Arte Magazine n°2015-51 12 déc 2015
Arte Magazine n°2015-51 12 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-51 de 12 déc 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : les aventuriers de l'art moderne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Frederic maigrot mardi 15 décembre JOURNÉE 5.05 M Florilège Offenbach Concert 5.50 E M Voyage aux Amériques Pérou, les hommes de l’Altiplano Série documentaire 6.15 L M Fait main À Stockholm Série documentaire 6.40 M Vox pop Magazine 7.10 L M Yourope Élections en Espagne – les jeunes ont-ils des raisons d’espérer ? Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.45 L M Au cœur des montagnes bulgares Documentaire 8.30 L 7 Xenius Réflexes  : et si c’étaient eux qui contrôlaient notre corps ? Magazine 8.55 M Réchauffement climatique  : les trois chiffres clés (1 & 2) Documentaire 10.30 L M Les îles du futur El Hierro – Les visionnaires du bout du monde ; Orcades – La révolution bleue Série documentaire 11.55 L E M Quel cirque ! Québec Série documentaire (2015, 10x26mn) Une découverte chatoyante des cirques du monde. Aujourd’hui, la fildefériste Sarah Schwarz ouvre les portes du Cirque du Soleil. 12.25 L 7 R 360°-Géo Aubrac, des bergers et des moines Reportage 13.20 7 ARTE Journal 13.35 L M VF/V0STF La grâce Film de Matthias Glasner (2011, 1h30mn) Dans les paysages glacés de la Norvège, un couple en perdition se retrouve autour d’un sombre secret. 15.40 L 7 Passeurs du bout du monde En Nouvelle-Zélande, sous les Quarantièmes rugissants Série documentaire 16.25 M En voiture autour du monde Les aventures de Clärenore Stinnes Documentaire 17.20 L M Xenius Réflexes  : et si c’étaient eux qui contrôlaient notre corps ? Magazine 17.45 L 7 E Quel cirque ! Russie Série documentaire 18.15 L M À la découverte de la Nouvelle- Zélande (2) Série documentaire MDR/gebrueder beetz filmproduKTion SOIRÉE 19.00 L 7 Au gré des saisons – Hiver Le repos de la terre Série documentaire 19.45 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 E Silex and the city Solex and the city Série d’animation Agi 20.55 M 7 HISTOIRE François Mitterrand Que reste-t-il de nos amours ? Documentaire 22.25 L 7 HISTOIRE « Mein kampf », manifeste de la haine Documentaire 23.20 L 7 E HISTOIRE Quand il y avait Berlinguer Documentaire 0.15 7 la lucarnE World brain Documentaire 0.45 Agenda coup de cœur Magazine 1.30 L R VF/V0STF Trois Film 3.25 L M Yourope Élections en Espagne – les jeunes ont-ils des raisons d’espérer ? Magazine 3.50 L M 360°-Géo Zanzibar, une affaire de femmes Reportage sous-titrage pour sourds E et malentendants 18 N°51 – semaine du 12 au 18 décembre 2015 – arte Magazine D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français William KAREL/GAMMA 20.55 HISTOIRE François Mitterrand Que reste-t-il de nos amours ? Vingt ans après sa mort, que reste-t-il du premier président socialiste de la V e République, figure romanesque aux multiples parts d’ombre ? Au fil de riches témoignages, William Karel signe un bilan critique des années Mitterrand. Soirée présentée par émilie Aubry Tout à la fois icône adulée sur l’air de la nostalgie et fantôme encombrant de la gauche, François Mitterrand continue de hanter la scène politique vingt ans après sa mort. Une illusion de socialisme perdue et le regret voilé, peut-être, d’une génération politique disparue. Pour mieux cerner les contours flous de cet héritage, William Karel revisite avec précision les deux septennats en clair-obscur du premier président socialiste – celui qui avait promis, citant Rimbaud, de « changer la vie »... Inventaire sans concession S’appuyant sur la mémoire de proches (Roland Dumas, Laurent Fabius, Ségolène Royal), de conseillers (Jacques Attali, Georges-Marc Benamou ou Laure Adler), de journalistes ou d’historiens (Pierre Péan, Edwy Plenel, Éric Roussel, Philip Short, Michèle Cotta, Raphaëlle Bacqué, Serge July ou Christophe Barbier) et d’archives,
le film retrace les hauts et les bas du long règne d’un homme habité par le pouvoir et rongé par la maladie. Il raconte le fol espoir dans l’euphorie de la victoire du 10 mai 1981, les réformes sociales (retraite à 60 ans, 39 heures, impôt sur les grandes fortunes...) avant le tournant de 1983, l’emblématique abolition de la peine de mort, les radios libres et les chantiers pharaoniques, mais aussi l’émergence favorisée du Front national. William Karel éclaire aussi les parts d’ombre révélées par le second mandat  : les scandales financiers, les suicides de François de Grossouvre et de Pierre Bérégovoy, les écoutes téléphoniques et, surtout, le retour d’un passé occulté, de son allégeance de jeunesse à Vichy et de son amitié avec René Bousquet à son rôle de garde des Sceaux pendant la guerre d’Algérie. Habile politique, Européen converti, père aimant de Mazarine, le président Mitterrand a brillé sans anticiper, et séduit pour vaincre plus que pour convaincre, à distance d’une gauche suiviste en quête d’homme providentiel. Au fil de cet inventaire sans concession ressurgit le portrait d’une figure romanesque. En partenariat avec -11Z1bir- Lire aussi pages 6-7 sirtP INF. Sur arte.tv/mitterrand, des bonus vidéo et un quiz arte Dans la série Allons z’enfants (5x2mn) de Nicolas Guadagno, des enfants disent les plus beaux discours présidentiels. Documentaire de William Karel (France, 2015, 1h30mn) Coproduction  : ARTE France, Roche Productions, RTBF, Dragons Films Thorben Bockelmann22.25 HISTOIRE « Mein kampf », manifeste de la haine Faut-il republier Mein Kampf ? Une exploration des questions que soulève ce pamphlet tristement célèbre, objet de controverses et de fantasmes. Le 1er janvier 2016, près de soixante et onze ans après la mort d’Adolf Hitler, Mein Kampf tombera dans le domaine public. Rédigé en prison à la suite du putsch manqué de 1923, le « texte fondateur » du nazisme, à la fois autobiographie, manifeste et programme politique, expose sur plus de 700 pages l’esprit de revanche, la haine obsessionnelle des juifs et la volonté d’expansion de son auteur. Depuis 1946, le ministère des Finances de Bavière avait empêché la publication du pamphlet. Dans une Europe où s’exacerbent les crispations identitaires et la xénophobie, le dilemme est réel  : Mein Kampf demeure-t-il dangereux ? Faut-il interdire sa publication au motif d’incitation à la haine raciale, comme le voudraient certains représentants de la communauté juive, ou en diffuser une édition commentée, qui en déconstruirait l’idéologie mortifère ? Depuis 2012, une équipe d’historiens allemands planche sur cette réédition hautement sensible. Ce documentaire explore l’histoire de la diffusion de l’ouvrage, en Allemagne comme en France, et se penche sur son contenu encore mal connu, pour dissiper certains des mythes et des tabous qui l’entourent. Documentaire de Manfred Oldenburg (Allemagne, 2014, 52mn) N°51 – semaine du 12 au 18 décembre 2015 – arte Magazine Sky Italia 23.20 HISTOIRE Quand il y avait Berlinguer Leader du Parti communiste italien jusqu’à sa mort, Enrico Berlinguer a marqué son pays par sa droiture et son courage. Un documentaire en forme d’hommage signé Walter Veltroni, ancien maire de Rome. Qui était Enrico Berlinguer, cet homme frêle au langage poétique dont le cortège funèbre fut accompagné par un million de personnes ? Plus de trente ans après sa mort, l’évocation de son nom inspire nostalgie et mélancolie. Secrétaire du Parti communiste italien (PCI) de 1972 à 1984, Berlinguer incarne la rupture avec l’Union soviétique. Cet ardent démocrate tenta de s’allier avec son ennemi de toujours, la Démocratie chrétienne d’Aldo Moro, en vue d’une gouvernance commune. Ce « compromis historique » a séduit les Italiens, qui ont amené le PCI aux portes du pouvoir (34% des votes aux élections de 1976). Mais l’assassinat de Moro, en 1978, ruine le projet de Berlinguer, qui meurt brutalement six ans plus tard, après un meeting à Padoue. Des étoiles dans les yeux Plus qu’une biographie classique, Quand il y avait Berlinguer raconte comment l’action du leader communiste fut perçue à son époque. Réalisé par l’ancien maire de Rome Walter Veltroni, ancien membre du PCI et grand admirateur de l’homme, ce documentaire passionnant s’appuie sur des archives peu connues ainsi que sur les souvenirs des témoins de l’époque. Documentaire de Walter Veltroni (Italie, 2014, 52mn) – Production  : Sky Italia SRL Irrévérence Films 0.15 la lucarnE World brain Entre documentaire et fiction, un voyage au sein du web, au cœur du monde des données, questionnant la place de l’homme au sein de systèmes automatisés. « Nous sommes devenus Internet. Nous nous sommes externalisés », énonce une voix off masculine, tandis qu’un long travelling dévoile les allées froides d’un data center, ces centres de traitement de données qui stockent et redistribuent l’ensemble des informations transitant sur le web, jusqu’à former un cerveau mondial. Le concept rejoint celui de « noosphère », l’idée de conscience collective d’une espèce humaine unifiée, forgée depuis plus d’un siècle par des philosophes, des scientifiques ou des penseurs New Age. Cerveau mondial Véritable odyssée dans le monde des données, World brain explore le folklore du Net (comme les fameuses vidéos de chats) et les lieux ou objets qui constituent l’architecture des réseaux  : data centers, câbles sous-marins, satellites... En parallèle se superpose une enquête sur les utopies et les idéologies liées à l’émergence d’une intelligence collective et à l’hypothèse d’un cerveau mondial. Des historiens, des neuroscientifiques ou des écrivains de science-fiction croisent leurs analyses pour interroger non seulement Internet et son expansion, mais aussi, et surtout, l’humanité elle-même. Arts'cREC)rivE Retrouvez une version délinéarisée et augmentée de ce film sur arte.tv/worldbrain. Documentaire de Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin (France, 2015, 1h13mn) – Coproduction  : ARTE Creative, Irreverence Films décembre mardi 19 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :