Arte Magazine n°2016-01 2 jan 2016
Arte Magazine n°2016-01 2 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-01 de 2 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : les attentats de Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 6 Janvier JOURNÉE 5.10 M Christmas in Vienna 2015 Concert 6.10 EM Voyage aux Amériques Mexique – Célébrations mayas et chrétiennes au Yucatán ; Guatemala Ceibal, l’héritage maya ; Le parc de Yellowstone en hiver Série documentaire 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.40 LM Au gré des saisons – Hiver Bises de glace Série documentaire 8.25 7 LR Xenius Au cœur de la ville Magazine 8.50 M Le monde des chevaux L’Islande Série documentaire 9.35 LM Le guépard, cet élégant chasseur d’Afrique Documentaire 10.20 LEM Les métamorphoses de l’ours polaire Documentaire 11.05 LM Lions de Namibie, les rois du désert Documentaire 11.50 LM Sauvez les animaux ! À la recherche de nouvelles espèces (1 & 2) Documentaire 13.20 7 ARTE Journal 13.35 EM Cinéma La tulipe noire Film irvXr !'1 15.45 LMEM Le cœlacanthe Plongée vers nos origines Mediterranee Cinema Documentaire Une fascinante plongée sur les traces d’un animal légendaire. 17.20 LM Xenius Au cœur de la ville Magazine (2015, 26mn) 17.45 7 L L’Iran dans le cœur Les artistes Série documentaire de Katrin Sandmann(2015, 5x26mn) Deux Iraniennes installées en Europe retournent dans leur pays pour témoigner de ses réalités d’aujourd’hui, loin des clichés. 18.15 7 LR Les Alpes vues du ciel Du Queyras aux Alpes-Maritimes Série documentaire SOIRÉE 19.00 7 LR Les Alpes vues du ciel Des Karawanken à Graz Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine (2016, 43mn) Le magazine quotidien d’actualité 100% bimédia présenté par Élisabeth Quin. 20.50 L7 E Tu mourras moins bête La peur en avion Série d’animation (2015, 30x3mn), d’après le blog et la bande dessinée de Marion Montaigne Le professeur Moustache démystifie la science par la pratique. Une série d’animation « scientifico-trash » à l’humour ravageur, avec la voix de François Morel. 20.55 E V0STF CINÉMA Peggy Sue s’est mariée Film 22.35 7 LE LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Stefan Zweig, histoire d’un Européen Documentaire 23.25 L7 V0STF CINÉMA Derrière la colline Film 0.55 LEM VF/V0STF Royal affair Film 3.10 LM Ces femmes qui ont fait l’histoire Catherine II de Russie Série documentaire 4.00 LM 360°-Géo Kenya, les chiens au secours des éléphants Reportage sous-titrage pour sourds E et malentendants 20 N°1 – semaine du 2 au 8 janvier 2016 – ARTE Magazine Zentropa Int. D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Sony Pictures 20.55 CINÉMA Peggy Sue s’est mariée Peggy Sue, quarantenaire délaissée, se retrouve propulsée dans ses années lycée. Un beau film empli de nostalgie, signé Francis Ford Coppola. Peggy Sue, 43 ans, est en plein divorce. Son mari Charlie, qu’elle avait rencontré au lycée, est parti vivre avec une femme plus jeune. Seule avec ses deux enfants, elle souffre. La boule au ventre, elle se rend à une réunion des anciens de son lycée. Alors qu’elle évoque leurs jeunes années avec ses amis d’autrefois, Charlie arrive à l’improviste. Peu de temps après, Peggy Sue s’évanouit. À son réveil, elle découvre qu’elle a été propulsée dans les sixties, dans sa dernière année de lycée. Charlie et elle avaient alors l’intention de se marier. Si c’était à refaire… Ferions-nous les mêmes choix si nous pouvions revenir en arrière, forts de ce que la vie nous a appris ? Francis Ford Coppola traite de manière élégante cette question éternelle. En résulte un joli film nostalgique, ponctué de clins d’œil réjouissants aux fans de la culture pop des années 1960. Kathleen Turner, excellente, incarne avec justesse cette femme fatiguée qui ne cesse de se tourner vers le passé, jusqu’au jour où elle a la chance de pouvoir le changer. (Peggy Sue got married) Film de Francis Ford Coppola (États-Unis, 1986, 1h39mn, VOSTF) - Scénario  : Jerry Leichtling, Arlene Sarner - Avec  : Kathleen Turner (Peggy Sue), Nicolas Cage (Charlie Bodell), Barry Miller (Richard Norvik), Catherine Hicks (Carol Heath), Joan Allen (Maddy Nagle), Jim Carrey (Walter Getz) - Image  : Jordan Cronenweth - Musique  : John Barry - Montage  : Barry Malkin - Production  : TriStar Pictures, Rastar Pictures, Zoetrope Studios, Delphi V Productions
Suddeutsche Zeitung/Rue des Archives 22.35 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Stefan zWeig, histoire d’un Européen La vie tourmentée d’un écrivain de génie, l’un des premiers à rêver d’une Europe cosmopolite et moderne, jusqu’à en être inconsolable. Un documentaire précieux. Le 22 février 1942, au Brésil, après avoir écrit à leurs proches et aux autorités locales, Stefan Zweig et sa femme Lotte consomment assez de barbituriques pour ne plus se réveiller. Malgré le fracas de la Seconde Guerre mondiale, le suicide de l’écrivain autrichien, dont les livres ont été brûlés quatre ans plus tôt, à Salzbourg, suscite une immense émotion. Pourquoi le romancier, nouvelliste et biographe de génie, qui a connu un succès phénoménal de son vivant, a-t-il cédé à l’appel du vide ? Pour démêler le jeu des forces obscures qui ont emporté sa vie, François Busnel et Jean-Pierre Devillers égrènent les étapes d’un parcours marqué par la recherche constante de la liberté. Ses premiers succès, qui le rendent célèbre à 30 ans, son enthousiasme pour Freud, son goût du voyage et sa passion pour le progrès technique, annonciateur, croit-il, d’une humanité meilleure…  : autant d’éléments biographiques qui éclairent une personnalité complexe. Mais par-dessus tout, l’auteur d’Amok ou du Joueur d’échecs a le culte de l’amitié et exprime une foi profonde en une Europe moderne et cosmopolite. Archéologue des passions amoureuses Deux croyances cruellement déçues  : l’Europe se déchire dès 1933 et certains des proches de l’écrivain – ainsi que beaucoup de lecteurs – critiquent sa réticence à prendre publiquement parti contre les régimes nazi et soviétique. Mais si Zweig peine à s’engager, c’est qu’il préfère dans ses livres se faire l’archéologue des passions amoureuses. Meurtri, devenu en tant qu’écrivain progressiste et juif un paria en Autriche, il s’exile et ne se relèvera pas de ses désillusions. « La terreur que m’inspire l’époque croît jusqu’à la démesure », écrit-il peu avant d’en finir. Une relecture passionnante d’une existence aussi tourmentée que son temps, et des œuvres qu’elle a brillamment produites. Lire aussi page 9 Documentaire (France, 2015, 52mn) - Auteur  : François Busnel Réalisation  : Jean-Pierre Devillers - Coproduction  : ARTE France, Rosebud Produtions N°1 – semaine du 2 au 8 janvier 2016 – ARTE Magazine Memento Films 23.25 CINÉMA Derrière la colline Emin Alper revisite le western dans une œuvre allégorique sur la peur de l’étranger. Dans les montagnes d’Anatolie, le vieux Faik élève des chèvres et cultive des peupliers avec l’aide d’un métayer, Mehmet, installé sur le domaine avec son épouse Meryem. Au cœur de l’été, le paysan reçoit la visite de son fils Nusret et de ses petitsfils Djaner et Zafer. Mais la quiétude des retrouvailles familiales est troublée par le conflit latent qui oppose Faik aux nomades installés derrière la colline… Menace invisible Un éboulement soudain, des peupliers ravagés, un fusil volatilisé, un blessé par balle…  : usant de caméras subjectives, au plus près de ses personnages, le réalisateur instille une tension croissante qui flirte avec le fantastique. Mais si les incidents sont bien réels, la menace reste toujours invisible, offrant aux personnages un alibi pour dissimuler leurs secrets. Un film multirécompensé, qui témoigne de la vitalité du cinéma turc, dans le sillage de Nuri Bilge Ceylan. Prix du meilleur premier film et prix Caligari, Berlinale 2012 – Meilleurs film, réalisateur, scénario, acteur (Tamer Levent), acteur et actrice dans un second rôle (Mehmet Özgür, Banu Fotocan), Ankara 2013 – Prix Fipresci et Tulipes d’or des meilleurs scénario et film turc de l’année, Istanbul 2012 (Tepenin ardi) Film d’Emin Alper (Turquie/Grèce, 2012, 1h30mn, VOSTF) - Avec  : Tamer Levent (Faik), Reha Özcan (Nusret), Mehmet Özgür (Mehmet), Berk Hakman (Zafer) - Image  : George Chiper-Lillemark - Montage  : Özcan Vardar Production  : Bulut Film, Two Thirty Five (Déprogrammation du 14/10/2015) Janvier 21 6 mercredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :