpes juliennes et au sud, d’incroyables grottes karstiques. La capitale Ljubljana, vibrante et innovante, n’a rien perdu de son charme ancien. Après une escale dans un haras qui abrite les célèbres chevaux de Lipica, cap sur la grotte de Postojna, puis visite d’un élevage de poissons, avant une randonnée dans le parc national du Triglav. Série documentaire de Caroline Haertel et Mirjana Momirovic (Allemagne, 2015, 5x43mn) 20.50 Tu mourras moins bête Comment ça marche une centrale nucléaire ? Le professeur Moustache démystifie la science par la pratique. Avec la voix de François Morel. Aujourd’hui  : pourquoi une centrale nucléaire, même à l’arrêt, peut-elle quand même partir en sucette ? Le professeur Moustache nous rappelle nos cours de chimie et nous replonge dans le monde impitoyable de la radioactivité. Série d’animation (France, 2015, 30x3mn), d’après le blog et la bande dessinée de Marion Montaigne (Éditions Delcourt) Réalisation  : Amandine Fredon – Coproduction  : ARTE France, Studio Folimage, Ex Nihilo
20.55 CINÉMA Buffet froid Dans une ambiance de fin du monde, un improbable trio d’antihéros se retrouve enfermé dans une ronde macabre. Par Blier fils et avec Blier père, Gérard Depardieu et Jean Carmet, un conte hilarant et funèbre. Sur les quais du métro parisien, Alphonse Tram fait la connaissance d’un quidam qu’il ennuie avec ses histoires de chômeur et ses envies de meurtre. Peu après, il retrouve dans un couloir le même homme, poignardé avec son propre couteau. Sans aucun souvenir de l’avoir tué, Alphonse rentre chez lui, dans une tour nouvellement construite et presque entièrement vide. Il raconte son étrange aventure à sa femme, qui préfère lui parler de l’arrivée dans l’immeuble d’un voisin. Fluide glacial Après le succès des Valseuses et de Préparez vos mouchoirs !, Bertrand Blier essuya avec Buffet froid, son cinquième long métrage, un échec public en opposition avec le statut «culte» dont le film jouit aujourd’hui. Marquant une orientation différente dans son œuvre, alors empreinte de plus de légèreté, Blier s’engageait ici dans les tréfonds de l’âme humaine, révélant avec une réjouissante ironie les pulsions meurtrières de tout un chacun. Sous le sceau de l’absurde, la comédie macabre qu’il organise autour d’un improbable trio (un chômeur aux envies de meurtre, un inspecteur de police fou de la gâchette et un assassin compulsif) fait ainsi se succéder des assassinats gratuits dans une interminable ronde de mort. Blier nous livre des personnages sans aucune caractérisation psychologique, des antihéros livrés à eux-mêmes dans un décor terriblement déshumanisé. Le métro et les rues sont désertiques, les immeubles de banlieue inhabités, les rues pavillonnaires sinistres, la nuit reste aussi triste qu’humide, et la campagne résolument hostile. Cet univers glacial, postapocalyptique, est l’écrin parfait pour un film surréaliste, révélateur de son époque. Meilleur scénario, César 1980 soirée gérard depardieu Lire aussi page 7 Retrouvez les sujets spéciaux de Personne ne bouge !, Karambolage, Blowup ou encore Tout est vrai (ou presque) sur Gérard Depardieu, et une infographie réalisée par La Cinémathèque française, à l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée du 6 janvier au 27 février 2016. Film de Bertrand Blier (France, 1979, 1h29mn) – Scénario  : Bertrand Blier – Avec  : Gérard Depardieu (Alphonse Tram), Bernard Blier (l’inspecteur Morvandieu), Jean Carmet (l’assassin), Denise Gence (l’hôtesse), Michel Serrault (le quidam), Jean Benguigui (l’homme en noir), Carole Bouquet (la jeune femme) – Image  : Jean Penzer Montage  : Claudine Merlin – Musique  : Philippe Sarde – Production  : Sara Films, Antenne 2 – Test 2 – (R. du 16/12/2013) N°4 – semaine du 23 au 29 janvier 2016 – ARTE Magazine 1979 Studiocanal/Victor Rodrigue 22.25 CINÉMA Police L’inspecteur Mangin arrête Noria, la compagne d’un truand de Belleville, puis en tombe amoureux. Signée Maurice Pialat, une exaltante descente dans le milieu trouble où fraient policiers et voyous, avec Gérard Depardieu et Sophie Marceau. Acculé par l’inspecteur Mangin, Claude «balance» Simon et ses frères, des «grossistes» de Belleville qui écoulent de l’héroïne à Marseille. Mangin embarque Simon et Noria, sa compagne. Au commissariat, les interrogatoires s’enchaînent et la tension monte. Mangin frappe un voyou, et, exaspéré par les dénégations de Noria, la malmène aussi. Simon attend son procès derrière les barreaux. Noria est libérée grâce à un ami de Mangin, maître Lambert, avec qui elle entame une liaison. Peu après, la jeune fille dérobe le magot des frères de Simon. Un soir où Lambert la délaisse, elle et Mangin finissent par se bécoter dans une voiture jusqu’à l’aube. Frontière poreuse Ce qui au départ devait être un polar déviera, comme toujours avec Pialat, ennemi des structures figées, pour devenir un film sur la frontière poreuse entre flics et voyous, puisant son matériau dans le réel. Plus de trente ans après la sortie du film, qui connut un grand succès en salles, on continue de se laisser emporter par la dérive amoureuse de Mangin, homme brutal et sensible, magnifiquement interprété par Gérard Depardieu, et par l’air buté de Sophie Marceau qui, si elle n’a pas apprécié la direction colérique d’acteurs à la Pialat, trouve ici un de ses plus beaux rôles. Meilleur acteur (Gérard Depardieu), Mostra de Venise 1985 soirée gérard depardieu Lire aussi page 7 Film de Maurice Pialat (France, 1985, 2h23mn) Scénario  : Catherine Breillat, Sylvie Danton, Jacques Fieschi, Maurice Pialat – Avec  : Gérard Depardieu (Mangin), Sophie Marceau (Noria), Richard Anconina (Lambert), Pascale Rocard (Marie Vedret), Sandrine Bonnaire (Lydie), Franck Karoui (René), Jonathan Leïna (Simon), Jacques Mathou (Gauthier), Bernard Fuzellier («Nez cassé»), Meaachou Bentahar (Claude) – Image  : Luciano Tovoli – Montage  : YannDedet – Production  : Gaumont, TF1 Films Production Gaumont Janvier 25 lundi 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :